Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Les ambulants du confinement - Une étudiante rapatriée : "Tous les trains sont complets"

Dans Economie / Politique / Social

Les ambulants du confinement - Une étudiante rapatriée : "Tous les trains sont complets"

Rapatriée du Pérou, Laurène une étudiante française, est de passage à Paris, en attente d'un TGV, qui promet d'être bondé du fait de la réduction de l'offre, pour rejoindre Bordeaux. En cette période exceptionnelle, Caradisiac va à la rencontre des personnes qui travaillent dans le milieu automobile ou qui circulent encore. En auto bien sûr, mais aussi à vélo, en métro, en bus, en camion… Que font-ils ? Comment vivent-ils cette crise ? Les ambulants du confinement, c'est une galerie de portraits en vidéo à suivre sur Caradisiac.

Depuis le début du confinement le 17 mars, une vaste opération de rapatriement a commencé, avec des vols affrétés pour l'essentiel par Air France, pour ramener des Français bloqués à l'étranger. Ils sont étudiants comme la jeune femme interviewée dans notre vidéo, ils travaillent, ou bien encore sont des touristes, en vacances au moment du démarrage de la crise sanitaire.

Il ne serait plus que "quelques milliers" a encore être éparpillés dans le monde, si l'on en croit les déclarations de la semaine dernière du secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, sur France Bleu Provence. Et, en tout, ce serait près de 150 000 Français à avoir ainsi regagné le pays. Non sans avoir parfois payé des fortunes leur billet retour…

Autant avant le 17 mars, les Français de retour de Chine étaient mis d'office en quatorzaine, autant depuis, plus aucune contrainte particulière ne leur est imposée, puisque comme le reste de la population, ils se retrouvent eux aussi à devoir respecter le confinement. Et comme les autres, ils doivent pouvoir être en mesure de justifier leurs déplacements.

Pour revenir en France, ils doivent ainsi non seulement avoir leur "attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine", téléchargeable le site du Ministère de l’intérieur et, comme tout le monde, l’attestation de déplacement dérogatoire "classique" qui permet de rejoindre son domicile, disponible également au même endroit sur le site de Beauvau.

Peut-on aller chercher un proche à l’aéroport qui vient ainsi d'être rapatrié ? Dans le cas où il n'y aurait pas d'autre possibilité pour lui de relier son domicile, c'est possible. Et dans ce cas, sur l'attestation de déplacement, c'est "déplacement pour motif familial impérieux" qui doit être coché. Il faut aussi avoir sur soi une copie du billet d’avion du proche en question et de la carte d’embarquement de celui-ci pour le retour.

Qu'en est-il enfin des voyages qui ont dû être annulés en raison de la crise ? Peut-on se les faire rembourser ? Dans un premier temps, le remboursement n'est pas forcément disponible, mais à terme, oui. L’ordonnance n° 2020-315 du 25 mars 2020 permet en effet au professionnel du tourisme (et notamment aux compagnies aériennes) de proposer un avoir à la place d’un remboursement immédiat pour toute annulation notifiée entre le 1er mars et le 15 septembre 2020. S'il vous propose un avoir de 18 mois, vous êtes donc obligé dans un premier temps de l’accepter. Mais vous n'êtes pas tenu de l'utiliser, et au terme de ces 18 mois, vous pourrez vous faire rembourser.

Nos précédents portraits Les ambulants du confinement

Un chauffeur de bus : "Y a plus de stress"

Un taxi parisien : "On peut aller crever !"

Un garage/station-service : "On est obligé" de rester ouvert

Deux ambulanciers franciliens : "on n'est pas du tout à l'abri"

Un immunologiste à vélo : "Les transports en commun, c’est pas une bonne idée"

Sur le sujet

Coronavirus : des automobilistes ont-ils tenté de sortir de Paris pour partir en vacances ?

Coronavirus - Peut-on être plusieurs en voiture ? Quels sont les déplacements autorisés ?

Confinement non respecté : attention à la suspension du permis de conduire

Coronavirus : rentrer/sortir de Paris, comment ça se passe ? (Reportage vidéo)

Coronavirus : qui prend encore la route ? Reportage (vidéo) sur l'aire de Nemours

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (0)