Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Hyundai i10 : craquante - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, mis à jour

Dans un marché des citadines qui ne se porte plus aussi bien qu’auparavant et toujours dominé par la Renault Twingo récemment restylée, Hyundai persiste et nous dévoile sa troisième génération de i10.

Hyundai i10 : craquante - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Sans en avoir l’air, la i10 continue de son bonhomme de chemin. Voici aujourd’hui la troisième génération qui succède à la précédente apparue en 2013.

La Hyundai i10 au salon de Francfort 2019

 

Hyundai i10 : craquante - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Même si la voiture est complètement nouvelle, la principale différence porte avant tout sur la partie avant, beaucoup expressive qu’avant avec notamment des projecteurs effilés mais surtout des feux de jour LED intégrés à la calandre. Ce détail apporte un gain en matière de personnalité, tout comme le rappel du modèle implanté dans le prolongement des vitres. Le profil et l’arrière sont plus traditionnels. Pour séduire une clientèle la plus vaste, Hyundai donne la possibilité de choisir entre d'entre deux couleurs de toit : noir ou bleu.

Deux choix de couleur de toit : noir ou rouge.
Deux choix de couleur de toit : noir ou rouge.

Pour les dimensions, c’est du classique avec 3,67 m. Il en est de même des aspects pratiques avec une habitabilité arrière convenable et un volume de chargement de 250 litres.

La présentation est classique mais l'aspect visuel est sympa grâce au traitement de la planche de bord.
La présentation est classique mais l'aspect visuel est sympa grâce au traitement de la planche de bord.

À l’intérieur, Hyundai a bien travaillé comme en atteste la planche de bord complètement revue. L’instrumentation toujours analogique est désormais collée à l’écran multimédia tactile qui peut atteindre la taille de 8 pouces. Même si les plastiques sont durs – ce qui est normal pour la catégorie - , l’aspect visuel est soigné avec un traitement façon balle de golf de la planche de bord. L’ergonomie aurait pu être plus travaillée. Le volant est rempli de boutons, ce qui demande un temps d’adaptation, mais reflète également le niveau d’équipement très complet de cette i10, notamment en termes de sécurité.

Hyundai i10 : craquante - Vidéo en direct du salon de Francfort 2019

Cette nouvelle i10 sera commercialisée en fin d’année avec deux motorisations : 1.0 67 ch et 1.2 84 ch. Les tarifs ne sont pas connus pour l’instant.

J'aime

Avec les feux de jour intégrés à sa calandre, la i10 s'offre une jolie bouille.
Avec les feux de jour intégrés à sa calandre, la i10 s'offre une jolie bouille.

Je n'aime pas

Dommage que la partie arrière soit si classique.
Dommage que la partie arrière soit si classique.

 L'instant Caradisiac : pas une mais deux i10

Il ya beaucoup de nouveautés sur le stand Hyundai. La i10 est l'une des principales. Deux déclinaisons sont exposées mais une troisième attire les regards, une finition NLine inédite que nous vous présenteront plus en détails dans un prochain article.

Portfolio (8 photos)

En savoir plus sur : Hyundai I10 (3e Generation)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce qu'il trouve innovant ce sont ces loupiotes insérées dans la calandre...

alors que sur la meme photo on voit quelquechose de vraiment étonnant, c'est un capteur ou une caméra logée sur le diffuseur situé sous le phare.

C'est la premiere fois que je vois ca et j'aurai moi posé des questions au constructeur pour savoir ce que c'est et pourquoi ils l'ont mis là ?

Apres c'est Monsieur Pagès... faut pas trop lui en demander..

Et puis l'arrière qu'il trouve trop banal...

C'est justement pas banal du tout.

Ces feux nervurés et qui se rejoignent l'un à l'autre mais sans bande en plastique noire mais par deux plissements de carrosserie, c'est nouveau et c'est beaucoup plus couteux que le collage d'un bandeau noir en plastique façon Peugeot et tant d'autres.

Puis ca rajoute surtout un coté dynamique presque sportif pour l'arriere de ce véhicule alors que c'est la version de base, pas la version sportive, et que c'est une mini citadine.

Mais Monsieur Pages lui trouve ca banal...

Qu'il nous trouve des arrieres aussi travaillés et des feux arrieres aussi bien dessinés et raffinés dans des micro citadines et apres il pourra posés sans crainte son avis comme quoi il trouve ca banal.

Je sais pas ce que fout Cara à Francfort mais on dirait qu'ils sont partis à Disneyland et ils s'amusent comme des gosses plutot que de bosser et de poser de vrais avis et critiques pertinentes sur les modèles qu'ils ont à présenter.

Par

''Dans un marché des citadines qui ne se porte plus aussi bien qu’auparavant et toujours dominé par la Renault Twingo récemment restylée''

En France, ou en Europe ?!

:jap:

Par

La meilleure citadine au monde ça ! GG la Corée et le 1.2 Kappa. Qualité et fiabilité.

Par

jolie petite auto, sans disgrâce en plastoc brut, tout est peint, les poignées de portes sont jolies, le gabarit 3.67 contenu, l'intérieur chiadé.....suis pas trop fan des 5 portes et une 3 portes aurait eu de la gueule......les coréens sont maintenant des acteurs majeurs du marché automobile mondial et c'est mérité

Par

craquante !!! le titre ne vaut pas la chandelle

Quel monstre ce truc, c'est bien pour les gens qui recherchent un truc pour ce déplacer, pas une auto :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire