Publi info

Un Chinois prend la tête de Lotus

Dans Economie / Politique / Marché

Un Chinois prend la tête de Lotus

Conséquence certainement directe du rachat de Lotus par le géant chinois Geely, Jean-Marc Gales, qui était à la tête du constructeur anglais depuis 2014, cède sa place au vice-président de Geely, le Chinois Feng Qingfeng.

Nouveau départ pour le patron de Lotus, ancien du groupe PSA. Jean-Marc Gales, qui occupait le poste de président de Lotus, quitte en effet ses fonctions, comme il l'a confirmé ce matin. Le Luxembourgeois change totalement d'horizon puisqu'il va intégrer les équipes de JD Classics au Royaume-Uni, spécialiste de la voiture de collection.

Il ne délaisse cependant pas totalement le monde de Lotus puisqu'il sera toujours consultant pour la marque, qui adopte un nouveau patron : Feng Qingfeng. Ce nom, qui ne nous dit pas grand-chose au premier abord, est pourtant celui d'un membre très important de Geely Auto, le géant chinois propriétaire de Volvo, Proton, Lynk&Co et… Lotus. Il est en effet vice-président et directeur technique de Geely Auto. Autant dire qu'il est un proche du patron et propriétaire de Geely, Li Shufu.

Les Chinois voudraient-ils mener la barque en Angleterre ? Dans le discours, en tout cas, cela ne semble pas être le cas puisque Jean-Marc Gales aura notamment toujours le rôle d'améliorer les interactions entre Volvo, Lotus, Polestar et Lynk&Co.

La tâche s'annonce en tout cas complexe pour Feng Qingfeng qui aura à sa charge le développement du premier SUV de Lotus, mais aussi le lancement commercial de la nouvelle Elise.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (48)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tout cela n'est qu'un début ...

Quand l'électrique se développera, muni de batteries Chinoises, les prises de contrôle de constructeurs européens ou américains risquent de se multiplier.

Je ne serais pas surpris que FCA passe un jour sous pavillon Chinois !

Par

En réponse à smartboy

Tout cela n'est qu'un début ...

Quand l'électrique se développera, muni de batteries Chinoises, les prises de contrôle de constructeurs européens ou américains risquent de se multiplier.

Je ne serais pas surpris que FCA passe un jour sous pavillon Chinois !

Quand la Chine s'éveillera... Peyrefitte l'avait compris.

Leur monopole des ressources nécessaires à la production des batteries et moteurs électriques laisse présager d'une sorte de domination industrielle. Peut-être ont-ils déjà quelques marques dans leur viseur, sans que personne n'en ai encore vent...

Par

Fier comme un bar-tabac notre gars Feng.

Souhaitons au Jean-Marc de retrouver un job bientôt...si il a récupéré son permis, ce sera sans doute plus facile..

Par

Lotus ... ça serait bien qu'ils se sortent les doigts (ou les baguettes) du c**.

Un réseau toujours inexistant,

Un SAV toujours déplorable,

Une qualité de fabrication ... toujours très "english handmade",

Des faiblesses connues depuis des années jamais résolues,

Des prix qui ont quasi fait x2 sur le même modèle en quelques années,

Des séries "spéciales" tous les mois pour combler le vide abyssal de nouveautés,

Et maintenant ... un SUV en préparation.

Je crains le pire pour l'Elise mk4.

Par

Normal au pays des lotus. Ce sera la fine fleur de l'automobile. GOOoonggg.... :jap:

Par

Lotus Volvo Mercedes, Geely est de partout...

Par

En réponse à carrera13

Lotus Volvo Mercedes, Geely est de partout...

Et encore pour l'instant il n'a pas encore investi dans la British gely qui est une horreur culinaire sans nom, avec plein de colorant.

Par

En réponse à Enosry

Lotus ... ça serait bien qu'ils se sortent les doigts (ou les baguettes) du c**.

Un réseau toujours inexistant,

Un SAV toujours déplorable,

Une qualité de fabrication ... toujours très "english handmade",

Des faiblesses connues depuis des années jamais résolues,

Des prix qui ont quasi fait x2 sur le même modèle en quelques années,

Des séries "spéciales" tous les mois pour combler le vide abyssal de nouveautés,

Et maintenant ... un SUV en préparation.

Je crains le pire pour l'Elise mk4.

faudrai surtout que leur voiture sois utilisable tout les jours , pas que sur circuit

Par

En réponse à Enosry

Lotus ... ça serait bien qu'ils se sortent les doigts (ou les baguettes) du c**.

Un réseau toujours inexistant,

Un SAV toujours déplorable,

Une qualité de fabrication ... toujours très "english handmade",

Des faiblesses connues depuis des années jamais résolues,

Des prix qui ont quasi fait x2 sur le même modèle en quelques années,

Des séries "spéciales" tous les mois pour combler le vide abyssal de nouveautés,

Et maintenant ... un SUV en préparation.

Je crains le pire pour l'Elise mk4.

Tu as bien résumé mais en même temps, avec tous ces défaut ils continuent de vendre... alors pourquoi se faire chier. Et lorsque tu énonces les défauts les fans de Lotus te répondent c'est ce qui fait son charme (ce sont donc des qualités...)

Lotus surfe sur son passé, avant elles avaient un prix abordable et étaient efficaces vis à vis de la concurrence, mais aujourd'hui leur prix a flambé et quand on voit l'évolution de l'efficacité d'une mégane RS (par exemple) les lotus qui n'ont guère évolué (toujours pas d'autobloq, un comble pour une sportive, mais les fans te diront c'est pour réduire le poids, d'accord, et si on enlève le moteur elles seront encore plus légères...) ne sortent plus du lot.

Par

La grosse communauté Lotus qui traine sur le net, ce sont les proprios des Elise mk1, mk2 et les Exige mk2 ... achetées à l'époque ou la côte était haute mais pas totalement débile.

Une Exige Cup mk2 à 50k€, c'était le max absolu en terme de prix ... maintenant, on tape les 80+k€ pour exactement la même caisse ... un vulgaire 4cyl Toyota de 250-260cv avec ses problèmes d'AAC et toujours sa BV de merde et ses synchros en mousse.

Je parle même pas de l'Evora ... dont l'Evora S/400 à presque fait x2 sur les prix (60 - 120) alors qu'elle a toujours un niveau de finition à chier (que tu peux pardonner (un peu) à 60 mais moins à 120k€) ou de l'Exige avec ses 79876 versions exclusives pour 2 pièces de carbone / 10cv en plus et une facture gonflée de 15k€ ... alors que les chiffres officiels du V6 sont surgonflés.

La suite, c'est un SAV Lotus qui est complétement à la rue au moindre problème ... et un réseau de concessionnaires ultra mauvais dans 95% des cas. Les garages "référence" en France se comptent sur les doigts d'une main ... quand le patron part pas avec la caisse et que les proprios découvrent pas que leur voiture amenée en révision a servi de donneuse de pièces pour une autre voiture car le proprio était celui qui gueulait le plus fort à un instant T (type schéma de Ponzi). Cet épisode fut un grand moment d'ailleurs ... alors que quelques mois auparavant, tous les proprios de France lui suçaient le chibre pour que ce gourou accepte de poser ses mains sur leur Lotus adorée.

Lotus est passée d'une clientèle de "passionnés" qui roulaient avec leur caisse tous les weekends à une clientèle de "fortunés" qui disposent d'un garage conséquent, changent de caisse sans arrêt, roulent peu et s'en foutent que leur Lotus ait un cout de roulage digne d'une Ferrari.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire