Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Nissan va électrifier ses crossovers

Nissan va électrifier ses crossovers

Au Salon de Genève, Nissan a annoncé l'arrivée d'un nouveau crossover 100 % électrique et de versions électrifiées sur la prochaine génération de ses baroudeurs.

Nissan a une génération d'avance sur le marché de l'électrique. La première Leaf a été dévoilée en 2010 et s'est écoulée à plus de 300 000 exemplaires, devenant la voiture branchée la plus vendue dans le monde. La deuxième vient d'arriver dans concessions et réalise un départ canon, avec déjà 19 000 commandes en Europe.

Mais comme c'est aussi le cas pour Renault avec la Zoé, Nissan ne donne pas l'impression d'avoir su profiter de son avance : sa stratégie électrique repose toujours sur un seul modèle phare, l'e-NV200 ayant plus un rôle pour l'image. Huit ans après le lancement de la Leaf, aucune autre silhouette n'a été électrifiée dans la gamme Nissan, ce qui est fort dommage, surtout à l'époque des plates-formes modulaires. Et la concurrence rattrape son retard. Par exemple, Hyundai, qui a déjà la Ioniq, a dévoilé au Salon de Genève une version zéro émission du Kona.

Il va falloir patienter avant de trouver un autre modèle 100 % électrique dans les concessions Nissan. À Genève, le japonais a annoncé le lancement d'un "crossover 100 % électrique dans les prochaines années". Pour marquer les esprits, et montrer qu'il ne se reposait pas sur ses lauriers, le constructeur a aussi indiqué qu'il "proposera des motorisations électriques sur la prochaine génération de ses crossovers les plus populaires". On pense notamment au Qashqai, tête de gondole des baroudeurs Nissan, dont la 3e génération est attendue pour 2020. Mais là, il semble plus question d'une variante hybride rechargeable.

Mots clés :

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Nissan aurait kidnappé le designer de Lexus?

Par

Il est vrai que la stratégie de Nissan en la matière électrique est un peu bizarre. Ils ne semblent pas profiter de leur avance, leur expérience et expertise.... Serait ce à dire que la leaf est difficilement profitable ?

Par

Tiens plus d'hybride rechargeable..... trop cher à produire ? C'est vrai que la simplicité d'une électrique avec un moteur, un peu d'lectronqiue et les bonnes batteries c'est simple technique vs une hybride ou un moteur thermique, d'autant que les composants moteur-carte électronique et batterie viendront d'Asie a prix pas trop élevé .

Il ne manque plus que de faire la programmation en Inde et hop c'est le jackpot financier....90'000 euros de bénef par voiture comme Ferrari, non excusez un peu moins, mais je pense que l'idée n'est pas loin : comment bénéficier de la mondialisation au max.

Par

Pourtant dans le show-room Nissan de Tokyo trônait l'été dernier un Qashqai hybride qui avait vraiment l'air d'être un véhicule de série. Il leur suffit donc de l'importer et de l'homologuer. Ce qui ne devrait pas être bien difficile.

Idem dans l'immense show-room Toyota où il y a toute une collection de modèles intéressants qui ne demanderaient qu'à venir ici.

C'est à se demander si les constructeurs asiatiques veulent vraiment nous vendre des voitures.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire