Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Ford prend un nouveau départ en Europe : 12 000 emplois supprimés, gamme modifiée

Ford l'a officialisé : il va supprimer plus de 20 % de ses effectifs en Europe. Par ailleurs, le constructeur dévoile les évolutions à venir dans son offre de modèles, avec une flopée de nouveaux SUV

Ford prend un nouveau départ en Europe : 12 000 emplois supprimés, gamme modifiée

Suppressions d'emplois, fermetures d'usines, arrêts de modèles, électrification de la gamme… Ford avait déjà dévoilé les grandes lignes de son plan de relance en Europe. L'américain donne cette fois plus de détails, sa nouvelle organisation et son nouveau modèle opérationnel pour le Vieux Continent entrant en vigueur le 1er juillet.

Le nombre de postes supprimés est enfin officialisé : ce sera 12 000, en prenant en compte les coentreprises, sur un total de 51 000. Le constructeur va fermer cinq usines : une en France, une au Pays de Galles et trois en Russie. Il compte aussi vendre une usine située en Slovaquie. La marque va réduire ses effectifs dans les usines de Saarlouis (Allemagne) et Valence (Espagne). Elle va aussi faire le ménage dans les bureaux de gestion et marketing.

La gamme va être profondément remaniée, pour se concentrer sur les modèles les plus rentables. L'accent sera mis sur les SUV ! C'était déjà confirmé, les C-Max et Grand C-Max vont être stoppés et non remplacés. La marque annonce de plus la fin de la Ka+, classée sans suite. Mais cinq modèles inédits vont rejoindre la gamme.

Deux d'entre eux seront issus de la famille "imports", les produits de niche que la marque construit en dehors de l'Europe. Dans cette famille, en plus de la Mustang, de la GT et de l'Edge (que l'on pensait en sursis), il y aura l'Explorer et le SUV électrique sportif inspiré de la Mustang.

Dans la famille des modèles produits en Europe, il va y avoir le Puma, qui vient d'être dévoilé, et deux SUV inédits, en vente d'ici cinq ans, dont visiblement un électrique. Ils rejoindront les incontournables : Fiesta, Focus, Mondeo, S-Max et Galaxy. On note que Ford n'a pas encore condamné ses grands monospaces et sa familiale.

Ford compte par ailleurs bien rester leader du marché des utilitaires en Europe. Pour accroître sa profitabilité sur ce marché, il s'est allié à Volkswagen.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (67)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ford = fabrication ordinaire réparation difficile

Par

Ca sent le plan de la dernière chance pour la branche UE de Ford.

Si dans les 5 ans à venir elle ne devient pas ...enfin....rentable il risque d'y avoir de grosse restructaration en perspective....sous forme d'un départ d'Europe pur et simple et revente à un tiers.

En attendant il est je crois inutile de préciser qui fait les frais de la politique commerciale de Ford....

Par

En réponse à DonaldLove

Ford = fabrication ordinaire réparation difficile

Heureusement ça n'arrive pas souvent

Par

le Monde de l'auto bouge!! ont peut rien faire..

Par

Un peu confuse -- et risquée - la politique de gamme Ford basée sur les SUVs. Puma MK2 incluse -- car on a la Fiesta Active, 4x2 aussi et avec une garde au sol similaire (justement 143 mm pour Puma)... donc je ne vois pas le sens pour un nouveau crossover d'approx. 4 m longueur.

Pourtant, le hideux EcoSport (4x4 seulement en diesel 1.5 TDCi mais quand même 4x4 et avec +18 cm de garde au sol) ne devrait pas disparaître pour les 2-3 annes prochaines.

Car la stratégie VAGue :biggrin: des petits sauts en longueur (v. T-Cross / T-Roc / Tiguan Court / Long / Touareg) semble faire des prosélytes.

Et une nouvelle récente liée aux paradoxes cu capitalisme *sauvage*, dans lequel Ford supprime des tafs en France-UK-etc et en meme temps a des difficultés pour trouver la main d'oeuvre dans les pays soit-dites *émergentes* = pauvres.

Car cette *fausse* Puma sera produite en Roumanie (Craiova), ou la production doit commencer cette automne (en 3 mois) et Ford ne trouve pas des amateurs pour y travailler. :violon:

Plus exact: 1.100 des 1.700 posts disponibles ne sont pas encore occupés, car les salaires offerts par Ford pour le travail sur les bandes d'assemblage (350-450 €) sont inférieures vs. celles de Dacia -- qui, a leur tour, font la moitié de ceux offerts par Audi ou Suzuki en Hongrie (= 1.500 € net/mois...)

Mais bon, on peut imaginer la possibilité d'un prix Puma-2 inférieur vs. celui du Sandero Stepway, non ??!! :buzz:

Par

Je pensais que la Ka plus était une réussite.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Ca sent le plan de la dernière chance pour la branche UE de Ford.

Si dans les 5 ans à venir elle ne devient pas ...enfin....rentable il risque d'y avoir de grosse restructaration en perspective....sous forme d'un départ d'Europe pur et simple et revente à un tiers.

En attendant il est je crois inutile de préciser qui fait les frais de la politique commerciale de Ford....

Ford c'est toujours relevé et sans l'aide de qui que se soit.

Les restructurations il y en a et il y en aura toujours, c'est vrai il y auras des licenciements et c'est malheureux pour les salariés mais nous n'y pouvons rien.

Par

En réponse à DonaldLove

Ford = fabrication ordinaire réparation difficile

C'est un peu ça.

Voitures pensés pour être produites et assemblés au moins cher, mais pour effectuer la moindre réparation c'est une galère monstre surtout au niveau moteur pour les moteurs d'origine Ford.

Pourtant ce sont des voitures assez bien fabriqués et conçus, mais pas de tout pensés pour être entretenues et réparés facilement.

Que dire de 45min de boulot pour changer un simple filtre de habitacle avec le besoin de démonter le pédale accélérateur etc

Ou leurs distributions sans clavette assez difficiles à caler et à changer... Bref

Par

En réponse à richardp

C'est un peu ça.

Voitures pensés pour être produites et assemblés au moins cher, mais pour effectuer la moindre réparation c'est une galère monstre surtout au niveau moteur pour les moteurs d'origine Ford.

Pourtant ce sont des voitures assez bien fabriqués et conçus, mais pas de tout pensés pour être entretenues et réparés facilement.

Que dire de 45min de boulot pour changer un simple filtre de habitacle avec le besoin de démonter le pédale accélérateur etc

Ou leurs distributions sans clavette assez difficiles à caler et à changer... Bref

Que dire de 45min de boulot?? moi je met 15 minutes..sur mon Kuga

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire