Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Chrysler prépare son grand retour

Florent Ferrière

Chrysler prépare son grand retour

Déposer un commentaire

Par

Hauteur autour de 1.45 m selon un autre article.

C'est pas plutôt une bête berline avec des grosses roues ?

Par

Il s'appellerait MG, Seres, Kia, DS, Opel on s'en rendrait même pas compte il n'a aucune personnalité et encore moins de personnalité Chrysler. Chrysler qui avait commercialisé la Crossfire sur base de SLK et dont elle avait rien à voir esthétiquement.

Par

Sergio Marchionne a quand même eu le chic de faire couler un paquet de marques. Chrysler, Lancia, Alfa Romeo... pensait-il faire vivre tout un groupe avec la seule 500 et ses dérivés ?

La mission et le défi pour Stellantis sont spectaculaires. Et ce n'est pas la première fois que Chrysler et Peugeot se rencontrent, la marque Simca ayant été échangée entre ces 2 maisons en 1978 !

Par

D'accord avec E911V. Cette Chrysler Airflow ne ressemble aucunement à un SUV. Une berline à la ceinture de caisse épaisse avec de maigres arches de roues en plastique, tout au plus.

L'avant est assez joli mais je ne suis pas fan de l'équilibre du profil.... et le groupe optique arrière fait très Porsche, non ?

Par

En réponse à Vicomte Lamorgue

D'accord avec E911V. Cette Chrysler Airflow ne ressemble aucunement à un SUV. Une berline à la ceinture de caisse épaisse avec de maigres arches de roues en plastique, tout au plus.

L'avant est assez joli mais je ne suis pas fan de l'équilibre du profil.... et le groupe optique arrière fait très Porsche, non ?

   

c'est pas plus fade qu'une TESLA que nombreux encensent ici ..... et si vous avez lu l'article.... la version finale sera tres certainement loin de ce look là , qui restera un concept.....:buzz:

Par

Perso je l’aime bien! Un peu dans le style de la Polestar 2 mais en plus belle, surtout à l’intérieur! Très prometteur!

Par

Cette voiture semble très jolie.

Tavares va encore sauver une marque perdue, mais comment fait il ? Quel est son secret ?

Par

En réponse à -Nicolas-

Sergio Marchionne a quand même eu le chic de faire couler un paquet de marques. Chrysler, Lancia, Alfa Romeo... pensait-il faire vivre tout un groupe avec la seule 500 et ses dérivés ?

La mission et le défi pour Stellantis sont spectaculaires. Et ce n'est pas la première fois que Chrysler et Peugeot se rencontrent, la marque Simca ayant été échangée entre ces 2 maisons en 1978 !

   

Marchionne était tout simplement un incapable.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Marchionne était tout simplement un incapable.

   

Pauvre ignorant..

Marchionne à redressé plusieurs entreprises pour les remettre sur les bons rails.. et c est ce qu il a fait avec FCA.

Lorsqu on est confronté à redresser une entreprise endettée.. malheureusement ce sont le personnel et/ou le produit qui prennent un coup..

Il a eu un flair énorme et un coup de maître pour fusionner avec chrysler pour une bouchée de pain.

Tavares a une chance énorme d avoir FCA en soutien.. qui lui permet de voir d autres horizons.. et même pas sûr qu il va réussir avec un agnelli sur sa tête.

bref.. vous êtes dans la lignée de vos interventions sur ce forum.. à côté de la plaque et insignifiantes..

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Marchionne était tout simplement un incapable.

   

Marchionne était uniquement un spéculateur, il a passé son temps à distribuer des dividendes pour rassurer les marchés en soutenant artificiellement la capitalisation boursière, mais ces distributions de primes, c'était au détriment de la recherche/développement. Il a quasiment tué toutes les marques, d'où ce rachat déguisé par PSA, Fiat et ses satellites ayant accumulé un retard quasiment impossible à rattraper. Du coup Peugeot va pouvoir faire des économies d'échelles en asseyant toutes les voitures du groupe sur ses plate-formes. Est-ce qu'on sait sur quoi repose ce concept, d'ailleurs ?

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Cette voiture semble très jolie.

Tavares va encore sauver une marque perdue, mais comment fait il ? Quel est son secret ?

   

Rien n'est encore fait.

Et pour le secret, c'est la même recette que le groupe VAG : tout ce qui ne se voit pas est commun ce qui diminue drastiquement les coups de production. Et il a raison pour le marché américain : aucune chance de vendre du PSA là bas alors que Chrysler, c'est possible.

Par

c'est tellement dommage que nous n'ayons pas eu la superbe 200c pourtant adaptée à nos routes.

je garde un excellent souvenir de ma Sebring sedan V6. Une berline toute option, agréable à vivre, avec un moteur et une boîte très onctueuse.

Par

Pas fan des SUV, mais celui-ci est joli. Le design est fluide, ça change des horreurs très massives. En dehors des grandes roues, on se rapproche effectivement d'une très jolie berline, au look presque sportif.

Par

En réponse à A l

Pauvre ignorant..

Marchionne à redressé plusieurs entreprises pour les remettre sur les bons rails.. et c est ce qu il a fait avec FCA.

Lorsqu on est confronté à redresser une entreprise endettée.. malheureusement ce sont le personnel et/ou le produit qui prennent un coup..

Il a eu un flair énorme et un coup de maître pour fusionner avec chrysler pour une bouchée de pain.

Tavares a une chance énorme d avoir FCA en soutien.. qui lui permet de voir d autres horizons.. et même pas sûr qu il va réussir avec un agnelli sur sa tête.

bref.. vous êtes dans la lignée de vos interventions sur ce forum.. à côté de la plaque et insignifiantes..

   

AI ?

Ce que tu n'as jamais reçu de ton patron ?

Absolue Incompétence ? Ignorance ?

Absence d'intelligence ?

Etc.

Par

Chrysler ressort le nom "Airflow"... Qui était apparu dans les années '30! C' était pour une voiture aux lignes très arrondies, pour contraster avec les "caisses carrées" de l' époque.

Par

En réponse à E911V

Hauteur autour de 1.45 m selon un autre article.

C'est pas plutôt une bête berline avec des grosses roues ?

   

oui mais si tu écrit SUV le prix prends 20% :buzz:

Par

En réponse à Romain HF

Marchionne était uniquement un spéculateur, il a passé son temps à distribuer des dividendes pour rassurer les marchés en soutenant artificiellement la capitalisation boursière, mais ces distributions de primes, c'était au détriment de la recherche/développement. Il a quasiment tué toutes les marques, d'où ce rachat déguisé par PSA, Fiat et ses satellites ayant accumulé un retard quasiment impossible à rattraper. Du coup Peugeot va pouvoir faire des économies d'échelles en asseyant toutes les voitures du groupe sur ses plate-formes. Est-ce qu'on sait sur quoi repose ce concept, d'ailleurs ?

   

Jeep était plus avancé que Peugeot au niveau technologique au moment de la fusion.

La plateforme de la 500e est plus aboutie que celle de la e208 pour le tout électrique.

La plateforme Giorgio est tellement mauvaise qu'elle va être réutilisée et modernisée pour les futurs gros modèles du groupe (et DS en bénéficiera à n'en pas douter).

Il y a une grosse différence entre ce que tu penses savoir, et la réalité...

Par

plutôt réussi, si ça peut permettre à Chrysler de sortir la tête de l'eau

Chrysler:bien:

Par

En réponse à A l

Pauvre ignorant..

Marchionne à redressé plusieurs entreprises pour les remettre sur les bons rails.. et c est ce qu il a fait avec FCA.

Lorsqu on est confronté à redresser une entreprise endettée.. malheureusement ce sont le personnel et/ou le produit qui prennent un coup..

Il a eu un flair énorme et un coup de maître pour fusionner avec chrysler pour une bouchée de pain.

Tavares a une chance énorme d avoir FCA en soutien.. qui lui permet de voir d autres horizons.. et même pas sûr qu il va réussir avec un agnelli sur sa tête.

bref.. vous êtes dans la lignée de vos interventions sur ce forum.. à côté de la plaque et insignifiantes..

   

Certes Marchionne a sauvé le groupe mais sur la fin, ça manquait quand même de vision d'avenir.

Par

Mais qu'a donc Caradisiac contre les voitures au design sobre et les lignes épurées ?

Je trouve cette Chrysler très élégante.

C'est sûr qu'en France nous sommes les champions du design qui se démode très vite.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

AI ?

Ce que tu n'as jamais reçu de ton patron ?

Absolue Incompétence ? Ignorance ?

Absence d'intelligence ?

Etc.

   

Vous me faites rire. encore une intervention insignifiante.. vide !

Redescendez de votre nuage et prenez le temps de vous instruire...

ou alors.. priez Dieu Tavares :biggrin:

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

Jeep était plus avancé que Peugeot au niveau technologique au moment de la fusion.

La plateforme de la 500e est plus aboutie que celle de la e208 pour le tout électrique.

La plateforme Giorgio est tellement mauvaise qu'elle va être réutilisée et modernisée pour les futurs gros modèles du groupe (et DS en bénéficiera à n'en pas douter).

Il y a une grosse différence entre ce que tu penses savoir, et la réalité...

   

:bien::bien:

et ce ne sont que quelques exemples parmi tant d autres..

Par

je dois reconnaître que ça commence à m'énerver au plus au point des que je lis ou entend a tout va "SUV" des qu'un véhicule est un peu surélevé.

Au point de vue de l'automobile, rien que pour ça, cette époque me dégoûte.

Par

En réponse à Oyama

Rien n'est encore fait.

Et pour le secret, c'est la même recette que le groupe VAG : tout ce qui ne se voit pas est commun ce qui diminue drastiquement les coups de production. Et il a raison pour le marché américain : aucune chance de vendre du PSA là bas alors que Chrysler, c'est possible.

   

C'est pas tout à fait la même recette que VAG. C'est un stade plus loin.

PSA a développé une gestion d'usines qui permet de ne pas dédier une chaîne à une marque mais de faire des chaînes sur lesquelles peuvent être assemblés simultanément plusieurs modèles de marques différentes mais utilisant la même plate-forme. C'est un tour de force qui nécessite qu'il y ait une coordination parfaite entre les bureaux d'études et les bureaux de production pour assurer la compatibilité de bout en bout alors que ce sont des entités qui traditionnellement ne travaillent pas vraiment la main dans la main à cause de cultures diamétralement opposées.

Par

En réponse à Oyama

Certes Marchionne a sauvé le groupe mais sur la fin, ça manquait quand même de vision d'avenir.

   

oui.. vous avez complètement raison !

Perso je roule depuis 5 ans en giulia.. et j ai toujours des frissons au volant. Un de mes gamins aimerait une alfa.. petite.. coupé. Y a rien.. le néant !

donc oui.. le groupe a lâché l Europe pour se concentrer sur les amériques..

Mais de là à qualifier Marchionne d incapable ? C est simple d esprit ou d une ignorance totale.. ou les deux :biggrin:

Par

En réponse à Oyama

Certes Marchionne a sauvé le groupe mais sur la fin, ça manquait quand même de vision d'avenir.

   

Il n'a pas sauvé grand chose, malheureusement. :bah:

Il suffit de jeter un coup d'œil sur Lancia et Alfa Romeo. Et Fiat n'a tenu la décennie que sur l'immense succès de la 500, en laissant s'effondrer le reste de la gamme, qui avait pourtant un immense potentiel.

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

Jeep était plus avancé que Peugeot au niveau technologique au moment de la fusion.

La plateforme de la 500e est plus aboutie que celle de la e208 pour le tout électrique.

La plateforme Giorgio est tellement mauvaise qu'elle va être réutilisée et modernisée pour les futurs gros modèles du groupe (et DS en bénéficiera à n'en pas douter).

Il y a une grosse différence entre ce que tu penses savoir, et la réalité...

   

Effectivement, en France nous avons toujours tendance à dévaloriser ce qui se fait ailleurs.

Il est peut-être bon de rappeler que FCA, soi-disant moribond, a été valorisé par les audits à la même valeur que celle de PSA ce qui leur a permis de fusionne à parts égales avec PSA pour former Stellantis dont Agnelli reste, et de loin, l'actionnaire principal.

Par

Je le trouve plutôt jolie, un style assez épuré c'est pas mal.

Elle me fait penser à une polestar 2 en plus équilibrée sur l'arrière

Par

Cette ligne est fabuleuse, Chrysler forever :bien:

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Cette voiture semble très jolie.

Tavares va encore sauver une marque perdue, mais comment fait il ? Quel est son secret ?

   

Merci pour ce petit fou rire :fresh:

Par

Je préfère l'originale.Même si, à son époque, elle avait mauvaise réputation.

https://i.kinja-img.com/gawker-media/image/upload/f7b465e52e65efb38158831c56d1e914.jpg

A voir les coms sur les sites américains,le succès est loin d'être assuré pour cette nouvelle Airflow.D'aucuns se demandent si Chrysler n'a pas kidnappé les designers de chez Renault.De plus on oublie que ce qui parait "grand" en Europe est tout juste moyen aux US.

Par

2025 c'est trop loin, GM présente ce jour la Equinox EV, très semblable (quasiment une copie !) et dispo en 2023...

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Cette voiture semble très jolie.

Tavares va encore sauver une marque perdue, mais comment fait il ? Quel est son secret ?

   

Ça va la boîte de mouchoirs devant une interview du Carlos?:blague:

Par

En réponse à Germanpro

Il s'appellerait MG, Seres, Kia, DS, Opel on s'en rendrait même pas compte il n'a aucune personnalité et encore moins de personnalité Chrysler. Chrysler qui avait commercialisé la Crossfire sur base de SLK et dont elle avait rien à voir esthétiquement.

   

Et depuis l'histoire de Chrysler (& Dodge) plusieurs modèles sur base et motorisations Mitsubishi. Bon à l'époque bon nombre était du Mitsu rebadgé mais après que les plateformes (avec adaptations) et motorisation étaient partagés et le design bien spécifique à chacun.

Chrysler a bien perdu de son aura et dans cette nébuleuse de marques appartenant à Stellantis, je me demande bien s'ils arriveront à se démarquer des autres productions.

Par

En réponse à Twingomatix

C'est pas tout à fait la même recette que VAG. C'est un stade plus loin.

PSA a développé une gestion d'usines qui permet de ne pas dédier une chaîne à une marque mais de faire des chaînes sur lesquelles peuvent être assemblés simultanément plusieurs modèles de marques différentes mais utilisant la même plate-forme. C'est un tour de force qui nécessite qu'il y ait une coordination parfaite entre les bureaux d'études et les bureaux de production pour assurer la compatibilité de bout en bout alors que ce sont des entités qui traditionnellement ne travaillent pas vraiment la main dans la main à cause de cultures diamétralement opposées.

   

Heu plusieurs marque savent le faire cela ce n'est pas une révolution....

Avant de fermé Aulany si tu savais les bêtises qui y ont été faites!

Par

En réponse à A l

:bien::bien:

et ce ne sont que quelques exemples parmi tant d autres..

   

tellement que les plateformes STLA small et medium sont des bases PSA

et que la base giorgio va être largement remanié(trop lourde)

fca à survécu grace à la 500 et on se demande comment vu la qualité de finition /fabrication des premieres génération

Par

En réponse à Entouteobjectivité

AI ?

Ce que tu n'as jamais reçu de ton patron ?

Absolue Incompétence ? Ignorance ?

Absence d'intelligence ?

Etc.

   

Magnifique autoportrait ! :good:

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Cette voiture semble très jolie.

Tavares va encore sauver une marque perdue, mais comment fait il ? Quel est son secret ?

   

calme toi ....

Par

En réponse à bibidada94

tellement que les plateformes STLA small et medium sont des bases PSA

et que la base giorgio va être largement remanié(trop lourde)

fca à survécu grace à la 500 et on se demande comment vu la qualité de finition /fabrication des premieres génération

   

La Giorgio va être remaniée, non pas à cause de son poids, mais surtout pour son électrification et la préparer à ''demain''.

Si la base était mauvaise, ils seraient répartis de zéro. C'est juste que ex-PSA n'a jamais eu les compétences pour développer ne serait-ce que l'équivalent de la Giorgio.

Par

En réponse à -Nicolas-

Il n'a pas sauvé grand chose, malheureusement. :bah:

Il suffit de jeter un coup d'œil sur Lancia et Alfa Romeo. Et Fiat n'a tenu la décennie que sur l'immense succès de la 500, en laissant s'effondrer le reste de la gamme, qui avait pourtant un immense potentiel.

   

Ne pas oublié qu'a sa prise de fonction, Fiat s'était une énorme dette, une action dans les choux et un budget en gros déficit. Oui, on peut critiquer la méthode (grosse coupe dans les marques, effectifs... et pas et pas du genre a negocier), néanmoins, a la fin de son mandat, le groupe est revenu dans le vert et la dette épongée.

Il y a quand même eu quelque coup d'éclat : la 500, le rachat pour une bouché de pain de Chrysler (qui donne aujourd'hui une porte d'entrée sur le marché US).

Par contre, comme je l'ai déjà dit, je lui reproche son manque de vision sur la fin (pas de direction clair, peut de synergie entre les modèles/marques...).

Si les marque du groupe Stellantis arrivent a mettre leurs egos de coté pour prendre le meilleure de chaque marque, il y a quand même moyen de faire quelque chose de bien

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Marchionne était tout simplement un incapable.

   

Un président capable fait des projets rentables et qui attirent les clients et de nouveaux prospects.

Par

En réponse à Gastor

2025 c'est trop loin, GM présente ce jour la Equinox EV, très semblable (quasiment une copie !) et dispo en 2023...

   

En 2025 qui sait ce qui se sera passé pour Stellantis ?

Le groupe pourrait ne plus être là tellement il a des problèmes lourds à gérer.

Sortir un véhicule pour 2025... Mdr

Les concurrents mettent le paquet, il y a des nouveaux entrants aussi tous les deux mois qui s'annoncent et puis il y a l'Europe et même les usa qui deviennent plus dur avec les émissions de CO2 , quand on sait que Stellantis son créneau c'est encore et surtout le diesel et l'essence sans fermer la moindre usine en Italie alors qu'elles sont en chômage technique tous les ans depuis plus de 10 ans, pour moi c'est clair que l'avenir de Stellantis n'est pas rose.

Et sortir une Chrysler qu'à partir de 2025 c'est comme annoncer à son banquier qu'on le remboursera si on gagne au loto.

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

La Giorgio va être remaniée, non pas à cause de son poids, mais surtout pour son électrification et la préparer à ''demain''.

Si la base était mauvaise, ils seraient répartis de zéro. C'est juste que ex-PSA n'a jamais eu les compétences pour développer ne serait-ce que l'équivalent de la Giorgio.

   

Mais arrête de dire. N'importe quoi. Cette plateforme est un four monumental !

Les Alfa Romeo avec leur base Giorgio sont tellement à la rue que personne en achète !

Alfa vend moins que DS, Cupra et évidement qu'Audi, Mercedes et BMW.

Cette plateforme a été un four financier pour le groupe. Une telle bouse que les véhicules équipés de font défoncer par la concurrence.

Une plateforme hors de prix et sous technologique mais Oui les idiots adorateurs racontent tout de même que c'est la meilleure plateforme.

Si terminer dernier des ventes avec une nouvelle plateforme c'est un atout et un honneur alors tant mieux pour alfa. Je lui souhaite de moisir bien au fond avec sa plateforme Giorgio à la rue de la technologie.

Évidemment PSA qui contrôle alfa va jeter cette base rapidement car il y a rien à tirer d'une base périmée et trop chère

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Cette voiture semble très jolie.

Tavares va encore sauver une marque perdue, mais comment fait il ? Quel est son secret ?

   

Tavares n'y est pour rien , ce genre de projet ne ce pond pas en 3 mois , sans compter sur la vision VE de Tavares n'est pas , comment dire , au beau fixe .

En tout cas ça semble facile de revenir dans le game avec cette techno

Par

Amazon et Stellantis se rapproche :bien:

Par

Moi j'aime bien, surement parce que ça ne ressemble pas tant que cela à un SUV !

Par

En réponse à n1cool

En 2025 qui sait ce qui se sera passé pour Stellantis ?

Le groupe pourrait ne plus être là tellement il a des problèmes lourds à gérer.

Sortir un véhicule pour 2025... Mdr

Les concurrents mettent le paquet, il y a des nouveaux entrants aussi tous les deux mois qui s'annoncent et puis il y a l'Europe et même les usa qui deviennent plus dur avec les émissions de CO2 , quand on sait que Stellantis son créneau c'est encore et surtout le diesel et l'essence sans fermer la moindre usine en Italie alors qu'elles sont en chômage technique tous les ans depuis plus de 10 ans, pour moi c'est clair que l'avenir de Stellantis n'est pas rose.

Et sortir une Chrysler qu'à partir de 2025 c'est comme annoncer à son banquier qu'on le remboursera si on gagne au loto.

   

Pour une fois, 100% d'accord.Je ne sais pas si l'avenir de Stellantis les préoccupe vraiment.L'objectif principal c'est de sauver PSA.Donc, pour la forme,ils inventent des projets bidon sans avenir,pour justifier les fermetures et on ramène tout à PSA.

Par

En réponse à jujustice

Heu plusieurs marque savent le faire cela ce n'est pas une révolution....

Avant de fermé Aulany si tu savais les bêtises qui y ont été faites!

   

Il était de notoriété publique que feu l'usine d'Aulnay n'était pas spécialement une référence en termes d'efficacité... :roll:

Par

En réponse à p.martin.pm

Pour une fois, 100% d'accord.Je ne sais pas si l'avenir de Stellantis les préoccupe vraiment.L'objectif principal c'est de sauver PSA.Donc, pour la forme,ils inventent des projets bidon sans avenir,pour justifier les fermetures et on ramène tout à PSA.

   

Pourtant, il se murmure sur des sites américains qu'un joli 6 cylindres en ligne turbocompressé est sur le point d'être annoncé...

Par

En réponse à n1cool

Mais arrête de dire. N'importe quoi. Cette plateforme est un four monumental !

Les Alfa Romeo avec leur base Giorgio sont tellement à la rue que personne en achète !

Alfa vend moins que DS, Cupra et évidement qu'Audi, Mercedes et BMW.

Cette plateforme a été un four financier pour le groupe. Une telle bouse que les véhicules équipés de font défoncer par la concurrence.

Une plateforme hors de prix et sous technologique mais Oui les idiots adorateurs racontent tout de même que c'est la meilleure plateforme.

Si terminer dernier des ventes avec une nouvelle plateforme c'est un atout et un honneur alors tant mieux pour alfa. Je lui souhaite de moisir bien au fond avec sa plateforme Giorgio à la rue de la technologie.

Évidemment PSA qui contrôle alfa va jeter cette base rapidement car il y a rien à tirer d'une base périmée et trop chère

   

McDo réalise des chiffres de vente extraordinaires. Ça n'en fait pas de la haute gastronomie pour autant.

Et nous expliqueras où les plateforme concurrente sont toutes meilleures que la Giorgio... Les Giulia et Stelvio ont juste un comportement routier incroyable (et la baie moteur peut recevoir des blocs loin de faire de la figuration. Tout l'inverse de nos constructeurs nationaux).

PS : je ne suis pas fanboy Stellantis. Je préfère de loin les productions coréennes ou japonaises (Hyundai, Kia, Toyota, Lexus, Honda, Mazda). Mais quand des choses sont bonnes et bien faites même ailleurs, il faut le reconnaître. De toutes les marques de Stellantis, Fiat en est probablement la plus fiable, et les plateformes et blocs italo-américains pour les grands modèles sont bons et aucun équivalent n'existe tout simplement pas chez les franco-allemands du groupe.

Par

En réponse à Romain HF

Marchionne était uniquement un spéculateur, il a passé son temps à distribuer des dividendes pour rassurer les marchés en soutenant artificiellement la capitalisation boursière, mais ces distributions de primes, c'était au détriment de la recherche/développement. Il a quasiment tué toutes les marques, d'où ce rachat déguisé par PSA, Fiat et ses satellites ayant accumulé un retard quasiment impossible à rattraper. Du coup Peugeot va pouvoir faire des économies d'échelles en asseyant toutes les voitures du groupe sur ses plate-formes. Est-ce qu'on sait sur quoi repose ce concept, d'ailleurs ?

   

Il n y a aucun rachat de PSA sur Fiat, c est une fusion avec le même nombre d administrateur de chaque côté et Tavares qui compte pour un

Mais les actionnaires principaux sont les italiens et en plus, ils debordent de milliards contrairement à la famille Peugeot qui aimerait bien suivre leurs exemples.

Psa est désormais presque un constructeur étrangers, le siège est à l étrangers et tavares n est qu un employé bientôt à la retraite

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

McDo réalise des chiffres de vente extraordinaires. Ça n'en fait pas de la haute gastronomie pour autant.

Et nous expliqueras où les plateforme concurrente sont toutes meilleures que la Giorgio... Les Giulia et Stelvio ont juste un comportement routier incroyable (et la baie moteur peut recevoir des blocs loin de faire de la figuration. Tout l'inverse de nos constructeurs nationaux).

PS : je ne suis pas fanboy Stellantis. Je préfère de loin les productions coréennes ou japonaises (Hyundai, Kia, Toyota, Lexus, Honda, Mazda). Mais quand des choses sont bonnes et bien faites même ailleurs, il faut le reconnaître. De toutes les marques de Stellantis, Fiat en est probablement la plus fiable, et les plateformes et blocs italo-américains pour les grands modèles sont bons et aucun équivalent n'existe tout simplement pas chez les franco-allemands du groupe.

   

C'est vrai mais hors le fait de juger si la plate-forme est bonne ou mauvaise, dans les faits, les Guilia et Stelvio se vendent au compte goutte donc... C'est souvent le cas d'ailleurs, on lit partout "c'est la meilleure offre du segment", et dans les faits personne n'achete.

Par

En réponse à n1cool

Mais arrête de dire. N'importe quoi. Cette plateforme est un four monumental !

Les Alfa Romeo avec leur base Giorgio sont tellement à la rue que personne en achète !

Alfa vend moins que DS, Cupra et évidement qu'Audi, Mercedes et BMW.

Cette plateforme a été un four financier pour le groupe. Une telle bouse que les véhicules équipés de font défoncer par la concurrence.

Une plateforme hors de prix et sous technologique mais Oui les idiots adorateurs racontent tout de même que c'est la meilleure plateforme.

Si terminer dernier des ventes avec une nouvelle plateforme c'est un atout et un honneur alors tant mieux pour alfa. Je lui souhaite de moisir bien au fond avec sa plateforme Giorgio à la rue de la technologie.

Évidemment PSA qui contrôle alfa va jeter cette base rapidement car il y a rien à tirer d'une base périmée et trop chère

   

La plateforme Giorgio est bonne, ses principaux problèmes sont qu'elle n'est pas adaptée a autre chose que le thermique et que FCA n'a pas réussi a la rentabiliser car utilisé que sur peu de modèle.

Si les modèles avec cette plateforme ne se vendent pas, ca n'a rien a voir avec la plateforme elle même mais avec ce qu'il y a dessus.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Marchionne était tout simplement un incapable.

   

Disons que c'est le fric qui l'intéressait avant tout, et de son vivant.

Il se foutait clairement de l'avenir de son Groupe au-delà de son décès. :bah:

Tavares a au moins le mérite d'apprécier le produit automobile.

Et avec sa gestion rigoureuse des budgets, ça laisse entrevoir un avenir serein pour le nouveau Groupe.:jap:

Par

En réponse à toctoctoc

Effectivement, en France nous avons toujours tendance à dévaloriser ce qui se fait ailleurs.

Il est peut-être bon de rappeler que FCA, soi-disant moribond, a été valorisé par les audits à la même valeur que celle de PSA ce qui leur a permis de fusionne à parts égales avec PSA pour former Stellantis dont Agnelli reste, et de loin, l'actionnaire principal.

   

Mais pour rappel, FCA était à la recherche urgente d'un partenaire, car les dirigeants se sont vite aperçus qu'il ne fallait pas attendre de rencontrer un iceberg. :bah:

Et c'est bien FCA qui est allé démarcher Renault, puis PSA.

Pas de chance d'ailleurs pour Renault, dont la proposition de fusion a été torpillé immédiatement par un Bruno LeMaire peu inspiré pour le coup... Et tant mieux pour PSA, qui a su en profiter.

Par

En réponse à Twingomatix

Il était de notoriété publique que feu l'usine d'Aulnay n'était pas spécialement une référence en termes d'efficacité... :roll:

   

Une usine gangrénée par la... CGT.

Ceci expliquant cela.

L'usine de Poissy est d'ailleurs sur la sellette, mais l'évolution importante à la baisse des ouvriers devrait la sauver. Car la CGT ne perce globalement que chez les ouvriers et absolument sur les cadres, voire les entre-2.

Par

En réponse à fedoismyname

Une usine gangrénée par la... CGT.

Ceci expliquant cela.

L'usine de Poissy est d'ailleurs sur la sellette, mais l'évolution importante à la baisse des ouvriers devrait la sauver. Car la CGT ne perce globalement que chez les ouvriers et absolument sur les cadres, voire les entre-2.

   

et absolument PAS chez les cadres...

Par

Airflow: la Chrysler qui a servi de base esthétique pour la Peugeot 402 de 1934 :cyp:

Par

En réponse à Germanpro

Il s'appellerait MG, Seres, Kia, DS, Opel on s'en rendrait même pas compte il n'a aucune personnalité et encore moins de personnalité Chrysler. Chrysler qui avait commercialisé la Crossfire sur base de SLK et dont elle avait rien à voir esthétiquement.

   

Ce Chrysler n'offre pas moins de personnalité que tous les SUV allemands(VAG en tête) :chut:

Par

En réponse à p.martin.pm

Pour une fois, 100% d'accord.Je ne sais pas si l'avenir de Stellantis les préoccupe vraiment.L'objectif principal c'est de sauver PSA.Donc, pour la forme,ils inventent des projets bidon sans avenir,pour justifier les fermetures et on ramène tout à PSA.

   

N'inverse pas les rôles, c'est FIAT qui a besoin de booster sa R&D et développer rapidement son électrification :roll:

Par

Sacrée gueule !

Par

En réponse à p.martin.pm

Je préfère l'originale.Même si, à son époque, elle avait mauvaise réputation.

https://i.kinja-img.com/gawker-media/image/upload/f7b465e52e65efb38158831c56d1e914.jpg

A voir les coms sur les sites américains,le succès est loin d'être assuré pour cette nouvelle Airflow.D'aucuns se demandent si Chrysler n'a pas kidnappé les designers de chez Renault.De plus on oublie que ce qui parait "grand" en Europe est tout juste moyen aux US.

   

On sent à peine le côté aigri("bouh PSA a fusionné avec mon groupe favori, c'est terrible") :violon:

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

Jeep était plus avancé que Peugeot au niveau technologique au moment de la fusion.

La plateforme de la 500e est plus aboutie que celle de la e208 pour le tout électrique.

La plateforme Giorgio est tellement mauvaise qu'elle va être réutilisée et modernisée pour les futurs gros modèles du groupe (et DS en bénéficiera à n'en pas douter).

Il y a une grosse différence entre ce que tu penses savoir, et la réalité...

   

En quoi JEEP était plus avancé que Peugeot, à part dans la transmission intégrale ??? :voyons:

Par

En réponse à -Nicolas-

Il n'a pas sauvé grand chose, malheureusement. :bah:

Il suffit de jeter un coup d'œil sur Lancia et Alfa Romeo. Et Fiat n'a tenu la décennie que sur l'immense succès de la 500, en laissant s'effondrer le reste de la gamme, qui avait pourtant un immense potentiel.

   

Grâce à Tavarès, Lancia retrouve une belle chance de briller(ça va être long et difficile, mais pas impossible) :roi:

Par

En réponse à n1cool

Mais arrête de dire. N'importe quoi. Cette plateforme est un four monumental !

Les Alfa Romeo avec leur base Giorgio sont tellement à la rue que personne en achète !

Alfa vend moins que DS, Cupra et évidement qu'Audi, Mercedes et BMW.

Cette plateforme a été un four financier pour le groupe. Une telle bouse que les véhicules équipés de font défoncer par la concurrence.

Une plateforme hors de prix et sous technologique mais Oui les idiots adorateurs racontent tout de même que c'est la meilleure plateforme.

Si terminer dernier des ventes avec une nouvelle plateforme c'est un atout et un honneur alors tant mieux pour alfa. Je lui souhaite de moisir bien au fond avec sa plateforme Giorgio à la rue de la technologie.

Évidemment PSA qui contrôle alfa va jeter cette base rapidement car il y a rien à tirer d'une base périmée et trop chère

   

Mais n'importe quoi :beuh::beuh::beuh::beuh:

Comment expliques-tu que la Giulia aie été encensée par la presse spécialisée à sa sortie ???? Et je ne parle pas du journal de Spirou, mais de Sport-Auto, Échappement, etc etc...

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

McDo réalise des chiffres de vente extraordinaires. Ça n'en fait pas de la haute gastronomie pour autant.

Et nous expliqueras où les plateforme concurrente sont toutes meilleures que la Giorgio... Les Giulia et Stelvio ont juste un comportement routier incroyable (et la baie moteur peut recevoir des blocs loin de faire de la figuration. Tout l'inverse de nos constructeurs nationaux).

PS : je ne suis pas fanboy Stellantis. Je préfère de loin les productions coréennes ou japonaises (Hyundai, Kia, Toyota, Lexus, Honda, Mazda). Mais quand des choses sont bonnes et bien faites même ailleurs, il faut le reconnaître. De toutes les marques de Stellantis, Fiat en est probablement la plus fiable, et les plateformes et blocs italo-américains pour les grands modèles sont bons et aucun équivalent n'existe tout simplement pas chez les franco-allemands du groupe.

   

Sans dévaloriser cette plateforme Giorgio, qui a en effet d'excellentes qualités dynamiques, il faut pourtant se rendre à l'évidence : le simple fait qu'elle ne soit pas compatible à l'hybridation et ou l'électrique en fait une plateforme tout à fait mauvaise en 2022...

La Direction du groupe a parfaitement raison de renvoyer au bureau les ingénieurs Italiens pour redessiner cette plateformes. Aussi exceptionnelle soit-elle, y'a beaucoup de taff !

Et quant à dévaloriser les capacités de PSA a faire des châssis... Comment dire... On ne peut pas être plus à côté de la plaque !

Par

En réponse à fedoismyname

Mais pour rappel, FCA était à la recherche urgente d'un partenaire, car les dirigeants se sont vite aperçus qu'il ne fallait pas attendre de rencontrer un iceberg. :bah:

Et c'est bien FCA qui est allé démarcher Renault, puis PSA.

Pas de chance d'ailleurs pour Renault, dont la proposition de fusion a été torpillé immédiatement par un Bruno LeMaire peu inspiré pour le coup... Et tant mieux pour PSA, qui a su en profiter.

   

C est pas tout à fait exact..

PSA avait plus besoin d un partenaire que FCA.

Tavares est venu frapper à la porte de FCA déjà plusieurs fois avant la fusion. Elkann avait toujours refusé (l offre PSA n était pas intéressante)

Par

En réponse à A l

C est pas tout à fait exact..

PSA avait plus besoin d un partenaire que FCA.

Tavares est venu frapper à la porte de FCA déjà plusieurs fois avant la fusion. Elkann avait toujours refusé (l offre PSA n était pas intéressante)

   

Je pense que les 2 avaient besoin de l'autre car leurs forces et faiblesse sont assez complémentaires.

Par

En réponse à A l

C est pas tout à fait exact..

PSA avait plus besoin d un partenaire que FCA.

Tavares est venu frapper à la porte de FCA déjà plusieurs fois avant la fusion. Elkann avait toujours refusé (l offre PSA n était pas intéressante)

   

Faut-il donc croire que c'est FCA, à la fin, qui s'est retrouvé acculé à faire sa demande en mariage à PSA?

Après, oui, quand PSA était proche de la faillite, il est possible qu'il ait frappé à la porte de FCA, je ne m'en rappelle plus.

Par

belle voiture en tout cas ! ce n'est plus si courant ( sans jeu de mots )

Par

En réponse à fedoismyname

Faut-il donc croire que c'est FCA, à la fin, qui s'est retrouvé acculé à faire sa demande en mariage à PSA?

Après, oui, quand PSA était proche de la faillite, il est possible qu'il ait frappé à la porte de FCA, je ne m'en rappelle plus.

   

pas du tout.. FCA n a pas été acculé !

FCA avait également ce besoin de s acoquiner avec un autre constructeur.

C est juste que souvent on lit par ci par là que FCA s est agenouillé devant des prétendants pour une fusion.

Ce n est pas vraiment comme ça.

PSA avait autant besoin de ce rapprochement que FCA.. si ce n est même plus. PSA avait déjà fait des propositions de rachat de FCA.. toujours refusées par les Agnelli. Ces faits ne sont jamais relayés dans les médias ou même dans le monde de la finance. Raisons boursières principalement.

bref.. les on-dits ne reflètent pas toujours la réalité..

Par

Elle serait bien plus belle en berline !

Par

En réponse à A l

pas du tout.. FCA n a pas été acculé !

FCA avait également ce besoin de s acoquiner avec un autre constructeur.

C est juste que souvent on lit par ci par là que FCA s est agenouillé devant des prétendants pour une fusion.

Ce n est pas vraiment comme ça.

PSA avait autant besoin de ce rapprochement que FCA.. si ce n est même plus. PSA avait déjà fait des propositions de rachat de FCA.. toujours refusées par les Agnelli. Ces faits ne sont jamais relayés dans les médias ou même dans le monde de la finance. Raisons boursières principalement.

bref.. les on-dits ne reflètent pas toujours la réalité..

   

Ok, merci. Comme je ne connais pas précisément les détails, je veux donc bien croire que c'est ce qui s'est passé. :jap:

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Cette voiture semble très jolie.

Tavares va encore sauver une marque perdue, mais comment fait il ? Quel est son secret ?

   

Tavares a marché sur l'eau. Tavares a multiplié les pains. Tavares a ressuscité Lazare... Eh bin, vivement que Tavares finisse sur la croix.

"Marchionne était tout simplement un incapable."

Marchionne a réalisé ses objectifs : faire gagner du fric aux actionnaires. De plus, s'il était encore vivant, margoulin comme il était, lors de la fusion, il aurait bouffé ton Tavares (je précise quand même que je ne suis pas pro-Marchionne - loin de là - au cas ou).

Par

En réponse à A l

pas du tout.. FCA n a pas été acculé !

FCA avait également ce besoin de s acoquiner avec un autre constructeur.

C est juste que souvent on lit par ci par là que FCA s est agenouillé devant des prétendants pour une fusion.

Ce n est pas vraiment comme ça.

PSA avait autant besoin de ce rapprochement que FCA.. si ce n est même plus. PSA avait déjà fait des propositions de rachat de FCA.. toujours refusées par les Agnelli. Ces faits ne sont jamais relayés dans les médias ou même dans le monde de la finance. Raisons boursières principalement.

bref.. les on-dits ne reflètent pas toujours la réalité..

   

"PSA avait autant besoin de ce rapprochement que FCA.. si ce n est même plus."

+1. Surtout que celui qui a le plus poussé pour cette fusion... c'est Tavares.

Par

En réponse à TDPeugeot

Grâce à Tavarès, Lancia retrouve une belle chance de briller(ça va être long et difficile, mais pas impossible) :roi:

   

Sauf que pour l'instant, aucun modèle futur pour la marque n'est en vue (ce que l'on lit sur le net n'est que pure spéculation).

Par

En réponse à fedoismyname

Mais pour rappel, FCA était à la recherche urgente d'un partenaire, car les dirigeants se sont vite aperçus qu'il ne fallait pas attendre de rencontrer un iceberg. :bah:

Et c'est bien FCA qui est allé démarcher Renault, puis PSA.

Pas de chance d'ailleurs pour Renault, dont la proposition de fusion a été torpillé immédiatement par un Bruno LeMaire peu inspiré pour le coup... Et tant mieux pour PSA, qui a su en profiter.

   

"Et c'est bien FCA qui est allé démarcher Renault"

Non, au départ c'est Carlos Ghosn qui a démarché pour un rachat de FCA.

Par

En réponse à mgrs01

Il n y a aucun rachat de PSA sur Fiat, c est une fusion avec le même nombre d administrateur de chaque côté et Tavares qui compte pour un

Mais les actionnaires principaux sont les italiens et en plus, ils debordent de milliards contrairement à la famille Peugeot qui aimerait bien suivre leurs exemples.

Psa est désormais presque un constructeur étrangers, le siège est à l étrangers et tavares n est qu un employé bientôt à la retraite

   

Si, mais d'un point de vue comptable uniquement comptable, mais effectivement, l'actionnaire principal est la famille Agnelli.

"Mais les actionnaires principaux sont les italiens et en plus, ils debordent de milliards contrairement à la famille Peugeot qui aimerait bien suivre leurs exemples."

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/actionnariat-de-stellantis-les-agnelli-s-enrichissent-les-peugeot-sous-pression-895432.html

Par

En réponse à titeuf380

c'est pas plus fade qu'une TESLA que nombreux encensent ici ..... et si vous avez lu l'article.... la version finale sera tres certainement loin de ce look là , qui restera un concept.....:buzz:

   

Vous ne me contredisez en rien "et si vous avez lu l'article.." ça veut dire quoi ça ? Bien sûr que je l'ai lu, je n'ai jamais prétendu que ce Airflow sortira tel quel dans les concessions. Mon avis concerne ce concept, rien de plus, rien de moins.

Quant à Tesla. Je vais poser un avis divergent. Je ne suis pas tesliste, ni acquis à la cause de Musk mais je me dois de reconnaître que stylistiquement, la Model 3 est au contraire très singulière. C'est très lisse et minimaliste et je comprends que cette extrême épuration puisse déstabiliser, faire paraître trop "policé" au premier abord. Mais on la reconnaît du premier coup d'oeil. Après, c'est sur l'intérieur que je trouve que Tesla est allé trop loin. On passe de la pureté au basique.

Quant à cette Chrysler, j'aimerai bien la même avec un arrière un chouilla plus court et une ceinture de caisse plus basse.

Par

En réponse à Oyama

La plateforme Giorgio est bonne, ses principaux problèmes sont qu'elle n'est pas adaptée a autre chose que le thermique et que FCA n'a pas réussi a la rentabiliser car utilisé que sur peu de modèle.

Si les modèles avec cette plateforme ne se vendent pas, ca n'a rien a voir avec la plateforme elle même mais avec ce qu'il y a dessus.

   

La base d'une plateforme ce n'est pas d'avoir un super train roulant, la base d'une plateforme c'est avant tout d'être une base d'economie de coût.

La Giorgio était tellement un échec que les véhicules qui en ont été équipés ont tous été de gros échec commerciaux.

Les alfa Stelvio et Giulia, les Maserati Levante et Guibli ont été des BIDES monumentaux.

Si les constructeurs faisaient des plateformes hors de prix, leur véhicules ne se vendraient pas.

Le travail des ingénieurs c'est justement de faire des plateformes qui allaient technologie, expertise de chassis, poids et coût.

Voilà pourquoi les véhicules des plateformes PSA, Volkswagen, Toyota, Hyundai sont des reussites.

La Giorgio c'est un énorme bide. Une des pires plateformes jamais conçues.

Tous les vehicules qui en ont decoulés ont été des énormes échecs industriel et une pure catastrophe financière.

On a beau s'appeler Maserati et fixer des tarifs super élevés, quand le véhicule est merdique Hé ben les clients n'achètent pas.

Alors si le design des Levante ou Ghibli te plaisent où sont passables, pourquoi cette marque en carton est à la rue au niveau des ventes d'après toi ?

Je vais te répondre. Parce que son tarif est démesuré pour la produit vendu.

Pourquoi Alfa vend moins que DS ou Cupra qui sont des nouvelles marques ?

Parce que ses tarifs sont démesurés par rapport au produit.

Oui la plateforme Giorgio est une belle quenelle. Elle est ultra trop coûteuse pour ce qu'elle propose.

Et facile de faire des supers plateformes si on regarde pas le coût de revient mais c'est le client qui choisit et qui décide qui a construit la meilleure plateforme. Et la Giorgio a clairement été mise au ban. Elle répond pas du tout aux attentes des clients.

Et les journalistes essayeurs ne sont pas les payeurs.

Leur avis ne comptent pas.

Car quand il s'agit d'acheter du premium ou du luxe c'est jamais Alfa ou Maserati qui est recommandé. Personne en veut et en premier les journalistes quand il s'agit de passer à la caisse.

Par

En réponse à fedoismyname

Faut-il donc croire que c'est FCA, à la fin, qui s'est retrouvé acculé à faire sa demande en mariage à PSA?

Après, oui, quand PSA était proche de la faillite, il est possible qu'il ait frappé à la porte de FCA, je ne m'en rappelle plus.

   

N’oubliez pas que FCA voulait se marier à Renault mais que l’état a dit non! Donc c’est quand même plutôt eux qui voulaient un mariage! Et que l’opportunité pour PSA était trop belle! Tavares reste le PDG.

Par

En réponse à lapoutre45

Sans dévaloriser cette plateforme Giorgio, qui a en effet d'excellentes qualités dynamiques, il faut pourtant se rendre à l'évidence : le simple fait qu'elle ne soit pas compatible à l'hybridation et ou l'électrique en fait une plateforme tout à fait mauvaise en 2022...

La Direction du groupe a parfaitement raison de renvoyer au bureau les ingénieurs Italiens pour redessiner cette plateformes. Aussi exceptionnelle soit-elle, y'a beaucoup de taff !

Et quant à dévaloriser les capacités de PSA a faire des châssis... Comment dire... On ne peut pas être plus à côté de la plaque !

   

Les châssis PSA ne sont pas bons, il suffit d'en voir les défauts, notamment sur les trains arrière.

C'est leurs réglages que la presse (française) encense.

Mais sur les dernières 208 et 2008, ça n'était pas trop ça... :ange:

Par

En réponse à n1cool

La base d'une plateforme ce n'est pas d'avoir un super train roulant, la base d'une plateforme c'est avant tout d'être une base d'economie de coût.

La Giorgio était tellement un échec que les véhicules qui en ont été équipés ont tous été de gros échec commerciaux.

Les alfa Stelvio et Giulia, les Maserati Levante et Guibli ont été des BIDES monumentaux.

Si les constructeurs faisaient des plateformes hors de prix, leur véhicules ne se vendraient pas.

Le travail des ingénieurs c'est justement de faire des plateformes qui allaient technologie, expertise de chassis, poids et coût.

Voilà pourquoi les véhicules des plateformes PSA, Volkswagen, Toyota, Hyundai sont des reussites.

La Giorgio c'est un énorme bide. Une des pires plateformes jamais conçues.

Tous les vehicules qui en ont decoulés ont été des énormes échecs industriel et une pure catastrophe financière.

On a beau s'appeler Maserati et fixer des tarifs super élevés, quand le véhicule est merdique Hé ben les clients n'achètent pas.

Alors si le design des Levante ou Ghibli te plaisent où sont passables, pourquoi cette marque en carton est à la rue au niveau des ventes d'après toi ?

Je vais te répondre. Parce que son tarif est démesuré pour la produit vendu.

Pourquoi Alfa vend moins que DS ou Cupra qui sont des nouvelles marques ?

Parce que ses tarifs sont démesurés par rapport au produit.

Oui la plateforme Giorgio est une belle quenelle. Elle est ultra trop coûteuse pour ce qu'elle propose.

Et facile de faire des supers plateformes si on regarde pas le coût de revient mais c'est le client qui choisit et qui décide qui a construit la meilleure plateforme. Et la Giorgio a clairement été mise au ban. Elle répond pas du tout aux attentes des clients.

Et les journalistes essayeurs ne sont pas les payeurs.

Leur avis ne comptent pas.

Car quand il s'agit d'acheter du premium ou du luxe c'est jamais Alfa ou Maserati qui est recommandé. Personne en veut et en premier les journalistes quand il s'agit de passer à la caisse.

   

N importe quoi.. comme d hab..

je roule avec avec un véhicule sortie de cette plate-forme.. jamais vu un véhicule aussi abouti concernant sa tenue de route.. précision.. châssis etc..

la plate-forme n a rien à voir concernant les mauvaises ventes des alfa par exemple..

FCA ne savait pas vendre.. n investissait pas dans la vente.. une stratégie complètement abandonnée au profit de l Amérique du Nord.. aucune communication.. aucune formation pour ses vendeurs.. un mix produit zéro.. etc

pour votre info.. actuellement maserati sort des bénéfices..

la plate-forme giorgio est juste excellente ! par contre à l adapter pour les rouleurs à piles !

Si vous avez une bonne stratégie vente d un produit de marque.. le prix passe au second plan.

alfa .. maserati ou même Peugeot/ Renault ne remplaceront jamais l'image premium des véhicules allemands... ou dans 30 ans.. et encore !

Par

En réponse à fedoismyname

Ok, merci. Comme je ne connais pas précisément les détails, je veux donc bien croire que c'est ce qui s'est passé. :jap:

   

:bien:

vous savez.. je lis vos interventions et j ai appris pas mal de trucs aussi..

Par

En réponse à A l

N importe quoi.. comme d hab..

je roule avec avec un véhicule sortie de cette plate-forme.. jamais vu un véhicule aussi abouti concernant sa tenue de route.. précision.. châssis etc..

la plate-forme n a rien à voir concernant les mauvaises ventes des alfa par exemple..

FCA ne savait pas vendre.. n investissait pas dans la vente.. une stratégie complètement abandonnée au profit de l Amérique du Nord.. aucune communication.. aucune formation pour ses vendeurs.. un mix produit zéro.. etc

pour votre info.. actuellement maserati sort des bénéfices..

la plate-forme giorgio est juste excellente ! par contre à l adapter pour les rouleurs à piles !

Si vous avez une bonne stratégie vente d un produit de marque.. le prix passe au second plan.

alfa .. maserati ou même Peugeot/ Renault ne remplaceront jamais l'image premium des véhicules allemands... ou dans 30 ans.. et encore !

   

"la plate-forme n a rien à voir concernant les mauvaises ventes des alfa par exemple.."

:bien::bien:

C'est surtout dû au positionnement tarifaire ainsi qu'une gamme peu complète (absence de break, voir de coupé, sur la Giulia par exemple).

Par

En réponse à PSAfan

N’oubliez pas que FCA voulait se marier à Renault mais que l’état a dit non! Donc c’est quand même plutôt eux qui voulaient un mariage! Et que l’opportunité pour PSA était trop belle! Tavares reste le PDG.

   

"Tavares reste le PDG."

Directeur général, nuance. Au dessus de lui il y a John Elkann.

Par

En réponse à n1cool

La base d'une plateforme ce n'est pas d'avoir un super train roulant, la base d'une plateforme c'est avant tout d'être une base d'economie de coût.

La Giorgio était tellement un échec que les véhicules qui en ont été équipés ont tous été de gros échec commerciaux.

Les alfa Stelvio et Giulia, les Maserati Levante et Guibli ont été des BIDES monumentaux.

Si les constructeurs faisaient des plateformes hors de prix, leur véhicules ne se vendraient pas.

Le travail des ingénieurs c'est justement de faire des plateformes qui allaient technologie, expertise de chassis, poids et coût.

Voilà pourquoi les véhicules des plateformes PSA, Volkswagen, Toyota, Hyundai sont des reussites.

La Giorgio c'est un énorme bide. Une des pires plateformes jamais conçues.

Tous les vehicules qui en ont decoulés ont été des énormes échecs industriel et une pure catastrophe financière.

On a beau s'appeler Maserati et fixer des tarifs super élevés, quand le véhicule est merdique Hé ben les clients n'achètent pas.

Alors si le design des Levante ou Ghibli te plaisent où sont passables, pourquoi cette marque en carton est à la rue au niveau des ventes d'après toi ?

Je vais te répondre. Parce que son tarif est démesuré pour la produit vendu.

Pourquoi Alfa vend moins que DS ou Cupra qui sont des nouvelles marques ?

Parce que ses tarifs sont démesurés par rapport au produit.

Oui la plateforme Giorgio est une belle quenelle. Elle est ultra trop coûteuse pour ce qu'elle propose.

Et facile de faire des supers plateformes si on regarde pas le coût de revient mais c'est le client qui choisit et qui décide qui a construit la meilleure plateforme. Et la Giorgio a clairement été mise au ban. Elle répond pas du tout aux attentes des clients.

Et les journalistes essayeurs ne sont pas les payeurs.

Leur avis ne comptent pas.

Car quand il s'agit d'acheter du premium ou du luxe c'est jamais Alfa ou Maserati qui est recommandé. Personne en veut et en premier les journalistes quand il s'agit de passer à la caisse.

   

"Leur avis ne comptent pas."

Ben si justement, eux ils les essayent alors que ce n'est pas forcément le cas des clients.

Par

En réponse à PSAfan

N’oubliez pas que FCA voulait se marier à Renault mais que l’état a dit non! Donc c’est quand même plutôt eux qui voulaient un mariage! Et que l’opportunité pour PSA était trop belle! Tavares reste le PDG.

   

"N’oubliez pas que FCA voulait se marier à Renault mais que l’état a dit non!"

L'Etat n'a pas dit non, Bruno Lemaire, grand incapable devant l'Eternel a demandé plus de temps de réflexion (son représentant aux négociations allait signer) car il voulait privilégier l'alliance avec Nissan. C'est John Elkann, qui a piqué une colère devant l'indécision du Ministre, qui a mis fin aux négociations.

https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/industries/pourquoi-la-fusion-entre-renault-et-fiat-chrysler-a-echoue_AV-201906060027.html

Par

En réponse à A l

N importe quoi.. comme d hab..

je roule avec avec un véhicule sortie de cette plate-forme.. jamais vu un véhicule aussi abouti concernant sa tenue de route.. précision.. châssis etc..

la plate-forme n a rien à voir concernant les mauvaises ventes des alfa par exemple..

FCA ne savait pas vendre.. n investissait pas dans la vente.. une stratégie complètement abandonnée au profit de l Amérique du Nord.. aucune communication.. aucune formation pour ses vendeurs.. un mix produit zéro.. etc

pour votre info.. actuellement maserati sort des bénéfices..

la plate-forme giorgio est juste excellente ! par contre à l adapter pour les rouleurs à piles !

Si vous avez une bonne stratégie vente d un produit de marque.. le prix passe au second plan.

alfa .. maserati ou même Peugeot/ Renault ne remplaceront jamais l'image premium des véhicules allemands... ou dans 30 ans.. et encore !

   

Oui c'est sur Alfa ne fait aucune pub, Maserati non plus n'en faisait pas.

C'est sur que ds ou Cupra en font plus mdr.

Dans nombre de magazines que je lisais, j'étais abonné à plusieurs mags et deux quotidiens plus j'avais un accces illimité sur quantité d'autres magazines, je voyais des pubs alfa très régulièrement et aussi Maserati.

Et pareil à la télé.

Dire que si alfa et Maserati ont été des purs bides commerciaux c'est parce qu'ils faisaient pas de pubs c'est totalement faux. Ils en faisaient même beaucoup plus que la concurrence alors qu'ils vendaient rien.

Pareil pour fiat qui fait une pub monstre alors qu'ils sont même en pas dans le top 10 des ventes en France.

Les Giulia, Stelvio, gibli , Levante si elles se vendent pas, si elles sont tellement au fond du trou au niveau des ventes par rapport à la concurrence, si elles sont les bonnes dernières de leur catégorie avec une sacrée avance sur l'avant dernier c'est surtout parce que la plateforme Giorgio c'est de la grosse merde.

Ce qui a été conçu dessus a écrasé la concurrence en terme de pire rapport qualité prix.

Les clients ne sont pas idiots ils l'ont tous vu et reconnus à moins que tu considères les clients comme des idiots ?

Et si Fca a investit aux usa c'est surtout parce que c'est Chrysler group qui tire les bénéfices depuis la création de Fca, que fiat spa était et a toujours été un gros boulet qui ne ramenait jamais le moindre sou pour le groupe.

Et c'est pas les produits de la plateforme Giirgio qui a ramené le moindre bénéfice à Fca. Donc depuis qu'il y a Stellantis, normal que cette plateforme en carton a été mis au rébus.

Mais bon Fca était un groupe perclus de problèmes et d'échecs. Ce groupe passait son temps à vendre des filiales, des sociétés pour continuer à survivre un peu plus longtemps (Ferrari puis Magnelli puis Comau) le temps de trouver un pigeon qui veut bien s'unir avec elle pour le pire mais certainement pas pour le meilleur.

Depuis que Tavares est Ceo de Stellantis il passe son temps à planquer les cadavres dans le placard (comme les moteurs frauduleux made in fiat) et faire un lobby intensif auprès des pouvoirs publics français et européens pour ralentir ou abroger tout projet de loi pour la lutte contre les émissions de gaz à effets de serre.

Par

En réponse à n1cool

Oui c'est sur Alfa ne fait aucune pub, Maserati non plus n'en faisait pas.

C'est sur que ds ou Cupra en font plus mdr.

Dans nombre de magazines que je lisais, j'étais abonné à plusieurs mags et deux quotidiens plus j'avais un accces illimité sur quantité d'autres magazines, je voyais des pubs alfa très régulièrement et aussi Maserati.

Et pareil à la télé.

Dire que si alfa et Maserati ont été des purs bides commerciaux c'est parce qu'ils faisaient pas de pubs c'est totalement faux. Ils en faisaient même beaucoup plus que la concurrence alors qu'ils vendaient rien.

Pareil pour fiat qui fait une pub monstre alors qu'ils sont même en pas dans le top 10 des ventes en France.

Les Giulia, Stelvio, gibli , Levante si elles se vendent pas, si elles sont tellement au fond du trou au niveau des ventes par rapport à la concurrence, si elles sont les bonnes dernières de leur catégorie avec une sacrée avance sur l'avant dernier c'est surtout parce que la plateforme Giorgio c'est de la grosse merde.

Ce qui a été conçu dessus a écrasé la concurrence en terme de pire rapport qualité prix.

Les clients ne sont pas idiots ils l'ont tous vu et reconnus à moins que tu considères les clients comme des idiots ?

Et si Fca a investit aux usa c'est surtout parce que c'est Chrysler group qui tire les bénéfices depuis la création de Fca, que fiat spa était et a toujours été un gros boulet qui ne ramenait jamais le moindre sou pour le groupe.

Et c'est pas les produits de la plateforme Giirgio qui a ramené le moindre bénéfice à Fca. Donc depuis qu'il y a Stellantis, normal que cette plateforme en carton a été mis au rébus.

Mais bon Fca était un groupe perclus de problèmes et d'échecs. Ce groupe passait son temps à vendre des filiales, des sociétés pour continuer à survivre un peu plus longtemps (Ferrari puis Magnelli puis Comau) le temps de trouver un pigeon qui veut bien s'unir avec elle pour le pire mais certainement pas pour le meilleur.

Depuis que Tavares est Ceo de Stellantis il passe son temps à planquer les cadavres dans le placard (comme les moteurs frauduleux made in fiat) et faire un lobby intensif auprès des pouvoirs publics français et européens pour ralentir ou abroger tout projet de loi pour la lutte contre les émissions de gaz à effets de serre.

   

Toujours cette haine anti-italienne que tu déverses...

Maintenant le nombre de ventes est lié à la qualité de la plateforme ? :confused:

Surtout pas au marketing, à l'absence d'une gamme complète, ni à l'image de marque ternie. Surtout pas ! L'acheteur est nettement plus sensible à "la qualité de la plateforme" qu'à tous ces critères.

D'où sors-tu que cette plateforme est nulle ??

Le châssis des Alfa est plutôt encensé par la presse. Et la plateforme supporte des moteurs jusqu'à 500ch, 4 roues motrices...

Chaque troll a son explication sur la mévente des concurrents qu'il n'aime pas.

Si on suit TeteDoeuf, tout modèle qui se vend mieux qu'un autre est forcément meilleur. Surtout si c'est une Peugeot.

Entre autre idiotie.

Merci d'en rajouter une :bien:

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

Les châssis PSA ne sont pas bons, il suffit d'en voir les défauts, notamment sur les trains arrière.

C'est leurs réglages que la presse (française) encense.

Mais sur les dernières 208 et 2008, ça n'était pas trop ça... :ange:

   

Si vous avez des connaissances limitées sur le sujet, prenez le temps de vous renseigner... Si ce n'est que du troll, je perds mon temps...

PSA fait les châssis parmi les meilleurs du marché. Le rapport rigidité/poids, les techniques de soudage/collage, le coût unitaire, les capacités dynamiques, la modularité, etc.

Il n'y a pas seulement la presse française qui les encensent ! TOUTE le presse ! Et d'un point de vue plus technique, rapprochez-vous d'ingénieurs.

J'espère simplement que c'était de la méconnaissance...

Et cela ne change rien au sujet initial. Aussi incroyable soit la plateforme Giorgio (j'en rajoute des tonnes vous le voyez), elle est inutile en 2022 car faiblement modulable et incapable d'être utilisée pour les nouvelles mobilités. Du bon sens !

Par

En réponse à n1cool

Oui c'est sur Alfa ne fait aucune pub, Maserati non plus n'en faisait pas.

C'est sur que ds ou Cupra en font plus mdr.

Dans nombre de magazines que je lisais, j'étais abonné à plusieurs mags et deux quotidiens plus j'avais un accces illimité sur quantité d'autres magazines, je voyais des pubs alfa très régulièrement et aussi Maserati.

Et pareil à la télé.

Dire que si alfa et Maserati ont été des purs bides commerciaux c'est parce qu'ils faisaient pas de pubs c'est totalement faux. Ils en faisaient même beaucoup plus que la concurrence alors qu'ils vendaient rien.

Pareil pour fiat qui fait une pub monstre alors qu'ils sont même en pas dans le top 10 des ventes en France.

Les Giulia, Stelvio, gibli , Levante si elles se vendent pas, si elles sont tellement au fond du trou au niveau des ventes par rapport à la concurrence, si elles sont les bonnes dernières de leur catégorie avec une sacrée avance sur l'avant dernier c'est surtout parce que la plateforme Giorgio c'est de la grosse merde.

Ce qui a été conçu dessus a écrasé la concurrence en terme de pire rapport qualité prix.

Les clients ne sont pas idiots ils l'ont tous vu et reconnus à moins que tu considères les clients comme des idiots ?

Et si Fca a investit aux usa c'est surtout parce que c'est Chrysler group qui tire les bénéfices depuis la création de Fca, que fiat spa était et a toujours été un gros boulet qui ne ramenait jamais le moindre sou pour le groupe.

Et c'est pas les produits de la plateforme Giirgio qui a ramené le moindre bénéfice à Fca. Donc depuis qu'il y a Stellantis, normal que cette plateforme en carton a été mis au rébus.

Mais bon Fca était un groupe perclus de problèmes et d'échecs. Ce groupe passait son temps à vendre des filiales, des sociétés pour continuer à survivre un peu plus longtemps (Ferrari puis Magnelli puis Comau) le temps de trouver un pigeon qui veut bien s'unir avec elle pour le pire mais certainement pas pour le meilleur.

Depuis que Tavares est Ceo de Stellantis il passe son temps à planquer les cadavres dans le placard (comme les moteurs frauduleux made in fiat) et faire un lobby intensif auprès des pouvoirs publics français et européens pour ralentir ou abroger tout projet de loi pour la lutte contre les émissions de gaz à effets de serre.

   

"Ce groupe passait son temps à vendre des filiales, des sociétés pour continuer à survivre un peu plus longtemps (Ferrari puis Magnelli puis Comau)"

Ferrari n'a pas été vendue, la marque a juste été séparée de FCA et reste propriété des Agnelli. Idem Comau, qui aux dernières nouvelles, fait toujours partie de Stellantis. Quand aux ventes effectives (Magneti Marelli,...), elles ont surtout été des opérations juteuses financement pour les Agnelli.

Donc, avant de raconter des âneries, il faudrait déjà se renseigner correctement.

Par

En réponse à Critias

"la plate-forme n a rien à voir concernant les mauvaises ventes des alfa par exemple.."

:bien::bien:

C'est surtout dû au positionnement tarifaire ainsi qu'une gamme peu complète (absence de break, voir de coupé, sur la Giulia par exemple).

   

Vous avez carrément raison : le plus gros problème d'Alfa, c'est la partie commerciale et tarifaire...

Je suis un fan d'Alfa, j'en possède une ancienne et bientôt j'espère deux. Je suis allé voir chez eux pour remplacer mon ancienne BMW Série 4 de fonction.

Résultat ? Une concession Fiat hautaine et qui vous laisse poireauter, une Giulia disponible à l'essai seulement sur rdv avec un commercial très suspicieux (j'avais une 430d à 65k€ garée devant mais bon...), personne qui vous rappelle, un commercial différent le jour de l'essai, aucun des deux ne connaissait le véhicule ni les équipements, etc. j'en passe et des meilleures...

La voiture ? Géniale à conduire mais avec de gros défauts comme le coffre, les places arrières, la finition ou le système multimédia.

Au pire, je me dis que je peux passer outre les défauts si la voiture m'enchante vraiment... Le devis ? 25% plus cher qu'une BMW série 3 mieux optionnée et plus puissante. Bref, je suis resté chez BMW.

Au revoir Alfa ! Dommage !

Par

En réponse à n1cool

La base d'une plateforme ce n'est pas d'avoir un super train roulant, la base d'une plateforme c'est avant tout d'être une base d'economie de coût.

La Giorgio était tellement un échec que les véhicules qui en ont été équipés ont tous été de gros échec commerciaux.

Les alfa Stelvio et Giulia, les Maserati Levante et Guibli ont été des BIDES monumentaux.

Si les constructeurs faisaient des plateformes hors de prix, leur véhicules ne se vendraient pas.

Le travail des ingénieurs c'est justement de faire des plateformes qui allaient technologie, expertise de chassis, poids et coût.

Voilà pourquoi les véhicules des plateformes PSA, Volkswagen, Toyota, Hyundai sont des reussites.

La Giorgio c'est un énorme bide. Une des pires plateformes jamais conçues.

Tous les vehicules qui en ont decoulés ont été des énormes échecs industriel et une pure catastrophe financière.

On a beau s'appeler Maserati et fixer des tarifs super élevés, quand le véhicule est merdique Hé ben les clients n'achètent pas.

Alors si le design des Levante ou Ghibli te plaisent où sont passables, pourquoi cette marque en carton est à la rue au niveau des ventes d'après toi ?

Je vais te répondre. Parce que son tarif est démesuré pour la produit vendu.

Pourquoi Alfa vend moins que DS ou Cupra qui sont des nouvelles marques ?

Parce que ses tarifs sont démesurés par rapport au produit.

Oui la plateforme Giorgio est une belle quenelle. Elle est ultra trop coûteuse pour ce qu'elle propose.

Et facile de faire des supers plateformes si on regarde pas le coût de revient mais c'est le client qui choisit et qui décide qui a construit la meilleure plateforme. Et la Giorgio a clairement été mise au ban. Elle répond pas du tout aux attentes des clients.

Et les journalistes essayeurs ne sont pas les payeurs.

Leur avis ne comptent pas.

Car quand il s'agit d'acheter du premium ou du luxe c'est jamais Alfa ou Maserati qui est recommandé. Personne en veut et en premier les journalistes quand il s'agit de passer à la caisse.

   

Tu confonds la plateforme et le véhicule. Si on exclut le fait que la plateforme n’accepte que du thermique « pur » (son principal défaut pour moi) pour le reste, elle est bonne et adapté aux véhicules ciblés (gros véhicules plutôt haut de gamme).

Si les véhicules qui en sont équipés se vendent mal, ça n’est pas lié à la plateforme mais aux concurrents respectifs pour d’autres raisons. Par exemple, la Giulia et le Stevio, bien qu’aillant un comportement au niveau de leurs concurrentes BAM, sont en retard sur la finition et les techno embarquées

Par

En réponse à lapoutre45

Vous avez carrément raison : le plus gros problème d'Alfa, c'est la partie commerciale et tarifaire...

Je suis un fan d'Alfa, j'en possède une ancienne et bientôt j'espère deux. Je suis allé voir chez eux pour remplacer mon ancienne BMW Série 4 de fonction.

Résultat ? Une concession Fiat hautaine et qui vous laisse poireauter, une Giulia disponible à l'essai seulement sur rdv avec un commercial très suspicieux (j'avais une 430d à 65k€ garée devant mais bon...), personne qui vous rappelle, un commercial différent le jour de l'essai, aucun des deux ne connaissait le véhicule ni les équipements, etc. j'en passe et des meilleures...

La voiture ? Géniale à conduire mais avec de gros défauts comme le coffre, les places arrières, la finition ou le système multimédia.

Au pire, je me dis que je peux passer outre les défauts si la voiture m'enchante vraiment... Le devis ? 25% plus cher qu'une BMW série 3 mieux optionnée et plus puissante. Bref, je suis resté chez BMW.

Au revoir Alfa ! Dommage !

   

Merci d'ajouter du grain à moudre à mes propos.:bien:

J'oubliais en effet le SAV déplorable - mais vraiment déplorable -, des vendeurs pas vraiment pros et un manque de considérations vis-à-vis du client. J'irais même plus loin : le SAV et le commercial sont LES gros points noirs de l'ex-FCA.

Par

En réponse à charly_chine

c'est tellement dommage que nous n'ayons pas eu la superbe 200c pourtant adaptée à nos routes.

je garde un excellent souvenir de ma Sebring sedan V6. Une berline toute option, agréable à vivre, avec un moteur et une boîte très onctueuse.

   

Et moi je garde précieusement ma Chrysler Le Baron cabriolet V6 de 1991, en très bon état...

Par

En réponse à Critias

Merci d'ajouter du grain à moudre à mes propos.:bien:

J'oubliais en effet le SAV déplorable - mais vraiment déplorable -, des vendeurs pas vraiment pros et un manque de considérations vis-à-vis du client. J'irais même plus loin : le SAV et le commercial sont LES gros points noirs de l'ex-FCA.

   

Il ne faut pas oublier que FCA avait massacré son réseau historique. Je me souviens d'avoir longuement discuté avec d'anciens concessionnaires qui avaient mis la clé sous la porte après des décennies de bons et loyaux services.

Beaucoup d'entreprises oublient qu'on "achète le commercial avant d'acheter le produit". Si le prospect n'a pas confiance, il ne signera pas sauf cas rare où il veut vraiment le produit et achète une réduction.

Par

Il y a de l'inspiration SAAB dérive d'un concept car sous les traits de Jason ??? à l'avant et le bandeau arrière pour les feux ressemble au porsche Cayenne coupé :beuh:

Par

La même en Europe s’appellera Lancia !!!!!!!

Par

En réponse à Gastor

La même en Europe s’appellera Lancia !!!!!!!

   

Peu probable puisqu'il a été dit que les Lancia auront leur style propre.

Par

En réponse à Critias

Peu probable puisqu'il a été dit que les Lancia auront leur style propre.

   

Bien sûr, puisque c'est la stratégie du Groupe et que c'est pour cela que sont développées les nouvelles plates-formes. :bah:

Par

En réponse à Oyama

Tu confonds la plateforme et le véhicule. Si on exclut le fait que la plateforme n’accepte que du thermique « pur » (son principal défaut pour moi) pour le reste, elle est bonne et adapté aux véhicules ciblés (gros véhicules plutôt haut de gamme).

Si les véhicules qui en sont équipés se vendent mal, ça n’est pas lié à la plateforme mais aux concurrents respectifs pour d’autres raisons. Par exemple, la Giulia et le Stevio, bien qu’aillant un comportement au niveau de leurs concurrentes BAM, sont en retard sur la finition et les techno embarquées

   

Sur Wikipedia, la dernière Grand Cherokee est équipée de la plateforme Giorgio.

Et elle est dispo en hybride rechargeable.

Qui croire ? :bah:

Par

En réponse à Acura

Sur Wikipedia, la dernière Grand Cherokee est équipée de la plateforme Giorgio.

Et elle est dispo en hybride rechargeable.

Qui croire ? :bah:

   

"Qui croire ? :bah:"

Le Wikipédia. Cela fait longtemps qu'il a été que le nouveau Grand Cherokee serait basé sur la plateforme Giorgio.

 

Par

En réponse à Critias

"Qui croire ? :bah:"

Le Wikipédia. Cela fait longtemps qu'il a été que le nouveau Grand Cherokee serait basé sur la plateforme Giorgio.

   

C'était un peu réthorique comme question.

Au vu du nombre de personnes qui descendent la plateforme, parce qu'elle est soi-disant nulle et non adaptable, figée, dédiée uniquement au thermique, tout ça.

Presque elle serait critiquée car réservée aux hauts de gamme... ben oui, une plateforme cible un ou des segments spécifiques. Comme chez tous les constructeurs.

 

SPONSORISE

Actualité Chrysler

Toute l'actualité

Forum Chrysler