Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

PSA : les ventes restent en baisse, les finances résistent

Dans Economie / Politique / Marché

Les livraisons de PSA ont reculé de 4 % au cours du troisième trimestre, à cause de mauvaises performances à l'international. Mais le chiffre d'affaires a légèrement progressé grâce aux SUV.

PSA : les ventes restent en baisse, les finances résistent

En matière de ventes, PSA reste dans le rouge. Après avoir plongé de 12,8 % au premier semestre 2019, les immatriculations du groupe ont reculé de 4,0 % au troisième trimestre. 674 500 véhicules ont été livrés dans le monde. Mais une fois de plus, l'Europe représente une très large partie des ventes, près de 85 %.

Au troisième trimestre, Peugeot reste celui qui souffre le plus, avec 272 000 ventes et - 8,3 %. Et cette fois, il n'y a plus l'impact de l'arrêt des ventes en Iran. La chute du Lion est plutôt à chercher du côté de la Chine, où PSA traverse une grosse crise. Le résultat de la région "Chine Asie du Sud Est" est en recul de 37,4 %. Peugeot a aussi baissé de 6,1 % en Europe, son principal marché donc, où les ventes globales ont baissé de 2,7 %.

Citroën confirme en revanche sa bonne santé sur le Vieux Continent. Portés par les C3 Aircross et C5 Aircross, les chevrons ont progressé de 7,8 % en Europe. Au global, la marque est en hausse de 3,5 %, avec 197 000 modèles vendus. Citroën est aussi plombé par la Chine, avec des ventes en recul de 40 %.

Opel, qui vend quasiment toute sa production en Europe, a reculé de 6,2 %, à 194 000 livraisons. Du côté de DS, le lancement de la DS3 Crossback a permis de faire progresser les ventes au troisième trimestre de 33 %. Mais le niveau reste bas, avec 11 500 livraisons ! La firme premium a livré moins de 400 voitures en Chine ! Une situation inquiétante, qui alimente les rumeurs sur l'abandon de la berline DS9, destinée en priorité à l'Empire du Milieu.

Si les ventes restent en berne, les finances résistent. Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 1 % au 3e trimestre, à 15,6 milliards d'euros. Si la hausse est en bonne partie due à Faurecia, la division automobile reste dans le vert. Cela prouve que PSA arrive à vendre davantage de véhicules plus chers, avec des prix moins bradés. Le succès des SUV familiaux, mais aussi le renouveau de la 508, explique cela. Toutefois, le chiffre d'affaires depuis janvier est en légère baisse, à 53,9 milliards d'euros.

En ce qui concerne les ventes depuis janvier, elles sont en recul de 10,6 % (- 5,9 % hors Iran), soit 2,58 millions de véhicules. Peugeot plonge de 20,2 % (c'est lui qui est vraiment impacté par l'Iran), Citroën recule de 3,9 %, Opel baisse de 2,2 %. DS progresse de 8,2 %.

  • Les ventes de PSA
Marques 3e trimestre 2019 Évolution Depuis janvier Évolution
Citroën 196 800 + 3,5 % 732 800 - 3,9 %
DS 11 500 + 33,0 % 43 700 + 8,2 %
Opel/Vauxhall 194 200 - 6,2 % 761 800 - 2,2 %
Peugeot 272 000 - 8,3 % 1 039 100 - 20,2 %
Total 674 500 - 4,0 % 2 577 400 - 10,6 %

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (101)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De grosses marges en perspective avec la 208 désormais produite en Slovaquie et au Maroc !

De belles économies sur la masse salariale :bien:

Par

Mais pourtant ETO nous avait dit que PSA écraserait tout sûr son passage heureusement que les bénéfices sont en hausse

Moi je pense sincèrement que PSA devrait virer ETO :smile:

Par

Vue la daube qu'ils vendent c'est pas demain que ça va s'arranger :oui:

Par

Le bateau prend l'eau de toute part mais il ne coule pas encore. ETO sera ravi !

Par

Si ça continue les chinois vont partir et ......

Par

En réponse à sniper elite

Vue la daube qu'ils vendent c'est pas demain que ça va s'arranger :oui:

Il y a bien pire comme constructeur que PSA contrairement aux idées reçues et autres a priori !

Par

Forcément les ventes baissent tout le monde à déjà son 3008 :areuh:

Par

Les 85% de dépendance au seul marché UE est problématique pour PSA je pense. Ils peuvent prier bien fort pour que ce marché ne se retourne pas....

Par

Il faut absolument que psa développe des moteur et des véhicules bien spécifiques pour chaque continent (et pas des 120ch sur des voiture étirées en Chine par exemple).

Son implantation aux usa ne sera possible qu'avec une offre V6 voire V8 même hybrides et des véhicules bien plus imposants et robustes qu'en Europe...

Par

Les marges sont toujours aussi importante. Ce n'est pas une mauvaise stratégie finalement, marger plus.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire