Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Salon de Genève 2018 - Renault fait profil bas

Dans Salons / Salon de Genève

Pierre-Olivier Marie

On attendait au moins la Twingo restylée ou un concept-car annonçant des intentions stylistiques fortes, mais Renault joue petit bras cette année à Genève en ne présentant aucune véritable nouveauté.

Nouvelle ambiance bleutée, plus sobre et plus zen sur le stand Renault. Côté voitures, c'est en revanche le calme plat...en attendant (en espérant) plus de surprises à Paris en octobre.
Nouvelle ambiance bleutée, plus sobre et plus zen sur le stand Renault. Côté voitures, c'est en revanche le calme plat...en attendant (en espérant) plus de surprises à Paris en octobre.
Salon de Genève 2018 - Renault fait profil bas

Salon de Genève 2018 - Renault fait profil bas

 

Pour un festival de nouveautés, vous repasserez. Bien qu’il puisse revendiquer le statut de premier groupe automobile mondial, Renault Nissan fait profil bas cette année à Genève. Pas de véritable nouveauté à se mettre sous la dent sur le stand au Losange, qui se contente de nouvelles motorisations et d’un concept-car de mobilité urbaine électrique, connectée et partagée.

L'EZ-GO n'annonce pas grand chose en termes de style, il s'agit d'une vision de l'automobile urbaine du futur, electrique, autonome et bien sûr partagée.
L'EZ-GO n'annonce pas grand chose en termes de style, il s'agit d'une vision de l'automobile urbaine du futur, electrique, autonome et bien sûr partagée.

L’EZ-GO, son petit nom (prononcez Easy Go), est un véhicule autonome, électrique et connectée conçu pour un usage collectif et qu’il est possible de géolocaliser par l’intermédiaire d’une application Smartphone. Une vision de l’automobile urbaine de demain, ou d’après-demain plutôt, qu’il faut plus considérer comme une déclaration d’intention que comme un projet industriel précis. En attendant de prendre place à bord de l’engin ou de l’un de ses successeurs, il faudra donc se contenter d’évolutions moteur sur la Zoé, dont on rappelle qu’elle est la voiture électrique la plus vendue en Europe (100 000 exemplaires depuis son lancement). Avec le bloc R110, l’auto gagne deux secondes sur la reprise de 80 à 120 km/h, tandis que son autonomie réelle s’établit à 300 km (400 km en normes NEDC). Notez qu'il sera désormais possible d'acheter la batterie plutôt que de verser un loyer mensuel.

La Zoé se muscle et arbore une couleur teinte Violet Blueberry.
La Zoé se muscle et arbore une couleur teinte Violet Blueberry.

En matière de moteurs thermiques, Renault « zappe » délibérément sa gamme dCi, peu porteuse en termes d’image de marque, pour mieux mettre à l’honneur sa nouvelle gamme 1.3 TCe dont les puissances s’échelonnent de 115 à 160 ch. On découvre également une Talisman S-Edition à la présentation sportive et aux spécifications aguicheuses. On trouve sous son capot le bloc 1.8 TCe partagé avec les Alpine et Mégane RS, ici dans une définition 225 ch. Il s’accouple pour l’occasion à la boîte EDC et l’auto repose sur des trains roulants affûtés, avec système 4-Control et suspensions pilotées. L'auto sera disponible en Europe en septembre 2018.

La Talisman reçoit un nouveau bloc TCe 225 ch, disponible dans toute l'Europe en septembre.
La Talisman reçoit un nouveau bloc TCe 225 ch, disponible dans toute l'Europe en septembre.

On note pour terminer - mais peut-être aurions-nous dû commencer par là - que le stand Renault adopte une nouvelle présentation. Les suspensions multicolores et l’ambiance jaune-orangée laissent place à une harmonie bleutée plus moderne et sans doute plus en accord avec les prétentions écolo de la marque.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire