Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le Subaru XV arrive en concession : malus m'a tué

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Audric Doche

Le nouveau Subaru XV est arrivé en concession avec l'intention de progresser par rapport à ses débuts en France, qui sont plutôt confidentiels. La faute à un malus qui lui fait bien mal, et avec l'arrivée du nouveau cycle d'homologation, cela ne devrait malheureusement pas s'arranger. Heureusement, le XV peut tout de même compter sur son identité forte et ses qualités. Un renouvellement qui est proposé à partir de 27 990 €.

Le Subaru XV arrive en concession : malus m'a tué

Le segment des SUV compacts est compliqué en Europe, et particulièrement en France, pour deux raisons : la concurrence, d'abord, avec un nombre incalculable d'autos sur le segment, et le malus, ensuite, qui tue dans l'oeuf la moindre hausse de CO2 d'un SUV essence. Une combinaison qui aurait fait fuir les acheteurs il y a quelques années mais qui est désormais recherchée, dans le sillage de la chute du diesel sur le Vieux Continent.

Le Subaru XV arrive en concession : malus m'a tué

Malheureusement, Subaru ne tire pas parti de cet engouement pour l'essence. Le constructeur nippon est pourtant un spécialiste du genre, avec de très bons blocs boxer, mais en France, le malus a raison des moteurs Subaru. L'architecture boxer a l'inconvénient de rejeter plus de dioxyde de carbone qu'un bloc en ligne à cylindrée équivalente. Résultat : un simple Subaru XV 1.6 écope déjà de plus de 2000 euros de malus en France.

Une tare, un fardeau, une croix très lourde à porter pour le japonais qui, pourtant, tente de faire tout comme il faut. A commencer par une offre intéressante au niveau tarifaire : l'entrée de gamme est à 27 990 €, un tarif très compétitif pour un SUV doté de série de la transmission intégrale (la vraie permanente, pas une transmission commandée électroniquement), d'une boîte automatique et d'une liste d'équipements plutôt riche. Les quelques concurrents qui peuvent réellement prétendre à des qualités similaires en tout-terrain, comme le Jeep Compass, sont nettement plus chers. Même la version dotée du 2.0 de 156 ch est plutôt accessible chez Subaru, et si l'on rajoute le malus, on tombe à peu de chose près au prix de la concurrence.

Le Subaru XV arrive en concession : malus m'a tué

Mais alors, pourquoi le XV ne s'est vendu qu'à 40 000 exemplaires en Europe depuis 2012 alors qu'il a séduit près de 700 000 acheteurs aux USA sur la même période ? La raison s'explique peut-être par l'image de Subaru, encore trop confidentielle en France, et aussi à un réseau trop épars. Il faut aussi, bien sûr, ajouter une consommation en défaveur du XV (ce qui explique les rejets de CO2 importants). Un point qui n'inquiète évidemment pas le client américain payant le litre de sans-plomb 45 centimes d'euros.

L'autre explication provient aussi, probablement, d'un public français encore trop éduqué à la boîte mécanique. Le passage à la boîte automatique est lent en France, certaines concessions de marques premium n'ayant, sur les modèles compacts, qu'un seul véhicule à boîte automatique pour six à boîte manuelle. Même s'il dispose de versions à pédale d'embrayage, le XV paye malgré tout l'adoption d'une transmission CVT qui n'est pas du goût de tout le monde. Il faut s'y faire, donc, et passer cette barrière pour apprécier les qualités indéniables du XV dès que l'on pose ses gommes dans la boue ou dans la neige. 

Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus
II 1.6 114 PREMIUM GPS LINEARTRONIC AWD 145 (NEDC) 27 990 €

NC

II 1.6 114 PREMIUM 145 (NEDC) 27 990 €

NC

II 1.6 114 LUXURY LINEARTRONIC AWD 145 (NEDC) 29 990 €

NC

II 1.6 114 LUXURY 149 (NEDC) 29 990 €

NC

II 2.0 156 EXCLUSIVE LINEARTRONIC AWD 155 (NEDC) 31 990 €

NC

II 2.0 150 EXCLUSIVE 159 (NEDC) 31 990 €

NC

 

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Subaru

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire