Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Un milliardaire voudrait racheter Aston Martin

Dans Economie / Politique / Marché

Un milliardaire voudrait racheter Aston Martin

Avec un objectif ambitieux d'atteindre 14 000 ventes annuelles, Aston Martin pourrait profiter des finances d'un milliardaire canadien qui a déjà un pied dans l'automobile puisqu'il s'agit du propriétaire de l'écurie de F1 Racing Poll, et père du pilote Lance Stroll.

Après avoir passé un certain nombre d'années dans le giron de Ford, Aston Martin est aujourd'hui la propriété de plus investisseurs, dont l'ancien pilote David Richards. Mais l'actionnariat de la prestigieuse marque anglaise pourrait prendre un tout autre visage puisque nos confrères d'Autocar annoncent que Lawrence Stroll, le patron de l'écurie de F1 Racing Point et père du pilote Lance Stroll, aurait en tête de devenir actionnaire majoritaire d'Aston Martin.

 

Lawrence Stroll ne ferait pas une mauvaise affaire puisque la valorisation boursière d'Aston Martin a pas mal dégringolé depuis son introduction en Bourse. Il y a un an, Aston Martin était valorisé à hauteur de 4,3 milliards de livres, mais elle est tombée à 1,4 milliard de livres.

L'annonce de l'éventualité d'un nouvel actionnaire majoritaire a fait grimper l'action Aston Martin de 18 % en milieu de journée. La fortune de Lawrence Stroll s'élèverait à plus de deux milliards de livres, notamment grâce à des investissements dans des marques de vêtements. 

En cas de rachat, l'intéressé pourrait revoir son écurie actuelle pour la peindre aux couleurs d'Aston Martin, qui ferait une entrée encore plus grande dans le monde de la F1 (Aston Martin est aujourd'hui déjà présent, mais uniquement par son logo).

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un pari qui pourrait s’avérer gagnant vu la faiblesse du cours et qui serait particulièrement intéressant pour le propriétaire d’une écurie de formule 1 qui pourrait dans la foulée s’appeler Aston Martin.

Un joli coup potentiel pour l’image et pour les ventes !

Mais pari risqué aussi car la gamme actuelle ne plait pas particulièrement et ne se vend pas très bien avec à nouveau des pertes financières.

Reste bien sûr la nouvelle DBX juste lancée qui déterminera l’avenir de la marque.

Par

Ya pas PSA sur le coup ? Ils ont faim en ce moment :beuh:

Par

Et bien ça promet, Si ils ont autant de doigté pour la mise au point que leurs F1, je crains le pire...

Par

En réponse à goldskin

Un pari qui pourrait s’avérer gagnant vu la faiblesse du cours et qui serait particulièrement intéressant pour le propriétaire d’une écurie de formule 1 qui pourrait dans la foulée s’appeler Aston Martin.

Un joli coup potentiel pour l’image et pour les ventes !

Mais pari risqué aussi car la gamme actuelle ne plait pas particulièrement et ne se vend pas très bien avec à nouveau des pertes financières.

Reste bien sûr la nouvelle DBX juste lancée qui déterminera l’avenir de la marque.

Patron de F1 c'est bien mais c'est tellement cher que si il n'y a pas de victoire il n'y a pas d'argent qui rentre et des écuries à la ramasse en F1 il y en a eu beaucoup qui au bout de quelques années étaient en faillite ce qui devrait mettre Aston Martin dans la mélasse.

Perso je ne vois rien de bon la dedans.

Par

En réponse à halffinger

Ya pas PSA sur le coup ? Ils ont faim en ce moment :beuh:

Ce serait excellent ! En plus du "haut de gamme" Alfa (V6 510cv) et Maserati - 2 marques qui devraient ne plus bénéficier de "l'aide Ferrari" pour les moteurs - dans le porte-feuille FCA, PSA aurait l'opportunité de développer une base de motorisations "intéressantes" dont il pourrait tirer profit, typées ou Italie ou Angleterre pour les plus puissantes...

Par

Rien n'est raisonnable dans le sport automobile, surtout pour les budgets et encore plus si c'est pour faire courir le fiston. La passion automobile n'est pas souvent un bon placement.

Par

En réponse à Luxury

Rien n'est raisonnable dans le sport automobile, surtout pour les budgets et encore plus si c'est pour faire courir le fiston. La passion automobile n'est pas souvent un bon placement.

Riche ou pas, le fiston a quand même du gravir les échelons, et quand on est pas bon on n'a pas non plus les résultats qu'il faut.

Par

En réponse à AMVirage

Ce serait excellent ! En plus du "haut de gamme" Alfa (V6 510cv) et Maserati - 2 marques qui devraient ne plus bénéficier de "l'aide Ferrari" pour les moteurs - dans le porte-feuille FCA, PSA aurait l'opportunité de développer une base de motorisations "intéressantes" dont il pourrait tirer profit, typées ou Italie ou Angleterre pour les plus puissantes...

Alors là tu rêve, Peugeot investir dans Gros moteur, il ne l'a jamais fait auparavant sauf à l'aire Prost grand prix ou il a jeté l'éponge .

Par

Vaut mieux un passionné qui reprend cette marque plutôt que des investisseurs cherchant à faire valoriser une affaire et faire une culbute derrière

Par

En réponse à DonaldLove

Vaut mieux un passionné qui reprend cette marque plutôt que des investisseurs cherchant à faire valoriser une affaire et faire une culbute derrière

Exactement.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire