Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Mitsubishi Outlander PHEV : la gifle aux mauvais augures

Dans Ecologie / Electrique / Voitures hybrides

On ne donnait pas cher de sa peau, mais la dernière version de l’hybride rechargeable japonais réalise un carton en France et à travers toute l’Europe. Décryptage d’un phénomène que peu d'observateurs, et surtout pas votre serviteur, n’avaient vu venir.

Mistubishi Outlander PHEV : la star européenne
Mistubishi Outlander PHEV : la star européenne

Parfois, il vaut mieux faire profil bas. Ainsi, lors du lancement du Mitsubishi Outlander PHEV, votre serviteur s’était empressé de lui prédire un sombre avenir, précisant qu’avec un physique aussi ingrat, un prix malgré tout élevé et un réseau de distributeurs minimaliste, il ne pouvait pas réussir en France.

Mais le gros hybride rechargeable s’est aussi peu soucié de mes prédictions qu’un grizzly des attaques d’un moustique anémique dans les forêts de Kodiak en Alaska.Et bien lui en a pris. Les chiffres viennent de tomber : non seulement le SUV japonais est le best-seller français des hybrides rechargeables, écrasant au passage les moustiques du grand nord, le Mini Countryman, le Volvo XC60 et ma réputation, mais de plus, il est en tête dans la plupart des pays où il est vendu.

Alors, en guise de pénitence, je me repasse en boucle la pub Renault des années quatre-vingt-dix, déclinant toutes les innovations du Losange qui ont marqué son histoire. Chaque nouveauté mise en avant, de l'Espace à la Twingo est évidemment ponctuée d’un tonitruant « ça ne marchera jamais » lâché par de tristes sires.

L’Outlander réalise à lui seul 34 % des ventes de la marque

Certes, le SUV japonais n’explose pas les scores d’une Renault Clio ou d’un Captur, mais rien qu’au cours de l’an passé, il s’en est vendu 3118, soit 34 % des ventes globales de la marque. Pour un constructeur généraliste, afficher de tels scores avec une auto dont le prix moyen atteint 40 000 euros n’est pas une simple petite victoire, c’est un énorme carton, d’autant que, puisqu’il s’agit d’un modèle qui n’émet que 46 g de C02/km, c’est un visa parfait pour les nouvelles normes 2021, l’année ou les marques ne doivent pas dépasser 95 g. Mitsubishi fait donc d’ores et déjà office de bon élève puisqu’avec l’ensemble de sa gamme (L200, Space Star), il obtient son bac C02 avec une mention très bien et une note de 84 g. Inutile de chercher, personne ne fait mieux, hormis Tesla.

L'ASX, comme l'Eclipse Cross, s’est éclipsée du catalogue.
L'ASX, comme l'Eclipse Cross, s’est éclipsée du catalogue.

Évidemment, pour arriver à ce bon résultat en matière d’émissions, Mitsubishi France a fait le ménage. Les SUV pollueurs et difficiles à vendre comme l’Eclipse Cross et l'ASX ont été priés d’aller enfumer ailleurs. Ils ont purement et simplement disparu du catalogue. Ce qui n’a pas empêché la marque de progresser de 29 % l’an dernier, grâce notamment à un réseau de distributeurs renforcé et qui continue à se déployer, car avec un best-seller à 40 000 euros, on comprend l’attirance des garagistes à la recherche d’une marque.

À ce tarif, il est presque seul au monde

Le phénomène Outlander n’est d’ailleurs pas que franco-français, et l’engin est sur la première place du podium des hybrides rechargeables dans toute l’Europe. De quoi se pencher sur sa large calandre en se demandant ce qui peut justifier un tel engouement. Et si après tout, c’était son prix ? Il est certes élevé, mais plutôt moins que d’autres. Le Peugeot 3008 hybride qui déboule ces temps-ci et risque de lui faire de l’ombre s’affiche à plusieurs milliers d’euros de plus, de même que sa version à chevrons : le Citroën C5 Aircross, toujours plug-in et toujours rechargeable. Quant aux allemandes premium Audi, BMW et Mercedes, nous jetterons un voile pudique sur leurs catalogues de prix, sans commune mesure avec le japonais.

L'intérieur du PHEV, comme sa robe, n'est pas follement joyeux, mais parfaitement fabriqué.
L'intérieur du PHEV, comme sa robe, n'est pas follement joyeux, mais parfaitement fabriqué.

Mais il est un autre phénomène qui attire les professionnels, premiers clients de ce type d’engin, en raison de la TVS (taxe sur les véhicules de société) ultra-réduite avec des systèmes hybrides.

C’est Guillaume, patron d'une petite entreprise, qui nous a mis la puce à l’oreille. « Les SUV rechargeables capables de faire plusieurs dizaines de kilomètres en tout électrique sont non seulement rares, mais en plus, celui-là n’est pas m’as-tu-vu. Si je débarque chez mes clients en Audi ou Mercedes, leur regard sera sûrement différent ». Ils risqueraient de se dire que la prestation qu’ils lui paient lui permet de rouler en carrosse, plutôt que d’assurer une prestation de haut vol. Ce qui est plutôt fâcheux. Du coup, la neutralité stylistique de l’Outlander devient un atout.

Si l’on ajoute à ce tarif finalement pas si élevé cet effet d’anonymat et des qualités mécaniques et de fiabilité reconnue, on obtient le cocktail gagnant de Mitsubishi en ce moment.

Deux nouveaux modèles à venir

Évidemment, le Japonais a eu le nez creux en programmant son PHEV (le petit nom imprononçable de l’engin). Il est arrivé avant les autres et pour une fois, a démontré que l’on pouvait être prophète en son pays comme partout ailleurs. Et puisque les concurrents risquent de se réveiller, Mitsubishi prévoit déjà deux autres SUV, toujours hybrides, avant la fin de l’année. Du coup, on y regardera à deux fois avant d’expliquer que « ça ne marchera jamais ».  

Portfolio (1 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (63)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Aucune mention du RAV4 PHEV qui arrive et qui risque de lui prendre beaucoup plus de clients que le 3008, dommage l'article était intéressant et bien écrit mais cet oubli montre que le souci du détail manque parfois ....

Par

En réponse à El Cartel

Aucune mention du RAV4 PHEV qui arrive et qui risque de lui prendre beaucoup plus de clients que le 3008, dommage l'article était intéressant et bien écrit mais cet oubli montre que le souci du détail manque parfois ....

l outlander change en fin d année...... et promet des prestations encore plus redoutable en tout Electrique, de l ordre de 65/70 km.... ce que l actuel peut atteindre parfois en ayant vraiment des oeufs sous la pédale, à suivre......

Par

bon produit de l’alliance !

Par

En réponse à El Cartel

Aucune mention du RAV4 PHEV qui arrive et qui risque de lui prendre beaucoup plus de clients que le 3008, dommage l'article était intéressant et bien écrit mais cet oubli montre que le souci du détail manque parfois ....

Dans "oubli" il y a une notion d'involontaire, ce qui n'est pas le cas de Caradisiac, toujours très partial dès qu'on sort de la Sainte Trinité Renault/PSA/VW génératrice du gros des clics, donc intouchables et à flatter dans le sens du poil... :chut:

Après ça fait juste des années que je dis que le problème des hybrides rechargeables est le prix, et que pour se vendre une bagnole doit avoir des caractéristiques techniques correctes ET un prix en conséquence, raison pour laquelle le 3008 est parti pour faire un flop. :bah:

Ce PHEV se vend bien parce qu'il utilise une vieille plate-forme sans aucun agrément, mais vaste et fiable, en gros avec la même recette que Dacia ils arrivent à en vendre malgré le surcoût de la partie électrique.

Reste que ça reste cher pour ce que c'est, et que faire des économies sera peut-être possible face à un diesel équivalent, mais pas face à un hybride "simple" non rechargeable, coûtant bien moins cher à caractéristiques équivalentes pour un coût d'usage à peine supérieure, voire équivalent ou inférieur en tenant compte de l'usure de la petite batterie incapable de faire beaucoup d'EV sans être rapidement rincée, cet aspect étant bien souvent oublié dans les "calculs" pour les élec comme pour les PHEV. :hum:

Quant au Rav4 rechargeable il aura pour lui une vraie maîtrise de la partie thermique au contraire de tous les autres rechargeables, et pourra ainsi se permettre de moins forcer sur l'électricité tout en maintenant un coût d'usage raisonnable. :good:

L'avenir sera de toute manière le juge de paix : entre le WLTP qui a déjà mis un peu d'ordre dans les émissions polluantes et de fait mis au rencart les diesels devenant trop chers, la fin programmée des subventions qui mettra les électriques à leur vrai prix, et probablement la taxation un jour de l'électricité de traction la mettant à son vrai prix (non, pas besoin de linky pour ça), le marché tranchera sur les solutions les plus pertinentes et mettra au panier celles qui seront inadaptées. :jap:

Par

Même en étant un Pro TOYOTA ,je dois reconnaitre que Mitsu a fait très fort , un 4X4 hybride rechargeable et fiable pour à peine plus que le prix d'une 308sw essence boite auto et lui contrairement a certain arrive au 50km en électrique mais bon comme dise certain les japonais n'y connaisse rien et sont a la traine

Toyota aura intérêt a ne pas se louper sur son RAV4 PHEV car beaucoup pourrait lui préférè le mitsu

Par

En réponse à PLexus sol-air

Dans "oubli" il y a une notion d'involontaire, ce qui n'est pas le cas de Caradisiac, toujours très partial dès qu'on sort de la Sainte Trinité Renault/PSA/VW génératrice du gros des clics, donc intouchables et à flatter dans le sens du poil... :chut:

Après ça fait juste des années que je dis que le problème des hybrides rechargeables est le prix, et que pour se vendre une bagnole doit avoir des caractéristiques techniques correctes ET un prix en conséquence, raison pour laquelle le 3008 est parti pour faire un flop. :bah:

Ce PHEV se vend bien parce qu'il utilise une vieille plate-forme sans aucun agrément, mais vaste et fiable, en gros avec la même recette que Dacia ils arrivent à en vendre malgré le surcoût de la partie électrique.

Reste que ça reste cher pour ce que c'est, et que faire des économies sera peut-être possible face à un diesel équivalent, mais pas face à un hybride "simple" non rechargeable, coûtant bien moins cher à caractéristiques équivalentes pour un coût d'usage à peine supérieure, voire équivalent ou inférieur en tenant compte de l'usure de la petite batterie incapable de faire beaucoup d'EV sans être rapidement rincée, cet aspect étant bien souvent oublié dans les "calculs" pour les élec comme pour les PHEV. :hum:

Quant au Rav4 rechargeable il aura pour lui une vraie maîtrise de la partie thermique au contraire de tous les autres rechargeables, et pourra ainsi se permettre de moins forcer sur l'électricité tout en maintenant un coût d'usage raisonnable. :good:

L'avenir sera de toute manière le juge de paix : entre le WLTP qui a déjà mis un peu d'ordre dans les émissions polluantes et de fait mis au rencart les diesels devenant trop chers, la fin programmée des subventions qui mettra les électriques à leur vrai prix, et probablement la taxation un jour de l'électricité de traction la mettant à son vrai prix (non, pas besoin de linky pour ça), le marché tranchera sur les solutions les plus pertinentes et mettra au panier celles qui seront inadaptées. :jap:

une penser pour les décideurs de l'alliance qui on préférè se lancer dans leur propre développement au lieu de prendre une solution qui leur paraissait vieillotte mais au final aboutie et fiable avec un coup raisonnable

A quelque détail prés la gestion du mitsu est abouti et leur moteur fiable et avec un bon rendement , 2.4L Atmo , bref

Toyota ne vous louper pas et vue déjà le prix exorbitant du Rav 4 hybride.....

Peugeot et Renault on sortie des hybride à la va vite pour faire des effets d'annonces et pour répondre aux normes mais sa sent quand même la grosse gamelle au vue des solution employer

Par

En réponse à dingdongtoy

une penser pour les décideurs de l'alliance qui on préférè se lancer dans leur propre développement au lieu de prendre une solution qui leur paraissait vieillotte mais au final aboutie et fiable avec un coup raisonnable

A quelque détail prés la gestion du mitsu est abouti et leur moteur fiable et avec un bon rendement , 2.4L Atmo , bref

Toyota ne vous louper pas et vue déjà le prix exorbitant du Rav 4 hybride.....

Peugeot et Renault on sortie des hybride à la va vite pour faire des effets d'annonces et pour répondre aux normes mais sa sent quand même la grosse gamelle au vue des solution employer

Le Mitsu et le Rav4 ne boxent pas dans la même catégorie, normal s'ils ne soient pas vendus au même prix. :bah:

Quand tu compares les deux sur la route il n'y a aucune concurrence frontale en matière de tenue de route, le Mitsu est vraiment à la peine et marque ses années de retard en la matière, sans compter l'équipement, les assemblages, je confort et j'en passe. :cry:

Par

C'est un baroudeur qui a déjà un beau palmarès derrière lui. Sans bruit, il s'en vend partout en Europe. Comme la plupart des productions japonaises, on ne mise pas sur le design pour vendre mais sur le sérieux et la fiabilité. Il est sûr que les européens (premium ou généralistes) qui s'essaient sur ce marché vont avoir du mal à tenir la corde.

Par

C'est le seul hybride rechargable à transmission intégrale physique. Tous les autres (qui font 100 chevaux de plus:beuh:) son des tractions avec moteur électrique sur le train arrière. :bah:

Le plus proche est le xDrive25e mais avec minimum 6000€ de plus.

Par

"votre serviteur s’était empressé de lui prédire un sombre avenir, précisant qu’avec un physique aussi ingrat, un prix malgré tout élevé et un réseau de distributeurs minimaliste, il ne pouvait pas réussir en France"

Bref, toujours la forme sur le fond. Pour avoir envisagé et essayé l'Outlander PHEV (déjà parce que j'en ai croisé un paquet aux pays bas, ce qui a éveillé pas mal ma curiosité), il faut lui reconnaître qu'il a des qualités que d'autres même uniquement thermiques n'ont pas. C'est conçu comme une électrique avec un thermique en plus, donc le centre de gravité est bas, c'est agréable à conduire et l'intérieur donne une impression d'espace contrairement à pas mal de SUV contemporains à l'intérieur claustro et pas super habitables.

Si on ajoute le fait que c'st garanti 5 ans sorti de concession, c'est loin d'être un choix idiot par les temps qui courent.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire