Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Réparer sa voiture avec des pièces d’occasion, une économie qui peut coûter cher

Dans Pratique / Sécurité

1,5 million de véhicules hors d’usage* sont mis en pièces détachées tous les ans. Depuis le 1er janvier 2017, les garagistes ont l’obligation de vous proposer des pièces d’occasion issues de cette économie circulaire. En théorie, une aubaine pour des factures de réparation qui peuvent se voir réduites de 30 à 50 %. Mais qu’en est-il de la durabilité et des garanties de ces pièces ?

Le remplacement des portières, capot, pare-chocs, par des pièces d’occasion n’engendre pas de risques.
Le remplacement des portières, capot, pare-chocs, par des pièces d’occasion n’engendre pas de risques.

Depuis le 1er janvier 2017, votre garagiste est tenu par le décret n° 2016-703, relatif à « l’utilisation de pièces de rechange automobiles issues de l’économie circulaire », de vous proposer deux devis : l’un avec des pièces neuves, l’autre avec des pièces d’occasion. Sont concernées les pièces de carrosserie (ailes, portières, capot, etc.), de garnissage intérieur et la sellerie, les vitrages non collés, les optiques (phares, feux, etc.), et certaines pièces mécaniques ou électroniques. Son exclues les pièces concernant les éléments de sécurité, tels que les trains roulants, la direction, le freinage, et toutes les pièces de liaison au sol soumis à une usure mécanique. Filtres, bougies, kit de distribution, courroies d’alternateur et de pompe à eau, lubrifiants doivent également  impérativement être remplacés par des éléments neufs.

1,5 million de véhicules hors d’usage sont mis en pièces détachées tous les ans.
1,5 million de véhicules hors d’usage sont mis en pièces détachées tous les ans.

 Garantie or not garantie ?

Seul le bloc moteur complet de réemploi fait l’objet de la garantie. Au moindre défaut, en obtenir le remboursement risque de devenir le parcours du combattant.
Seul le bloc moteur complet de réemploi fait l’objet de la garantie. Au moindre défaut, en obtenir le remboursement risque de devenir le parcours du combattant.

Si vous ne prenez pas de grands risques avec une portière, un capot ou un pare-chocs, la question se pose avec un moteur complet, une boîte de vitesses ou une pompe à injection. Neuves, ces pièces bénéficient de la garantie d’un an de tous défauts, ainsi que de tout dommage causé par ce défaut à d’autres éléments du véhicule, mais qu’en est-il d’un moteur d’occasion ?

Depuis le 1er juillet 2014, certaines pièces de réemploi d’origine constructeur sont garanties 1 an. Certaines, mais pas toutes. Ainsi, un moteur complet, une boîte de vitesses sont garantis au « cas par cas » et à la bonne volonté du garagiste, qui ne prendra pas le risque de devoir remplacer « gracieusement » un moteur qui rendra l’âme 2 mois plus tard. Les boîtes de transfert, ponts, pompes à injection, sont garanties seulement trois mois ; les batteries et les moteurs et mécanismes lève-vitre, six mois. Les pneumatiques ne bénéficient d’aucune garantie. Les pièces d’occasion adaptables qui ne sont pas d’origine constructeur ne sont garanties que trois mois.

 

Le choix vous appartient

Si votre garagiste est tenu de vous proposer des pièces de réemploi, le choix de les accepter ou pas vous appartient. Il est tentant d’opter pour un devis moins cher de 30 à 50 % mais, pour bénéficier des garanties minimales, vous devez reconnaître avoir parfaitement connaissance que les pièces d’occasion sont démontées sur des véhicules en fin de vie ou accidentés. En outre, pour que la garantie s’applique, le montage de la pièce doit être conforme aux normes du constructeur et exécuté par un professionnel. Le moindre défaut de montage, la modification des réglages d’une pompe à injection, la détérioration d’un élément annexe comme un radiateur ou une pompe à eau défectueux, un manque d’huile, rendent la garantie caduque.

En outre, cette dernière ne couvre ni les frais de démontage/remontage, ni les fluides, accessoires (joints par exemple), dépannage et immobilisation  de votre voiture. Celle-ci ne s’effectue que par voie d’échange, dans la limite du stock disponible. Dans le pire des cas vous n’obtiendrez que le remboursement de la pièce défectueuse, d’autant que pour que cette garantie puisse s’appliquer, le garagiste doit impérativement contrôler les circuits électriques, l’état des soufflets (non couverts par la garantie) s’il s’agit de la transmission ; les joints (non couverts) des ponts, boîtes de vitesse et de transfert et les remplacer si besoin ; le circuit de carburant du véhicule pour les pompes à injection, etc. Quant au moteur, il ne pourra être monté qu’après vérification des circuits d’eau, d’air, d’huile et de carburant et la garantie ne s’appliquera que sur le moteur complet et pas sur les pièces périphériques. Vous aurez seulement 15 jours, après le montage, pour signaler toutes anomalies.

Alors neuves ou d’occasion, le choix de la pièce certes, vous appartient, mais il dépend également de l’utilisation du véhicule : occasionnel ou intensif. Dans certains cas, ce sont des occasions qui peuvent coûter cher.

 

*source Ademe 2013

 

LES GARAGISTES JOUENT-ILS TOUS LE JEU ?

Un garagiste qui ne propose pas à un client l’utilisation de pièces d’occasion pour réparer ou entretenir son véhicule peut encourir jusqu’à 15.000 € d’amende. Ceci dit, le garagiste n'est pas obligé d'utiliser des pièces issues de l'économie circulaire (PIEC). Il n’est tenu que de vous en proposer l'utilisation. Et surtout les textes lui permettent de refuser d’installer une pièce de réemploi s'il "estime que les pièces de rechange automobiles issues de l'économie circulaire sont susceptibles de présenter un risque important pour l'environnement, la santé publique ou la sécurité routière."

L'arrêté du 8 octobre 2018 oblige le garagiste à afficher  au "niveau de l'entrée du public, un affichage clair, visible et lisible de l'extérieur". Cet affichage doit "informer le consommateur de la possibilité d'opter pour l'utilisation de pièces issues de l'économie circulaire. Il précise la liste des catégories de pièces concernées, une description des familles dont elles relèvent, et les cas dans lesquels le professionnel n'est pas tenu de les proposer". Ces dispositions doivent également figurer sur son site internet. L’arrêté précise également que "leur fourniture est effectuée sous réserve de disponibilité, de l'indication par le professionnel du délai de disponibilité et de leur prix".

 

Pièce neuve ou d’occasion, que choisir ?

Type de pièce 

Garantie en neuf

Garantie en occasion

Occasion conseillée

Moteur

1 an

Au cas par cas, au bon vouloir du réparateur

Vous faites – de 5000 km/an, pourquoi pas

Vous faites + 10000 km/an, non, trop risqué financièrement

Boîte de vitesses

1 an

Au cas par cas, au bon vouloir du réparateur

Vous faites - 5000 km/an, pourquoi pas

Vous faites + 10000 km/an, non, trop risqué financièrement

Boîte de transfert

1 an

3 mois*

Pourquoi pas

Pompe à injection

1 an

3 mois*

Pourquoi pas si elle provient d’un atelier spécialisé injection diesel/essence

Ponts

1 an

3 mois*

Pourquoi pas

Batteries

1 an

6 mois*

Pourquoi pas

Moteurs et mécanismes lève-vitres

1 an

6 mois*

Pourquoi pas

Eléments de carrosserie

Non  Non

 Sans danger

Disques de frein

1 an

 

Interdit

 Amortisseur

1 an

 

Interdit

Distribution

1 an

 

Interdit

 Pneumatiques

 Selon le fournisseur

Aucune

Pourquoi pas mais à examiner de près

* Garantie obligatoire de la pièce (montage et démontage non compris), décret n° 2016-703 du 1er janvier 2017.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (19)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Une merde pro-consommation cet article.

Quand on sait que sur ma voiture par exemple une boite de vitesse coûte environ 2000 euros neuve et que l'on trouve des boites de vitesse d'occasion avec moins de 30 000 km à 300 euros en parfait état, il faut vraiment être un débile pour prendre une boite de vitesse neuve.

Pareil pour le moteur : un F4RT avec moins de 30 000 km ça se trouve pour 1500 euros environ, je n'ose même pas imaginé le prix d'un moteur neuf en concession !

Bref, moteur et boite, il faut partir sur de l'occasion ou à la limite du reconditionné, mais surtout pas du neuf ! A moins de vouloir jeter plusieurs milliers d'euro par les fenêtres.

Par

En réponse à Axel015

Une merde pro-consommation cet article.

Quand on sait que sur ma voiture par exemple une boite de vitesse coûte environ 2000 euros neuve et que l'on trouve des boites de vitesse d'occasion avec moins de 30 000 km à 300 euros en parfait état, il faut vraiment être un débile pour prendre une boite de vitesse neuve.

Pareil pour le moteur : un F4RT avec moins de 30 000 km ça se trouve pour 1500 euros environ, je n'ose même pas imaginé le prix d'un moteur neuf en concession !

Bref, moteur et boite, il faut partir sur de l'occasion ou à la limite du reconditionné, mais surtout pas du neuf ! A moins de vouloir jeter plusieurs milliers d'euro par les fenêtres.

Selon les pièces tu peux aussi partir sur du neuf en achetant sur internet : embrayage, amortisseurs etc ...

Par

En réponse à nicotdi

Selon les pièces tu peux aussi partir sur du neuf en achetant sur internet : embrayage, amortisseurs etc ...

Oui bien sur ! Les consommables c'est toujours du neuf car sur internet c'est 'pas chère'.

Un embrayage coûte 150 euros, ça sert a rien de partir sur de l'occasion, les amortisseurs c'est moins de 100 euros la paire en général donc la aussi aucun intérêt à partir sur de l'occasion.

Par contre pour le moteur et la boite, la y'a pas photo entre l'occasion et le neuf !

Par

il est vrai qu'on change souvent son moteur et qu'on se demande: "alors comem je suis lus ous garantie, ma voiture a 140.000Km, je dois changer le moteur, j'en prends un d'occasion à 1500€ ou neuf à 4000 " ?

Cet article est très bizarrement fait..

En revanche rien sur le fait que cet loi europeenne sur les pieces d'occas, a été repoussée par Macron quand il etait ministre et aussi président. La france etait le dernier pays en europe ou cela etait interdit.. merci macron.

Par

En réponse à nicotdi

Selon les pièces tu peux aussi partir sur du neuf en achetant sur internet : embrayage, amortisseurs etc ...

ah bon ? on peut acheter sur internet ? whaou

Et tu conseilles de mettre un embrayage neuf et aussi des ammorto neufs plutot que de l'occas.. merci j'y avais pas pensé. et pour les ampoules et les autres cnsommables, t'es plutot sur de l'occas ou du neuf ?

Par

l'idéal serait peut être que le gouvernement autorise la fin du monopole des constructeurs sur certaines pièces de rechange dites "de sécurité". en traversant la frontière belge, le prix peut être divisé par 4 (rétroviseurs entre autres). un scandale que nous payons par l'intermédiaire des assurances.

Par

En réponse à pat d pau

ah bon ? on peut acheter sur internet ? whaou

Et tu conseilles de mettre un embrayage neuf et aussi des ammorto neufs plutot que de l'occas.. merci j'y avais pas pensé. et pour les ampoules et les autres cnsommables, t'es plutot sur de l'occas ou du neuf ?

Ce que je voulais dire est que la pertinence d'un achat d'une pièce d'occasion se limite finalement à très peu de pièces comme le souligne Axel015 : principalement moteur/ boite et tout dépend de l' âge du véhicule aussi

Par

En réponse à Vibro

l'idéal serait peut être que le gouvernement autorise la fin du monopole des constructeurs sur certaines pièces de rechange dites "de sécurité". en traversant la frontière belge, le prix peut être divisé par 4 (rétroviseurs entre autres). un scandale que nous payons par l'intermédiaire des assurances.

:bien::bien::bien:

Par

Quand il faut payer les heures du mec qui cherche lesdites pièces à coups de téléphone, s'assure que ce qu'on lui annonce est bien la réalité,la main d'œuvre de celui qui les démonte, gère les stocks, et enfin les emballe pour les envoyer, est-ce si intéressant que ça vs la neuve montée dans la foulée sans perdre de temps ?

Après oui sur le net ou à l'étranger c'est moins cher neuf. Si eux y arrivent, on devrait pouvoir aussi...

Par

Comme sur le Boncoin des kit de distribution avec pompe à eau occasion et même embrayage qui défit toute concurrence :fleur:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire