Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Présentation vidéo - Mazda CX60 : le pari du premium

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Michel Holtz

Avec son nouveau grand SUV, Mazda entend jouer dans la cour des Mercedes GLE, Audi Q5, Volvo XC 60 et BMW X3. Une montée en gamme pour le Japonais qui ose se comparer au premium allemand et suédois. Il aligne des tarifs en conséquence, compris entre 50 000 et 70 000 euros avec un gros bébé de près de 2 tonnes équipé d'un moteur hybride rechargeable de 327 ch, le premier de la marque. Découverte en avant-première avant le lancement prévu en septembre.

4,75 m, près de 2 tonnes
4,75 m, près de 2 tonnes

Au royaume des constructeurs généralistes, ils sont rares. Car si toutes les marques disposent de SUV compacts à leur catalogue, les bataillons se resserrent dès que les modèles dépassent les 4,50 m. Les grands crossovers sont la chasse gardée du premium, des BMW X3, Mercedes GLC, Volvo XC 60 et Audi Q5. Alors, pour bien signifier qu'il souhaite lui aussi faire partie de ce club, Mazda a donné un grand frère à son CX5.

Présentation vidéo - Mazda CX60 : le pari du premium

Présentation vidéo - Mazda CX60 : le pari du premium

 

Il ne s'appelle pas CX6, mais CX60 pour être en accord avec la nouvelle politique de la marque. Et s'il ne se démarque pas par ses lignes, très proches des autres SUV du constructeur de Hiroshima, il se différencie par sa taille de 4,74 m. Pour autant, il n'apparaît pas lourdaud, grâce à sa hauteur contenue à 1,68, et sa largeur importante de 1,89 m.

En y ajoutant les ingrédients traditionnels du fameux style Mazda, avec son long capot et son impressionnante calandre soulignée par des chromes qui encerclent les feux, il gomme l'effet "camionnette" de nombre de ses congénères. En plus, son profil arrière n'est pas trop vertical et le transforme (presque) en coupé. Un effet qui aura sans doute disparu sur la version 7 places de l'engin, baptisé CX80 et qui apparaîtra un peu plus tard.

327 ch pour le premier moteur hybride rechargeable Mazda

En attendant, si le plus gros modèle Mazda du moment paraît moins mastoc que nombre d'autres SUV, il n'en est pas moins lourd. Il est certes sous la barre symbolique des deux tonnes mais jauge tout de même 1 980 kg. Un poids excessif ? Pas tant que ça, car il faut bien loger l'autre grande nouveauté Mazda : son premier moteur hybride rechargeable.

Il s'agit en l'occurrence d'un bloc essence de 2,5 l Skyactiv - G auquel vient se greffer un moteur électrique de 100 kW gavé par une batterie de 17,8 kWh. Au final, la puissance obtenue est de 327 ch pour un joli couple de 500 Nm. Et si ce gros bestiau n'a aucune vocation sportive, il revendique tout de même un 0/100 km/h en 5,8 secondes, et en mode propulsion s'il vous plaît, puisque les 4 roues motrices (de série) ne s'enclenchent qu'en cas de perte d'adhérence. Sur le papier, cet équipage est paré pour effectuer 63 km en mode tout électrique et jusqu'à 68km en ville.

Une calandre imposante, mais une auto qui évite le style "camionnette" de nombre de SUV.
Une calandre imposante, mais une auto qui évite le style "camionnette" de nombre de SUV.

Certes, un gros engin hybride rechargeable tel que celui-ci est forcément lourd. Pourtant, ce CX60 ne l'est pas excessivement. Il est même un peu plus léger qu'un BMW X3 de motorisation semblable et beaucoup plus svelte qu'un Mercedes GLE ou un Audi Q5, hybrides rechargeables eux aussi. Si l'on ose le comparer à ces trois Allemands, c'est parce que Mazda a lui même franchi le pas avec ce nouveau modèle. Et pour prouver qu'il appartient désormais au club fermé du premium, le Japonais a particulièrement soigné la qualité des matériaux et l'assemblage de son habitacle.

Un intérieur de qualité et aux matériaux particulièrement zen.
Un intérieur de qualité et aux matériaux particulièrement zen.

Mais ce n'est pas tant à Mercedes, BMW ou Audi que ce Mazda fait songer, mais plutôt à Volvo. Sauf qu'en lieu et place d'un univers dédié au design scandinave, on se retrouve plongé dans une zenitude toute japonaise. À la couleur bambou des plastiques de la planche de bord, se mêle un tissu aux coutures entrelacées à la manière d'un jinbei, cette tenue traditionnelle des ouvriers Japonais. Le cuir (synthétique comme il se doit) des sièges évoque quant à lui le kimono, avec une touche de noir symbolisant la ceinture des judokas.

Le tout forme un effet reposant, à 100 lieues des intérieurs allemands, au mieux très technos, et au pire plutôt austères. Dans cet intérieur zen, on l'est d'autant plus que la place n'est pas comptée, surtout sur les sièges arrière ou la longueur aux jambes est immense et la largeur aux coudes remarquable. Avec 570 l, le coffre n'est pas d'une taille démoniaque pour la catégorie, mais suffisante.

Une silhouette taillée pour le premium ? Réponse dans quelques mois.
Une silhouette taillée pour le premium ? Réponse dans quelques mois.

Reste à savoir comment sera accueillie cette nouvelle auto lors de sa commercialisation au mois de septembre prochain. Car l'exercice est périlleux. Mazda a écoulé 196 000 autos en Europe l'an passé pendant que BMW en vendait plus de 900 000 sur le même continent au même moment.

Mais pour appartenir au club très privé du premium, il faut non seulement une notoriété que le japonais n'a pas encore, mais aussi une qualité de fabrication au top, des moteurs puissants et efficients, une valeur résiduelle à la hauteur et une fiabilité reconnue (même si elle n'est pas systématiquement vérifiée).

Mazda coche quelques-unes de ces cases et même un noble six cylindres en ligne dont la puissance n'est pas plus connue que sa date de commercialisation. Le japonais s'aligne surtout sur les tarifs de la catégorie, puisque le CX60 est annoncé entre 50 000 et 70 000 euros. Il correspond donc aux prix, mais répond-il aux critères de qualités mécaniques du haut de gamme ? Début de réponse lors des essais au mois de mai.

Photos (4)

Mots clés :

En savoir plus sur : Mazda Cx-60

SPONSORISE

Actualité Mazda

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire