Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Toyota bZ4X - Premières images en direct de l'essai + premières impressions de conduite

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Olivier Pagès , mis à jour

Vous avez devant les yeux le premier modèle 100 % électrique de chez Toyota. Son nom : bZ4X. Une nouvelle ère s'ouvre donc pour le géant japonais leader en matière de véhicules hybrides. Les débuts sont-ils réussis, c'est ce que nous allons voir avec ce premier essai dans la région de Copenhague dont nous vous proposons aujourd'hui les toutes premières images.

Toyota bZ4X - Premières images en direct de l'essai + premières impressions de conduite

Avant tout, il faut une explication s'impose concernant le nom de ce nouveau modèle : bZ signifie Beyong Zéro ( Au-delà de zéro) pour signifier qu'il s'agit d'un véhicule 100 % électrique.

Toyota bZ4X - Premières images en direct de l'essai + premières impressions de conduite

Ces deux lettres vont être la marque de fabrique d'une sorte de gamme parallèle composée uniquement de véhicules électriques à l'image de "EQ" chez Mercedes. Cela indique qu'il y aura forcément d'autres modèles frappé de ces deux lettres. Le Z enfin veut dire qu'il s'agit d'un SUV.

Toyota bZ4X - Premières images en direct de l'essai + premières impressions de conduite

Toyota bZ4X - Premières images en direct de l'essai + premières impressions de conduite

 

Revenons à notre bZ4X. Avec sa longueur de 4,69 m, celui-ci est un SUV familial, plus long de 9 cm que le Rav 4. Toyota arrive donc sur le marché de l'électrique avec un véhicule imposant. Ses lignes rappellent celle du Rav4, notamment au niveau de l'épaulement arrière.

La ligne avant est dynamique avec des projecteurs très fins tandis que l'arrière est marqué par d'imposants feux arrière qui débordent sur les ailes.

Toyota bZ4X - Premières images en direct de l'essai + premières impressions de conduite

L'intérieur ne fait pas dans la simplicité avec un écran multimédia 12 pouces qui est dans le prolongement d'une large console centrale. Toyota ne cède pas aux sirènes du tout numérique puisque les commandes de climatisation restent analogiques. Le conducteur aura face à lui une instrumentation numérique de 7 pouces.

Le bZ4X sera disponible en deux ou quatre roues motrices avec des puissances oscillant entre 204 et 217 ch. Ce SUV sera alimenté par une batterie de 71 kWh lui garantissant une autonomie de 450 km. La commercialisation interviendra début septembre. En attendant, il sera disponible à la location.

Toyota bZ4X - Premières images en direct de l'essai + premières impressions de conduite

Premières impressions de conduite

On attendait beaucoup de la part de ce premier modèle électrique du constructeur japonais. Au final, on reste un peu sur notre faim. Que ce soit en ce qui concerne la puissance du moteur, la capacité des batteries ou l'autonomie, le bZ4X reste très classique. Ce n'est pas une critique en soit mais on aurait souhaité quelque chose en plus qui aurait permis à ce SUV de se différencier de la concurrence. C'est dommage d'autant plus qu'il manque certaines choses comme un planificateur de voyage, différents modes de régénération dont une fonction one Pedal ou des capacités de recharge plus rapide.

Mots clés :

En savoir plus sur : Toyota Bz4x

SPONSORISE

Actualité Toyota

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire