Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les autorités américaines vont enquêter sur la mauvaise blague de Volkswagen

Dans Economie / Politique / Finance

Audric Doche

Les autorités américaines vont enquêter sur la mauvaise blague de Volkswagen

Fin mars, Volkswagen confirme un changement de nom aux Etats-Unis. Un changement qui était en fait un canular, mais qui a bien profité au cours de l'action du groupe en Bourse. Le gendarme américain responsable de la régulation des titres va enquêter sur la mauvaise blague allemande.

Si vous n'avez pas suivi l'histoire rocambolesque du poisson d'avril (volontairement ?) raté de Volkswagen, voici une piqûre de rappel. Quelques jours avant le premier avril, une rumeur annonce que Volkswagen devient "Voltswagen" aux Etats-Unis, en référence à sa transition électrique. Une information rapidement confirmée par un haut responsable de la filiale américaine, avant que, deux ou trois jours plus tard, la marque ne se ravise en annonçant que tout ceci n'était qu'un poisson d'avril. Un poisson un peu pourri.

L'annonce a eu un effet immédiat sur le cours de l'action Volkswagen qui a pris plus de 12 % rapidement, avant de corriger par la suite. Nos confrères allemands du Der Spiegel annoncent aujourd'hui que la SEC, l'autorité de régulation américaine de la Bourse, aurait décidé d'ouvrir une enquête contre la filiale américaine de Volkswagen.

Une information qui n'a pas été réellement confirmée par VW, la maison-mère allemande se contentant de confirmer que la branche américaine collabore effectivement avec la SEC qui a démandé certaines informations.

Rappelons que c'était également la SEC qui s'en était mêlé lorsque les Tweets d'Elon Musk avaient fait fortement varier le cours de l'action Tesla.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire