Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'Opel Astra Tourer arrive en concession : la voiture de l'année enfile le sac à dos

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Audric Doche

L'Opel Astra a été élue à Genève voiture de l'année 2016, preuve qu'Opel a bien travaillé sur cette cinquième génération qui met au placard nombre de défauts de la précédente Astra. Le break est-il aussi compétitif ? Peut-il prétendre, du coup, à la place de meilleur break généraliste du segment des compactes ? L'essai nous a prouvé que cette Astra était pétrie de qualités, mais présentait quelques défauts assez importants...

L'Opel Astra Tourer arrive en concession : la voiture de l'année enfile le sac à dos

Nous sommes le 1er avril et c'est le moment de l'arrivée en concession de la nouvelle Astra Tourer. Pour Opel, cette cinquième génération d'Astra a permi de mettre les choses à plat avec une auto bien plus légère, efficiente et particulièrement attractive sur le plan pécuniaire puisqu'elle est en moyenne plusieurs milliers d'euros moins chère qu'une Golf sans pour autant en offrir moins. C'est d'ailleurs ce qui a amené le jury de "COTY" (car of the year) à élire l'Astra "voiture de l'année 2016" à l'ouverture du salon de Genève le mois dernier.

 

C'est maintenant au tour du break d'être proposé par les concessions au blitz, mais est-il aussi intéressant que la compacte face à la concurrence ? La réponse est un peu plus compliquée à apporter que pour l'Astra berline. Le break Tourer reprend les traits de sa petite soeur mais la poupe manque un peu d'originalité, ce qui donne un ensemble sérieux mais bien triste. Dommage.

 

Nous avons fait le même constat pour l'habitacle qui, même s'il est plutôt bien assemblé, reste un poil triste et manque d'un peu de folie et surtout d'identité. C'est d'ailleurs le reproche récurrent qui revient sur cette Astra, que ce soit en berline ou en break : bien, mais manque d'image. Cela pourrait passer face à la concurrence redoutable, notamment composée des Peugeot 308 SW et Volkswagen Golf SW, mais ces dernières affichent des volumes de coffres au delà des 600 litres quand celui de l'Astra Tourer est à 540 litres.

 

Heureusement, l'Astra Tourer se rattrape par une offre de motorisations très convaincante et un châssis au point. Le nouveau 1.6 biturbo de 160 ch en diesel a particulièrement convaincu les essayeurs de la presse française, et ce bloc donnera certainement des points précieux à l'Astra face à ses rivales. 

 

Terminons sur un dernier point crucial : l'Astra Tourer affiche des tarifs allant de 21 400 à 28 200 €, des prix particulièrement bien placés face à la lionne et à la Golf SW, d'autant plus que les niveaux d'équipements sont plutôt riches.

En savoir plus sur : Opel Astra 5 Sports Tourer

SPONSORISE

Actualité Opel

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire