Publi info

La Skoda Scala passe au gaz naturel

Dans Ecologie / Electrique / Autres énergies

La Skoda Scala passe au gaz naturel

Le groupe Volkswagen est un des rares en Europe à miser sur le gaz naturel. Et c'est au tour de Skoda de proposer la toute dernière Scala avec une version G-Tec sur la base d'un moteur trois cylindres 1.0 90 ch, fonctionnant à la bicarburation (essence et gaz naturel).

Après la Seat Leon, lancée en fin d'année dernière, c'est au tour d'une autre berline compacte du groupe Volkswagen de recevoir une variante gaz naturel. Skoda dévoile en effet la Scala G-Tec, qui adopte toutefois un bloc différent de celui de la compacte espagnole. Sous le capot de la Tchèque, un trois cylindres 1.0 de 90 ch associé à trois réservoirs de gaz naturel pour une autonomie de 410 km sur le gaz, et de 630 km combinés lorsque l'on compte les neuf litres de réserve de sans-plomb (le moteur G-Tec fonctionne aussi bien au gaz naturel qu'à l'essence).

Skoda annonce un lancement pour le quatrième trimestre 2019, mais la marque ne dit pas sur quels marchés sera proposée cette Scala G-Tec. Elle sera uniquement commercialisée en boîte manuelle à six rapports. De série, la Scala G-Tec aura droit de série aux feux LED et au Lane et Front Assist. Trois niveaux de finition (Active, Ambition et Style) seront au catalogue.

La Scala au gaz naturel sera-t-elle vendue en France ? Skoda ne le précise pas encore, mais le doute est permis, puisque ce carburant est peu répandu dans l'Hexagone. Nous pouvons tout de même espérer la voir débarquer puisque Seat a validé la commercialisation de la Leon TGI en France récemment.

 

 

 

En savoir plus sur : Skoda Scala

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est beau, le pouvoir des mots.

Comme le gaz est «naturel», c'est un bon combustible, au contraire de l'essence et du gazole. Mais qui peut m'expliquer la différence d'origine.

Hors sujet mais un autre point d'étonnement pour moi: les commentaires liés aux traces de méthane détecté sur Mars.

Par

Et le seat arona tgi gnv ? Un oubli ? ( disponible à la commande depuis mars )

Par

c'est du GNV et non du GPL donc?

98, 95, 95-e10, e85, GPL, GNV, gasole, gasole premium, gasole pour les utilitaires, hydrogène, recharge électrique...

ça va commencer à faire beaucoup pour les pompistes.

Par

et tjs pas de version ethanol ?

Par

A quand le charbon comme au bon vieux temps ?

Par

Question de novice: comment se fait le plein de gaz?

Par

En réponse à Gaï-sensei

Question de novice: comment se fait le plein de gaz?

Et autre question : on le trouve où le GNV ?

Par

En réponse à PDSCQ2

Et autre question : on le trouve où le GNV ?

Péte dedans et ça rempli :areuh:

C'est naturel :bien:

Par

Le GPL étant infiniment plus disponible partout en Europe que le GNV pour les automobiles,

on peut douter de la reelle volonté de VAG pour proposer une alternative à ses TDI...

Par

En réponse à Rodger29

A quand le charbon comme au bon vieux temps ?

Si tu as un diesel, sans le savoir tu roules déjà au charbon.

Comme le gazole a une teneur en soufre maxi a respecter, les pétroliers préfèrent importer du gazole issu de la liquéfaction du charbon, qui n'a pas de soufre pour le mélanger au gazole sorti de raffinerie avec un taux de soufre plus élevé que ce que permet la réglementation.

Voir Afrique du sud, liquéfaction du charbon.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire