Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Volkswagen va investir 70 milliards d'euros en cinq ans

Dans Economie / Politique / Finance

Florent Ferrière

Volkswagen va investir 70 milliards d'euros en cinq ans

D'un côté, le groupe Volkswagen fait des économies partout où c'est possible à cause du Dieselgate. De l'autre, il prévoit de dépenser 70 milliards d'euros d'ici 2022, dans le but notamment d'être champion des véhicules électriques.

Volkswagen ne le cache pas : le coût exorbitant du Dieselgate (une facture de plus de 20 milliards d'euros) lui impose de réaliser de nombreuses économies. Plus que jamais, le groupe va faire des choix guidés par la quête de rentabilité. Par exemple, les coûteux programmes sportifs ont été stoppés (WRC pour la maison mère, endurance pour Audi et Porsche).

Cela ne veut pas dire que les marques de la galaxie VW vont être mises au régime sec et tourner au ralenti pendant quelques années. Ce serait d'ailleurs dangereux à une époque où l'automobile va connaître deux bouleversements majeurs, à savoir l'explosion des voitures électriques et le développement de la conduite autonome.

Preuve que VW ne va pas se mettre en veille : un investissement de 70 milliards d'euros a été confirmé hier (vendredi 17 novembre) après une réunion du conseil de surveillance. Ces dépenses seront réalisées au cours des cinq prochaines années. Près de la moitié (34 milliards) sera consacrée à la voiture électrique, la conduite autonome et les nouveaux services de mobilité. Matthias Müller, président du directoire, a rappelé l'objectif d'être leader du marché des véhicules branchés d'ici 2025. D'ailleurs, le budget sur ce poste a été revu à la hausse, car en septembre dernier, Volkswagen avait évoqué au Salon de Francfort une enveloppe de 20 milliards d'euros.

Volkswagen va aussi massivement investir dans ses usines, avec près de 28 milliards de dépenses, dont 14 milliards rien qu'en Allemagne. Le lieu de fabrication de certains modèles changera pour booster l'activité d'usines sous-employées.

Pour financer les projets, les économies vont continuer, rares seront les postes épargnés, de la conception à la production en passant par l'administration. Un ménage sera fait dans les gammes pour stopper les véhicules les moins rentables (par exemple l'A3 3 portes). Mais il n'est toujours pas question de vendre les bijoux de famille.

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Forum Volkswagen

Commentaires ()

Déposer un commentaire