Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Hyundai Kona électrique : leader - En direct du salon de Genève 2018

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

, , mis à jour

La mode est aux SUV urbains et l'avenir est aux véhicules électriques. Hyundai assemble les deux avec le Kona Electric, décliné en deux variantes, proposant 300 ou 470 km d'autonomie. Toujours simplement l'un des meilleurs de tous les modèles des constructeurs généralistes. Et l'une des sensations de ce salon.

Hyundai Kona électrique : leader - En direct du salon de Genève 2018

Pendant que d'autres promettent, Hyundai agit. Il poursuit son offensive sur le marché de la voiture électrique : après l'Ioniq, le coréen présente une variante branchée du Kona. C'est une première sur le segment des SUV urbains et une belle arme de conquête pour séduire ceux qui cherchent un baroudeur écolo.

Hyundai laissera le choix entre deux motorisations. La version de base a un bloc de 99 kW, soit 135 ch. Le couple culmine à 395 Nm. La vitesse maxi est de 167 km/h et le 0 à 100 km/h est réalisé en 9,3 secondes. Avec une batterie lithium-ion-polymère d'une capacité de 39,2 kWh, ce modèle promet une autonomie de 300 km selon le nouveau cycle d'homologation WLTP, plus réaliste que l'ancien NEDC. L'autonomie réelle devrait tourner autour de 200/250 km.

Le deuxième Kona électrique reçoit un moteur de 150 kW, soit 204 ch. Le couple maxi est identique, tout comme la vitesse de pointe. Mais il ne faut plus que 7,6 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. Surtout, avec une batterie de 64 kWh, l'autonomie en cycle WLTP est estimée à 470 km, ce qui pourrait donner un joli 400 km dans la réalité. Sur une prise standard, la recharge prendrait 9h40. Mais avec une borne rapide, en moins d'une heure, on retrouve 80 % d'autonomie.

Hyundai Kona électrique : leader - En direct du salon de Genève 2018

La prise est cachée au niveau de la calandre fermée. La face avant est d'ailleurs bien différenciée de celle du Kona thermique. La bouche disparaît, tout comme les protections en plastique brut autour des optiques inférieures. Une baguette de chrome entre le logo et les barres de LED supérieures est ajoutée. Les jantes 17 pouces sont spécifiques. Il sera toujours possible d'avoir des silhouettes bicolores. Le véhicule mesure 4,18 mètres de longueur.

Cette version électrique hérite d'une console centrale spécifique en raison de la boîte de vitesses automatique.
Cette version électrique hérite d'une console centrale spécifique en raison de la boîte de vitesses automatique.

La planche de bord est aussi revue. Une nouvelle console centrale à l'aspect flottant prend place entre le conducteur et le passager, avec un habillage couleur argent. Inspirée de celle vue sur le SUV à pile à combustible Nexo, elle fait le lien entre l'accoudoir et les commandes de clim. Le Kona électrique reçoit un nouveau cadre pour l'écran tactile et une instrumentation numérique.

La date d'arrivée dans les concessions n'a pas encore été précisée.

Hyundai Kona électrique : leader - En direct du salon de Genève 2018

J'aime

L'autonomie du Kona électrique donne envie.
L'autonomie du Kona électrique donne envie.

Je n'aime pas

La face avant sans personnalité.
La face avant sans personnalité.

 L'instant Caradisiac : se méfier

Le temps passe et Hyundai est en train de devenir l'une des marques références en matière de véhicules à énergie alternative. Entre la Ioniq et ses trois carburations, ce Kona et le Nexo, le coréen frappe fort. D'autres pourraient en prendre de la graine.

 

Photos (10)

SPONSORISE

Actualité Hyundai

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire