Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Les ambulants du confinement - Un chauffeur de bus : "Y a plus de stress"

Dans Economie / Politique / Social

Les ambulants du confinement - Un chauffeur de bus : "Y a plus de stress"

Métro, RER et bus franciliens fonctionnent au ralenti dans le cadre de la crise sanitaire. Deux chauffeurs de bus à Paris nous racontent leur nouvelle organisation. En cette période exceptionnelle, Caradisiac va à la rencontre des personnes qui travaillent dans le milieu automobile ou qui circulent encore. En auto bien sûr, mais aussi à vélo, en métro, en bus, en camion… Que font-ils ? Comment vivent-ils cette crise ? Les ambulants du confinement, c'est une galerie de portraits en vidéo à suivre sur Caradisiac.

L'offre des transports publics a considérablement baissé depuis le début de la crise sanitaire et du confinement, le 17 mars. À Paris, les métros et RER circulent de 6h00 à 22h00 uniquement, et des dizaines de stations sont fermées. Le trafic peut être réduit de moitié comme sur la Ligne 1, mais le plus souvent, il l'est même de 70 %. Pour les bus, les horaires ont aussi été aménagés. Toutes ces précisions sont à retrouver sur le site de la RATP.

Au moment de nos interviews, les conducteurs ne disposaient pas encore de masques. Ce n'est officiellement plus le cas. La présidente de la RATP, Catherine Guillouard, interrogée par France 3 Paris, a indiqué que depuis la fin de la semaine dernière, des masques avaient ainsi été distribués à ses agents.

Le nettoyage a aussi été renforcé sur tout le réseau. Il a notamment été doublé sur le matériel roulant ferré. À chaque prise de service, les chauffeurs, comme nous l'expliquent d'ailleurs les deux interviewés dans notre vidéo, procèdent également au ménage de leur poste de conduite.

Les portes de l'avant des bus sont en outre condamnées pour éviter le passage des usagers, et les tickets n'y sont plus délivrés. À la place, a été mis en place le "SMS Ticket Bus". Comme son nom l'indique, il s'agit d'obtenir son titre de transport par SMS. Toutes les explications en cliquant ici et ici.

Quel que soit son mode de transport, en cas de contrôle, chacun doit être capable de justifier ses déplacements. Pour rappel, les attestations de déplacement sont téléchargeables sur le site du ministère de l'Intérieur, ou à reproduire de manière manuscrite sur papier libre. Dans les transports publics, à en croire les conducteurs interviewés, il n'y a toutefois plus aucun contrôle sur les titres de transport.

Bonne nouvelle ceci dit pour les abonnés : tous les Pass Navigo devraient être remboursés pour le mois d'avril, via une plateforme qui ne sera accessible que début mai. Ailleurs, les usagers sont plus ou moins bien lotis. À Marseille, à la demande de la Métropole Aix-Marseille-Provence, les titulaires d’un abonnement doivent pouvoir se faire rembourser leur abonnement pour les mois d’avril et même mai. À Lyon, les abonnements TCL seront carrément remboursés en intégralité pendant toute la période de confinement, a annoncé le Sytral, le syndicat mixte qui gère les transports en commun dans la ville.

À Bordeaux, en revanche, seuls les abonnés annuels par prélèvement bénéficient pour l'instant d’une réduction de 40 % pour mars. De nouvelles mesures pourraient être envisagées pour l’ensemble des clients en avril, "en fonction de l’évolution de la situation", mais les modalités de mise en œuvre de cette éventuelle mesure restent apparemment à définir…

Nos précédents portraits Les ambulants du confinement

Un taxi parisien : "On peut aller crever !"

Un garage/station-service : "On est obligé" de rester ouvert

Deux ambulanciers franciliens : "on n'est pas du tout à l'abri"

Un immunologiste à vélo : "Les transports en commun, c’est pas une bonne idée"

Sur le sujet

Coronavirus : des automobilistes ont-ils tenté de sortir de Paris pour partir en vacances ?

Coronavirus - Peut-on être plusieurs en voiture ? Quels sont les déplacements autorisés ?

Confinement non respecté : attention à la suspension du permis de conduire

Coronavirus : rentrer/sortir de Paris, comment ça se passe ? (Reportage vidéo)

Coronavirus : qui prend encore la route ? Reportage (vidéo) sur l'aire de Nemours

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)