Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo – Hyundai i30 Fastback restylée (2020) : le ramage change plus que le plumage

Dans Nouveautés / Restyling

Stéphane Schlesinger

Pas forcément la plus en vue dans sa catégorie, la Hyundai i30 s’offre un repoudrage et, surprise : le prix d’accès augmente de 2 000 €. Heureusement, il s’accompagne d’une hybridation légère que nous testons dans la version Fastback 160 ch.

Essai vidéo – Hyundai i30 Fastback restylée (2020) : le ramage change plus que le plumage

En bref

Tous les essences passent en hybridation légère

Gamme simplifiée

À partir de 24 300 €

Commercialisée en janvier 2017, la compacte i30 de Hyundai bénéficie d’une mise à jour de mi-carrière. Des évolutions annoncées en mars dernier, mais la pandémie, accompagnée de confinements, a retardé l’arrivée sur le marché de la coréenne. Extérieurement, elle n’évolue pas tellement. On note une nouvelle signature lumineuse, tant à l’avant qu’à l’arrière, ainsi qu’une calandre et des boucliers redessinés. Les modifications sont plus importantes sous le capot.

Essai vidéo – Hyundai i30 Fastback restylée (2020) : le ramage change plus que le plumage

Essai vidéo – Hyundai i30 Fastback restylée (2020) : le ramage change plus que le plumage

 

En essence, le 3-cylindres 1.0 T-GDI de 120 ch se complète désormais d’une hybridation légère, composée d’un système électrique de 48 volts, d’une grosse batterie située à l’arrière et d’un alterno-démarreur. Un dispositif qu’on retrouve sur le nouveau 1.5 remplaçant le 1.4, avec à la clé une jolie augmentation de puissance : 160 ch désormais contre 140. Les consommations chutent, tout comme les émissions de CO2, en baisse d’une vingtaine de grammes par kilomètre environ. En diesel, l’offre est simplifiée : le 1.6 CRDi n’existe plus qu’en 115 ch, contre 110 ch et 136 ch précédemment, et sans micro-hybridation. Les déclinaisons N (280 ch) et CRDi 48 volts de 136 ch ne sont pour l’instant pas au programme d’importation.

Essai vidéo – Hyundai i30 Fastback restylée (2020) : le ramage change plus que le plumage

Dans l’habitacle, là encore, les évolutions se font dans le détail. Les aérateurs sont modifiés, les compteurs digitaux ainsi que l’écran tactile central profitent de nouveaux graphismes. La finition globale (plastiques de qualité convenable bien assemblés) et l’ergonomie plutôt bien pensée. On tâtonne beaucoup moins que dans une Golf VIII par exemple. L’équipement de cette i30 Fastback N Line étonne par sa richesse : sièges sport chauffants à réglages électriques et longueur d’assise ajustable, GPS, caméra de recul, clim auto bizone, sono, boîte à double embrayage et 7 rapports. Un dispositif Android Auto/Car Play sans fil fait son apparition, en même temps que des services en ligne Bluelink et Hyundai Live (mais pas forcément en série).

Le premier apporte des fonctions pratiques, comme retrouver son auto après l’avoir garée, actionner son verrouillage à distance et ou envoyer un compte rendu sur l’état de la voiture, le second optimise notamment l’information en temps réel pour la navigation. Les aides à la conduite se voient perfectionnées, l’i30 étant désormais capable de se centrer automatiquement sur sa voie, d’effectuer un freinage d’urgence après avoir détecté un cycliste voire d’avertir le conducteur quand le véhicule qu’il suit se remet en mouvement, au cas où il aurait la tête ailleurs.

Essai vidéo – Hyundai i30 Fastback restylée (2020) : le ramage change plus que le plumage
Essai vidéo – Hyundai i30 Fastback restylée (2020) : le ramage change plus que le plumage

 

 

 

 

 

 

 

L’habitabilité, correcte à l’avant hormis en hauteur à cause du toit ouvrant, devient carrément insuffisante à l’arrière. On a bien plus de place dans une Dacia Sandero ! Heureusement, le coffre se révèle spacieux, même si on déplore un seuil de chargement trop haut qui forme une marche.

Les fauteuils procurent un bon confort doublé d’un excellent maintien global, et on se concocte vite une bonne position de conduite, même si, à cause de la grande taille, mes cheveux frottent le ciel de toit (ouvrant) malgré l’assise réglée au plus bas.

Essai vidéo – Hyundai i30 Fastback restylée (2020) : le ramage change plus que le plumage

A noter que la finition N Line est désormais disponible sur le break, et se pose en seule offre si l’on opte pour la carrosserie Fastback, qui ne reçoit plus que le 1.5 de 160 ch, dont elle a par ailleurs l’exclusivité. C’est cette i30 que nous essayons. Précisons que même s'il y a écrit Fastback dessus, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une berline 5 portes à la manière de ce que proposaient les Français voici quelques années avec les Citroën Xantia et Renault Laguna. Sauf qu’ici, point d’essuie-glace arrière, de sorte que si on récupère la voiture après qu’elle a reçu la pluie, sa rétrovision approche du néant.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,45 m
  • Largeur : 1,79 m
  • Hauteur : 1,43 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 450 l / 1351 l
  • Boite de vitesse : Auto. à 7 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Malus : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Septembre 2020

* A titre d'exemple pour la version III (2) 1.5 T-GDI 160 MHEV FASTBACK N LINE DCT-7.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (22)

En savoir plus sur : Hyundai I30 (3e Generation) Fastback

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Achetez votre Hyundai I30

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire