Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

PSA et Fiat dévoilent leurs projets électriques : suivez les annonces sur Caradisiac

Dans Ecologie / Electrique / Véhicules électriques

, mis à jour

Stellantis organise aujourd'hui son "EV Day 2021". Carlos Tavares a détaillé la stratégie d'électrification du groupe formé par PSA et Fiat.

PSA et Fiat dévoilent leurs projets électriques : suivez les annonces sur Caradisiac

 

Merci de nous avoir suivis.

Au final, on s'attendait à des présentations plus précises ! En ce qui concerne les marques européennes, seul Opel a fait de vraies annonces avec une gamme électrique en 2028 et une nouvelle Manta. Citroën et DS n'ont pas été évoqués, Peugeot n'a rien révélé de nouveau !

Pour le reste, on retient les quatre plateformes, avec des éléments plus précis sur les batteries et puissances.

L'heure de la conclusion

C'est l'heure de conclure pour Carlos Tavares. Il espère que l'on apprécie la rapidité avec laquelle le groupe va s'électrifier !

"Notre stratégie d’électrification est très probablement la brique la plus importante à poser alors que nous commençons à dévoiler le futur de Stellantis six mois à peine après sa naissance. L’ensemble du groupe est entièrement mobilisé pour anticiper les demandes des clients et jouer son rôle dans la façon dont le monde actuel évolue.

Un champion de la rentabilité

En 2021, les modèles branchés représentent 14 % des ventes du groupe en Europe. Aux USA, c'est 4 % ! L'objectif est donc d'atteindre 70 et 40 % en 2030.

Dans une partie plus financière, Stellantis indique un objectif ambitieux : "être 30 % plus efficace que l’ensemble du secteur en ce qui concerne le rapport dépenses en capital et en R&D sur chiffre d’affaires".

Stellantis prévoit "d’atteindre de façon durable des marges opérationnelles courantes à deux chiffres à l’horizon de 2026".

Une usine de batteries pour l'Italie

Retour sur les usines de batteries. Stellantis confirme l'implantation de l'une d'entre elles en Italie. La première en service sera en France.

Recharge, recyclage : un écosystème complet

L'électrique, c'est un éco-système complet, pas juste vendre une voiture branchée. Stellantis veut donc simplifier la recharge. Il veut soutenir le réseau de recharge rapide en Europe et en Amérique du Nord avec sa marque "Free2Move". En 2025, Stellantis veut 5000 bornes de recharge rapide sur l'Europe de l'Ouest (Portugal, Espagne, France, Italie, Benelux).

"Le groupe proposera notamment des offres de recharge journalière intelligentes qui utiliseront des sources d’énergie verte, en s’appuyant sur des partenariats en place pour développer les options de recharge et accélérer l’utilisation des réseaux électriques intelligents".

Il va aussi mettre l'accent sur le recyclage des batteries.

Cinq usines de batteries

La stratégie d'approvisionnement en batteries de Stellantis lui permettra de disposer de plus de 130 Gigawatts-heure (GWh) de capacité d’ici 2025 et de plus de 260 GWh d’ici 2030 (dont 170 en Europe). Il y aura cinq usines de batteries en Europe et Amérique du Nord. 3 seront en service en 2025, dont une en France. A cela s'ajouteront des contrats complémentaires et des partenariats pour répondre à la demande totale.

L’objectif est de réduire les coûts des modules de batteries des véhicules électriques de plus de 40 % sur la période 2020-2024 et de plus de 20 % supplémentaires d'ici 2030.

USA First

Un gros focus est fait sur la base STLA Frame, pensée pour les gros SUV et pick-up américains... preuve encore de la tonalité très américaine de cette présentation.

Trois familles de moteurs

Une famille de trois modules de propulsion électrique (EDM) réunissant moteur, boîte de vitesses et convertisseur a été prévue. "Compacts, flexibles et évolutifs, ces EDM peuvent être configurés pour les véhicules à traction, à propulsion, 4x4 et 4xe".

Le premier EDM fera 70 kW, soit 95 ch. Le deuxième ira de 125 à 180 kW, soit de 170 à 245 ch. Le 3e de 150 à 330 kW, soit de 204 à 449 ch.

Jusqu'à 800 km d'autonomie

Pour les modèles urbains, l'autonomie maximale sera de 500 km (batteries de 37 à 82 kWh). Ce sera 700 km pour les compactes (87 à 104 kWh). Le maximum sera de 800 km pour les grands véhicules (de 101 à 200 kWh).

Stellantis a prévu d'utiliser deux chimies de batteries en 2024 "pour satisfaire les besoins d’une clientèle variée" : une technologie à haute densité énergétique et une autre sans nickel ni cobalt.

La première technologie de batterie à électrolyte solide concurrentielle est annoncée pour 2026.

Quatre nouvelles plateformes

Après avoir évoqué quelques marques, la conférence est maintenant dédiée aux technologies. On le savait, Stellantis va mettre au point quatre nouvelles bases électriques, qui vont couvrir tous les besoins, des citadines aux énormes pick-up.

Chaque base peut etre produite à deux millions d'exemplaires par an, ce qui doit faire plonger les coûts.

Stellantis annonce que des programmes de mises à jour aideront à allonger la durée de vie de ces bases.

> Plus d'infos sur ces plateformes

Une conférence très américaine

Beaucoup d'annonces pour l'avenir des firmes américaines, très peu, voire aucune pour les françaises !

Jeep annonce le Grand Cherokee 4xe

Jeep a déjà lancé plusieurs modèles hybrides rechargeables, avec en Europe les Compass, Renegade et Wrangler. Il dévoile aujourd'hui le nouveau Grand Cherokee 4xe plug-in.

En 2025, 70 % des Jeep vendues seront branchées. 

Abarth électrique en 2024

Direction l'Italie pour Fiat. La marque avait déjà annoncé son objectif de devenir 100 % électrique en Europe d'ici 2030. Cela se fera d'abord avec les utilitaires, puis les modèles pour les particuliers. On attend une version de série de la Centoventi.

La marque veut miser sur deux valeurs : simplicité, fun. La marque a déjà livré 30.000 nouvelles 500 électrique, avec un taux de conquête de 70 %.

Abarth va devenir 100 % électrique en 2024.  

 Pas de surprise Peugeot

Preuve de la grande diversité de ce groupe, on passe d'un coup de Dodge à Peugeot. Linda Jackson, qui a pris les commandes du Lion il y a quelques mois, salue les bons débuts des e-208 et e-2008 en Europe. Toute la gamme de Peugeot sera électrifiée en 2025. Mais contrairement aux autres patrons qui s'expriment, elle ne parle pas des projets à venir !

Dodge lancera la première muscle-car électrique

Dodge annonce qu'il sera le premier à proposer une muscle-car électrique, en 2024. 

On sent que du côté des américains, l'électrique n'est pas non plus la priorité ! Le patron de RAM parle ainsi "des bons produits au bon moment". Son pick-up électrique attendra donc 2024.

Dodge et Ram ont un discours proche : l'électrification ne doit pas se faire au détriment des qualités appréciées de leurs clients. Par exemple la puissance, la performance, la capacité de remorquage...

Opel annonce la Manta-e

Le patron d'Opel annonce que la marque ne vendra que des électriques en Europe à partir de 2028. La marque va aussi être introduite en Chine, uniquement avec ses électriques.

Annonce surprise : la marque va faire revivre la Manta, en version 100 % électrique donc Manta-e.

De l'électrique pour les 14 marques

"Chacune des 14 marques iconiques du groupe est mobilisée pour proposer la meilleure offre 100 % électrique tout en renforçant son ADN".

Des électriques au prix des thermiques en 2026

Stellantis annonce qu'il proposera à partir de 2026 des électriques à des prix équivalents aux thermiques, sans aide gouvernementale.

Les objectifs de ventes

En 2030, les modèles électrifiés représenteront 70 % des ventes de Stellantis en Europe. Ce sera au moins 40 % aux USA... preuve de l'avance pris sur le Vieux Continent !

Selon Stellantis, les électriques vont correspondre à une large majorité des attentes des clients, en se basant notamment sur des autonomies qui dépassent largement les kilométrages moyens.

30 milliards d'investissements

Le groupe prévoit d’investir plus de 30 milliards d’euros d’ici 2025 dans l’électrification.

"Le client reste la priorité numéro un de Stellantis et avec ce plan d’investissements de plus de 30 milliards d’euros, nous nous engageons à offrir des véhicules iconiques dont les performances, les prestations, le design, le confort et l’autonomie électrique seront en parfaite symbiose avec la vie quotidienne". 

Carlos Tavares prend la parole

Selon lui, cette conférence montre que Stellantis est pleinement lancé et opérationnel en tant que groupe, issu de la fusion de PSA et Fiat.

Bonjour !

Il est bientôt 14h30 à Paris... et 8h30 à New York. Stellantis est en effet un groupe américano-européen, Carlos Tavares doit donc parler à une heure qui convient aux deux côtés de l'Atlantique ! La conférence va commencer.

 

---

Quelques jours après le groupe Renault, c'est au tour de Stellantis d'organiser une conférence dédiée à sa stratégie d'électrification. L'objectif est de "rester un leader de l’efficience grâce à la maximisation des synergies découlant de la fusion." 

Carlos Tavares, qui a pris les commandes du groupe né de la fusion entre PSA et Fiat, va enfin donner des informations plus concrètes sur les projets en commun !

Selon un communiqué publié en amont de la conférence, il va évoquer les investissements pour l'électrification, les gammes de véhicules branchés qui vont renforcer "le caractère unique de chaque marque", les nouvelles plates-formes dédiées, les moteurs et les batteries…

Caradisiac vous propose de suivre en direct ces annonces, ce jeudi 8 juillet à partir de 14h30.

À lire sur Caradisiac en attendant

Stellantis prépare quatre nouvelles plateformes électriques

Stellantis charge ses batteries, mais sait déjà que ce ne sera pas suffisant

Peugeot va lancer nouveau 3008 électrique

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (40)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Il faut arrêter avec PSA et Fiat surtout que ce n'est pas Fiat mais FCA qui a créé Stellantis avec PSA.

Par

"Bonjour,

Nous allons passer progressivement en full électrique [genre on a pas le choix].

Nous développeront des plateformes communes [la R&D ça coûte cher de ouf].

Bien sûr, chacune de nos marques concervera son identité propre [on fera un copié-collé des mêmes voitures en 15 design différents pour faire genre c'est différent mais en fait non. lol]

Nous prendrons notre indépendance en construisant des usines de batteries [comme si on avait le choix, mdr].

Nous sécuriserons nos approvisionnements en matières premières de batteries [pour l'oseille, on continuerait bien avec la Chine, mais la France et l'UE nous cassent les bonbons niveau géopolitique].

Nous n'abandonnerons pas le thermique [bon là faut rassurer les investisseurs, partez pas siouplait].

Nous serons le leader du changement à venir [bon, tout le monde le dit, donc nous aussi. En vrai, on sait qu'on sera 4ème].

Allez, achetez des actions siouplait."

Par

En réponse à Angelseed

"Bonjour,

Nous allons passer progressivement en full électrique [genre on a pas le choix].

Nous développeront des plateformes communes [la R&D ça coûte cher de ouf].

Bien sûr, chacune de nos marques concervera son identité propre [on fera un copié-collé des mêmes voitures en 15 design différents pour faire genre c'est différent mais en fait non. lol]

Nous prendrons notre indépendance en construisant des usines de batteries [comme si on avait le choix, mdr].

Nous sécuriserons nos approvisionnements en matières premières de batteries [pour l'oseille, on continuerait bien avec la Chine, mais la France et l'UE nous cassent les bonbons niveau géopolitique].

Nous n'abandonnerons pas le thermique [bon là faut rassurer les investisseurs, partez pas siouplait].

Nous serons le leader du changement à venir [bon, tout le monde le dit, donc nous aussi. En vrai, on sait qu'on sera 4ème].

Allez, achetez des actions siouplait."

"Allez, achetez des actions siouplait."

Ah ah ! J'ai tout revendu hier avec une belle PV, mais là ça sent le roussi !

Par

En réponse à al7785

Il faut arrêter avec PSA et Fiat surtout que ce n'est pas Fiat mais FCA qui a créé Stellantis avec PSA.

Tout comme ça disait Nissan c'est Renault alors que c'est une alliance!

Dans le cadre de Stellantis PSA et FCA ont fusionné!

Par

En réponse à jujustice

Tout comme ça disait Nissan c'est Renault alors que c'est une alliance!

Dans le cadre de Stellantis PSA et FCA ont fusionné!

Non sans blague !

Par

En réponse à Angelseed

"Bonjour,

Nous allons passer progressivement en full électrique [genre on a pas le choix].

Nous développeront des plateformes communes [la R&D ça coûte cher de ouf].

Bien sûr, chacune de nos marques concervera son identité propre [on fera un copié-collé des mêmes voitures en 15 design différents pour faire genre c'est différent mais en fait non. lol]

Nous prendrons notre indépendance en construisant des usines de batteries [comme si on avait le choix, mdr].

Nous sécuriserons nos approvisionnements en matières premières de batteries [pour l'oseille, on continuerait bien avec la Chine, mais la France et l'UE nous cassent les bonbons niveau géopolitique].

Nous n'abandonnerons pas le thermique [bon là faut rassurer les investisseurs, partez pas siouplait].

Nous serons le leader du changement à venir [bon, tout le monde le dit, donc nous aussi. En vrai, on sait qu'on sera 4ème].

Allez, achetez des actions siouplait."

Bien vu :bien:

Tu as juste oublié : nos VE seront les plus efficients du monde et, comme on les produira pas cher mais qu'on les vendra très cher, on se fera un max de pognon !

Ah non, tu as raison finalement, peut-être qu'il ne fallait pas la sortir celle là :chut:

Par

En réponse à al7785

Il faut arrêter avec PSA et Fiat surtout que ce n'est pas Fiat mais FCA qui a créé Stellantis avec PSA.

Sans PSA, il n'y aurait aucun nouveaux modèles à annoncé chez Fca.

Fca n'a fait aucun profit l'an dernier, PSA a fait 2 milliards d'euros.

Sans le fric de PSA, les plateformes de PSA, les volumes de ventes de PSA et les équipements de PSA, il n'y aurait aucune annonce chez Fca Europe.

Fca Europe c'est pareil que Chrysler Europe rachèté par PSA.

Alors c'est sur Fca a toujours sorti des tableaux avec de nombreux modèles sur plein de cases pour combler les trous, histoire de faire croire qu'ils vont enrichir et développer leur gammes sauf que ça a toujours été de la fumisterie car c'était jamais budgété, c'était juste des images posés sur un PowerPoint où tout est juste ffu rêve dans le but de tromper les personnes le temps de la durée du soit-disant plan industriel.

Par

En réponse à n1cool

Sans PSA, il n'y aurait aucun nouveaux modèles à annoncé chez Fca.

Fca n'a fait aucun profit l'an dernier, PSA a fait 2 milliards d'euros.

Sans le fric de PSA, les plateformes de PSA, les volumes de ventes de PSA et les équipements de PSA, il n'y aurait aucune annonce chez Fca Europe.

Fca Europe c'est pareil que Chrysler Europe rachèté par PSA.

Alors c'est sur Fca a toujours sorti des tableaux avec de nombreux modèles sur plein de cases pour combler les trous, histoire de faire croire qu'ils vont enrichir et développer leur gammes sauf que ça a toujours été de la fumisterie car c'était jamais budgété, c'était juste des images posés sur un PowerPoint où tout est juste ffu rêve dans le but de tromper les personnes le temps de la durée du soit-disant plan industriel.

On sent que tu ne crois même pas à tes propres conneries,n1 cool.Les 2 Milliards de PSA proviennent du "redressement des coûts",c'est à dire des licenciements.Si FCA a eu, comme tout le monde,une baisse du chiffre d'affaires,au 4ème trimestre 2020 il a retrouvé celui d'avant covid.Mais lui en vendant des voitures.

Par

En réponse à al7785

Il faut arrêter avec PSA et Fiat surtout que ce n'est pas Fiat mais FCA qui a créé Stellantis avec PSA.

FCA est une émanation de Fiat Group et aux dernières nouvelles, c'est l'italien qui y était aux manettes.

Par

En réponse à n1cool

Sans PSA, il n'y aurait aucun nouveaux modèles à annoncé chez Fca.

Fca n'a fait aucun profit l'an dernier, PSA a fait 2 milliards d'euros.

Sans le fric de PSA, les plateformes de PSA, les volumes de ventes de PSA et les équipements de PSA, il n'y aurait aucune annonce chez Fca Europe.

Fca Europe c'est pareil que Chrysler Europe rachèté par PSA.

Alors c'est sur Fca a toujours sorti des tableaux avec de nombreux modèles sur plein de cases pour combler les trous, histoire de faire croire qu'ils vont enrichir et développer leur gammes sauf que ça a toujours été de la fumisterie car c'était jamais budgété, c'était juste des images posés sur un PowerPoint où tout est juste ffu rêve dans le but de tromper les personnes le temps de la durée du soit-disant plan industriel.

"Sans PSA, il n'y aurait aucun nouveaux modèles à annoncé chez Fca."

Oui c'est sûr, c'est PSA qui est à l'origine de la e500, du futur Alfa Romeo Tonale, des Maserati MC20, Grecale et GranTurismo. Non mais je vous jure.:pfff:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire