Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Volkswagen : le dieselgate plombe encore les (bons) résultats du groupe !

Dans Economie / Politique / Industrie

Manuel Cailliot

Volkswagen se porte bien. Mais ses bénéfices reculent. Un paradoxe qui s'explique pourtant facilement : la marque pâtit encore et toujours du scandale du dieselgate. Explications.

Volkswagen : le dieselgate plombe encore les (bons) résultats du groupe !

Un milliard d'euros. Oui, vous lisez bien : un milliard d'euros. C'est l'équivalent du prix de 50 000 Polo de milieu de gamme ! Mais c'est aussi la somme que Volkswagen a mise de côté ce premier trimestre 2019, pour faire face à des "risques juridiques" et qui plombe ses comptes, au demeurant excellents.

Le dieselgate aura eu des effets interminables. Un véritable feuilleton sans fin, et qui manifestement, est loin d'être terminé. En effet, le scandale de triche aux émissions polluantes, qui a éclaté en septembre 2015, il y a plus de 3 ans et demi donc, n'en finit pas d'avoir des répercussions sur le géant allemand.

Un communiqué du groupe VW AG nous apprend en effet que, malgré des voyants au vert un peu partout, le bénéfice opérationnel a reculé par rapport à l'année 2018 au premier trimestre. En cause, une "provision pour charges exceptionnelles" de 1 milliard d'euros, liée à des risques "juridiques" liés au dieselgate.

Une formulation certes opaque et floue, mais qui prouve que Volkswagen craint encore de devoir rendre des comptes, ou souffrir de lourdes sanctions judiciaires suite aux procédures en cours contre le groupe.

 

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Sans cette provision exceptionnelle, le bénéfice serait en hausse

Tenant compte de cette provision, le bénéfice opérationnel recule de 7,1 %, à 3,9 milliards d'euros contre 4,2 au premier trimestre 2018. Le bénéfice net recule, lui, de 7,5 % à 3,1 milliards. Sans cette retenue exceptionnelle, le bénéfice serait en nette augmentation (4,9 contre 4,2 milliards, soit + 16,7 %), ce qui conduit à dire que le dieselgate "plombe" encore les comptes. On se rappelle ici que pour toute l'année 2018, Volkswagen AG avait déjà provisionné 3,2 milliards en charges exceptionnelles. L'année 2019 semble partie sous les mêmes auspices.

 

Pourtant donc, les indicateurs sont au vert. Le chiffre d’affaires est en hausse de 3,1 % à 60 milliards d'euros. Et un mix des ventes plus intéressant (vente de modèles plus profitables) a permis de compenser une baisse des ventes en volume (- 2,8 %). Et la marge opérationnelle du groupe a grimpé de 0,9 %, à 8,1 % contre 7,2 %, un indicateur très suivi par les marchés financiers pour juger de la bonne santé d'une entreprise.

Le directeur financier du groupe, Frank Witter, a sobrement commenté ces résultats dans le même communiqué : "Le groupe Volkswagen est encore une fois bien parti cette année. Le chiffre d'affaires et la croissance des bénéfices des trois premiers mois de l'exercice en cours sont encourageants.[...] Globalement, nous devons continuer à accélérer le rythme de notre transformation. Nous sommes également confrontés à des défis liés aux risques économiques mondiaux croissants. Néanmoins, nous maintenons nos objectifs pour 2019."

 

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Forum Volkswagen

Commentaires ()

Déposer un commentaire