Publi info

Paris : les offres d’autopartage électrique passées au crible

L’autopartage de voitures électriques est-il l’avenir des déplacements urbains? Cela paraît plausible, si on se fie aux projections annonçant que les deux tiers de la population mondiale vivra en ville à l’horizon 2050. On comprend mieux pourquoi ce marché aiguise les appétits, et pourquoi trois opérateurs d’importance se sont lancés à Paris ces derniers mois sur le créneau. Caradisiac a passé leurs offres en revue.

Plus de 1 400 voitures électriques sont actuellement disponibles à Paris, accessibles depuis de simples appli pour smartphone.
Plus de 1 400 voitures électriques sont actuellement disponibles à Paris, accessibles depuis de simples appli pour smartphone.

Comment ? Vous circulez encore en voiture individuelle dans Paris ? Sachez que vous faites partie d’une minorité…de plus en plus minoritaire. D’après l’Insee, le taux d’équipement automobile de ménages parisiens est inférieur à 37% (chiffres publiés en 2017), et la tendance va aller en s'accentuant, sous la pression d’un exécutif qui veut favoriser les modes de déplacement alternatifs. Les rues de la capitale sont d’ailleurs depuis quelques mois le théâtre d’une véritable guerre du bitume, où se mêlent vélos, trottinettes (électriques ou non, partagées ou non), gyropodes et autres monoroues qui filent parfois sur les trottoirs à 25 km/h, slalomant entre des piétons de plus en plus excédés par des utilisateurs qui se muent alors en véritables dangers publics. Retenez au passage que selon la Fédération des Professionnels de la Mobilité (FP2M) et le Smart Mobility Lab (SML), plus de 1,7 million de ces engins de déplacement personnel ont été vendus en France en 2017 ! La tendance est forte, et nous aurons  prochainement l’occasion d’y revenir sur Caradisiac.

Côté voitures, les choses bougent aussi. Et vite. Depuis l’arrêt d’Autolib’, officialisé fin juin 2018 (avec près de 153 000 abonnés), trois opérateurs d’importance se sont lancés sur le créneau de l’autopartage de voitures électriques: après le tandem Renault/Ada pour Moov’in.Paris et PSA avec Free2Move, c’est le groupe Daimler (Mercedes) qui entre dans la danse avec une flotte de 400 Smart électriques estampillées car2go.

Tous cherchent à répondre aux demandes d'un monde en mutation : le cabinet Frost&Sullivan, cité par car2go, estime que le nombre d'utilisateurs de l'autopartage dans le monde passera de 7,9 millions en 2018 à plus de 36 millions d'ici 2025, tandis qu'une étude PwC Autofacts nous apprend qu’un kilomètre sur trois sera partagé d’ici à 2030. Des tendances qui s’inscrivent dans le contexte d’une urbanisation accélérée: selon l’ONU, les deux tiers de la population mondiale vivra dans les villes à l’horizon 2050.

Cette évolution ne va pas dans le sens de l’usage de la voiture individuelle, à la grande satisfaction des pouvoirs publics parisien qui partent du postulat selon lequel une voiture partagée remplace 7 véhicules individuels. Ils facilitent donc l’arrivée de ces nouveaux acteurs de la mobilité en leur assurant la gratuité du stationnement et en leur ouvrant l’accès aux anciennes bornes Autolib’. « A terme,  l’idée serait même de mettre en place une sorte de Pass universel de la mobilité, comme un super-Navigo », expliquait récemment à Caradisiac un adjoint à la maire de Paris.

Pour séduire, les services d’autopartage mettent en avant leurs coûts attractifs (à partir de 0,24 centimes la minute, assurance comprise) et leur simplicité d’utilisation : accès 24h/24 et 7/7 à des voitures garées un peu partout dans les rues, et utilisation flexible en réservant avec son smartphone 15 minutes avant le départ.

De quoi tenter un nombre croissant d’automobilistes, même si le système garde ses limites : les éventuels bouchons alourdissent l’addition, de même que le temps nécessaire à chercher une place de stationnement dans les quartiers les plus centraux. Pas de solution miracle, donc, mais une façon supplémentaire d'envisager les transports individuels. On saura rapidement dans quelle mesure les automobilistes parisiens adhèrent à ces nouveaux services.

 Paris : les offres d’autopartage électrique passées au crible

 

car2go

Free2Move

Moov’in.Paris

En quoi consiste l’offre ?

Voitures garées dans la rue et disponibles en free floating, facturation à la minute, réservation 15 minutes à l’avance, location et restitution 24h/24

Depuis début décembre, Free2Move a déployé dans Paris une flotte de citadines électriques du groupe PSA. Celles-ci viennent en complément d'une offre globale de 12 000 véhicules (voitures, scooters, vélos électriques, VTC…), dont 1500 de location entre particuliers.

Voitures garées dans la rue et disponibles en free floating, facturation à la minute (avec les 10 premières minutes indivisibles), réservation 15 minutes à l’avance, location et restitution 24h/24

Mode de recharge

Par le personnel de car2go ou par les utilisateurs qui branchent les voitures sur des bornes publiques type Autolib’

Par le personnel de Free2Move

Par le personnel de Moov’in.Paris

Zone de disponibilité des voitures

Paris intra-muros hors bois de Boulogne et Vincennes (soit 77 km2)

Paris intra-muros hors bois de Boulogne et Vincennes

Paris intra-muros (hors bois de Boulogne et Vincennes) et Clichy (92).

Quelles voitures

Smart EQ ForTwo

Peugeot iOn et Citroën C-Zéro

Renault Twizy et Zoé

Modalités d’inscription

Via appli mobile

Via appli mobile

Via appli mobile

Combien ça coûte

Inscription gratuite jusqu’à mi-avril 2019, et facturée 9 € par la suite (mais en échange de quoi 15 € de crédits seront alloués à l'utilisateur).

Coût de la location: 0,24 à 0,34 € la minute (prix variable selon la fréquentation de la zone où on récupère la voiture).

Le tarif de la location comprend stationnement, recharge et assurance.

Coût de la location : 0,39 € la minute sans abonnement, ou 0,32 € la minute avec abonnement à 9,9 € par mois.

Le tarif de la location comprend stationnement, recharge et assurance.

Possibilité de suppression de la franchise de 500 € moyennant un surcoût de 1€ par location.

Coût de la location : 0,29 €/min pour une Renault Twizy, et 0,39 €/min pour une Zoé.

Le tarif de la location comprend stationnement, recharge et assurance.

 

Existe-t-il des forfaits ?

Oui :

-        17,9 € pour 2 h (50 km inclus)

-        29,9 € pour 4 h (60 km incus)

-        39,9 € pour 6 h (70 km inclus)

79 € pour 24 h (90 km inclus)

Oui :

-        0,32 € la minute avec abonnement à 9,9 € par mois.

 

Non. Pour une location supérieure à 4 heures, l’appli vous guide vers une agence Ada, partenaire de Moov’in.Paris (on a alors accès à différentes catégories de véhicules)

Nombre de véhicules

-        400 (et 400 de plus en fin d’année)

500

500 Zoé et 20 Twizy

Qui est derrière ?

Groupe Daimler (Mercedes)

Groupe PSA (Peugeot-Citroën-Opel)

Renault et Ada

Date de lancement

2008 en Allemagne

2016. Et à l’automne 2018 en France

Automne 2018

Expérience requise

1 an de permis B

3 ans de permis B

Tout titulaire du permis B.

Les plus

-        Système qui a fait ses preuves à l’étranger (10 ans d’expérience, 3,6 millions de clients dans le monde).

-        Quand vous rebranchez une voiture dont la batterie est à moins de 60% au terme de votre location, vous gagnez 3 € de crédit d’utilisation.

-        Free2Move est une plate-forme de mobilité globale, qui agrège tous les véhicules disponibles dans le secteur de recherche. Dont un peu plus de 500 citadines électriques PSA dans un premier temps.

-        Existe depuis 2016 dans d’autres pays du monde; 1,3 million d’utilisateurs revendiqués (déjà un retour d’expérience, donc)

 

-        Accessible à tout détenteur du permis, pas d’expérience requise.

-        La Twizy est très facile à garer (un avantage à Paris)

-        Accès à l’offre Ada /Renault Rent pour les locations de plus de 4 heures

 

Les moins

-        Véhicule à 2 places seulement

-        Il faut rendre la voiture avec au minimum deux barres de niveau d’énergie.

-        Stationnement en surface obligatoire, de façon à rendre les véhicules visibles et optimiser le taux de rotation.

 

 

-        La formule la plus contraignante pour l’utilisateur, avec les 10 premières minutes facturées d’office et l’obligation de réaliser un état des lieux à l’arrivée et au retour (il faut faire des photos et les envoyer quand on prend la voiture et qu’on la quitte)

 

 

Portfolio (10 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On sait comment ça va finir. Des toxicomanes et des migrants vont les squatter, bouffer et fumer dedans, faute de mieux. Un beau naufrage en perspective.

Par

L'offre car2go de Mercedes est de loin la plus cohérente. C'est la moins chère, la moins contraignante, et avec les voitures (Smart) les plus adaptées à une grande ville.

Par

L'homme moderne, raffiné, préférera de loin le combo air pho max / sixt location pour aller s'aérer le futal jaune au bois de Boulogne le week-end ou aller chercher son repas au resto du coeur dans l'arrondissement d'à côté.

Par

L'intéret d'autolib c'est qu'on pouvait aller dans toute l'ile de France, limiter la dispo à Paris Intramuros, la ou l'offre de transport est pléthorique (métro, bus; velib, trotinettes électriques....) n'a aucun intéret. Ces services sont voués à la disparition.

Par

En réponse à abasc

L'offre car2go de Mercedes est de loin la plus cohérente. C'est la moins chère, la moins contraignante, et avec les voitures (Smart) les plus adaptées à une grande ville.

une smart électrique c'est absolument génial en ville et en périphérie pour tous les jours

Par

En réponse à raymonda

L'intéret d'autolib c'est qu'on pouvait aller dans toute l'ile de France, limiter la dispo à Paris Intramuros, la ou l'offre de transport est pléthorique (métro, bus; velib, trotinettes électriques....) n'a aucun intéret. Ces services sont voués à la disparition.

On peut là aussi rayonner dans toute l'Ile-de-France...tant que l'on ramène la voiture à Paris. Par ailleurs, ces systèmes viennent d'être lancés et tous ont l'ambition d'étendre rapidement leur présence au-delà du périphérique. Un peu de patience, donc.

Par

En réponse à raymonda

L'intéret d'autolib c'est qu'on pouvait aller dans toute l'ile de France, limiter la dispo à Paris Intramuros, la ou l'offre de transport est pléthorique (métro, bus; velib, trotinettes électriques....) n'a aucun intéret. Ces services sont voués à la disparition.

Vous êtes libre d'aller ou vous voulez. C'est seulement que la prise et restitution se fait dans Paris intra-muros.

Mais vous pouvez en prendre une (n'importe laquelle) place de la concorde, aller à villeneuve st george et revenir...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire