Publi info

Road-trip Caradisiac - Essai exclusif du Trekka, le premier SUV Skoda

Dans Rétro / Autres actu rétro

A l'occasion du grand road-trip de Caradisiac en République tchèque, le musée Skoda nous a fait l'honneur de mettre à notre disposition le Trekka, un SUV fabriqué entre 1966 et 1972 sur la base de l'Octavia de l'époque, et qui est aussi la seule voiture néo-zélandaise de l'histoire! Embarquez avec nous à bord de ce modèle rarissime.

En matière de style, le Trekka s'apparente à un Land Rover en réduction. Il est apparu 18 ans après son inspirateur...mais deux ans avant la Citroën Mehari. Les roues arrière à carrossage positif ne favorisent guère la tenue de route.
En matière de style, le Trekka s'apparente à un Land Rover en réduction. Il est apparu 18 ans après son inspirateur...mais deux ans avant la Citroën Mehari. Les roues arrière à carrossage positif ne favorisent guère la tenue de route.

Dans la longue et riche histoire de Skoda, le Trekka est un modèle à part. Vers le milieu des années 60, l'importateur de la marque en Nouvelle-Zélande, basé dans la vile d'Otahuhu, a l'idée de produire un véhicule pratique (on ne parle pas encore de SUV) à destination des agriculteurs, commerçants, et autres adeptes de la vie en plein air.

Associé à d'autres entreprises locales, il commence à développer des prototypes à partir de 1965 en utilisant une base mécanique de Skoda, ce qui est facilité par le fait que le constructeur tchèque livrait ses voitures démontées dans le pays depuis 1956.

Made in Otahuhu

Châssis (issu de l'Octavia de l'époque), suspensions et moteur venaient de République tchèque. Pas de transmission intégrale, mais un blocage de différentiel était proposé en option afin d'amliorer les capacités hors-bitume de l'engin. La charge utile est de 500 kilos et le 4 cylindres 1.2 développe 47 ch, ce qui permet au Trekka d'atteindre les 110 km/h.

Le poste de conduite est symétrique, permettant d'installer facilement direction et instrumentation à gauche ou à droite selon le pays d'exportation.
Le poste de conduite est symétrique, permettant d'installer facilement direction et instrumentation à gauche ou à droite selon le pays d'exportation.

Court de 3,59 m, soit l'équivalent d'une Fiat 500 actuelle, le Trekka était proposé en différentes variantes de carrosserie (pick-up, toit en toile, hard-top, etc.). Il sera fabriqué à environ 3 000 exemplaires en 1966 et 1972, et sera même exporté dans la zone Asie-pacifique, notamment en Australie ou au Vietnam.

Il resterait une cinquantaine d'exemplaires du Trekka dans le monde actuellement, dont une infime partie en état de rouler. Il faut aussi savoir que la Nouvelle-Zélande limite au maximum les exportations de ce véhicule qui est le seul à avoir jamais été fabriqué dans le pays.

C'est donc un véritable privilège pour Caradisiac d'avoir pu prendre place au volant d'un Trekka pour une balade qui, comme vous allez le constater dans la vidéo accompagnant cet article, s'apparente à une véritable aventure. Entre la direction floue, les freins à l'efficacité symbolique et la tenue de route aléatoire (caractère renforcé par la faible adhérence des pneus mixtes), la conduite de ce rarissime engin nous aura donné notre lot de sensations fortes...à 35 km/h!

Road-trip Caradisiac - Essai exclusif du Trekka, le premier SUV Skoda

 

 

Portfolio (17 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (12)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un article plus intérsant que l'essai de la gamme actuelle …

qui montre aussi comme Skoda était à la ramasse à l'époque, aussi bien en terme de sécurité que de fiabilité (vu le peu d'exemplaires restant sur les 3000 produits). C'est aussi la preuve qu'une image peut changer avec le temps, vag étant arrivé à redonner un certain lustre à ce blason sujet de moqueries dans les années 70/80.

Par

intérsant = intéressant ...

Par

C'est une espèce de Land Rover sovietic reloaded. Bref, du vijchdié bon pour le musée.

Par

En réponse à smartboy

Un article plus intérsant que l'essai de la gamme actuelle …

qui montre aussi comme Skoda était à la ramasse à l'époque, aussi bien en terme de sécurité que de fiabilité (vu le peu d'exemplaires restant sur les 3000 produits). C'est aussi la preuve qu'une image peut changer avec le temps, vag étant arrivé à redonner un certain lustre à ce blason sujet de moqueries dans les années 70/80.

C'est plus la fin de l'ère soviétique que l'arrivée de VW dans le capital de skoda, à mon humble avis. Les ZIL, Volga, et autres trabant, c'était pas top non plus...

Par

... Après le roab trip, la visite du musée, la presentation du suv préhistorique, voila donc un nombre impressionnant d'articles dédié a skoda ces derniers temps, et qui ne concerne pas des nouveautés ... ils vous ont payer combien skoda ??? ... en tout cas la propagande fonctionne a plein régime.

Vous devriez rajouter la mention "PUBLICITE", voila qui serait plus honnête de votre part. j’espère que vous ne faites pas la même erreur que dominique chapatte avec sont émission "turbo"

Par

Ils auraient sans doute bien aimé visiter un musée Citroën ou Rîno ouvert au grand public, malheureusement, ça n'existe pas.

:bah:

Par

En réponse à roc et gravillon

Ils auraient sans doute bien aimé visiter un musée Citroën ou Rîno ouvert au grand public, malheureusement, ça n'existe pas.

:bah:

ils auraient pus, par exemple, visiter le musée Peugeot : Tiens comme par hasard c'est le seul que tu n'a pas nommer, serais ce un hasard ou a tu volontairement occulter ce fait par commodité ???

au cas ou tu aurais envie, toi, ou caradisiac, de la visiter voila le lien : https://www.museepeugeot.com/

Par

En réponse à impala

ils auraient pus, par exemple, visiter le musée Peugeot : Tiens comme par hasard c'est le seul que tu n'a pas nommer, serais ce un hasard ou a tu volontairement occulter ce fait par commodité ???

au cas ou tu aurais envie, toi, ou caradisiac, de la visiter voila le lien : https://www.museepeugeot.com/

Si je le n'ai pas nommé, c'est justement parce qu'il existe banane !

Tu veux que j'aille donner la liste de tous les constructeurs qui sont fiers de leur patrimoine et qui ne le planquent pas dans des hangars ?

Par

A part ça, très intéressant de faire un focus sur une caisse que bien peu de personne connaissaient.... ça me semble plus intéressant que de nous pondre 3 teaser avant un essai.

Un mot là dessus :

" Les roues arrière à carrossage positif ne favorisent guère la tenue de route. "

Si vous avez visité le musée, il ne vous aura pas échappé que de nombreux modèles Skoda de la période 50/60 présentent cette caractéristique sur l'essieu arrière, y compris sur de grandes routières type Superb de cette période, et parfois avec des degrés bien plus élevés que sur ce Trekka ( un joli nom au passage, pourquoi ne pas l'avoir réutilisé sur un de leur modèle nouveau ? ).

Est ce dangereux ?

Pas le moins du monde.... car figurez vous qu'en charge... ô miracle, le degré d'inclinaison de la roue tend à revenir vers le vertical : c'est conçu pour fonctionner ainsi....

La tenue de route déplorable que vous avez notée tiens sans doute plus à des pneus bakelisés ( de 50 ans ? ) et des freins non reconditionnés.

Nul doute que quelques caisses de bière Pilsen dans la soute, ça n'aurait pas nui à l'amélioration de la tenue de route.

Par

En réponse à impala

... Après le roab trip, la visite du musée, la presentation du suv préhistorique, voila donc un nombre impressionnant d'articles dédié a skoda ces derniers temps, et qui ne concerne pas des nouveautés ... ils vous ont payer combien skoda ??? ... en tout cas la propagande fonctionne a plein régime.

Vous devriez rajouter la mention "PUBLICITE", voila qui serait plus honnête de votre part. j’espère que vous ne faites pas la même erreur que dominique chapatte avec sont émission "turbo"

Je partage totalement ton avis !

Ces multiples posts sur Skoda nuisent gravement à l'image de neutralité de Caradisiac.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire