Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Plus de 5 millions d’exemplaires vendus en quatre générations. Voilà ce que représente l’A3 pour Audi, un modèle crucial dont le remplacement imminent a fait l’objet de toutes les attentions. En attendant sa présentation officielle au salon de Genève, nous avons déjà pu prendre le volant de cette quatrième génération encore camouflée, qui s'annonce déjà très dynamique.

Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines

Il faut dire que la concurrence n’a pas chômé dernièrement. Entre une Mercedes Classe A pimpante et résolument techno et une BMW Série 1 qui prône toujours un certain dynamisme malgré l’abandon de la propulsion, l’Audi A3 a du pain sur la planche. Pour nous donner une idée des progrès réalisés, la marque nous a invités aux Açores pour prendre le volant des prototypes de la nouvelle mouture. S’ils se présentent comme des exemplaires encore camouflés, il s’agit davantage ici de modèles de pré-série, le travail de développement étant arrivé à son terme. Seuls quelques remontées négatives ou d’éventuels problèmes techniques mèneraient à de nouvelles modifications.

Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines
Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines

 

 

 

 

 

 

Un châssis réglé aux petits oignons

Le but de cette rencontre, c’est donc d’apprécier le travail réalisé sur le comportement dynamique de l’auto, l’un des points d’orgue de la conception de cette nouvelle mouture. Pour nous convaincre, Audi a mis les petits plats dans les grands avec une version qui n’est visiblement pas une simple A3. Les performances de haute volée et l’agilité dont ont fait preuve nos modèles d’essai – nous y reviendrons – suggèrent davantage que nous avons bien essayé la version sportive S3. Pourquoi un tel choix ? D’autant plus qu’a priori, cette variante ne sera pas annoncée dès le lancement. Et bien tout simplement parce qu’elle repose sur un châssis configuré aux petits oignons avec toute une batterie d’optimisations qui seront proposées dans le large catalogue de l’allemande. Cela comprend un système Quattro optimisé (système qui fête par ailleurs ses 40 ans cette année), une direction progressive, une suspension pilotée et un sélecteur de mode de conduite dont les réglages ont été revus.

Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines
Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines

Soit. Qu’en est-il alors, de cette nouvelle A3 ? Pour peu que l’on coche toutes ces options, et bien le résultat est remarquable d’efficacité. Et notre terrain d’exploration sur l’archipel des Açores a permis de mettre en exergue les progrès sensibles réalisés. Passons sur les performances pures de cette version (toujours offertes par un quatre cylindres essence turbo d’environ 300 ch). Le punch est bien présent, sans faiblir jusqu’à la zone rouge et la transmission double embrayage à 7 rapports S-Tronic permet de garder le rythme. Ce qui nous intéresse ici, c’est donc de jauger des postures de la voiture dès que la route tourne. Autour des volcans qui ont façonné ses îles, l’A3 (S3 ?) s’est montrée brillante de rigueur et que très rarement prise en défaut. À l’approche de chaque virage, la direction progressive – que l’on aurait pu craindre sans réelles sensations et un brin artificielle – s’est finalement révélée être bien calibrée et précise. Sur ces routes détrempées, le grip phénoménal de la monte Bridgestone met aussi en confiance.

Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines
Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines

 

 

 

 

 

 

Efficacité bluffante… dans cette version 

Juguler le sous virage, assurer une motricité parfaite et absorber les imperfections de la route sans endommager la précision de conduite, voilà où se situe le labeur des ingénieurs maison. Un cahier des charges rempli. Au fur et à mesure que le rythme s’accélère, cette nouvelle A3 semble imperturbable et dévoile des capacités prometteuses. Efficace, menée par un train avant capable d’encaisser certains excès d’optimisme, l’allemande tire également promit d’un système Quattro revu pour l’occasion. La moindre perte de motricité de l’avant se traduit par une réaction immédiate du différentiel fixé au train arrière. Le Brake Torque Vectoring (solution freinant les roues intérieures aux virages) renforce sensiblement l’agilité dans les virages serrés. En bref, un excellent tableau dynamique, renforcé par un amortissement jugulant efficacement les mouvements de caisse.

Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines
Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines

 

 

 

 

 

 

Et pour les autres ?

Cette suspension adaptative pilotée permet de renforcer la polyvalence de l’A3, qui autorise aussi bien d’attaquer les cols de montagne, que de transporter confortablement 4 ou 5 personnes. Des réglages pertinemment dosés même si les plus sensibles remarqueront une certaine fermeté aux basses vitesses (rappelons qu’il s’agit là d’une S3 chaussée en 19 pouces…). Le bilan est donc plus que positif, sans pour autant dévoiler ici une A3 complètement transfigurée. Rassurante, facile à prendre en mains et prévisible dans ses réactions, la compacte aux anneaux accompli son job avec les honneurs. Elle offre tout ce qu’on est en droit d’attendre de ce type de modèle.

Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines

Reste maintenant à découvrir quels seront les progrès réalisés par les autres modèles. La gamme sera évidemment proposée avec des moteurs à trois et quatre cylindres moins performants et un châssis plus conventionnel, qui assurera par ailleurs l’immense majorité des ventes. Pour l’instant, motus. Nous ne pouvons vous en dire plus, ni sur l’habitacle, ni sur les nouveaux équipements. Aucune donnée technique n’est pour l’instant communiquée et il faudra attendre le mois prochain pour découvrir cette cinquième génération dans sa globalité. 

Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines
Prise en mains - Nouvelle Audi A3 (2020) : le plein de vitamines

 

Caradisiac a aimé

  •  Grande rigueur sur terrains exigeants 
  • Facilité à vive allure 
  • Technologie maîtrisée

Caradisiac n'a pas aimé

  •  Manque de "fun" 
  • Configuration réservée aux modèles sportifs 

Portfolio (56 photos)

En savoir plus sur : Audi A3 (4e Generation) Sportback

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (54)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

encore une bagnole attrape pigeon :ptèdr:

Par

Un monstre, elle est magnifique déjà en S3 alors vivement la RS !

Et ces feux arrières ... une oeuvre d'art !

Par

La S3 reste la version attrape couillon ultime... Le haldex l'alourdit trop pour qu'elle puisse suivre une traction rivale. Quoi que si Cupra ne sort pas une Leon 4, elle aura peut-être un peu de légitimité.

Par

J'avoue que vous faire essayer une S3 plutôt qu'une version au de gamme normale est un choix étrange. Peut-être parce que ce réglage chassis sera disponible sur toute la gamme (en option) ?

Sur le style général, l'arrière me fait beaucoup penser à l'ancien Q3. Ce n'est pas un compliment. J'attends de voir si ça se confirme une fois que la présentation sera faite.

Par §LeD640gD

Walid : c'est "faire l'objet de toutes les attentions" et non "intentions"

Par

En réponse à COMAH

Un monstre, elle est magnifique déjà en S3 alors vivement la RS !

Et ces feux arrières ... une oeuvre d'art !

calme toi c'est juste une S3

Par

Le journaliste ne veut pas confirmer qu'il s'agit d'une S3... Comment peut il douter avec 4 sorties d'échappement ???

Par

Mdr ce type d'essai...

Audi fait essayer une S3 bourré d'option....tu m'étonne que c'est "bien" et que ça envoi....:brosse:

Essayez plutôt une version de base avec un 3cyl 1.0L , le genre de modèle qui sera le plus vendu pour voir si ça envoi autant et si c'est aussi bien équipé...

Comme si la S3 était le modèle le plus vendu des A3...comme si Renault faisait essayer la Mégane RS pour dire que la Mégane de base sera super dynamique avec un châssis au "oignons"...

Ce genre de test c'est vraiment prendre les gens pour de gros pigeons...mais bon avec Audi on commence a connaître la musique hein :brosse:

Par

Publi communiqué....

Par

En réponse à Taz34970

Le journaliste ne veut pas confirmer qu'il s'agit d'une S3... Comment peut il douter avec 4 sorties d'échappement ???

Le nombre de sorties d'échappement ne veut plus rien dire, surtout chez audi. Sur la s6, les doubles sorties sont... factices.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire