Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

BMW i4 : la berline des premières - Vidéo en direct du Salon de Munich 2021

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, , mis à jour

BMW continue de développer sa gamme électrique. Après une seconde offensive débutée par les SUV, le constructeur munichois va profiter de la tenue du premier salon dans sa ville natale pour dévoiler sa première berline 100% électrique, la i4.

BMW i4 : la berline des premières - Vidéo en direct du Salon de Munich 2021

La firme à l’hélice n’en est pas à ses débuts dans le monde de l'électrique puisque le constructeur munichois a commencé en 2013 avec la i3. Toutefois - même si cette dernière est toujours au catalogue - , depuis l’an passé, la firme à l’hélice accélère dans ce domaine. Après s'être attaquée à l’univers des SUV avec le iX3 puis le iX, place maintenant à la berline, la i4, l’un des modèles les plus attendus du moment et qui occupe une belle place au centre du stand de la marque à cette édition 2021 du Salon de Munich.

BMW i4 : la berline des premières - Vidéo en direct du Salon de Munich 2021

BMW i4 : la berline des premières - Vidéo en direct du Salon de Munich 2021

 

Pour sa i4, contrairement à l’iX au look totalement inédit, BMW a décidé d’appliquer la même recette que pour l’iX3 à savoir que les modèles électriques et thermiques ont des carrosseries quasi identiques à quelques détails près. Ainsi, cette i4 ressemble comme deux gouttes d’eau à la nouvelle Série 4 Gran Coupé.

BMW i4 : la berline des premières - Vidéo en direct du Salon de Munich 2021
BMW i4 : la berline des premières - Vidéo en direct du Salon de Munich 2021

Enorme calandre fermée, boucliers avant et arrière spécifiques voici quelques-unes des spécificités de la i4.

Elle reprend par conséquent les principaux traits esthétiques de la famille Série 4 (coupés et cabriolet), notamment la face avant avec son énorme calandre composée des deux haricots dont la taille a suscité bon nombre de commentaires, mais celle-ci est fermée comme pour la plupart des véhicules électriques. L’ensemble est indéniablement statutaire et respecte parfaitement les codes de la berline allemande avec un long capot.

Pas de sortie d'échappement bien évidemment.
Pas de sortie d'échappement bien évidemment.

Des différences apparaissent toutefois entre la i4 et la Série 4 notamment au niveau des boucliers avant et arrière avec bien évidemment l’absence de sorties d’échappement qui entraîne l’introduction d’un diffuseur arrière spécifique.

La planche de bord de la i4 marque un tournant dans l'univers du constructeur allemand.
La planche de bord de la i4 marque un tournant dans l'univers du constructeur allemand.

Proches extérieurement, les deux cousines diffèrent radicalement au niveau de leur présentation intérieure. L'’instrumentation est semblable à celle de l’iX et se compose d’une double dalle numérique courbée. L’écran face au conducteur mesure 12,3 pouces tandis que celui dédié au multimédia atteint 14,9 pouces. Il reçoit pour l’occasion un nouveau système d’exploitation qui le rend particulièrement fluide et agréable à utiliser avec un affichage inédit. Cette nouvelle planche de bord a des conséquences directes sur l’organisation de la planche de bord avec la disparition de nombreux boutons comme par exemple ceux de la climatisation, qui est désormais uniquement commandable par l’écran. L’ensemble est indéniablement plus épuré et moderne. BMW comble ainsi son retard en matière de design intérieur par rapport à certains de ses rivaux premium. La qualité des matériaux est habituelle pour la firme munichoise, c’est-à-dire de très bon niveau.

Même si c'est une électrique, la i4 doit composer avec un imposant tunnel de transmission.
Même si c'est une électrique, la i4 doit composer avec un imposant tunnel de transmission.
470 litres, c'est le volume de coffre de cette i4.
470 litres, c'est le volume de coffre de cette i4.

Si la planche de bord innove, ce n’est pas le cas des places arrière où les occupants devront composer avec un imposant tunnel de transmission. Étonnant pour un véhicule électrique ? Eh bien non puisque cette i4 partage sa plateforme avec la nouvelle Série 4 Gran coupé, disponible uniquement en thermique. À bord de cette berline mesurant 4,78 m de long, deux passagers seront donc bien installés à condition toutefois de ne pas mesurer plus de 1,85 m. Le coffre offre une contenance intéressante oscillant entre 470 et 1 290 litres.

La première M électrique

BMW i4 : la berline des premières - Vidéo en direct du Salon de Munich 2021

Sur le plan mécanique, on retiendra surtout que cette i4 est le premier modèle électrique de chez BMW à recevoir le label M. Logiquement, il s’agira de la version la plus puissante dénommée i4 M50. Elle sera animée par un moteur de 544 ch et 795 Nm et bénéficie de 4 roues motrices. L’autonomie annoncée sera de 510 km.

Compatible avec les bornes Ionity, la i4 est capable d'accepter des recharges 200 kW.
Compatible avec les bornes Ionity, la i4 est capable d'accepter des recharges 200 kW.

La i4 existera également dans une version plus classique eDrive 40 forte de 340 ch et avec une autonomie de 590 km rendue possible grâce à la batterie de 83,9 kWh. Cette dernière est capable d’accepter des recharges de 200 kW. Sur une station de ce type, il suffit de 10 minutes pour récupérer 164 km (BMW i4 eDrive40) ou 140 km (BMW i4 M50) d’autonomie.

 

 

Comme les ingénieurs ont voulu renforcer le dynamisme, le centre de gravité a été abaissé de 53 mm par rapport à une Série 3, les voies élargies et l’empattement allongé. Le confort n’est pas sacrifié avec la présence de série d’une suspension pneumatique.

BMW i4 : la berline des premières - Vidéo en direct du Salon de Munich 2021

La i4 fera sa première sortie officielle à l’occasion du salon de Munich qui ouvre ses portes aujourd’hui. Sa commercialisation interviendra en France au mois de novembre prochain avec des prix compris entre 59 700 et 71 650 €.

J'aime

Les très jolies jantes.
Les très jolies jantes.

Je n'aime pas

La ligne qui ne se distingue pas assez de la Série 4 Gran Coupé
La ligne qui ne se distingue pas assez de la Série 4 Gran Coupé

L'instant Caradisiac

Juste à côté de cette BMW i4, on pouvait trouver son ancêtre, la 1602 Elektro-Antrieb. Equipée d'un moteur électrique de 43 ch et d'une batterie de 12,6 kWh lui permettant une autonomie allant jusqu'à 60 km, elle a été produite à deux exemplaires pour servir de navette aux athlètes pendant les Jeux Oplympiques de 1972 qui se sont déroulés... à Munich.

BMW i4 : la berline des premières - Vidéo en direct du Salon de Munich 2021

 

Photos (18)

SPONSORISE

Actualité Bmw

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire