Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Road-trip Caradisiac - Essai exclusif du Trekka, le premier SUV Skoda

Dans Rétro / Autres actu rétro

A l'occasion du grand road-trip de Caradisiac en République tchèque, le musée Skoda nous a fait l'honneur de mettre à notre disposition le Trekka, un SUV fabriqué entre 1966 et 1972 sur la base de l'Octavia de l'époque, et qui est aussi la seule voiture néo-zélandaise de l'histoire! Embarquez avec nous à bord de ce modèle rarissime.

En matière de style, le Trekka s'apparente à un Land Rover en réduction. Il est apparu 18 ans après son inspirateur...mais deux ans avant la Citroën Mehari. Les roues arrière à carrossage positif ne favorisent guère la tenue de route.
En matière de style, le Trekka s'apparente à un Land Rover en réduction. Il est apparu 18 ans après son inspirateur...mais deux ans avant la Citroën Mehari. Les roues arrière à carrossage positif ne favorisent guère la tenue de route.

Dans la longue et riche histoire de Skoda, le Trekka est un modèle à part. Vers le milieu des années 60, l'importateur de la marque en Nouvelle-Zélande, basé dans la vile d'Otahuhu, a l'idée de produire un véhicule pratique (on ne parle pas encore de SUV) à destination des agriculteurs, commerçants, et autres adeptes de la vie en plein air.

Road-trip Caradisiac - Essai exclusif du Trekka, le premier SUV Skoda

Road-trip Caradisiac - Essai exclusif du Trekka, le premier SUV Skoda

 

Associé à d'autres entreprises locales, il commence à développer des prototypes à partir de 1965 en utilisant une base mécanique de Skoda, ce qui est facilité par le fait que le constructeur tchèque livrait ses voitures démontées dans le pays depuis 1956.

Made in Otahuhu

Châssis (issu de l'Octavia de l'époque), suspensions et moteur venaient de République tchèque. Pas de transmission intégrale, mais un blocage de différentiel était proposé en option afin d'amliorer les capacités hors-bitume de l'engin. La charge utile est de 500 kilos et le 4 cylindres 1.2 développe 47 ch, ce qui permet au Trekka d'atteindre les 110 km/h.

Le poste de conduite est symétrique, permettant d'installer facilement direction et instrumentation à gauche ou à droite selon le pays d'exportation.
Le poste de conduite est symétrique, permettant d'installer facilement direction et instrumentation à gauche ou à droite selon le pays d'exportation.

Court de 3,59 m, soit l'équivalent d'une Fiat 500 actuelle, le Trekka était proposé en différentes variantes de carrosserie (pick-up, toit en toile, hard-top, etc.). Il sera fabriqué à environ 3 000 exemplaires en 1966 et 1972, et sera même exporté dans la zone Asie-pacifique, notamment en Australie ou au Vietnam.

Il resterait une cinquantaine d'exemplaires du Trekka dans le monde actuellement, dont une infime partie en état de rouler. Il faut aussi savoir que la Nouvelle-Zélande limite au maximum les exportations de ce véhicule qui est le seul à avoir jamais été fabriqué dans le pays.

C'est donc un véritable privilège pour Caradisiac d'avoir pu prendre place au volant d'un Trekka pour une balade qui, comme vous allez le constater dans la vidéo accompagnant cet article, s'apparente à une véritable aventure. Entre la direction floue, les freins à l'efficacité symbolique et la tenue de route aléatoire (caractère renforcé par la faible adhérence des pneus mixtes), la conduite de ce rarissime engin nous aura donné notre lot de sensations fortes...à 35 km/h!

Road-trip Caradisiac - Essai exclusif du Trekka, le premier SUV Skoda

 

 

Photos (17)

SPONSORISE

Actualité Skoda

Toute l'actualité

Forum Skoda

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire