Publi info
 

Les modèles du groupe VW risquent de coûter "jusqu'à 3 000 €" plus cher

Dans Economie / Politique / Budget

Christian Dahlheim, responsable des ventes du groupe Volkswagen, a expliqué vendredi dernier que les objectifs de réduction des émissions de CO2 seraient forcément répercutés sur les prix. Jusqu’à 3 000 € à débourser en plus selon les voitures. Énorme...

Les modèles du groupe VW risquent de coûter "jusqu'à 3 000 €" plus cher

Comme tous les constructeurs, Volkswagen doit réduire les émissions moyennes de CO2 de sa gamme de véhicule sous les 95 grammes par kilomètres à l'horizon 2020.

Et comme Volkswagen, tous les constructeurs devront à un moment donné ou à un autre répercuter les coûts d'investissement et de transformation de leur gamme sur les prix de leurs modèles. Mais c'est le groupe allemand qui, le premier, du moins en des termes aussi clairs et avec un semblant de chiffrage, communique sur ce sujet.

 

Ainsi, Christian Dahlheim, responsable des ventes du groupe Volkswagen, et donc des 12 marques qui composent le groupe (VW, Audi, Seat, Skoda, Porsche, Lamborghini, Bentley, Bugatti, etc), a évoqué vendredi dernier les conséquences que cela aura. Et il ne parle pas (ou plus) au conditionnel... 

En effet, l'atteinte de cet objectif impose des bouleversements technologiques. Une électrification des gammes, et des modifications sur les autres véhicules (hybridation classique ou rechargeable, N.D.L.R.) engendreront "une nette hausse des coûts de matériaux" a-t-il expliqué.

 

Jusqu'à 3 000 € de surcoût par véhicule

Et les efforts et progrès en termes de compétitivité et de productivité ne seront pas suffisants pour neutraliser cette augmentation des coûts. Ces derniers, selon Christian Dahlheim, pourraient atteindre jusqu'à 3 000 € par véhicule. 

De son propre aveu, "des hausses de prix parfois importantes [seront] nécessaires". Faut-il comprendre que pour certaines voitures, les 3 000 € de surcoût seront intégralement répercutés ? Difficile à dire. Ils seront certainement en partie absorbés par les gains de compétitivité et les économies d'échelle à terme. Mais le cadre dirigeant ne s'est pas montré rassurant en précisant encore que les hausses de prix se ressentiront proportionnellement le plus sur les petits modèles les moins chers. Logique.

 

Du côté des constructeurs français, sans encore parler concrètement des hausses de prix nécessaires, on s'inquiète aussi. Il y a quelques semaines, lors des discussions au niveau européen pour la fixation des seuils d'émissions en 2025 et 2030, Carlos Tavares, patron de PSA, s'exprimait en ces termes : "les objectifs proposés actuellement vont bien au-delà de ce qui est économiquement et socialement justifiable". Il ajoutait : "la vitesse à laquelle le changement est conduit doit être soutenue par l'ensemble de la société, y compris par les moyens et faibles revenus. En poussant des réductions d'émissions de CO2 trop ambitieuses, l'Union Européenne risque de rendre les voitures trop chères pour les ménages aux moyens modestes".

 

Plus que jamais, il apparaît que la transition écologique, nécessaire, coûtera cher et devra être soutenue, quels que soient les pays, par les états, du moins pour les automobilistes les plus modestes.

 

Avec : Les Echos

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (121)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quand on pense qu'il suffirai de programmer une puce qui ferait passer les véhicules au contrôle anti pollution facilement. :brosse:

Par

Tout le monde en Toyota Hybride:oui: Je suis donc en avance sur mon temps:jap:

Par

La plupart des modèles de toutes les marques risque " de couter plus cher " !

Par

gardez vos voitures essence, ça roulera toujours dans 15 ans si entretenues et ça coûtera 100x moins

Par

3000 €, s'est pas énorme, pour avoir la chance de rouler dans une belle Volkswagen.

Par

Pas de pb chez Lexus, Toy.

Donc le pb n'est pas sectoriel.

VAG veut faire payer les Etats donc les contribuables pour ses erreurs.. un peu comme les banques en 2008.

Par

En réponse à republika

La plupart des modèles de toutes les marques risque " de couter plus cher " !

C’est clair mais il faut bien faire des articles à sensations.

Par

Y'a mieux encore qu'acheter des FOLKSWAGEN : boycotter cette marque de merde qui maltraitent ses clients et les singes :buzz:

Par

En réponse à DIDIER 57

Tout le monde en Toyota Hybride:oui: Je suis donc en avance sur mon temps:jap:

Nan tu es ringard!

Par

En réponse à pat d pau

Pas de pb chez Lexus, Toy.

Donc le pb n'est pas sectoriel.

VAG veut faire payer les Etats donc les contribuables pour ses erreurs.. un peu comme les banques en 2008.

Parce que tu es bien certain que les émissions Co2 des gammes Toy et Lexus seront en dessous de ce seuil de 95 g ?

Avec les mastons, pas forcément hybrides qu'ils diffusent encore ?

Pari risqué...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire