Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La Peugeot 408 a été notée au crash test EuroNCAP...sans être crashée !

Dans Faits divers & Insolite / Insolite

Cédric Pinatel

La Peugeot 408 a été notée quatre étoiles dans la dernière tournée des crash-tests del'EuroNCAP. Mais pour la noter, les évaluateurs se sont simplement basés sur les résultats de la 308.

La Peugeot 408 n'a eu que 4 étoiles au crash-test EuroNCAP, mais sans avoir été réellement crashée
La Peugeot 408 n'a eu que 4 étoiles au crash-test EuroNCAP, mais sans avoir été réellement crashée

La nouvelle Peugeot 408 fait partie des modèles testés dans la dernière fournée de l’EuroNCAP. Elle est d’ailleurs l’un des trois seuls modèles de cette fournée à ne pas avoir réussi à décrocher la notation maximale des cinq étoiles, la faute à certains résultats un peu décevants au registre de la sécurité passive et à des aides à la sécurité jugées perfectibles (même si ces résultats restent honorables dans l’absolu).

La Peugeot 408 a été notée au crash test EuroNCAP...sans être crashée !

La Peugeot 408 a été notée au crash test EuroNCAP...sans être crashée !

 

 Mais contrairement aux autres nouveautés testées dans cette nouvelle fournée, la Peugeot 408 n’a pas été détruite lors des procédures de crash-test. L’organisme le précise bien dans ses résultats avec une annotation : « la Peugeot 408 est très proche techniquement de la 308 déjà testée par nos soins en 2022. Des tests additionnels ont été réalisés sur la 408 mais notre évaluation est largement basée sur les résultats de la 308 ». La vidéo de la 408 publiée sur le compte Youtube de l’EuroNCAP -visible ci-dessus- montre d’ailleurs bien les passages au crash-test de la 308 break, la 408 étant uniquement utilisée lors du test de choc piéton. Même les tests dynamiques mesurant l’efficacité des aides à la conduite sont effectués avec la 308 break et non pas la 408 !

« La même structure »

Contacté sur le sujet, l’EuroNCAP nous a confirmé que les résultats au crash-test de la 408 ont été extrapolés de ceux de la 308 : « nous avons étudié scrupuleusement la structure de la 408 et nous pensons qu’elle ne se serait pas comportée différemment de la 308 lors de nos tests de sécurité », nous affirme ainsi la communication de l’organisme européen. Également contactés, les responsables de Peugeot France ne nous ont pas répondu sur le sujet pour l'instant. Sur le papier, les experts de l’EuroNCAP n’ont sans doute pas tort. Mais pour le principe, l’idée même de ne pas réaliser les vrais tests avant d’attribuer une note aussi précise et importante nous paraît quand même discutable. Comme l'a reperé l'un de nos lecteurs, l'EuroNCAP a déjà procédé à des extrapolations du même genre récemment en testant le Nissan X-Trail, dont certaines mesures ont été faites en se basant sur les résultats du Qashqai dont il partage la plateforme.

Mots clés :

En savoir plus sur : Peugeot 408

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire