Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Spyker C8 Preliator: parée au décollage - En direct du salon de Genève 2016

Malgré les difficultés rencontrées ces dernières années, le constructeur néerlandais continue de creuser son sillon dans la catégorie de l'exception. La C8 Preliator en apporte une illustration assez brillante.

Spyker C8 Preliator: parée au décollage - En direct du salon de Genève 2016

Il y a trois ans que Spyker n'avait pas posé ses roues à Genève. De retour en 2016 après avoir traversé une période de sévères turbulences financières, le constructeur nous propose une C8 Preliator peu surprenante, certes, mais dont la qualité de présentation demeure époustouflante. Nous en voulons pour preuve cette incroyable planche de bord constellée de basculeurs, ce levier de vitesse implanté sur une barre en métal traversant longitudinalement un habitacle recouvert d'un cuir de qualité exceptionnelle. Vraiment joli!

Mais le meilleur ne se situe pas seulement à l'intérieur, avec en position centrale arrière un V8 4.2 d'origine Audi dont le compresseur porte la puissance à 525 ch (couple maxi de 600 Nm), valeur largement suffisante pour une voiture pesant 1 390 kilos à vide, car reposant sur un châssis en aluminium et habillée de panneaux de carrosserie en carbone.

Présentée par le constructeur comme un avion sans ailes (Spyker aime à revendiquer son héritage aéronautique), l'auto se dote de roues de 19 pouces dont le dessin évoque celui d'une turbine, d'un affichage tête haute façon pilote de chasse (ou conducteur de Peugeot 3008) et, pur artifice de style, de deux minuscules ailerons verticaux implantés juste en amont des roues arrière. 50 exemplaires de l'auto seront fabriqués, au prix de base de 324 900 € hors taxes.

L'instant Caradisiac: l'empire d'essence

Une rumeur insistante annonçait une Preliator à moteur électrique, mais le constructeur reste fidèle aux bonnes vieilles solutions thermiques. Question de coûts de développement, probablement. Et d'un point de vue commercial, cela s'avère plus porteur.

Photos (5)

En savoir plus sur : Spyker C8 Spyder

SPONSORISE

Actualité Spyker

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire