Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Nouveau Ford Kuga hybride rechargeable : prix dès 38 600 €

La troisième génération du Ford Kuga commence sa carrière commerciale avec la déclinaison hybride rechargeable. 

Nouveau Ford Kuga hybride rechargeable : prix dès 38 600 €

Ford à fond sur l'électrification ! Et pour faire passer le message, l'ovale bleu choisit de mettre en avant les versions électrifiées de ses nouveautés lors de leur commercialisation. Les carnets de commandes du Puma sont ouverts depuis mi-septembre avec les deux moteurs essences à hybridation légère. Pour le Kuga, c'est la déclinaison hybride rechargeable qui ouvre le bal.

Le modèle PHEV reçoit un quatre cylindres 2.5 essence à cycle Atkinson et un bloc électrique, qui développent ensemble 225 ch. La batterie lithium-ion a une capacité de 14,4 kWh. L'autonomie électrique avec le cycle WLTP dépasse les 50 km.

Forcément, avec une telle motorisation, le nouveau Kuga a un prix de départ très élevé ! Il sera de 38 600 € avec la finition Titanium. Il y a en série l’aide au maintien dans la voie, l’aide au stationnement avant et arrière, le système de prévention de collision avec détection piétons, les feux à LED, les jantes alliage 18", le système de navigation Europe avec écran tactile 8" ou encore la station de recharge à induction. Le prix est plutôt bien placé. Un Peugeot 3008 Hybrid avec la puissance de 225 ch aussi commence à 43 800 €.

Il y aura ensuite les ST Line et ST Line X, au look typé sport et avec l'instrumentation numérique, à 40 800 et 43 300 €. La gamme du PHEV sera chapeautée par la finition luxueuse Vignale, à 46 000 €.

En savoir plus sur : Ford Kuga 3

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (43)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On peut pas l'avoir en plus petit (Puma) et moins puissant (150 ch cumulés max) ?

Sinon 5000 euros d'écart avec le 3008 ça pique un peu quand même. Gros avantage pour le Kuga.

Par

Ça continue de bouger dans les hybrides, hybrides rechargeables, véhicules électriques :bien:

Par

Je ne trouve pas ce prix "très élevé", il est même rare de voir une hybride rechargeable si accessible

Par

Aujourd'hui on arrive à trouver, sans aucune négociation, ce genre de véhicule pour 18 000 - 24 000 euros, mais en essence, pas d'hybride. On peux se procurer encore pas mal d'essence pour 20 000 euros, à supposé que ce Puma en économise par rapport aux autres (en fait vu les chiffres cela serait plutôt non).

Alors quand peut on rentabiliser une telle différence ? Que peux justifier une telle différence de prix ?

Par

Sincèrement, à 14'000€ de plus que la motorisation flexfuel, quel intérêt ?

Par

En réponse à Vive les VE

Ça continue de bouger dans les hybrides, hybrides rechargeables, véhicules électriques :bien:

29g de CO2 et pour un malheureux SUV et on ne parlera pas du poids ....nouvelle plate forme qui fait gagner àpeu près 90kg mais avec la batterie.... !!!! Elle n'est pas belle la vie?

Si ça fait plaisir....c'est pas fini,il svont tous s'y mettre...:ptèdr:

Par

En réponse à Debian

Aujourd'hui on arrive à trouver, sans aucune négociation, ce genre de véhicule pour 18 000 - 24 000 euros, mais en essence, pas d'hybride. On peux se procurer encore pas mal d'essence pour 20 000 euros, à supposé que ce Puma en économise par rapport aux autres (en fait vu les chiffres cela serait plutôt non).

Alors quand peut on rentabiliser une telle différence ? Que peux justifier une telle différence de prix ?

Ceux qui se sont goinfrés avec le thermique vont continuer si ce n'est davantage (délocalisation Renault et PSA par ex) avec la "transition écologique" voilà tout....:coucou:

Par

En réponse à pechtoc

Sincèrement, à 14'000€ de plus que la motorisation flexfuel, quel intérêt ?

Une soute de capacité sans doute réduite ?

Tu as juste posé la bonne question...

Par

En réponse à Debian

Aujourd'hui on arrive à trouver, sans aucune négociation, ce genre de véhicule pour 18 000 - 24 000 euros, mais en essence, pas d'hybride. On peux se procurer encore pas mal d'essence pour 20 000 euros, à supposé que ce Puma en économise par rapport aux autres (en fait vu les chiffres cela serait plutôt non).

Alors quand peut on rentabiliser une telle différence ? Que peux justifier une telle différence de prix ?

Il s'agit du nouveau Kuga, pas du Puma. Vu qu'il arrive d'abord en Hybride, difficile de connaître la différence de prix avec son équivalent essence. Mais malheureusement, cette différence risque d'être difficile à justifier.

Par

En réponse à Debian

Aujourd'hui on arrive à trouver, sans aucune négociation, ce genre de véhicule pour 18 000 - 24 000 euros, mais en essence, pas d'hybride. On peux se procurer encore pas mal d'essence pour 20 000 euros, à supposé que ce Puma en économise par rapport aux autres (en fait vu les chiffres cela serait plutôt non).

Alors quand peut on rentabiliser une telle différence ? Que peux justifier une telle différence de prix ?

Seules les entreprises peuvent rentabiliser l'écart entre thermique et PHEV à cause des taxes CO2 et véhicules de société

Ces véhicules PHEV sont faits pour eux, pas pour les particuliers pour qui effectivement la chance de rentabilité est nulle

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire