Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur route : toujours l’hybride

Essai vidéo - Toyota Yaris restylée (2017) : l’amélioration continue

La principale nouveauté sur le moteur porte sur l’arrêt du diesel pour les particuliers. Celui-ci sera désormais réservé aux professionnels. Il faut noter aussi l’arrivée d’un nouveau 1.5 VVT-i 110 ch qui vient remplacer le 1.3 VVT-I de 100 ch, ce 4 cylindres inédit est plus puissant (+10 ch), plus coupleux (136 Nm à 4 400 tr/min) et surtout plus économe avec une baisse annoncée de la consommation de 12 %. Les performances sont légèrement meilleures que ce soient pour les accélérations (presque une seconde de gagner sur le 0 à 100 km/h) que les reprises. Il vient donc chapeauter la gamme essence composée également du 69 VVT-i.

Malgré ces modifications, il n’en demeure pas moins que la motorisation qui suscite le plus gros engouement est l’hybride. Elle concentre plus de 40 % des ventes en Europe et cette part atteint même plus de 50 % en France. Même si elle n’a pas évolué, c’est cette version que nous avons logiquement choisi d’essayer. Pour rappel, la Yaris est une citadine dite "full-hybrid". Ses deux moteurs, thermique 75 ch et électrique 61 ch sont montés en série et la transmission est à train épicycloïdal, ce qui se traduit par un fonctionnement identique à une BVA. La puissance combinée des deux blocs est de 101 ch et le couple atteint 169 Nm.

 

Essai vidéo - Toyota Yaris restylée (2017) : l’amélioration continue

À l’usage, même si on n’est pas forcément séduit par les véhicules hybrides, comme c’est mon cas, force est de reconnaître que ce type de carburation convient parfaitement à un usage citadin. Comme toutes les Toyota hybrides, la Yaris peut circuler 2 km en tout électrique. Ensuite, le moteur thermique s’engage mais la transition est très discrète et presque imperceptible pour le conducteur. Ainsi, sans y prêter une attention particulière, nous avons toutefois sollicité régulièrement le bloc électrique, ce qui permet d'améliorer la consommation et donc d’économiser du carburant. Sur notre essai, nous avons ainsi relevé une consommation moyenne de 5 l/100 km. Si l’impact économique est réel, il est dommage que l’agrément de ce moteur soit pénalisé par la transmission qui fait prendre des tours ai moteur à la moindre accélération franche. Résultat, le bruit devient très vite fatiguant lors des grosses accélérations ou des dépassements. D’autant plus regrettable que Toyota a retravaillé l’insonorisation, mais c’est insuffisant. Et forcément, on vient à se demander pourquoi le constructeur japonais n'a pas profité de l’occasion pour installer une boîte à double embrayage comme Kia l’a fait sur le Niro.

Pas de changement au niveau du comportement avec une Yaris toujours aussi plaisante à manier. Le confort est dans la bonne moyenne de la catégorie mais inférieure tout de même aux références de la catégorie, ce qui est logique car il ne faut pas oublier que cette troisième génération de Yaris date de 2011 alors que certaines concurrentes sont plus récentes. Cela se ressent également au niveau du dynamisme. À titre d’exemple une Peugeot 208 fait largement mieux.

Portfolio (22 photos)

SPONSORISE

Essais Citadine

Fiches fiabilité Citadine

Toute l'actualité

Commentaires (87)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

On n'y croyait plus à cet essai...

" Ainsi, notre modèle d’essai avec 2 000 kilomètres au compteur avait la partie supérieure de la planche de bord et le bas de la console centrale complètement rayés. Pas très valorisant."

Parce que c'est du Toy, certains voudraient qu'on ne cause pas de ça.... les années passent et à cet égard rien ne change : ouvrez les yeux les gars, c'est simplement affreux.... et les tarifs ne sont pas ceux d'une caisse de roumain.

Par

" Si l’impact économique est réel, il est dommage que l’agrément de ce moteur soit pénalisé par la transmission qui fait prendre des tours ai moteur à la moindre accélération franche. Résultat, le bruit devient très vite fatiguant lors des grosses accélérations ou des dépassements. D’autant plus regrettable que Toyota a retravaillé l’insonorisation, mais c’est insuffisant. "

Ah tiens....il parait que non, c'est silencieux, pas dérangeant le moins du monde, une merveille descendue sur terre avec tombée des cloches de Pâques...

On se souviendra que l'auto a été essayée au Pays Plat... pas de danger que Toy convie les essayeurs dans les Pyrénées...

Par

Alors oui, comme d'hab' avec cette caisse dans cette version hybride, si l'on peut s'habituer à l'esthétique arrière devenue hautement ringarde, pour un usage très majoritairement urbain, ce sera un excellent choix... mais pour toutes les autres utilisations, oubliez !

Par §sue302gN

Plus rien à avoir avec une Toyota !!!!

mais bon l'époque souhaite cela en europe ...

Par

En réponse à roc et gravillon

On n'y croyait plus à cet essai...

" Ainsi, notre modèle d’essai avec 2 000 kilomètres au compteur avait la partie supérieure de la planche de bord et le bas de la console centrale complètement rayés. Pas très valorisant."

Parce que c'est du Toy, certains voudraient qu'on ne cause pas de ça.... les années passent et à cet égard rien ne change : ouvrez les yeux les gars, c'est simplement affreux.... et les tarifs ne sont pas ceux d'une caisse de roumain.

Il est vrai que les plastiques Toyota ont toujours été esthétiquement discutables. J 'en ai eu plusieurs, cela ne s'est jamais vraiment amélioré. Reste qu'au bout de pas mal d'années et de plusieurs centaines de milliers de bornes, et bien ça tient toujours debout, rien ne part en sucette, et l'auto roule toujours sans histoires. Je dirais que la qualité de leur tableaux de bord est à l'inverse des mécaniques. Question de choix, sûrement...

Par

C'est quand même dommage d’arrêter le diesel pour les particuliers.

Ils vont écouler leurs stocks de blocs avec les pro et fini le mazout pour l'europe. Dommage ce 1.4 d4d était assez bon.

Par

Doit pas y avoir des problèmes de surchauffe avec une telle calandre et toujours aussi fine avec ça, c'est sûr chez Toyota on atteint l'excellence niveau design. A l'arrière guère mieux avec ces feux qui deviennent horizontaux, ceux d'avant était franchement plus personnalisés, bon chacun ses goûts. Quand à la planche de bord, c'est le jeu des sept erreurs, quel changement radical, attention les yeux, il commence singulièrement à dater cet ensemble. Heureusement qu'il y la solidité reconnue de la marque et la technique hybride.

Par §sue302gN

En réponse à tointoin2

Doit pas y avoir des problèmes de surchauffe avec une telle calandre et toujours aussi fine avec ça, c'est sûr chez Toyota on atteint l'excellence niveau design. A l'arrière guère mieux avec ces feux qui deviennent horizontaux, ceux d'avant était franchement plus personnalisés, bon chacun ses goûts. Quand à la planche de bord, c'est le jeu des sept erreurs, quel changement radical, attention les yeux, il commence singulièrement à dater cet ensemble. Heureusement qu'il y la solidité reconnue de la marque et la technique hybride.

en Asie ( mon épouse est Asiatique donc j'y vais chaque année ) les toyota sont des toyota !

la nouvelle yaris n'as rien à avoir avec une toyota vitz , bref perso les toyota vendue en europe au look ultra sage et aux moteurs mou m'attire pas

par contre quand j'en loue une là bas , je kif !

après bon j'ai deux ancêtres toyota ae86 et ae92 là c'est que du made in japan , pas une pseudo toyota faite en france rendue fade pour pas trop concurrencer les européennes ....

Par

Et ce boitier qui fait office de clé sieur Pagès, est il toujours hautement quincaille comme sur les précédentes versions?

Toujours la pile qui bat la breloque dans la coque ?

Autant on peut statiquement se rendre compte de pas mal de choses sur une caisse, en général, ils ne laissent pas traîner ce truc sur la tableau de bord.

Pour le coup, on les comprend....

Par §aut336wW

je suis monté dans une toy yaris hybride, bah mon dieu, après ça vient critiquer renault pour ses assemblages etc... mdr, cette bagnole pue le low cost par tous les pores, le plus flagrant était le panneau de porte intérieur avec un ajustage d alcoolique, franchement dégueulasse la caisse, et la planche de bord, mon dieu, ce n est pas toyota qui a pondu cette horreur, ce n est pas digne d eux, je suis resté con pour le coup, au point qu une sandero na pas grand chose à lui envier

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire