Publi info
 

L'hypnotisante vidéo de la production de la BMW Série 3 G20

Dans Economie / Politique / Industrie

L'hypnotisante vidéo de la production de la BMW Série 3 G20

Ce clip montre les différentes étapes de la production de la nouvelle génération de la BMW Série 3 G20. Sur les images, la tricorps allemande avance progressivement sur les chaînes en croisant sur son passage différents robots parfaitement réglés et organisés.

Les séquences qui suivent peuvent être catégorisées dans la rubrique "vidéo satisfaisante". Le clip montre plusieurs BMW Série 3 G20 dans l'usine de Munich au milieu de bras robotisés imperturbables. Un décor très éloigné des belles moquettes du Mondial de l'auto 2018 dans lequel la berline a fait sa première mondiale.

 

 

Ce nouveau cru du modèle bénéficie de dimensions en hausse, d'un coffre offrant un grand compartiment (contre deux auparavant), des dernières innovations de la marque dans l'habitacle, d'un poids en baisse et d'une meilleure rigidité. Le catalogue des moteurs propose au lancement des diesels aux puissances allant de 150 chevaux à 265 chevaux. Du côté des mécaniques sans plomb, un 184 chevaux et un 258 chevaux composent provisoirement la gamme. Ces derniers seront rejoints par la suite par des trois cylindres plus abordables. Une version hybride rechargeable est également au programme.

En savoir plus sur : Bmw Serie 3 G20

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'ai visité cette usine

Alors oui c'est impressionnant, mais comme il y a quasiment personne avant le montage de l'intérieur, ca m'a tué le charme de l'automobile ...

Par

En réponse à GlobalGuillaume

J'ai visité cette usine

Alors oui c'est impressionnant, mais comme il y a quasiment personne avant le montage de l'intérieur, ca m'a tué le charme de l'automobile ...

Ah... le bon vieux temps ou les employés portaient et soudaient à la main les pièces... :)

Par

On se demande, avec si peu de main d'œuvre, pourquoi ces voitures sont si chères. Ils doivent s'en mettre plein les fouilles. Preuve en est, ils sont capables de payer des milliards d'euros aux US après les big magouilles. C'est marrant d'ailleurs, fouilles et magouilles, ça rime bien.

Par

En réponse à JPSAN

On se demande, avec si peu de main d'œuvre, pourquoi ces voitures sont si chères. Ils doivent s'en mettre plein les fouilles. Preuve en est, ils sont capables de payer des milliards d'euros aux US après les big magouilles. C'est marrant d'ailleurs, fouilles et magouilles, ça rime bien.

Les Japonais c'est pareil bien pire

Par

En réponse à beniot9888

Ah... le bon vieux temps ou les employés portaient et soudaient à la main les pièces... :)

...et clopaient sur chaîne, en se soutenant à coup de jaja à la cantoche...

Par

Et on oubliait deux trois soudures par là!!

Par

En réponse à JPSAN

On se demande, avec si peu de main d'œuvre, pourquoi ces voitures sont si chères. Ils doivent s'en mettre plein les fouilles. Preuve en est, ils sont capables de payer des milliards d'euros aux US après les big magouilles. C'est marrant d'ailleurs, fouilles et magouilles, ça rime bien.

Non en fait ils deplacent la main d'oeuvre non utilisée sur la tole vers le montage de l'interieur et les controles qualités.

Ils ont 6000 employés depuis longtemps et ce chiffre ne bouge pas.

Les moteurs sont toujours assemblés à la main par exemple.

Par

En réponse à beniot9888

Ah... le bon vieux temps ou les employés portaient et soudaient à la main les pièces... :)

Non mais bien sur c'est un peu con comme reflexion, mais voir des machines monter une machine, ca brise un

peu le charme

Par

En réponse à GlobalGuillaume

Non mais bien sur c'est un peu con comme reflexion, mais voir des machines monter une machine, ca brise un

peu le charme

Curieusement, je trouve le ballet des robots autour de la voiture fascinant. Un peu comme des soignants dévoués autour d'un nouveau né.

Et puis, il y a des trucs tellement marrants à voir. Comme l'application de mastic au début de cette vidéo : au lieu de déplacer la buse de mastic autour de la grande pièce, on fait bouger la grande pièce dans tous les sens et la buse reste immobile. Pourquoi bouger le tabouret quand on peut pousser le piano !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire