Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Volkswagen suspend sa production algérienne

Dans Economie / Politique / Industrie

Volkswagen suspend sa production algérienne

Temps difficiles pour la production du groupe Volkswagen. L'entité met en pause son usine basée en Algérie dans le cadre d'une enquête pour corruption ciblant les dirigeants de son entreprise partenaire locale SOVAC.

Après la controverse déclenchée par le choix d'implanter une usine en Turquie alors que les forces armées du pays envahissent la Syrie, les responsables de la production du groupe Volkswagen font face à de nouvelles tensions en Algérie. Les dirigeants de sa joint-venture locale SOVAC sont effectivement suspectés de corruption dans l'État d'Afrique du Nord en pleine crise politique.

 

D'après l'agence de presse allemande Deutsche Presse-Agentur, les chaînes algériennes du groupe Volkswagen sont à l'arrêt tout comme la livraison des pièces nécessaires à la construction des véhicules. Le climat politique difficile du pays dirigé par le président Abdelaziz Bouteflika suspecté d'avoir manipulé les élections joue un rôle suffisant pour cette interruption mais l'interpellation du directeur de SOVAC Mourad Oulmi parmi plusieurs autres chefs de grandes entreprises incarne le cœur du problème.

 

SOVAC est le partenaire officiel en Algérie du groupe Volkswagen depuis un peu plus de 10 ans. L'usine locale assemblait depuis 2016 50 000 véhicules par an dont des Volkswagen Golf, Volkswagen Polo, Seat Ibiza, Skoda Octavia, Skoda Fabia et Volkswagen Caddy.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Corruption et VW dans la même phrase, ça vous étonne ??? :cyp:

Par

Bouteflika n'est plus président hein :bien:

Par

En réponse à GrolfTaudi

Bouteflika n'est plus président hein :bien:

Effectivement c est Abdelmadjid Tebboune :)

Par

En réponse à GrolfTaudi

Bouteflika n'est plus président hein :bien:

En effet, c'est son ancien chef du gouvernement qui vient d'être élu...

Par

avec le nouveau president...

vw et les autres constructeurs implantés en algérie vont devoir lacher des pépettes..

fini les salaires à 100 balles..

mais pas qu'aux ouvriers!!

si vous voyez ce que je veux dire...

Par

En réponse à gignac31

avec le nouveau president...

vw et les autres constructeurs implantés en algérie vont devoir lacher des pépettes..

fini les salaires à 100 balles..

mais pas qu'aux ouvriers!!

si vous voyez ce que je veux dire...

on vois bien que tu connais pas le système. t'es kabyle ? comme la mere de Montebourg ?

C'est fou le nombre de milliardaire en Algérie !

Tous milliardaires sans la corruption bien sur. il y en a environ 35 milliardaires quand en France on en compte 40..

A ce demander pourquoi les algeriens fuient leur pays depuis tant d'années...

Par

En réponse à Karaboom

En effet, c'est son ancien chef du gouvernement qui vient d'être élu...

C'est bien ! la france-afrique n'est pas fini et comme ca tout le monde continue a se protéger..

D'ou la sortie médiatique du nouveau chef qui, pour bluffer le peuple sur indépendance algérienne, a dit : Le nouveau président algérien à propos de Macron : "Je ne le lui répondrai pas"

mais quel mytho !

mais oui on sait, c'est comme Benalla qui n'a pas travaillé pour un milliardaire algérien, qui n'a pas travaillé pour Macron et qui n'a jamais eu plusieurs passeport diplomatique... ahahaha

Enorme de voir nos elites prendre les peuples pour une masse uniforme a qui on vend tout et surtout n'importe quoi.

Par

En même temps le patron de SOVAC est un corrompu

Par

En réponse à gignac31

avec le nouveau president...

vw et les autres constructeurs implantés en algérie vont devoir lacher des pépettes..

fini les salaires à 100 balles..

mais pas qu'aux ouvriers!!

si vous voyez ce que je veux dire...

Gignac comme toujours tu raconte n'importent quoi

Par

Le problème c'est que toutes ces usines, montées à la hâte par des concessionnaires qui se sont improvisés constructeurs automobiles, ne sont que de l'import déguisé. Les voitures sont fabriquées à l'étranger, démontées partiellement avant d'être expédiées en Algérie et une fois sur place on remonte quelques éléments pour faire croire à un montage local. Ce n'est même pas du CKD.

L'Etat est perdant et les consommateurs paient les véhicules encore plus cher. Ce sont des arrangements politiques où on refile le marché à un oligarque qui fera à son tour un geste à tel ou tel ministre. Il y a encore quelques mois, on annonçait une nouvelle usine auto tous les 2/3 mois.

Les seules véritables usines automobiles dignes de ce nom avec réseau de sous-traitants locaux et taux d'intégration important se trouvent chez le voisin de l'ouest avec Renault et Peugeot.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire