Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

" La prime à la conversion n'est pas faite pour acheter des Tesla"

" La prime à la conversion n'est pas faite pour acheter des Tesla"

C’est à l’occasion d’une interview chez nos confrères de France Info, qu’Élisabeth Borne, ministre des transports a lâché cette phrase pour le moins étonnante. Au-delà des mots et si on lit entre les lignes, on peut y voir également la volonté de gouvernement de durcir la prime à la conversion.

Comme nous l’évoquions la semaine dernière, la prime à la conversion, appelée plus traditionnellement prime à la casse fonctionne trop bien et pénalise de façon inattendue le budget de l’État. Cela ne peut pas durer. Même si la réforme n’est encore qu’au stade de rumeur, l’interview d’Élisabeth Borne, vendredi au micro de France Info, a donné les grandes lignes des modifications, même si les mots de la ministre des Transports ont de quoi surprendre.

Ainsi, elle a déclaré : « on a constaté que quelques dizaines de Français avaient acheté des véhicules à 50 000 €. Cette prime n’est clairement pas faite pour acheter des Tesla. » Lors de sa mise en place  personne n’avait pensé que ce genre de choses pouvait arriver car ce n’était pas l’esprit de cette prime » Élisabeth Borne a donc reconnu que le gouvernement allait peut être réfléchir en prendre en compte dans les mois à venir, les ressources des acheteurs ou interdire carrément l’achat de véhicule dépassant un certain prix. « Ce n’est pas utile d’utiliser de l’argent du contribuable pour acheter des voitures à ce tarif ».

La prime de conversion va donc se durcir c’est donc une quasi-certitude, mais la dernière phrase pourrait laisser entrevoir une possible réflexion sur le bonus tel qu’il existe aujourd’hui. En effet, actuellement, tous les véhicules électriques sont éligibles au bonus maximal de 6 000 €. Pas sûr que cela soit le cas encore demain et on peut très facilement imaginer la mise en place d’un prix plafond qui exclure les modèles de certaines marques premium à l’image de tous les modèles Tesla, mais également des Jaguar i-Pace, Audi e-Tron ou Mercedes EQC pour ne citer qu’eux.

Dans cette même interview, la ministre a démontré également les incohérences du système Crit Air mais également sa mauvaise connaissance du sujet en affirmant qu’un 4x4 qui a une vignette Crit’Air 1, ne pollue pas ». Effet, la vignette basée sur la norme Euro ne prend en compte que certains types de polluants émis : les particules fines, les oxydes d’azote, le monoxyde de carbone… mais cela ne prend pas en compte le CO2.

Alors, oui, peut donc bien considérer qu’un véhicule 4x4 récent rejette moins de particules fines que, par exemple, une voiture mise en circulation avant les années 2000, mais ce n’est pas pour cela qu’elle ne pollue pas. À bon entendeur.

SPONSORISE

Actualité Tesla

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire