Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Les OVNIS - Vidéo en direct du salon de Francfort

Dans Salons / Salon de Francfort

A chaque salon son lot de véhicules farfelus, inattendus ou carrément délirants. A Francfort, constructeurs et préparateurs ont toutefois fait preuve d’une certaine retenue. Ce qui ne nous a pas empêchés de dénicher quelques engins improbables.

Les OVNIS - Vidéo en direct du salon de Francfort

A ceux qui considèrent l’automobile comme un simple objet ménager (et ils sont nombreux), nous conseillons une visite urgente dans un salon automobile. Ces événements constituent des vitrines idéales pour les constructeurs, équipementiers ou préparateurs qui peuvent laisser libre cours à leur créativité.

 

Une créativité qui, parfois, a même le privilège de pouvoir s’affranchir de toute considération raisonnable ou techniquement viable. C’est ainsi que l’on voit régulièrement fleurir des modèles volants (qui ne seraient ni de bonnes voitures ni de bons aéronefs), flottants et/ou surpuissants dont la seule lecture de la fiche technique donne envie de fuir en courant.

A Francfort cette année, les grands acteurs de l’automobile seront pourtant restés relativement raisonnable. Quand il a fallu trouver les OVNIS (ou ORNIS, plutôt) constituant ce reportage, nous avons passé plus de temps que prévu à arpenter les allées. Vous avez échappé au Mercedes Classe G de 900 ch (!) préparé par Brabus, mais ne coupez pas à la limousine Mercedes Maybach, au SUV Volvo blindé ou au SUV électrique chinois Byton dont l’écran multimédia embarqué occupe toute la largeur de la planche de bord (voir notre reportage vidéo).

On aurait aimé bien sûr que les japonais nous surprennent avec de furieux prototypes, que les coréens lâchent davantage la bride ou que les Français, faute de pouvoir constituer une alternative crédible aux allemands avec leurs voitures de route (Alpine exceptée, certes…), parviennent à créer le buzz avec des concept cars susceptibles de faire rêver. Seulement voilà, le vent de folie n’aura soufflé que faiblement cette année. Comme si l’automobile, sur le chemin de son électrification massive, était condamnée à rentrer dans le rang après des décennies de toute-puissance.

Rendez-vous à Genève en mars pour constater si cet assagissement s’avère durable ou simplement passager, ou si les constructeurs ne font que reculer pour mieux rouler.

Portfolio (6 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pourquoi présenter aussi des modèles déjà vus … je pense au buggy de VW qui tout mignon qu'il est n'est pas une première mondiale et ne sera jamais commercialisé ( si la clientèle pour les cabriolets est de plus en plus limitée, celle pour les buggy est quasi inexistante !).

Par

Possiblement durable pour 2 raisons :

- désamour progressif des constructeurs vis à vis des salons (sujet traité plus tôt cette année dans un autre article)

- Investissements massifs ces dernières années des constructeurs dans l'électrique/hybride ou autre carburant/technologie « plus propre » ce qui inévitablement a réduit les budgets destinés aux délires des designers et autres ingénieurs...

Par

L’ovni c’est surtout la Honda électrique minable

Mention pour la ID 3

Par

La ID3 quelle horreur :cubitus:

L'intérieur gadget et plastoc bas gamme ferait fuire n'importe quel aliennes. :biggrin:

Par

Liens cliquable pour le reportage sur le Byton ? Perso je ne l'ai pas vue passer (à moins que ce soit hors salon?). Un véhicule chinois présenté en europe pour faire plus luxueux... Pour les acheteurs chinois.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire