Publi info
 

Jugé pour grand excès de vitesse, le patron de Lotus réclame le droit de tester ses voitures... et gagne

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Jugé pour grand excès de vitesse, le patron de Lotus réclame le droit de tester ses voitures... et gagne

Jean-Marc Gales, directeur général de Lotus, est un homme consciencieux. Souhaitant connaître ses produits sur le bout des doigts, il n'hésite pas chaque soir à choisir soigneusement entre les multiples versions d'Evora, d'Exige et d'Elise à sa disposition pour quitter les locaux de la marque situés à Hethel, dans le Norfolk anglais, pour rentrer chez lui. Et qui pourrait lui reprocher ce professionnalisme exemplaire ? Visiblement la police locale, qui l'a contrôlée en janvier 2017 sur l'A11 à 102 mph (164 km/h) dans une zone limitée à 70 mph (112 km/h), une infraction qui est normalement punie d'une perte de six points sur son permis de conduire et un retrait de 7 à 56 jours.

Sauf que ce n'est pas la première fois que Jean-Marc Gales est surpris en flagrant délit d'étude scrupuleuse de l'un de ses modèles, puisqu'il a été flashé pas plus tard qu'en 2014 sur cette même route à 96 mph (154 km/h), ce qui est une belle preuve de la progression remarquable des performances des Lotus mais qui lui avait valu à l'époque la disparition de cinq points et de £400 (457 €) sur les neuf qu'il lui restait déjà. Le permis de conduire britannique comptant lui aussi douze points, ce second excès de vitesse aurait donc dû lui faire perdre le précieux sésame.

Mais c'est sans compter sur le talent de son avocat, Maître Nicholls. Ce dernier a plaidé cette semaine devant le juge qu'il était « vital » pour Jean-Marc Gales de lui laisser la possibilité d'essayer ses voitures car, même s'il a des ingénieurs dont c'est le travail, il aime valider lui-même leur tenue de route. Et il s'est montré suffisamment convaincant pour obtenir gain de cause, le juge se limitant à 30 jours de retrait de permis et deux amendes de £666 (760 €) et £166 (190 €), mais sans perte de point. Une bonne décision selon l'avocat, qui a estimé que c'était du bon sens : « il y a des gens qui font des choses bien plus dangereuses, comme par exemple conduire à 50 km/h en téléphonant ».

Mots clés :

Commentaires (49)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une belle Ferrari !!!!

Par

heureusement qu'il ne vends pas des fusils!!!!

sinon il a des circuits pour qu'il puisse juger les voitures qu'il vends

Par

il y a une grosse impunité en Europe pour les gens d'en Haut et les gens étrangers- genre migrants- mais pour les

Con-tribuables bien de chez nous qui bossent dur et paient à l'heure leurs impots c'est a peu pres Zero tolerance...

Par

En réponse à GrosMytho

il y a une grosse impunité en Europe pour les gens d'en Haut et les gens étrangers- genre migrants- mais pour les

Con-tribuables bien de chez nous qui bossent dur et paient à l'heure leurs impots c'est a peu pres Zero tolerance...

ça a toujours été comme ça , les types ont de super avocat les Anglais sont hypocrite avec leur tolerence zero blabla, un pays de guetto de riche, le Londre underground des années 90 debut 2000 est terminé !

Par

Surveillez le compte en banque de Monsieur le Juge.

La justice anglaise semble aussi "impartiale" que celle française visiblement.

Money is money.

Par

Voila pourquoi le Brexit à été voté par les citoyens Anglais ! la Londres, la City , et le reste !!

Par

Mais comment diable vont ils faire chez Lotus pour valider la cohérence de leurs caisses pendant 30 jours sans ce fin pilote-patron....

Par

c'est à se demander pourquoi les autres constructeurs ont des pistes d'essais...

alors qu'il suffit d'utiliser la route de monsieur tout le monde...

et puis, là, ça démontre au Royaume Uni qu'il suffit d'avoir les moyens de se payer un bon avocat pour avoir finalement le droit de bafouer les limitations de vitesse.

bref...

Par

Aucune hypocrisie là dedans, les puissants osent et imposent tout ce que les classes inférieures leur laissent faire. La limite est fixée par la tolérance des peuples à accepter ou se rebeller et par la peur. Les classes dirigeantes le savent bien. Se rebelleréférer ou accepter, encaisser même en râlant, et surtout continuer de consommer toujours plus

Par

En réponse à franck8316

Voila pourquoi le Brexit à été voté par les citoyens Anglais ! la Londres, la City , et le reste !!

heu... non, à Londres et plus particulièrement dans la City, ils ont au contraire voté majoritairement pour rester dans l'Europe...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire