Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur route : absence de dynamisme

Essai vidéo - Kia Sportage restylé : pour surfer la vague

Finalement les changements les plus conséquents se trouvent sous le capot du Sportage. Kia profite de son restyling pour renouveler la quasi intégralité de ses motorisations. Seul le bloc essence 1.6 GDi 132 ch reste inchangé, mais il hérite d’un filtre à particules. En diesel, on repart de zéro ou presque. Ainsi, les 1.7 CRDi présents depuis longtemps sur les modèles de la marque sont remplacés par un 1.6 CRDi décliné en deux puissances - 115 et 136 ch - pouvant être associé à la boîte manuelle ou à double embrayage mais également à la transmission intégrale. L’autre grande nouveauté concerne l’introduction pour la première fois chez Kia de la micro-hybridation. Cette technologie a été installé sur le 2.0 CRDi 185 ch couplé à un alterno-démarreur qui tire sa puissance d’une batterie de 0,44 kW/h ce qui permet d’économiser du carburant mais également de gagner un peu de punch lors des phases d’accélération. Nous l'avons d'ailleurs testée sur le cousin du Sportage, le Hyundai Tucson restylé.

Essai vidéo - Kia Sportage restylé : pour surfer la vague

Pour ce premier essai, nous n’avons pu prendre cette motorisation en mains. Nous avons dû nous « contenter » d’une version 1.6 CRDi 136 ch DCT7. Ce moteur qui représentera l’essentiel des ventes ne nous a pas totalement convaincus. En effet, malgré un couple intéressant de 320 Nm, ce quatre cylindres manque clairement de dynamisme. Il ne faut pas chercher le coupable très loin, il s'agit de la transmission à 7 vitesses qui souffre de rapports trop longs, notamment les premiers. Pour contourner ce défaut, il est possible d’enclencher le mode sport ou de jouer avec les palettes. Autre solution, opter pour la boîte manuelle. Pour se convaincre de la nonchalance de la DCT, il suffit de regarder la fiche technique pour constater qu'elle concède 0,6 s sur le 0 à 100 km/h abattu en 11,8s à la boîte mécanique. Autre dégât collatéral, la consommation : 7,3 1/100 km sur notre essai. On a connu mieux.

Essai vidéo - Kia Sportage restylé : pour surfer la vague

Le bilan est mitigé également au niveau du comportement. Comme nous le mentionnions lors du premier essai, le Sportage est clairement orienté confort et cela se ressent lors de la conduite. Même si les mouvements de caisse sont plutôt bien contrôlés, il fait preuve d’une certaine mollesse et n’aime pas trop être bousculé. La direction manque ainsi cruellement de remontées d’informations et donne une impression de flou. Le Sportage n’a jamais mis le dynamisme en avant et c’est encore moins le cas aujourd’hui. Les Peugeot 3008 et Seat Ateca par exemple font très nettement mieux dans ce domaine. Le confort est plus probant à condition toutefois de ne pas choisir les jantes 19 pouces, de série sur les finitions GT-Line, qui procurent une dureté excessive de l’amortissement et génèrent des bruits de roulement supplémentaires. Une monte inférieure est donc gage d’un meilleur agrément. Au final, les prestations sont convenables mais le Sportage ne se démarque pas vraiment de la concurrence à la différence de certains.

Portfolio (26 photos)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (15)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par §mir604Ah

Idéal pour escalader les trottoirs du lotissement :bien:

Par

En réponse à §mir604Ah

Idéal pour escalader les trottoirs du lotissement :bien:

Pour chez nous..oui. Voir les trottoirs des villes & les dos d'ânes...

Pour les russes, c'est déjà plus concret (modèle qui se vend bien la-bas..)

https://www.youtube.com/watch?v=WNI_TT_nOEk

Après, sur le H1, il s'en vend plus dans le monde que de clios...

Ce qui manque, c'est une version hybride comme le Rav4...

5 versions diesel pour 1 version essence anémique, cela laisse songeur vu la tendance du marché.

Il aurait mis le 1.4 T-Gdi déjà...

Par

Eh bé.... il vous en faut du temps pour présenter un essai depuis son annonce jusqu'à cette publication...

Par

Un restylage qui aura au moins le mérite de sauver un tant soit peu la face de mérou crevé que se coltinait ce Sportage.

Après, c'est toujours pas un 1er prix de beauté non plus. Son cousin Tucson semble autrement mieux s'en sortir sur ce point-là. Et surtout, quelle régression par rapport à la génération précédente.

Et plus 1 200 € dans le baba, çà fait quand même cher le coup de bistouri réussi et les 3 bidouilles technos.

Les tarifs Kia n'ont décidément plus rien d'amicaux. La garantie 7 ans permettant de faire un peu passer la douloureuse.

Par

Il manque une donnée essentielle dans votre tableau de caractéristiques technique,et qui explique tout ou partie (et pas que la boite) de ce manque de dynamisme....le poid,certainement déraisonnable !

Par

Même remarque que pour le Tucson restylé : pourquoi avoir conservé le 1.6 GDi atmo en essence ?

Le dernier 1.4 T-GDi de 140ch, vu sur les i30 et nouvelle Ceed, aurait mieux convenu au bestiaux : d'avantage de couple, certainement plus sobre, et moins de malus...

Par

En réponse à jaweshfcgb

Un restylage qui aura au moins le mérite de sauver un tant soit peu la face de mérou crevé que se coltinait ce Sportage.

Après, c'est toujours pas un 1er prix de beauté non plus. Son cousin Tucson semble autrement mieux s'en sortir sur ce point-là. Et surtout, quelle régression par rapport à la génération précédente.

Et plus 1 200 € dans le baba, çà fait quand même cher le coup de bistouri réussi et les 3 bidouilles technos.

Les tarifs Kia n'ont décidément plus rien d'amicaux. La garantie 7 ans permettant de faire un peu passer la douloureuse.

+1, on dirait que leur fameux "tiger nose" c'est accouplé avec une lotte.

Au début cette calandre collait bien avec le style des Kia, aujourd'hui il l’élargisse de plus en plus, au point de la faire ressembler à une bouche édentée.

Par

pas donné pour un véhicule tape cul!

Par

Très anecdotiques, ces changements. Était-ce vraiment la peine dans faire un restyling, d'autant plus qu'il intervient bien tôt, moins de trois ans après la version initiale.

De toute façon....Je l'aime bien, le Kia Sportage. Sa face avant est vraiment sympa, un poil "bille de clown" certes mais pour se démarquer, c'est clairement réussi. L'arrière est également agréable avec ses feux reliés.:tourne:

Bon oke, il est très, très placide (j'ai déjà essayé un Sportage 1.4 T-GDi DCT-7) mais c loin d'être un veau. D'ailleurs, je pense que ce parti pris "paisible, coulé et confortable" conviendra parfaitement à son public (le Sportage que j'ai essayé était en 18", du coup, le confort était très bon). La preuve, il supplante easyment notre cher 3008 (je l'aime beaucoup mais soyons objectif) sur le plan mondial, et depuis un petit temps, déjà.

En +,c un bon familial avec un habitacle fonctionnel et vraiment spacieux. :bien:

Par contre, ils n'y a pas que les prestations qui s'europeanisent, à ce que je vois...:ohill:

Heureusement que l'équipement est toujours aussi généreux à ce prix là parce que sinon. ...

Mais je le préfère tou:peur:jours à une chambre funéraire "hdg", même de qualité.

Bonne continuation, Kia..:bien:

Par

mon dieux que c'est laid, et en plus coréen nulissime

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire