Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Volkswagen aura de bons résultats

Dans Economie / Politique / Marché

André Lecondé

Volkswagen aura de bons résultats

Le navire Volkswagen serait-il insubmersible. On va finir par le croire. À tout le moins, la certitude est qu’il résiste bien aux intempéries. La preuve ? Nous parlons là d’un groupe automobile aux douze marques, dont une de moto, qui, depuis 2015, a dépensé plus de 25 milliards d'euros depuis 2015 pour répondre de l'affaire du trucage des tests d'émissions de ses moteurs diesels. Une paille ! Mais Volkswagen a tout juste tangué. Et alors qu’il ne doit publier ses résultats annuels détaillés que le 13 mars, il clame déjà à qui veut l’entendre que ses résultats seront excellents en 2017…

Même pas mal ! Pris la main dans le logiciel rendant faussement vertueux au regard des normes antipollution ses moteurs carburant au diesel, le groupe allemand a dû dépenser des milliards d'euros d'amendes et de pénalités. Certains de ses cadres sont emprisonnés et, dans la foulée, licenciés, mais Volkswagen tient bon. En fait, il fait mieux que résister. Il s’embellit même !

Le patron Matthias Müller jubile même, dans un entretien publié par le magazine Welt am Sonntag : "l'année 2017 sera certainement assez remarquable en termes opérationnels". Il faut dire qu’il joue sur du velours, car les signes avant-coureurs du bonheur se sont multipliés depuis quelques mois : fin novembre, le président du directoire du groupe avait dit que le record de 10,3 millions de voitures vendues en 2016 était bien parti pour être battu cette année vu des tendances de novembre et de décembre.

Fin octobre, le constructeur relevé son objectif de bénéfice annuel dans la foulée de l'annonce d'un bénéfice d'exploitation largement supérieur aux attentes au troisième trimestre, grâce notamment aux économies réalisées par son pôle automobile.

Le 20 novembre, Volkswagen relevait ses objectifs de ventes pour 2020 grâce à la demande croissante pour ses nouveaux modèles de SUV dans des marchés émergents comme le Brésil ou la Russie et revoyait également à la hausse sa prévision d'un bénéfice imposable en dépit d'une augmentation de ses investissements dans les véhicules électriques.

Résultat ? le titre Volkswagen est en hausse de 26,7 % depuis le début de l'année, une première après trois années consécutives de baisse, dont un plongeon de 27,6 % en 2015, année de révélation du scandale des émissions. Cependant, par rapport à son record de 262,45 euros atteint en mars 2015, l'action, qui a clôturé à 169 euros avant Noël, reste en repli de 38,5 %.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Forum Volkswagen

Commentaires ()

Déposer un commentaire