Publi info

Mercedes GLC restylé : repoudrage léger - Vidéo en direct du salon de Genève 2019

Dans Nouveautés / Restyling

, mis à jour

Le GLC reçoit un visage inédit, de nouveaux écrans à bord et change toute sa gamme de motorisations. Ce modèle restylé est l'une des nombreuses nouveautés de la marque à l'étoile cette année à Genève.

Mercedes GLC restylé : repoudrage léger - Vidéo en direct du salon de Genève 2019

Pour le GLC, lancé fin 2015, l'heure est déjà au restylage. Le lifting ne saute pas aux yeux, pourtant les changements esthétiques sont nombreux. Les phares sont inédits, formant une pointe vers le haut de la calandre. Celle-ci a des côtés plus anguleux. Dans le bouclier, l'insert chromé est plus large, alors que les ouïes latérales s'affinent. Chose qu'il est impossible de voir sur le seul et unique exemplaire posé sur le stand pendant cette journée presse, puisque c'est une finition AMG Line, aux boucliers spécifiques.

Le Mercedes GLC restylé en direct du Salon de Genève

 Vidéo tournée le 5 mars 2019 au salon de Genève.

À l'arrière, la signature lumineuse est revue, tandis que le plastique brut remonte plus haut dans le bouclier. Ces changements visent à rapprocher esthétiquement le GLC du nouveau GLE. C'est mission réussie, surtout sur la face avant. Sur notre variante AMG Line, les boucliers sont aussi modifiés, avec par exemple des prises d'air latérales qui sont reliées vers la plaque (voir photo ci-dessous).

Le nouveau GLC
Le nouveau GLC
L'ancien GLC
L'ancien GLC

Dans l'habitacle, les changements sont en revanche plus discrets. En toute logique, ce sont les mêmes apportés à la Classe C en 2018, ces modèles partageant leur planche de bord. Le GLC pourra ainsi recevoir en option une instrumentation numérique, mais toujours cachée sous une casquette traditionnelle. Il y a un nouveau volant, avec des zones tactiles pour naviguer dans les menus. Sur les versions hautes, l'écran central est plus grand, avec 10,25 pouces. Le GLC adopte le nouveau système multimédia MBUX, aux commandes vocales évoluées. Il suffit de dire "Hey Mercedes" pour interpeller la voiture. Un système inauguré par la Classe A. Quand on s'installe à bord du modèle exposé, on n'est donc pas dépaysé, et on remarque aussi une belle qualité de fabrication, y compris au niveau de la confortable sellerie cuir.

La planche de bord évolue peu. L'écran central s'agrandir un peu, l'instrumentation peut devenir 100 % numérique, le nouveau volant adopte des commandes tactiles. Mais pas de révolution avec ce simple repoudrage.
La planche de bord évolue peu. L'écran central s'agrandir un peu, l'instrumentation peut devenir 100 % numérique, le nouveau volant adopte des commandes tactiles. Mais pas de révolution avec ce simple repoudrage.

Sous le capot, c'est par contre le grand chambardement, puisque le GLC change tout. Côté essence, le quatre cylindres M 264 remplace le M 274. Il est décliné en deux puissances, 197 et 258 ch. Ce bloc est doté d'une micro-hybridation, qui apporte un surcroît temporaire de puissance et permet de couper plus souvent le moteur thermique, pour quelques petites économies de carburant. Côté diesel, le quatre cylindres OM 654 remplace le OM 651. Il est proposé avec 163, 194 et 245 ch. La transmission intégrale 4MATIC est livrée d'office. Pas de version 4x2 donc pour le GLC restylé.

À l'arrière, le dessin interne des feux est nouveau, la signature lumineuse aussi. Le bouclier est revu, mais c'est léger.
À l'arrière, le dessin interne des feux est nouveau, la signature lumineuse aussi. Le bouclier est revu, mais c'est léger.

Le GLC peut recevoir pour la première fois le système Dynamic Body Control, qui contrôle individuellement chaque amortisseur. Le SUV gagne de nouvelles assistances, comme une alerte pour vous empêcher d'ouvrir la porte alors qu'un véhicule ou un cycliste approche. À un carrefour, le véhicule peut freiner avant vous si un danger en sens inverse approche. Une assistance pour doubler peut aussi être de la partie.

La commercialisation est prévue avant mi-2019. La refonte touchera rapidement les variantes AMG et Coupé.

J'aime

L'habitacle du GLC est plaisant. Pas forcément fan des grands doubles écrans (même si ça passe), le fait que l'instrumentation, même numérique, soit sous une casquette me plaît. Le reste est également sympa à mon sens.
L'habitacle du GLC est plaisant. Pas forcément fan des grands doubles écrans (même si ça passe), le fait que l'instrumentation, même numérique, soit sous une casquette me plaît. Le reste est également sympa à mon sens.

Je n'aime pas

La place centrale arrière ne sera pas la meilleure place à bord du GLC. C'est le cas dans beaucoup de SUV ou de modèles 4x4 premium. Mais entre le tunnel de transmission et le dossier hyper dur à cause de l'accoudoir, c'est quand même la purge.
La place centrale arrière ne sera pas la meilleure place à bord du GLC. C'est le cas dans beaucoup de SUV ou de modèles 4x4 premium. Mais entre le tunnel de transmission et le dossier hyper dur à cause de l'accoudoir, c'est quand même la purge.

 

L'instant Caradisiac : pas le messie

Le GLC restylé ne déplace pas les foules sur le stand de Mercedes. Bien sûr, il y a toujours des confrères en train de travailler, mais nous avons pu l'étudier, en faire le tour sans impatience. Il n'est pas attendu comme le messie. Logique, peut-être, s'agissant d'un restylage discret, du moins esthétiquement. Pourtant, le GLC est un modèle important pour Mercedes, qui se vend bien dans leur gamme. Mais il manque peut-être d'un peu de relief pour se montrer plus attractif.

Portfolio (33 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (11)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ce restylage lui fait beaucoup de bien car avant j'avais du mal...

Reste à voir s'il propose de l'hybride rechargeable comme en phase 1.

Il pourrait m’intéresser quand je vais devoir changer dans 1 an:voyons:

Par

Le regard niais c'est fait exprès?

Par

Encore un tank des centre ville... berk

Par

il est magnifique!!!

Par Profil supprimé

Mercedes ne prend pas de risque. Pas de faute de gout mais une relative fadeur comme d'hab.

On reste dans le style Mercedes et le lifting se fait via doses homéopathiques.

Par contre le volant, on va bien finir par y coller un clavier complet d'ordinateur pour tous les boutons, raccourcis, molettes, ...

Par

Les modifications sont minimes mais j'accroche pas du tout il fait moins "agressif" et ça donne un air un peu "idiot" vraiment dommage l'ancien était magnifique.

Pour l'intérieur par contre, en restant sur l'ancien intérieur c'est clairement un frein, quand on sait que d'ici 2 ans on aura droit à un nouveau GLC avec le nouvel intérieur (cf. nouveau GLE) ça fait réfléchir...

Par

En réponse à Dimitri386

Les modifications sont minimes mais j'accroche pas du tout il fait moins "agressif" et ça donne un air un peu "idiot" vraiment dommage l'ancien était magnifique.

Pour l'intérieur par contre, en restant sur l'ancien intérieur c'est clairement un frein, quand on sait que d'ici 2 ans on aura droit à un nouveau GLC avec le nouvel intérieur (cf. nouveau GLE) ça fait réfléchir...

il ya le pack amg aussi :bien::bien::bien::bien::bien:

Par

Qu'il est moche on dirait qu'il est débile avec ces feux

Par

Eclairage d'ambiance jusque sur le pédalier… En 40 ans de conduite, je crois qu'il ne m'est jamais arrivé de regarder mes pieds quand je suis au volant. Même à l'arrêt. Je suppose que le/la passager(e) éventuel(le) n'en a rien à faire non plus, à moins d'être fétichiste.

Ils ne savent vraiment plus quoi inventer pour pouvoir dire "premium".

Par

l'avant est très chouette. Mais l'arrière de camion ne lui va pas du tout.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire