Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Alliance Renault: enfin de bons signaux !

Dans Economie / Politique / Marché

Après les chiffres encourageants publiés par Renault premier semestre, l’Alliance poursuit l’offensive avec plusieurs nouveautés d’importance qui seront dévoilées la semaine prochaine au salon de Munich.

Alliance Renault: enfin de bons signaux !

La "Renaulution" commence à porter ses fruits, ainsi qu’on en aura l’illustration dès la semaine prochaine dans le cadre du salon de Munich. Renault y dévoilera notamment la Megane électrique, modèle dont vous découvrirez tous les détails techniques ce lundi sur Caradisiac.

Dans un marché des berlines compactes qui constitue l’un des principaux moteurs de croissance en Europe, la marque arrive avec une proposition ultra-moderne, reposant sur la nouvelle plate-forme CMF-EV, et dotée des dernières innovations en matière de connectivité embarquée (en partenariat avec Google).

La Megane-e sera disponible en début d’année prochaine, à peu près au même moment que le Dacia Jogger, un inédit crossover 7 places dont Caradisiac a publié une présentation vidéo ce matin-même.

Le Dacia Jogger recevra un bloc hybride en 2023.
Le Dacia Jogger recevra un bloc hybride en 2023.

Affiché à partir de 15 000 €, tarif absolument imbattable selon la bonne tradition Dacia, ce modèle aux lignes avenantes promet de rapidement s’imposer comme un best-seller du marché européen.

L’auto prendra ainsi le sillage de la Dacia Sandero, qui au mois de juillet s’est offert le luxe de prendre la tête des ventes sur le Vieux Continent, devançant même la Volkswagen Golf (20 446 exemplaires en juillet, contre 19 425 pour l’Allemande).

A Munich, Renault exposera aussi son concept-car annonçant la future R5 électrique, qui remplacera la Zoé d’ici trois ans. Une voiture appelée à connaître d’importants volumes de ventes, grâce à des prix qui seront inférieurs à ceux de la Zoé, ceci grâce à une réduction des coûts de batteries et de nouvelles technologies qui permettront aux véhicules zéro émission de se montrer plus accessibles.

Autant de propositions qui ouvrent d’intéressantes perspectives en termes d’offre, et devraient permettre de confirmer les bons chiffres affichés par le losange au premier semestre.

Les ventes de Renault avaient progressé de 18,7% pour atteindre 1,42 million de véhicules, générant une progression de 26,8% du chiffre d’affaires. On est encore en dessous du niveau pré-Covid, mais les bons signaux sont là.

En témoigne aussi le bon démarrage du SUV Arkana, dont les ventes devraient rapidement dépasser celles d’un Kadjar incapable de rivaliser avec le Peugeot 3008. La bonne nouvelle, pour Renault, est que ce véhicule à vocation plus haut de gamme génère davantage de marges.

 « Quand je dis que je veux vendre des Renault à un prix moyen de 26-27 000 € ça choque tout le monde » expliquait le patron de Renault Luca de Meo en janvier dernier, ajoutant que le fait de vendre des voitures plus cher l’intéressait davantage que la course aux volumes si chère à son prédécesseur. Sans vouloir préjuger de l’avenir, tout laisse à penser que l’Alliance est aujourd'hui engagée dans la bonne voie.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Par 4L 28 Le 15 Octobre 2021 à 22h13

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire