Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Pour survivre, Aston Martin compte sur le succès du DBX, son premier SUV

Dans Economie / Politique / Marché

Aston Martin n'a pas vraiment le choix : il va falloir que le DBX, son tout premier SUV, se vende comme des petits pains pour permettre de sauver la prestigieuse marque britannique mais vu les profits engrangés par Bentley et Rolls Royce ces dernières années en investissant dans cette nouvelle catégorie, la partie est loin d'être perdue.

Pour survivre, Aston Martin compte sur le succès du DBX, son premier SUV

Aston Martin a prévenu que ses profits engrangés en 2019 représenteraient presque la moitié de ceux réalisés l'année précédente à cause de la faiblesse des chiffres réalisés sur les marchés européens, faisant dévisser l'action alors que ses rivaux compatriotes que sont Bentley et Rolls Royce battent leurs records de vente.

Ce n'est pas une surprise : l'entreprise vieille de 107 ans, connue pour être la marque de prédilection de James Bond, avait revu une première fois ses objectifs à la baisse en matière de ventes et de profits en juillet puis une seconde fois en novembre. Résultat définitif : un recul de 7 % des ventes globales et une action en baisse de 16 %. « 2019 a été une année difficile » confie Andy Palmer, president de la marque.

Alors qu'Aston Martin a passé l'année dernière à injecter de l'argent dans une nouvelle usine pour construire son premier SUV, la catégorie ultra-lucrative dans laquelle se sont engouffrés bon nombre de constructeurs dont Rolls Royce appartenant à BMW, ou Bentley détenu par Volkswagen et qui ont donc une longueur d'avance.

Mardi dernier, Bentley a d'ailleurs annoncé que les ventes de son SUV Bentayga ont été telles qu'elle a permis à la marque d'enfin renouer avec le profit et le Cullinan de Rolls Royce a battu au prestigieux constructeur de battre son record de vente, avec 5 152 unités écoulées, une hausse de 25 % par rapport à 2018. Et cela ne semble pas faiblir : selon son patron, Torsten Mueller-Oetvoes, le carnet de commande est complet jusqu'à fin 2020.

Et Aston Martin espère bien obtenir un résultat similaire avec le DBX pour ainsi sortir du rouge et satisfaire cette ambition semble bien parti : près de 1 800 commandes auraient déjà été effectuées depuis son lancement en novembre dernier, un engouement jamais vu pour un de ses modèles selon la marque.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (19)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

bien sûr qu'Aston Martin compte survivre en vendant du SUV. Heureusement qu'ils ne tiennent pas compte des passionnés et experts de caradisiac qui détestent les SUV parcs que ça fait bien de critiquer le SUV, ça veut vraiment dire qu'on est pas-sion-né ! Sauf qu'on aurait plus de marques de rêve avec ce raisonnement stupide

Par

Il est magnifique !

Par

A part se faire racheter aucune chance déjà que la fiabilité n'est pas au rendez vous :bah:

Par

En réponse à LeDésanusseur

bien sûr qu'Aston Martin compte survivre en vendant du SUV. Heureusement qu'ils ne tiennent pas compte des passionnés et experts de caradisiac qui détestent les SUV parcs que ça fait bien de critiquer le SUV, ça veut vraiment dire qu'on est pas-sion-né ! Sauf qu'on aurait plus de marques de rêve avec ce raisonnement stupide

exactement !

Et de toutes façons il reste dans la gamme les coupés que ces experts caradisiac préfèrent aux SUV... mais qu'ils ne pourront pas s'acheter...

Par

Si je devais me prendre un SUV de cette catégorie je prendrais celui là sans hésiter :love:

Par

En réponse à Vougarme

exactement !

Et de toutes façons il reste dans la gamme les coupés que ces experts caradisiac préfèrent aux SUV... mais qu'ils ne pourront pas s'acheter...

T'as un visu sur les comptes bancaires de tous ceux qui commentent ici ?

Les suv sont tops pour une catégorie de personne arrivée à un âge avancé, ce n'est pas moi qui le dit, ce sont ces personnes. (facilité de monter à bord etc).

Les "jeunes" préfèrent les compactes/berlines.

La soit-disant passion en camionette.:blague:

Il y des courses de trucks aux States si ça vous branche...la passion...:lover:

Par

En réponse à LeDésanusseur

bien sûr qu'Aston Martin compte survivre en vendant du SUV. Heureusement qu'ils ne tiennent pas compte des passionnés et experts de caradisiac qui détestent les SUV parcs que ça fait bien de critiquer le SUV, ça veut vraiment dire qu'on est pas-sion-né ! Sauf qu'on aurait plus de marques de rêve avec ce raisonnement stupide

Eh, si ça peut financer une magnifique DB12 de qualité, j'ai aucun problème avec ce DBX. Même si c'est juste pour baver devant quand j'en vois passer une, c'est déjà sympa.

Par

Elle fait plus machine de guerre que jamais: on devrait avoir droit à un nouvel épisode de James Bond, vu qu'il y a de quoi embarquer un armement encore plus lourd que... que... euh, c'était quoi déjà, le modèle historique?

Par

En réponse à LeDésanusseur

bien sûr qu'Aston Martin compte survivre en vendant du SUV. Heureusement qu'ils ne tiennent pas compte des passionnés et experts de caradisiac qui détestent les SUV parcs que ça fait bien de critiquer le SUV, ça veut vraiment dire qu'on est pas-sion-né ! Sauf qu'on aurait plus de marques de rêve avec ce raisonnement stupide

En parlant de raisonnement stupide, le tient est pas mal... Si demain Roll Royce se met à vendre des SUV à 60.000€ parce que ça se vend, peut être que ça leur permettra de se faire du blé, mais ça ruinera leur image de marque. Comme Aston Martin avec cette enclume qui n'a pas sa place chez pareil constructeur. Prestige et honneur, ça te dit rien ? Et tu quand on est un fanboy Tesla, on évite de la ramener au sujet de la passion automobile hein...

Par

Aston, Bentley et Bugatti : c'est la fin du chemin.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire