Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault : le Master H2 Tech carbure à l’hydrogène

C’est un Renault Master comme les autres… sauf qu’il carbure à l’hydrogène. Ce qui lui apporte tout de même 500 kilomètres d’autonomie au maximum. En vente en fin d’année.

Renault : le Master H2 Tech carbure à l’hydrogène

Ce Renault Master est un Hyvia. C’est-à-dire qu’il est le fruit de la société Hyvia, née du partenariat entre Renault et Plug Power pour le développement de véhicules fonctionnant à l’hydrogène. Ce Master est donc équipé d’une pile à combustible et roule à l’hydrogène. D’où son nom, Master H2 Tech. Et ce n’est pas qu’un prototype, puisque trois déclinaisons du Renault Master hydrogène seront commercialisées en fin d’année. Précisément, un fourgon, un châssis cabine et un minibus sont attendus.

Le Master Van H2 Tech sera le grand fourgon de 12 m³ de volume utile destiné au transport de marchandises. Grâce à la fée hydrogène, il affichera une autonomie de 500 kilomètres. La version châssis cabine, le Renault Master Châssis Cab H2 Tech, sera équipée d’une caisse grand volume de 19 m³. Là l’autonomie annoncée est de 250 kilomètres. Enfin, le Master Citybus H2 Tech pourra transporter jusqu’à 15 personnes sur 300 kilomètres.

Hydrogène vert

Ces trois véhicules sont équipés d’une batterie d’une capacité de 33 kWh et d’une pile à combustible de 30 kW. Les réservoirs d’hydrogène ont d’une contenance comprise en 3 et 7 kilos selon les versions. En fait, ces Master fonctionnent en double énergie, électrique et hydrogène. C’est ce que Hyvia appelle l’architecture Dual Power. Ainsi, dans le cas du Master fourgon et de ses 500 kilomètres d’autonomie annoncée, 100 kilomètres sont obtenus en mode électrique, le reste étant le travail de l’hydrogène.

Le Master Van hydrogène et ses 12 m3 de volume utile.
Le Master Van hydrogène et ses 12 m3 de volume utile.

Hyvia entend maîtriser l’ensemble de cette nouvelle « chaîne ». C’est elle qui assurera la production de cet hydrogène, qui sera vert puisque produit par électrolyse de l’eau. C’est elle aussi qui proposera le stockage et la distribution, avec notamment des stations de recharge en service d’ici à la fin de l’année. Enfin, Hyvia « accompagnera l’ensemble de cette offre par des services de financement comme le leasing des stations de recharge à hydrogène ou des véhicules, jusqu’à la maintenance au sein du réseau Renault ». Quant aux Masters évoqués, ils sortiront des chaînes de l’usine Renault de Batilly.

Mots clés :

En savoir plus sur : Utilitaire

SPONSORISE

Actualité Utilitaire

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire