Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Essence de synthèse : et si l'électrique était finalement une impasse ?

Pierre Desjardins

Essence de synthèse : et si l'électrique était finalement une impasse ?

Déposer un commentaire

Par

Non mais putain, le rendement de la filière :peur:

Comment on peut sortir des conneries pareilles ????

Par

Donc l'énergie vient des éoliennes....

Par

Le cauchemar des fans de boite a pile.

Imaginez, tout s'écroule dans leur modèle si on peut capter le C02 dans l'air.

L'évolution technologique face a la régression à toujours gagné dans l'histoire de l'humanité.

Ce que j'entends par régression ce n'est pas du tout la VE car la VE est une évolution technologique (mais du passé, bien avant le thermique).

Une régression c'est quand une technologie n'est pas suffisamment avancée pour prendre des parts de marché naturellement. Une régression c'est quand on a besoin de casser le reste et de soutenir artificiellement une techno pour qu'elle puisse exister.

La VE est une bonne chose si elle fait partie de l'offre et qu'elle est mise en concurrence légitime et non biaisée avec le reste des technologies.

Que l'on souhaite sanctionner les rejets de CO2, même si je suis contre, si on part dans cette optique soyons cohérent.

Une VE pollue 2 fois moins qu'une thermique (pour le C02, puisque la pollution ne se résume qu'à ça aujourd'hui) admettons : les taxes, les malus, etc devrait être deux fois inférieur mais devrait exister.

Hors 2500 euros de malus pour une thermique + 70% de taxes sur le carburant, une TVS a payer (pour les pro), une carte grise plein pot, etc...

Pour une voiture électrique équivalente ca devrait donner a minima : 1250 euros de malus, 35% de taxe sur l'électricité, une TVS divisé par 2 mais bien présente, etc...

A la place de ça, on a 6000 euros de bonus, quasi pas de taxe sur l'électricité pour la recharge, une TVS exonérée, une CG quasi gratuit, etc...

C'est a dire que au delà de biaiser le marché en mettant le C02 comme schéma directeur, on n'a même pas d'équité sur ce terrain d'un point de vue taxation et fiscalité. :bah:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Sauf qu'ici on passe par l'électricité pour capter du CO2 et ajouter de l'hydrogène. Capter le CO2 dans l'air, les plantes le font depuis des millions d'année... avec de l'énergie. Face à toute solution miracle on doit se poser la question : d'où vient l'énergie ?

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Au contraire ça veut rien dire sur l'efficacité ou non de l'électrique pour luter contre le dérèglement climatique :bah:

Si ton raisonnement se base sur l'intelligence collective, tu devrais t'en méfier

:biggrin:

Par

Chili Europe ... le carburant est téléporté ?

"cela ne veut pas dire que le moteur à combustion arrête d'en émettre en l'utilisant comme carburant puisqu'il est brûlé exactement de la même façon."

Donc toujours la même pollution ...

L'électricité est inépuisable, les techniques d'aujourd'hui ne sont simplement pas encore adaptées et .... malheureusement des lobbys puissants mettent des bâtons dans les roues pour que cela n'arrivent pas trop vite

Par

Produire de l'électricité pour produire du carburant qu'il faudra ensuite transporter dans des camions, cargos qui eux mêmes utilisent du carburant fossile qu'il a fallu extraire et transformer avec de l'électricité elle même produite dans certain pays avec de l'Energie fossile .:beuh: :beuh: :beuh:

Je préfère avoir de l'électricité produite dans mon pays avec du nucléaire et ou hydraulique ... et abreuver directement une batterie d'un véhicule électrique.

Par

la problématique, c est que nos politiciens de tout bord , sont incapable de gérer un pays dans le temps

ils ne savent que résoudre des problèmes dans l urgence, sans analyser la pérennité sur le long terme

et si effectivement le procédé de Porsche était la solution miracle ? quid du VE ?

Par

Moi je refuse qu’on m’impose le VE tant que les pays comme les USA, le bresil, la russie ou la chine n’ont pas réduit leurs émissions de CO2 drastiquement.

Et qu’on aura arrêté les betises type croisière.

Et après si il y’a encore besoin de réduire l’empreinte carbone j’accepterais de passer au VE.

Par

Sacrée usine à gaz, à tous les sens du terme!!! Mais si ça marchait, ce dont je doute fortement, ça serait vraiment chouette!

Par

En réponse à Entreles3monts

Produire de l'électricité pour produire du carburant qu'il faudra ensuite transporter dans des camions, cargos qui eux mêmes utilisent du carburant fossile qu'il a fallu extraire et transformer avec de l'électricité elle même produite dans certain pays avec de l'Energie fossile .:beuh: :beuh: :beuh:

Je préfère avoir de l'électricité produite dans mon pays avec du nucléaire et ou hydraulique ... et abreuver directement une batterie d'un véhicule électrique.

   

Sans compter que si on met tous ceux qui brassent du vent à actionner des éoliennes tout en pédalant sur la génératrice, on devrait pouvoir exporter de l'électricité!

Sérieusement: les déchets nucléaires, c'est "après moi le déluge"; les énergies fossiles aussi, mais au moins quand on arrête de rouler on n'émet pas de CO2 en excédent.

Quant aux énergies renouvelables, ceux qui veulent détourner des surfaces cultivables de leur vocation nourricière sont d'authentiques monstres d'égoïsme.

Soyons honnêtes: notre mode de vie est en lui-même une catastrophe écologique. Dans l'état actuel de nos connaissances, seule la traction animale peut se targuer d'un bilan neutre... tant que l'élevage se contente de ce que produit la végétation!

Par

En réponse à meca32

Non mais putain, le rendement de la filière :peur:

Comment on peut sortir des conneries pareilles ????

   

Clairement, le rendement est complètement absurde. Après le démarche peut se comprendre si on considère la survie des véhicules thermiques...déjà produit.... Le fait de ne pas en produire de nouveau permet une belle économie de CO2, notamment parce que la production d'acier est les premières sources d'émission de CO2.

Par

En réponse à VARVILO

Sans compter que si on met tous ceux qui brassent du vent à actionner des éoliennes tout en pédalant sur la génératrice, on devrait pouvoir exporter de l'électricité!

Sérieusement: les déchets nucléaires, c'est "après moi le déluge"; les énergies fossiles aussi, mais au moins quand on arrête de rouler on n'émet pas de CO2 en excédent.

Quant aux énergies renouvelables, ceux qui veulent détourner des surfaces cultivables de leur vocation nourricière sont d'authentiques monstres d'égoïsme.

Soyons honnêtes: notre mode de vie est en lui-même une catastrophe écologique. Dans l'état actuel de nos connaissances, seule la traction animale peut se targuer d'un bilan neutre... tant que l'élevage se contente de ce que produit la végétation!

   

Si tu réunis tous les déchets nucléaires du monde en un seul endroit depuis l'apparition de la filière, cela représente la quantité folle en volume...d'un gros gymnase.... évidemment ca prend en réalité plus de place car les réunir tous au même endroit ressemblerai à une bombe atomique.... Mais à date, pas de solution de remplacement, le renouvelable ca sera jamais plus de 10 à 15% de l'electricité...et si on veut revenir à que du renouvelable, cela veut dire que la taille de notre économie doit se réduire de...85%!

Par

Ces calculs foireux... On capte du Co2 dans un pays, on en rejette dans l'autre et hop c'est bon. Et les particules fines, il n'y a pas que le Co2 qui pose problème. Si encore ce carburant permettait de reduire les rejets directement en sortie moteur, on pourrait espérer, mais là c'est une blague. Et la production est ridicule par rapport a la demande même en multipliant les sites de production.

Par

En réponse à Axel015

Le cauchemar des fans de boite a pile.

Imaginez, tout s'écroule dans leur modèle si on peut capter le C02 dans l'air.

L'évolution technologique face a la régression à toujours gagné dans l'histoire de l'humanité.

Ce que j'entends par régression ce n'est pas du tout la VE car la VE est une évolution technologique (mais du passé, bien avant le thermique).

Une régression c'est quand une technologie n'est pas suffisamment avancée pour prendre des parts de marché naturellement. Une régression c'est quand on a besoin de casser le reste et de soutenir artificiellement une techno pour qu'elle puisse exister.

La VE est une bonne chose si elle fait partie de l'offre et qu'elle est mise en concurrence légitime et non biaisée avec le reste des technologies.

Que l'on souhaite sanctionner les rejets de CO2, même si je suis contre, si on part dans cette optique soyons cohérent.

Une VE pollue 2 fois moins qu'une thermique (pour le C02, puisque la pollution ne se résume qu'à ça aujourd'hui) admettons : les taxes, les malus, etc devrait être deux fois inférieur mais devrait exister.

Hors 2500 euros de malus pour une thermique + 70% de taxes sur le carburant, une TVS a payer (pour les pro), une carte grise plein pot, etc...

Pour une voiture électrique équivalente ca devrait donner a minima : 1250 euros de malus, 35% de taxe sur l'électricité, une TVS divisé par 2 mais bien présente, etc...

A la place de ça, on a 6000 euros de bonus, quasi pas de taxe sur l'électricité pour la recharge, une TVS exonérée, une CG quasi gratuit, etc...

C'est a dire que au delà de biaiser le marché en mettant le C02 comme schéma directeur, on n'a même pas d'équité sur ce terrain d'un point de vue taxation et fiscalité. :bah:

   

Le modèle électrique s’écroulera si on ne trouve pas très rapidement un suppléant aux batteries lithium qui n'utilise pas d"éléments rares, ne soit pas aisément recyclable, soit économique bon marché, trouvable un peu partout et écologiquement neutre. Sans cela c'est droit dans le mur les boites à piles.

Bien sur qu'aujourd'hui l’électrique ne se vend que par son soutient fiscal et le bashing fiscal anti Thermique. supprime les malus des thermique et les bonus des électriques il ne se vendra plus une électrique ou tout du moins cela retournera au marché de niche qu'il a toujours été moins de 0.5%

Par

L'impasse, c'est de persister à croire que tout le monde pourra continuer à rouler en voiture comme avant.

Par

En réponse à Axel015

Le cauchemar des fans de boite a pile.

Imaginez, tout s'écroule dans leur modèle si on peut capter le C02 dans l'air.

L'évolution technologique face a la régression à toujours gagné dans l'histoire de l'humanité.

Ce que j'entends par régression ce n'est pas du tout la VE car la VE est une évolution technologique (mais du passé, bien avant le thermique).

Une régression c'est quand une technologie n'est pas suffisamment avancée pour prendre des parts de marché naturellement. Une régression c'est quand on a besoin de casser le reste et de soutenir artificiellement une techno pour qu'elle puisse exister.

La VE est une bonne chose si elle fait partie de l'offre et qu'elle est mise en concurrence légitime et non biaisée avec le reste des technologies.

Que l'on souhaite sanctionner les rejets de CO2, même si je suis contre, si on part dans cette optique soyons cohérent.

Une VE pollue 2 fois moins qu'une thermique (pour le C02, puisque la pollution ne se résume qu'à ça aujourd'hui) admettons : les taxes, les malus, etc devrait être deux fois inférieur mais devrait exister.

Hors 2500 euros de malus pour une thermique + 70% de taxes sur le carburant, une TVS a payer (pour les pro), une carte grise plein pot, etc...

Pour une voiture électrique équivalente ca devrait donner a minima : 1250 euros de malus, 35% de taxe sur l'électricité, une TVS divisé par 2 mais bien présente, etc...

A la place de ça, on a 6000 euros de bonus, quasi pas de taxe sur l'électricité pour la recharge, une TVS exonérée, une CG quasi gratuit, etc...

C'est a dire que au delà de biaiser le marché en mettant le C02 comme schéma directeur, on n'a même pas d'équité sur ce terrain d'un point de vue taxation et fiscalité. :bah:

   

Je préfères écouter un vrai ingénieur avec de vrais arguments scientifiques et techniques plutôt qu'un mec qui passe ses journées sur Caradisiac :

https://www.youtube.com/watch?v=0d0MPg7DxbY

Les eFuels, ça sera très bien pour une certaine élite et pour faire rouler les vielles thermiques de collection, le reste sera déjà avec un moteur électrique sous le capot.

Par

"produire de l'essence de synthèse appelée « eFuel » en combinant de l'hydrogène avec du carbone tiré de l'atmosphère"

Donc on va utiliser de l'hydrogène, qui actuellement a un bilan CO2 et un rendement désastreux en plus de consommer de l'électricité, pour produire de l'essence juste pour garder des pistons dans nos bagnoles ?

Rappelons que personne ne conteste que même l'hydrogène vert consomme énormément d'électricité.

Et si (par exemple, hein), on mettait cette électricité directement dans une batterie reliée à un moteur dont le rendement est de l'ordre de 95% ?

"Porsche précise bien toutefois qu'il ne s'agit pas d'un retour en arrière vers le moteur à combustion dans sa gamme qui s'est fortement électrifiée ces dernières années mais plutôt que cela permettra de maintenir en vie certains de ses modèles tout en diminuant l'empreinte CO2 de la marque pour satisfaire son ambition de devenir neutre en 2030."

Ah, OK. Alors pourquoi ce titre d'article ? Caradisiac toujours plus fort dans l'excitation des petrolheads et le putaclic.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Bizarrement l’électrique pur (78% de part de marché en septembre en a Norvège) semble très bien marcher. Et ce même dans un environnement aux hivers très froids.

Étonnant non?

Le VE n’est aucunement une impasse, simplement le meilleur rendement énergétique pour se déplacer.

Pour rappel un litre d’essence est équivalent à 10 kWh.

Un véhicule électrique moyennement performant va faire du 15 kWh/100km en conditions réelle soit l’équivalent de 1,5l/100km

Je crois que c’est clair.

Sans parler des bénéfices de l’électrique pour doper les énergies renouvelables. Comme un véhicule est souvent à l’arrêt, il peut être rechargé au moment où les renouvelables produisent le plus.

À terme les batteries pourront réinjecter l’électricité dans le réseau aux heures de pointe.

Par

En réponse à Axel015

Le cauchemar des fans de boite a pile.

Imaginez, tout s'écroule dans leur modèle si on peut capter le C02 dans l'air.

L'évolution technologique face a la régression à toujours gagné dans l'histoire de l'humanité.

Ce que j'entends par régression ce n'est pas du tout la VE car la VE est une évolution technologique (mais du passé, bien avant le thermique).

Une régression c'est quand une technologie n'est pas suffisamment avancée pour prendre des parts de marché naturellement. Une régression c'est quand on a besoin de casser le reste et de soutenir artificiellement une techno pour qu'elle puisse exister.

La VE est une bonne chose si elle fait partie de l'offre et qu'elle est mise en concurrence légitime et non biaisée avec le reste des technologies.

Que l'on souhaite sanctionner les rejets de CO2, même si je suis contre, si on part dans cette optique soyons cohérent.

Une VE pollue 2 fois moins qu'une thermique (pour le C02, puisque la pollution ne se résume qu'à ça aujourd'hui) admettons : les taxes, les malus, etc devrait être deux fois inférieur mais devrait exister.

Hors 2500 euros de malus pour une thermique + 70% de taxes sur le carburant, une TVS a payer (pour les pro), une carte grise plein pot, etc...

Pour une voiture électrique équivalente ca devrait donner a minima : 1250 euros de malus, 35% de taxe sur l'électricité, une TVS divisé par 2 mais bien présente, etc...

A la place de ça, on a 6000 euros de bonus, quasi pas de taxe sur l'électricité pour la recharge, une TVS exonérée, une CG quasi gratuit, etc...

C'est a dire que au delà de biaiser le marché en mettant le C02 comme schéma directeur, on n'a même pas d'équité sur ce terrain d'un point de vue taxation et fiscalité. :bah:

   

J'espère que vous appliquez le même raisonnement aux autres crédit d'impôts et niches fiscales dont vous bénéficiez.

Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de rage.

Si rien n'est fait pour soutenir le ve en attendant que le prix des batteries baissent (déjà -50% en 10 ans!), vous pensez que l'objectif de réduire les émissions sera atteint ?

Si les états ne font rien contre ce changement climatique, vous direz quoi qd les réfugiés climatiques, pour fuir la mort, traverseront vos murs de frontières et dormiront devant votre porte que vous croyez sécurisée? Demander à ceux qui dormaient au chaud ds leur belle villa au pied d'une belle montagne ds le sud tout près de vous.

Vous voulez des règles du jeu soit disant équitable mais uniquement quand ça vous arrange. Votre voisin, on s'en fout n'est-ce pas !

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Donc si pour extraire ce pétrole de façon rentable en oubliant accessoirement son impact climatique, le coût de l'essence continuait de grimper, ca ne vous dérange absolument pas n'est-ce pas ? Mais après vous soutiendrai allègrement les gilets jaunes. Cohérence quand tu nous tiens !

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Qu'est-ce que vous ne comprenez pas dans la différence entre ces 2 équations: produire un élément et l'injecter dans un tampon pour l'utiliser directement et celle de produire un élément pour en produire un autre pour en produire un autre puis l'injecter dans un tampon pour au final n'utilisez réellement que 40% de ce tampon et brûler à vide les 60% restants?

C'est plus clair pour vous ?

Par

Il est vrai que l'on peut s'interroger sur le fait qu'avec les avancées technologiques que nous avons connues, personne n'ait réussi (ou souhaité) mettre au point des carburants de substitution. Cela éviterait de mettre à la benne des millions de bagnoles, ce qui serait certainement plus vertueux que de fabriquer des VE pour les remplacer.

Par

En réponse à Bionel.fr

Bizarrement l’électrique pur (78% de part de marché en septembre en a Norvège) semble très bien marcher. Et ce même dans un environnement aux hivers très froids.

Étonnant non?

Le VE n’est aucunement une impasse, simplement le meilleur rendement énergétique pour se déplacer.

Pour rappel un litre d’essence est équivalent à 10 kWh.

Un véhicule électrique moyennement performant va faire du 15 kWh/100km en conditions réelle soit l’équivalent de 1,5l/100km

Je crois que c’est clair.

Sans parler des bénéfices de l’électrique pour doper les énergies renouvelables. Comme un véhicule est souvent à l’arrêt, il peut être rechargé au moment où les renouvelables produisent le plus.

À terme les batteries pourront réinjecter l’électricité dans le réseau aux heures de pointe.

   

78% des parts en voiture neuve haha parce que le tout des vehicules roulants c'est de 85% de véhicules thermique et 15% de VE:lol::lol::lol:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

C'est marrant parce qu'il y a bien longtemps, on a saisi que de brûler du pétrole indéfiniment allait poser un problème climatique et que donc le problème n'était plus de trouver du pétrole mais de réussir à s'en passer.

Par

Oui l'électrique est une impasse, cette énergie ne fonctionne qu'avec des profils bien définis (Recharge à domicile, voiture couteuse à l'achat), par conséquent il faut travailler sur d'autres énergies en parallèle:bah:

Pour ce qui est de Porsche, il vont l'utiliser dans un premier temps dans la compétition qui sert de laboratoire géant, étant donné que l'électrique n'est pas très performant sur une course d'endurance (comme Toyota avec l'hydrogène ):bien:

Si l'électrique était la solution miracle, les constructeurs n'investiraient certainement pas des millions dans d'autres énergies, de plus les pros VE n'ont pas à décider pour les autres, si leur voiture correspond à leur besoin tant mieux mais qu'ils n'en dégoutent pas les autres :coucou:

Par

D'un point de vue purement théorique, créer un cercle vertueux où le CO2 relâché est re-capté pour créer un nouveau carburant est la meilleure solution qui soit. Ça résout - toujours en théorie - le problème du CO2 relâché ET on garde les mêmes infrastructures, que ce soit pour le transport, le stockage ou la distribution du carburant. Sans même parler de la connaissance mécanique des moteurs à combustion. Donc, je répète que c'est en théorie, cette solution a tout pour plaire ou presque.

Pourrait-on également imaginer "stabiliser" le processus du réchauffement climatique en captant plus de CO2 que nécessaire, à terme ? Si selon certains happy few, la technologie va "nous sauver" de notre funeste destin auto-engendré, il vaudrait peut-être mieux miser sur ce type d'approche que partir voguer dans les sables martiens ou je-ne-sais-quoi de complètement ubuesque...

Par

C'est la réalité qui va nous rattraper les pro ve vont tomber de haut

Par

Faut regarder les travaux de George Olah sur "The Methanol Economy",

oui c'est une vision long terme, mais si on a beaucoup d'énergie sans faire du CO2 (la fusion un jour ?) pour faire beaucoup de H2, en suite faire de la recapture du CO2 atmosphérique et combiner les deux pour faire du methanol...

et en suite d'autres carburants, "negatifs" en CO2, c'est peut-etre la seule façon de s'en sortir au long terme .....

(parceque au hasard 80 millions de bagnoles par an avec disons 400kg de batteries .. 32 millions de tonnes de batteries a fabriquer par an ... )

Par

2€ le litre pour des caisses valant plus de 100k€ hors options, ça reste acceptable.

Après, oui, ça ne sera clairement pas pour monsieur "tout le monde".

Par

En réponse à meca32

Non mais putain, le rendement de la filière :peur:

Comment on peut sortir des conneries pareilles ????

   

En quoi est-ce une connerie si derrière, les gens de Porsche savent qu'il y aura des clients?

Et là, on ne parle pas de celui qui roule en Sandero. :bah:

Par

Capter du CO2 c'est bien. le renvoyer direct dans l'atmosphère c'est débile.

Il y a TROP de CO2 dans l'air, donc il ne faut plus en émettre que le moins possible, quelle que soit sa provenance. Le moteur thermique a un rendement débile en plus d'être une source majeure d'émission de polluants. Il faut donc le remplacer par des alternatives moins polluantes. Aujourd'hui l'alternative la plus crédible côté émissions et polluants est le moteur électrique. Il y aura probablement mieux un jour, mais aujourd'hui l'alternative la plus crédible est électrique.

Par

En réponse à STL

Clairement, le rendement est complètement absurde. Après le démarche peut se comprendre si on considère la survie des véhicules thermiques...déjà produit.... Le fait de ne pas en produire de nouveau permet une belle économie de CO2, notamment parce que la production d'acier est les premières sources d'émission de CO2.

   

Oui, j'entends bien, mais le titre de l'article de cara laisse penser que cet e-fuel serait une solution pour continuer à rouler avec des moteurs thermiques, puisqu'il pose la question " Essence de synthèse : et si l'électrique était finalement une impasse ?" et ça c'est totalement différent .

Ceci dit je crains fort que ce qui empêchera à l'avenir de rouler avec des moteurs thermiques ce sera plutôt le manque de pièces de rechange que le manque de carburant et je ne parle pas de la crise actuelle, je parle du fait que les constructeurs abandonnent la fabrication de celles ci très rapidement après la fin de la commercialisation du modèle concerné.

Et pour en revenir à ce que je disais dans mon premier message ce qu'il faut bien comprendre quand on parle rendement c'est qu'une filière comme celle de l'e-fuel est tellement pourrie que la quantité de matériaux divers et variés nécessaires aux unités de production devient totalement absurde, c'est un peu comme quand on veut remplacer des centrales nucléaires par des éoliennes, leur rendement est tellement mauvais qu'il en faudrait une quantité invraisemblable pour espérer produire ce que centrale nucléaire est capable de fournir, je rappelle en passant qu'en France nous avons d'ores et déjà mis 120 milliards d'euros dans les renouvelables, soit en gros 10 EPR, tout ça pour produire 10% de notre électricité.

Par

En réponse à JPA_

J'espère que vous appliquez le même raisonnement aux autres crédit d'impôts et niches fiscales dont vous bénéficiez.

Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de rage.

Si rien n'est fait pour soutenir le ve en attendant que le prix des batteries baissent (déjà -50% en 10 ans!), vous pensez que l'objectif de réduire les émissions sera atteint ?

Si les états ne font rien contre ce changement climatique, vous direz quoi qd les réfugiés climatiques, pour fuir la mort, traverseront vos murs de frontières et dormiront devant votre porte que vous croyez sécurisée? Demander à ceux qui dormaient au chaud ds leur belle villa au pied d'une belle montagne ds le sud tout près de vous.

Vous voulez des règles du jeu soit disant équitable mais uniquement quand ça vous arrange. Votre voisin, on s'en fout n'est-ce pas !

   

"J'espère que vous appliquez le même raisonnement aux autres crédit d'impôts et niches fiscales dont vous bénéficiez."

Je ne bénéficie d'aucune niche fiscale.

"Si rien n'est fait pour soutenir le ve en attendant que le prix des batteries baissent (déjà -50% en 10 ans!), vous pensez que l'objectif de réduire les émissions sera atteint ?"

L'objectif ne sera pas atteint même avec la VE donc argument biaisé. On a de plus en plus de contrainte, et les rejets de CO² mondiaux continuent leur phase ascendante.

Tu sais pourquoi la Chine pollue bien plus que l'Inde : car d'un côté on a un pays qui se développe de l'autre on a un pays qui stagne dans la pauvreté. Les rejets de CO² sont avant tout lié au développement des pays, peut-on refuser le développement d'un pays au motif de l'écologie ? Je ne pense pas.

"Si les états ne font rien contre ce changement climatique, vous direz quoi qd les réfugiés climatiques, pour fuir la mort, traverseront vos murs de frontières et dormiront devant votre porte que vous croyez sécurisée? Demander à ceux qui dormaient au chaud ds leur belle villa au pied d'une belle montagne ds le sud tout près de vous."

Donc lutter contre le réchauffement climatique se résume à la voiture électrique imposée par la force ? Vous vivez dans une utopie.

1./ Le réchauffement climatique est totalement inarrêtable : VE ou pas VE

2./ Seul les états riches pourront s'adapter : la VE contribue à l'appauvrissement de notre pays avec la perte de notre industrie, donc on se désarme face au réchauffement climatique.

3./ Ton message sur Caradisiac à rejeté du CO², est-ce évitable ? Je pense que oui. :bien:

Par

En réponse à Bionel.fr

Bizarrement l’électrique pur (78% de part de marché en septembre en a Norvège) semble très bien marcher. Et ce même dans un environnement aux hivers très froids.

Étonnant non?

Le VE n’est aucunement une impasse, simplement le meilleur rendement énergétique pour se déplacer.

Pour rappel un litre d’essence est équivalent à 10 kWh.

Un véhicule électrique moyennement performant va faire du 15 kWh/100km en conditions réelle soit l’équivalent de 1,5l/100km

Je crois que c’est clair.

Sans parler des bénéfices de l’électrique pour doper les énergies renouvelables. Comme un véhicule est souvent à l’arrêt, il peut être rechargé au moment où les renouvelables produisent le plus.

À terme les batteries pourront réinjecter l’électricité dans le réseau aux heures de pointe.

   

:bien::bien::bien:

Le moteur thermique profite d'un GROS avantage : la densité énergétique de son carburant. C'est ce qui le sauve encore.

Mais, il convertit seulement 30% de ce carburant en puissance utile.

70% est perdu en vibrations, bruit, chaleur.

Un moteur électrique est bien plus sobre : il convertit 95% de l'énergie électrique qu'on lui fournit, et surtout, ce que les gens ne semble pas bien comprendre, c'est que son rendement reste assez constant quelque soit la charge.

Un moteur thermique utilisé à faible charge (comme en ville par exemple), son rendement déjà mauvais s'effondre encore plus.

Par

En réponse à Bionel.fr

Bizarrement l’électrique pur (78% de part de marché en septembre en a Norvège) semble très bien marcher. Et ce même dans un environnement aux hivers très froids.

Étonnant non?

Le VE n’est aucunement une impasse, simplement le meilleur rendement énergétique pour se déplacer.

Pour rappel un litre d’essence est équivalent à 10 kWh.

Un véhicule électrique moyennement performant va faire du 15 kWh/100km en conditions réelle soit l’équivalent de 1,5l/100km

Je crois que c’est clair.

Sans parler des bénéfices de l’électrique pour doper les énergies renouvelables. Comme un véhicule est souvent à l’arrêt, il peut être rechargé au moment où les renouvelables produisent le plus.

À terme les batteries pourront réinjecter l’électricité dans le réseau aux heures de pointe.

   

La Norvège faut oublier comme exemple reproductible pour les VE...Ensuite le pb des VE c'est les batteries dont la densité énergétique est toujours ridicule face aux carburants....sans compter les difficultés de recharge.

Par

En réponse à fedoismyname

2€ le litre pour des caisses valant plus de 100k€ hors options, ça reste acceptable.

Après, oui, ça ne sera clairement pas pour monsieur "tout le monde".

   

D'ici que ce soit généralisé, avec l'inflation globale, 2 euros ça paraitra pas chère du tout.

Par

En réponse à KM69

Oui l'électrique est une impasse, cette énergie ne fonctionne qu'avec des profils bien définis (Recharge à domicile, voiture couteuse à l'achat), par conséquent il faut travailler sur d'autres énergies en parallèle:bah:

Pour ce qui est de Porsche, il vont l'utiliser dans un premier temps dans la compétition qui sert de laboratoire géant, étant donné que l'électrique n'est pas très performant sur une course d'endurance (comme Toyota avec l'hydrogène ):bien:

Si l'électrique était la solution miracle, les constructeurs n'investiraient certainement pas des millions dans d'autres énergies, de plus les pros VE n'ont pas à décider pour les autres, si leur voiture correspond à leur besoin tant mieux mais qu'ils n'en dégoutent pas les autres :coucou:

   

"Voiture couteuse à l'achat"

Attends quelques années, et même sans subventions, ça sera bien les VE qui seront moins cher que les VT.

"Prise à domicile"

Pareil, le droit à la prise va forcément se démocratiser.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

La voiture électrique à batterie n'est pas une impasse: c'est simplement qu'elle n'est pas adaptée en l'état à tous les besoins et qu'elle n'est pas la seule solution comme beaucoup voudraient nous le faire croire.

Dans tous les cas de figure, il est important de laisser les départements de recherche faire leur boulot. Car c'est en cherchant qu'on trouve et qu'on progresse, quels que soient les domaines.

La régression étant quand on commence à croire que tout est inscrit dans le marbre et qu'il n'y a donc plus besoin de faire quoi que ce soit.

Bref, bravo à Porsche et aux autres de poursuivre leurs recherches.:jap:

Par

En réponse à fedoismyname

En quoi est-ce une connerie si derrière, les gens de Porsche savent qu'il y aura des clients?

Et là, on ne parle pas de celui qui roule en Sandero. :bah:

   

Oui mais ce n'est pas ce que laisse entendre l'article, ni peut-être même pas ce que dit Porsche, mais voir mon message un peu plus haut.

Par

En réponse à pxidr

"Voiture couteuse à l'achat"

Attends quelques années, et même sans subventions, ça sera bien les VE qui seront moins cher que les VT.

"Prise à domicile"

Pareil, le droit à la prise va forcément se démocratiser.

   

Oui, les VE seront moins chères que les VT, non pas parce que leur tarif baissera, mais parce que celui des VT ne cesse de progresser à une vitesse fulgurante.

Ce qui n'est pas une bonne nouvelle en soi en laissant l'idée que la voiture est donc en train de devenir un produit... de luxe.:bah:

Par

En réponse à pxidr

:bien::bien::bien:

Le moteur thermique profite d'un GROS avantage : la densité énergétique de son carburant. C'est ce qui le sauve encore.

Mais, il convertit seulement 30% de ce carburant en puissance utile.

70% est perdu en vibrations, bruit, chaleur.

Un moteur électrique est bien plus sobre : il convertit 95% de l'énergie électrique qu'on lui fournit, et surtout, ce que les gens ne semble pas bien comprendre, c'est que son rendement reste assez constant quelque soit la charge.

Un moteur thermique utilisé à faible charge (comme en ville par exemple), son rendement déjà mauvais s'effondre encore plus.

   

"Le moteur thermique profite d'un GROS avantage : la densité énergétique de son carburant. C'est ce qui le sauve encore."

Ce qui le sauve c'est que malgré le matraquage fiscale, la techno VE est tellement limité pour la plupart des utilisations que les gens n'en veulent pas, même avec un flingue fiscal sur la tempe, même avec un endoctrinement de masse, même avec une propagande verdâtre, même avec des investissements en berne ou carrément stoppé...

Assez fou de voir une technologie encore majoritaire sur le marché du neuf, alors qu'on fait tout pour la détruire... Ca c'est spectaculaire

Par

En réponse à KM69

Oui l'électrique est une impasse, cette énergie ne fonctionne qu'avec des profils bien définis (Recharge à domicile, voiture couteuse à l'achat), par conséquent il faut travailler sur d'autres énergies en parallèle:bah:

Pour ce qui est de Porsche, il vont l'utiliser dans un premier temps dans la compétition qui sert de laboratoire géant, étant donné que l'électrique n'est pas très performant sur une course d'endurance (comme Toyota avec l'hydrogène ):bien:

Si l'électrique était la solution miracle, les constructeurs n'investiraient certainement pas des millions dans d'autres énergies, de plus les pros VE n'ont pas à décider pour les autres, si leur voiture correspond à leur besoin tant mieux mais qu'ils n'en dégoutent pas les autres :coucou:

   

Le VE n'est pas forcément une impasse. Il suffirait de trouver enfin la réaction chimique anode/cathode parfaite. C'est à dire écologique, abondante, capable de stocker beaucoup d'énergie et rapidement, ce qui supplanterait rapidement la technologie Lithium Ion ou Polymère.

C'est à mes yeux un scénario beaucoup plus probable que de compter sur une technologie basée sur de la combustion qui émettra toujours du CO2 et des particules, même si les concentrations sont bien plus faibles qu'à base de pétrole organique.

Par

En réponse à meca32

Oui mais ce n'est pas ce que laisse entendre l'article, ni peut-être même pas ce que dit Porsche, mais voir mon message un peu plus haut.

   

Disons que le gars de Caradisiac s'emballe effectivement un peu vite.

Et pour le moment, Porsche a surtout pour objectif de continuer de faire rouler et donc vendre ses 911 - voiture au tarif élitiste - et non pas de faire rouler des Volkswagen Polo pour les gens lambda.

Mais pour la clientèle aisée ciblée, la démarche de Porsche n'est pas forcément déconnante, c'est ce que je voulais dire. :bah:

Par

En réponse à pxidr

"Voiture couteuse à l'achat"

Attends quelques années, et même sans subventions, ça sera bien les VE qui seront moins cher que les VT.

"Prise à domicile"

Pareil, le droit à la prise va forcément se démocratiser.

   

J'aimerais te croire sur la baisse des prix des VE, mais vu l'inflation dans l'automobile globalement j'ai sérieusement un doute :beuh:

Par

En réponse à fedoismyname

Oui, les VE seront moins chères que les VT, non pas parce que leur tarif baissera, mais parce que celui des VT ne cesse de progresser à une vitesse fulgurante.

Ce qui n'est pas une bonne nouvelle en soi en laissant l'idée que la voiture est donc en train de devenir un produit... de luxe.:bah:

   

La prochaine étape c'est les pavillons...

https://immobilier.lefigaro.fr/article/la-charge-de-la-ministre-du-logement-contre-la-maison-prisee-par-les-francais_f3f03276-2d8e-11ec-9370-7e9ee94f28c7/

Ce qui est assez drôle dans cette cancel culture écologiste c'est que le paradoxe suivant : on lutte contre l'élevage industriels (type élevage intensif) et l'on souhaite imposer se modèle à l'humanité sur le modèle des cages à lapin. C'est cocasse de refuser un modèle glauque au possible à des animaux, mais de vouloir l'imposer à l'Homme.

On notera que la ministre du logement qui prone :

- La mixité sociale (elle vit à Saint-Mandé, la ville la plus bancable du 94 : où quand on croise un migrant c'est que l'on a des hallucination sous LSD)

- La fin des pavillons : (elle vit dans une baraque immense)

Bref, comme d'habitude, on a affaire à des gens déconnectés des réalités et des aspirations des français.

Par

En réponse à arkansis

Le VE n'est pas forcément une impasse. Il suffirait de trouver enfin la réaction chimique anode/cathode parfaite. C'est à dire écologique, abondante, capable de stocker beaucoup d'énergie et rapidement, ce qui supplanterait rapidement la technologie Lithium Ion ou Polymère.

C'est à mes yeux un scénario beaucoup plus probable que de compter sur une technologie basée sur de la combustion qui émettra toujours du CO2 et des particules, même si les concentrations sont bien plus faibles qu'à base de pétrole organique.

   

Selon moi, la voiture électrique à batterie sera probablement à terme la voiture du plus grand nombre.

Mais bon, même si les disques Vinyles sont une techno complètement dépassée, on le voit: la production a repris du fait qu'il y avait finalement une demande de la part d'une frange de la clientèle.

Donc, je ne doute pas un instant qu'il en soit de même dans le secteur automobile vis à vis du moteur à combustion. :bah:

Tout comme certains passionnés font encore rouler des locomotives à vapeur à usage touristique. :bah:

Par

En réponse à KM69

Oui l'électrique est une impasse, cette énergie ne fonctionne qu'avec des profils bien définis (Recharge à domicile, voiture couteuse à l'achat), par conséquent il faut travailler sur d'autres énergies en parallèle:bah:

Pour ce qui est de Porsche, il vont l'utiliser dans un premier temps dans la compétition qui sert de laboratoire géant, étant donné que l'électrique n'est pas très performant sur une course d'endurance (comme Toyota avec l'hydrogène ):bien:

Si l'électrique était la solution miracle, les constructeurs n'investiraient certainement pas des millions dans d'autres énergies, de plus les pros VE n'ont pas à décider pour les autres, si leur voiture correspond à leur besoin tant mieux mais qu'ils n'en dégoutent pas les autres :coucou:

   

Si on le voulait vraiment la recharge à domicile pourrait être généralisée rapidement et à moindre coût et concernant les investissements des constructeurs je pense que ce qui se fait actuellement pour la fabrication des batteries est probablement le plus gros investissement qui ait jamais été réalisé par les constructeurs automobile de toute leur histoire, par conséquent si on suit ton raisonnement cela voudrait dire qu'ils ont une foi absolue dans l'électrique.

Par

En réponse à Axel015

"Le moteur thermique profite d'un GROS avantage : la densité énergétique de son carburant. C'est ce qui le sauve encore."

Ce qui le sauve c'est que malgré le matraquage fiscale, la techno VE est tellement limité pour la plupart des utilisations que les gens n'en veulent pas, même avec un flingue fiscal sur la tempe, même avec un endoctrinement de masse, même avec une propagande verdâtre, même avec des investissements en berne ou carrément stoppé...

Assez fou de voir une technologie encore majoritaire sur le marché du neuf, alors qu'on fait tout pour la détruire... Ca c'est spectaculaire

   

T'est assez aveugle pour croire que le VE ne progresse pas ? Les tarifs ne font que baisser, pourtant, et leurs prestations s'améliorent d'année en année. C'est pas parfait encore, mais ça progresse vite.

Il y a un point ou les couts de fabrication des VE seront inférieurs aux VT, apparement ça sera pour 2027.

https://www.transportenvironment.org/wp-content/uploads/2021/08/2021_05_05_Electric_vehicle_price_parity_and_adoption_in_Europe_Final.pdf

Aujourd'hui, Tesla 3 SR+, 448km d'autonomie, 300ch, recharge 250kW.

Il y a 10 ans, pour un tarif proche : Nissan Leaf 24kWh, 130km d'autonomie 109ch, recharge 50kW.

Et tu me dis que ça progresse pas et que ça ne progressera pas ?

Par contre ce qui est sur, c'est que le moteur thermique, lui, est arrivé au bout du bout.

Même Mazda avec son Skyactiv-X "révolutionnaire" n'a pas réellement fait progresser de manière significative le rendement ou la conso.

Par

En réponse à KM69

J'aimerais te croire sur la baisse des prix des VE, mais vu l'inflation dans l'automobile globalement j'ai sérieusement un doute :beuh:

   

https://www.transportenvironment.org/wp-content/uploads/2021/08/2021_05_05_Electric_vehicle_price_parity_and_adoption_in_Europe_Final.pdf

Par

En réponse à Axel015

La prochaine étape c'est les pavillons...

https://immobilier.lefigaro.fr/article/la-charge-de-la-ministre-du-logement-contre-la-maison-prisee-par-les-francais_f3f03276-2d8e-11ec-9370-7e9ee94f28c7/

Ce qui est assez drôle dans cette cancel culture écologiste c'est que le paradoxe suivant : on lutte contre l'élevage industriels (type élevage intensif) et l'on souhaite imposer se modèle à l'humanité sur le modèle des cages à lapin. C'est cocasse de refuser un modèle glauque au possible à des animaux, mais de vouloir l'imposer à l'Homme.

On notera que la ministre du logement qui prone :

- La mixité sociale (elle vit à Saint-Mandé, la ville la plus bancable du 94 : où quand on croise un migrant c'est que l'on a des hallucination sous LSD)

- La fin des pavillons : (elle vit dans une baraque immense)

Bref, comme d'habitude, on a affaire à des gens déconnectés des réalités et des aspirations des français.

   

Oui, encore une connasse qui aurait dû fermer sa gueule, avec son pavillon de grand standing et de 250m2 si j'ai bien compris?

C'est comme Hulot qui nous demandait de ne plus utiliser la voiture ou de manière marginale en voiture à batterie, tout en ayant lui-même 6-7 voitures, dont des très polluantes.

En gros, le message, c'est "l'élite a le droit de continuer de vivre comme avant, mais il faudrait que le peuple, alias les gueux, eux fassent de gros efforts". Tout simplement pitoyable... :cyp:

Par

En réponse à meca32

Si on le voulait vraiment la recharge à domicile pourrait être généralisée rapidement et à moindre coût et concernant les investissements des constructeurs je pense que ce qui se fait actuellement pour la fabrication des batteries est probablement le plus gros investissement qui ait jamais été réalisé par les constructeurs automobile de toute leur histoire, par conséquent si on suit ton raisonnement cela voudrait dire qu'ils ont une foi absolue dans l'électrique.

   

Je ne vois pas trop comment on peut généraliser la recharge à domicile dès lors qu'on parle d'appartements dans des immeubles de moins en moins pourvus de parkings/box privatifs. :bah:

Par

En réponse à pxidr

https://www.transportenvironment.org/wp-content/uploads/2021/08/2021_05_05_Electric_vehicle_price_parity_and_adoption_in_Europe_Final.pdf

   

peux-tu nous donner des exemples de modèles de voitures électriques dont les traifs ont baissé continuellement ces 5 dernières années?

et je ne te parle des ve qui ne se vendent pas ou qui sont en fin de carrière.

Par

En réponse à fedoismyname

Oui, les VE seront moins chères que les VT, non pas parce que leur tarif baissera, mais parce que celui des VT ne cesse de progresser à une vitesse fulgurante.

Ce qui n'est pas une bonne nouvelle en soi en laissant l'idée que la voiture est donc en train de devenir un produit... de luxe.:bah:

   

Il faut se poser la question : pourquoi ?

Car les normes de pollution étant de plus en plus sévères, on est obligé de rajouter d'énormes béquilles (hybridation, dépollution) à un moteur qui de toute façon, est par nature inefficace.

Et tout ça, ça pèse lourd sur les coûts de fabrication.

Par

En faisant un petit calcul sur une estimation de la conso d'essence française à 500 litres / habitant / an, on trouve qu'il faudrait 60 usines comme celle-ci pour alimenter notre parc auto. Ce n'est pas si énorme mais à voir la consommation énergétique du process.

Il y a aussi d'autres technologies en concurrence, comme la fabrication d'ethanol à partir de CO2 et d'eau... Et je trouve ça toujours mieux que la simple production d'hydrogène

Quoi qu'il en soit, nous sommes vraiment dans une période transitoire où la technologie qui va remplacer les carburants fossiles n'existe pas encore. A voir si ce sera avec l'arrivée de batteries de plus grande capacité et moins polluantes, de carburants de synthèse, ou de mcro réacteurs nucléaires sous le capot...

Par

En réponse à pxidr

T'est assez aveugle pour croire que le VE ne progresse pas ? Les tarifs ne font que baisser, pourtant, et leurs prestations s'améliorent d'année en année. C'est pas parfait encore, mais ça progresse vite.

Il y a un point ou les couts de fabrication des VE seront inférieurs aux VT, apparement ça sera pour 2027.

https://www.transportenvironment.org/wp-content/uploads/2021/08/2021_05_05_Electric_vehicle_price_parity_and_adoption_in_Europe_Final.pdf

Aujourd'hui, Tesla 3 SR+, 448km d'autonomie, 300ch, recharge 250kW.

Il y a 10 ans, pour un tarif proche : Nissan Leaf 24kWh, 130km d'autonomie 109ch, recharge 50kW.

Et tu me dis que ça progresse pas et que ça ne progressera pas ?

Par contre ce qui est sur, c'est que le moteur thermique, lui, est arrivé au bout du bout.

Même Mazda avec son Skyactiv-X "révolutionnaire" n'a pas réellement fait progresser de manière significative le rendement ou la conso.

   

J'ai pas dit que ça ne progressé pas.

J'ai dit que en l'état, malgré tous les efforts fiscaux du monde, et malgré la destruction forcée du thermique seule 7;5% des véhicules neufs sont des VE.

Ca veut dire que 92,5% des gens considèrent que même si le thermique est très malussé, très taxé, en mort imminente, avec des interdictions de circulation, et que la VE est subventionné, moins chère à l'usage, etc... ça reste la meilleur solution.

C'est dire à quel point, en l'état la VE, ne séduit pas du tout. Tout simplement parce que les Hommes ne sont pas attirés par la régression.

Par

En réponse à fedoismyname

peux-tu nous donner des exemples de modèles de voitures électriques dont les traifs ont baissé continuellement ces 5 dernières années?

et je ne te parle des ve qui ne se vendent pas ou qui sont en fin de carrière.

   

Il faut pas voir que le tarifs mais aussi les prestations.

J'ai donné l'exemple de la Leaf 2010 et de la Tesla 3 SR+... prix proches, mais prestations totalement différentes.

Par

En réponse à fedoismyname

Disons que le gars de Caradisiac s'emballe effectivement un peu vite.

Et pour le moment, Porsche a surtout pour objectif de continuer de faire rouler et donc vendre ses 911 - voiture au tarif élitiste - et non pas de faire rouler des Volkswagen Polo pour les gens lambda.

Mais pour la clientèle aisée ciblée, la démarche de Porsche n'est pas forcément déconnante, c'est ce que je voulais dire. :bah:

   

On va sans doute m'accuser de procès d'intention mais je ne pense pas que l'auteur de l'article s'emballe un peu vite, je crois surtout qu' il sait très bien qu'il va trouver ici des nostalgiques du moteur thermique et du droit à polluer, en clair un auditoire.

C'est un journaliste comme un autre après tout. :ange:

Par

En réponse à pxidr

Il faut se poser la question : pourquoi ?

Car les normes de pollution étant de plus en plus sévères, on est obligé de rajouter d'énormes béquilles (hybridation, dépollution) à un moteur qui de toute façon, est par nature inefficace.

Et tout ça, ça pèse lourd sur les coûts de fabrication.

   

Oui, enfin, en attendant, si je prends par exemple une e500 sortie il y a peu, mon petit doigt me dit que son prix ne baissera pas dans les 5 ans à venir.

Au contraire, pour le client français, ça augmentera, vu qu'en plus le bonus électrique est lui programmé pour baisser. :bah:

Par

En réponse à KM69

J'aimerais te croire sur la baisse des prix des VE, mais vu l'inflation dans l'automobile globalement j'ai sérieusement un doute :beuh:

   

C'est à peu près certain qu'il est illusoire de compter sur une baisse de prix des VE, ce sera plutôt l'inverse...

Par

En réponse à pxidr

Il faut se poser la question : pourquoi ?

Car les normes de pollution étant de plus en plus sévères, on est obligé de rajouter d'énormes béquilles (hybridation, dépollution) à un moteur qui de toute façon, est par nature inefficace.

Et tout ça, ça pèse lourd sur les coûts de fabrication.

   

Tu appliques les mêmes normes aux batteries tu aurais le même phénomène inflationniste mais comme seul le CO² compte, forcément ça biaise le marché.

On pourrait faire une norme : 0 enfant mort au Congo, 0 destruction des sols, etc... Ta batterie tu pourrais faire x3 en terme de coût.

Les normes sont arbitraires, de fait l'inflation des thermiques est purement arbitraire.

Une simple Peugeot 107 ne passerait plus les normes Euro Mon Cul, pourtant est-ce une aberration écologique vis à vis d'une VE de 2.3T, je ne pense pas...

Par

En réponse à Axel015

J'ai pas dit que ça ne progressé pas.

J'ai dit que en l'état, malgré tous les efforts fiscaux du monde, et malgré la destruction forcée du thermique seule 7;5% des véhicules neufs sont des VE.

Ca veut dire que 92,5% des gens considèrent que même si le thermique est très malussé, très taxé, en mort imminente, avec des interdictions de circulation, et que la VE est subventionné, moins chère à l'usage, etc... ça reste la meilleur solution.

C'est dire à quel point, en l'état la VE, ne séduit pas du tout. Tout simplement parce que les Hommes ne sont pas attirés par la régression.

   

"C'est dire à quel point, en l'état la VE, ne séduit pas du tout. Tout simplement parce que les Hommes ne sont pas attirés par la régression."

Il séduit de plus en plus, vu les ventes insolentes de la Tesla 3 en Europe... pourtant avec une carrosserie (berline tri-corps) pas très populaire dans nos contrées.

Mais la bascule ne va pas se faire d'un seul coup.

Il n'y a pas que pour des raisons de subventions, c'est tout simplement parce que le produit est bon, séduit, répond aux besoins des gens, coute rien à l'usage et en entretien, et est tellement pertinent aujourd'hui avec les couts de l'essence qui explosent.

Pas parce qu'on met un flingue sur la tempe des gens...

Par

En réponse à meca32

On va sans doute m'accuser de procès d'intention mais je ne pense pas que l'auteur de l'article s'emballe un peu vite, je crois surtout qu' il sait très bien qu'il va trouver ici des nostalgiques du moteur thermique et du droit à polluer, en clair un auditoire.

C'est un journaliste comme un autre après tout. :ange:

   

Il va surtout trouver des gens qui ont un pouvoir d'achat limité et qui ne prennent pas des vessies pour des lanternes...En d'autres termes une Zoe n'est pas un équivalent à une Yaris 4 hsd en termes de mobilité, contrairement à ce que prétendent quelques pro VE sur ce forum.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

2 fois moins qu'un thermique

Par

En réponse à fedoismyname

Je ne vois pas trop comment on peut généraliser la recharge à domicile dès lors qu'on parle d'appartements dans des immeubles de moins en moins pourvus de parkings/box privatifs. :bah:

   

Ben justement, en obligeant les promoteurs à prévoir tout ça dès la conception.

Si tu ponds une loi disant " dorénavant tout logement collectif ou individuel devra posséder au moins une place de parking avec un point de recharge par logement " tu auras résolu le problème de la recharge à domicile. :bah:

Par

C'est sûrement une approche très intéressante. Comme on a des éoliennes installées et que les effets sur le réseau électrique ne sont pas géniaux autant les utiliser même avec un rendement général très mauvais pour générer un carburant de synthèse.

D'autant plus que cela permet de garder le même type de véhicule et de fonctionner en cycle sur le CO2 de l'atmosphère

Par contre ça ne dispensera pas d'une baisse général du parc automobile. Car 55 millions et 550 millions ça fait vachement chouette mais ça ne représente que 91000 (55M) et 910000 véhicules(550M) 6l/100, 10000 km/an

Par

En réponse à pxidr

"C'est dire à quel point, en l'état la VE, ne séduit pas du tout. Tout simplement parce que les Hommes ne sont pas attirés par la régression."

Il séduit de plus en plus, vu les ventes insolentes de la Tesla 3 en Europe... pourtant avec une carrosserie (berline tri-corps) pas très populaire dans nos contrées.

Mais la bascule ne va pas se faire d'un seul coup.

Il n'y a pas que pour des raisons de subventions, c'est tout simplement parce que le produit est bon, séduit, répond aux besoins des gens, coute rien à l'usage et en entretien, et est tellement pertinent aujourd'hui avec les couts de l'essence qui explosent.

Pas parce qu'on met un flingue sur la tempe des gens...

   

"Il n'y a pas que pour des raisons de subventions, c'est tout simplement parce que le produit est bon, séduit, répond aux besoins des gens, coute rien à l'usage et en entretien, et est tellement pertinent aujourd'hui avec les couts de l'essence qui explosent."

Regardons deux pays riches qui ne subventionnent pas (ou peu) la VE et sanctionne peu la VT dans ce cas si ta thèse est juste :

Part des VE véhicule neuf USA : 2%

Part des VE véhicule neuf Australie : moins de 1%

Donc le marché en France est à minima artificiellement 4 fois plus gros que ce qu'il devrait être.

Les parts de marché sont toujours proportionnel au degrés de taxation/interdiction VT vs VE quand on regarde les parts de marchés VE selon les pays.

Sans marché biaisé on est sur de la très très grande marginalité (max 2%) : 2% ca correspond au score du partie communiste en France. c'est dire le désamours incroyables !

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

C'est totalement faux, un véhicule électrique émet infiniment moins de co2 qu'un thermique, même en prenant en compte la fabrication de la batterie et son recyclage voir la vidéo de "Le Réveilleur" sur le sujet.

https://youtu.be/zjaUqUozwdc

https://youtu.be/xVroWRO0duI

Par

En réponse à toninus

En faisant un petit calcul sur une estimation de la conso d'essence française à 500 litres / habitant / an, on trouve qu'il faudrait 60 usines comme celle-ci pour alimenter notre parc auto. Ce n'est pas si énorme mais à voir la consommation énergétique du process.

Il y a aussi d'autres technologies en concurrence, comme la fabrication d'ethanol à partir de CO2 et d'eau... Et je trouve ça toujours mieux que la simple production d'hydrogène

Quoi qu'il en soit, nous sommes vraiment dans une période transitoire où la technologie qui va remplacer les carburants fossiles n'existe pas encore. A voir si ce sera avec l'arrivée de batteries de plus grande capacité et moins polluantes, de carburants de synthèse, ou de mcro réacteurs nucléaires sous le capot...

   

Sachant que le rendement de l'électrolyse est assez faible, la capture de CO2 est compliquée, et enfin la réaction de l'H2 et du CO2 demande également beaucoup d'énergie, alors la conso de ces 60 usines serait dans le meilleur des cas 2,2x et dans le pire des cas 11,6x ce qu'il faudrait si on voulait remplacer toutes nos voitures thermiques par des voitures à batteries.

Et c'est là qu'on retrouve tout le paradoxe, je dirais même dissonance cognitive, de tout les anti-VE qui voient dans ce carburant synthétique ou même l'hydrogène la technologie qui va enterrer les BEV: un des arguments anti-VE est la difficulté à fournir autant d'électricité de manière propre à beaucoup de voiture, mais toutes ces alternatives nécessitent beaucoup, beaucoup plus d'électricité...

-"On veut des VE mais on ferme les centrales nucléaires" :fresh:

"Ah, et si on ferme les centrales nucléaires on fera comment le e-fuel qui a besoin de 10x plus d'électricité ?" :bah:

-"Ahaha, on doit relancer des centrales à charbon pour faire rouler des VE" :fresh:

-"Et donc relancer 10x plus de centrales à charbon pour faire du e-fuel, ce n’est pas un problème ?" :bah:

-"Avec tous les VE, dans 10 ans il faudra couper le chauffage en hiver !!" :fresh:

-"Et donc avec toutes les usines à e-fuel qui consomment 10x plus d'électricité le chauffage fonctionnera comment ?" :bah:

Par

En réponse à meca32

C'est totalement faux, un véhicule électrique émet infiniment moins de co2 qu'un thermique, même en prenant en compte la fabrication de la batterie et son recyclage voir la vidéo de "Le Réveilleur" sur le sujet.

https://youtu.be/zjaUqUozwdc

https://youtu.be/xVroWRO0duI

   

Infiniment moins !

Encore mieux. :biggrin:

Par

En réponse à MrAliots

Sachant que le rendement de l'électrolyse est assez faible, la capture de CO2 est compliquée, et enfin la réaction de l'H2 et du CO2 demande également beaucoup d'énergie, alors la conso de ces 60 usines serait dans le meilleur des cas 2,2x et dans le pire des cas 11,6x ce qu'il faudrait si on voulait remplacer toutes nos voitures thermiques par des voitures à batteries.

Et c'est là qu'on retrouve tout le paradoxe, je dirais même dissonance cognitive, de tout les anti-VE qui voient dans ce carburant synthétique ou même l'hydrogène la technologie qui va enterrer les BEV: un des arguments anti-VE est la difficulté à fournir autant d'électricité de manière propre à beaucoup de voiture, mais toutes ces alternatives nécessitent beaucoup, beaucoup plus d'électricité...

-"On veut des VE mais on ferme les centrales nucléaires" :fresh:

"Ah, et si on ferme les centrales nucléaires on fera comment le e-fuel qui a besoin de 10x plus d'électricité ?" :bah:

-"Ahaha, on doit relancer des centrales à charbon pour faire rouler des VE" :fresh:

-"Et donc relancer 10x plus de centrales à charbon pour faire du e-fuel, ce n’est pas un problème ?" :bah:

-"Avec tous les VE, dans 10 ans il faudra couper le chauffage en hiver !!" :fresh:

-"Et donc avec toutes les usines à e-fuel qui consomment 10x plus d'électricité le chauffage fonctionnera comment ?" :bah:

   

Qui te parle de tout miser sur une seule techno ?

Il n'y a que les fanboys VE pour ne croire que le marché se contentera d'une seule technologie...

Par

En réponse à Axel015

Infiniment moins !

Encore mieux. :biggrin:

   

Et encore moins pour la réponse. :biggrin:

Par

En réponse à meca32

Ben justement, en obligeant les promoteurs à prévoir tout ça dès la conception.

Si tu ponds une loi disant " dorénavant tout logement collectif ou individuel devra posséder au moins une place de parking avec un point de recharge par logement " tu auras résolu le problème de la recharge à domicile. :bah:

   

Et tu crois que ce sera gratuit ? Tu connais les prix de l'immobilier en ce moment , alors que les gens ralent pouir quelques centimes sur le carburant ? et ne viens pas dire que le courant electrique sera quasi gratuit...:nanana:

Par

En réponse à auyaja

Et tu crois que ce sera gratuit ? Tu connais les prix de l'immobilier en ce moment , alors que les gens ralent pouir quelques centimes sur le carburant ? et ne viens pas dire que le courant electrique sera quasi gratuit...:nanana:

   

A mais je n'ai jamais dit que ce serait gratuit !!

mais aucune solution n'est gratuite non plus :bah:

Et les conséquences du réchauffement climatiques vont être beaucoup plus chères encore.

Et pour finir et être plus clair, je ne pense pas que la voiture électrique résoudra quoi que ce soit de toute façon, et je crains fort que la solution qui consiste tout simplement à éviter au maximum le transport individuel, ou tout du moins une partie de la solution, s'imposera malheureusement d'elle même, mais trop tard probablement.

Par

En réponse à pxidr

Il faut se poser la question : pourquoi ?

Car les normes de pollution étant de plus en plus sévères, on est obligé de rajouter d'énormes béquilles (hybridation, dépollution) à un moteur qui de toute façon, est par nature inefficace.

Et tout ça, ça pèse lourd sur les coûts de fabrication.

   

Reste que la conclusion est claire: les voitures électriques ne coûteront pas moins chers à terme qu'aujourd'hui.

Mais on préfère jouer l'ambiguïté vis à vis du peuple en lui expliquant qu'à terme les VE ne coûteront pas plus chers que les VT. ce qui pour moi est une manoeuvre politico-sournoise digne de gens qui méprisent ouvertement le peuple.

Et après, certains s'étonnent du succès d'un Zemmour qui, lui, osent clairement dire ce qu'il pense.

Quant on ment au peuple ou qu'on veut lui faire prendre des vessies pour des lanternes, si ça peut marcher un temps, à terme, c'est totalement contre-productif.:bah:

Donc, en l'état, tel que c'est parti, la voiture est clairement en train de devenir un produit élitiste et on peut craindre à terme de gros problèmes de société.

Par

En réponse à Axel015

Qui te parle de tout miser sur une seule techno ?

Il n'y a que les fanboys VE pour ne croire que le marché se contentera d'une seule technologie...

   

Peu importe.

-Un mix 90% de VE et 10% de thermique e-fuel, c'est déjà DOUBLER la quantité d'électricité nécessaire.

-Un mix 80% de VE et 20% de thermique e-fuel, c’est TRIPLER la quantité d'électricité nécessaire.

-Un mix 50% de VE et 50% de thermique e-fuel, c’est multiplier presque par 6 la quantité d'électricité nécessaire.

Pas besoin d'être un fan-boy VE pour se rendre compte que si la production d'électricité est déjà problématique pour un futur 100% BEV, alors elle le sera beaucoup plus même avec une faible part de thermique e-fuel. À vrai dire, il y a qu'un VE-hater pour ne pas s'en rendre compte. :bah:

Par

J'espère que ça va se répandre. Et que la voiture thermique a de beaux jours devant. L'électrique est une folie.

Par

En réponse à meca32

Non mais putain, le rendement de la filière :peur:

Comment on peut sortir des conneries pareilles ????

   

Quelle connerie, établir que cela est une connerie sur un petit article qui n'est même pas précis sur les détails techniques.

Moi je dis à voir, pourquoi pas, cette solution cela fait des années que des scientifiques se penchent dessus.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Désolé pour l'alerte modération, mais là, ça devient une nécessité ...

Par

En réponse à meca32

Ben justement, en obligeant les promoteurs à prévoir tout ça dès la conception.

Si tu ponds une loi disant " dorénavant tout logement collectif ou individuel devra posséder au moins une place de parking avec un point de recharge par logement " tu auras résolu le problème de la recharge à domicile. :bah:

   

Ben à Paris, c'est l'inverse qui se passe: sous pression visiblement de la mairie, les promoteurs décident finalement d'annuler les box/parkings privatifs. :bah:

Idem de plus en plus souvent dans la proche banlieue.

Inversement, là où j'habitais avant, c'était effectivement une place obligatoire pour un logement jusqu'à 80m2 et 2 places à prévoir au-delà.

Par

Et pour remercier Porche, si cela se concrétise, on achète tous une Porche.

Par

En réponse à meca32

Non mais putain, le rendement de la filière :peur:

Comment on peut sortir des conneries pareilles ????

   

Pourquoi une connerie ? se genre de commentaire sans avoir réellement d'éléments techniques pour étudier le projet, un peu léger.

Plusieurs scientifiques se sont penchés sur ce procédés depuis des années.

Par

En réponse à ricolapin

Chili Europe ... le carburant est téléporté ?

"cela ne veut pas dire que le moteur à combustion arrête d'en émettre en l'utilisant comme carburant puisqu'il est brûlé exactement de la même façon."

Donc toujours la même pollution ...

L'électricité est inépuisable, les techniques d'aujourd'hui ne sont simplement pas encore adaptées et .... malheureusement des lobbys puissants mettent des bâtons dans les roues pour que cela n'arrivent pas trop vite

   

Inépuisable ? l'uranium est donc infini sur terre ? je croyais pourtant que la quantité disponible était d'environ 150 ans ??

avec ITER, que tu dises que l'électricité est inépuisable, OK, mais actuellement c'est une connerie. Même les barrages donnent de l'inquiétude au producteurs, car comme il y a moins d'eau, il y a forcément une production qui chutera.

Par

En réponse à Zelos

J'espère que ça va se répandre. Et que la voiture thermique a de beaux jours devant. L'électrique est une folie.

   

Non c'est pas l'électrique qui est une folie. C'est le tout électrique POUR TOUT LE MONDE qui est une folie ! Selon les critères d'usage, une électrique peut être parfaitement justifié et nécessaire.

Par

En réponse à francois-xavier c.

Désolé pour l'alerte modération, mais là, ça devient une nécessité ...

   

Pas de soucis. :bien:

Pas besoin de d'excuser mais tu noteras la pointe d'ironie dans ton message : Tu dénonces (collabore) pour remonter un point godwin. :biggrin:

C'est Vichy qui s'en prend au NSDAP. :areuh:

Par

En réponse à donald69

Pourquoi une connerie ? se genre de commentaire sans avoir réellement d'éléments techniques pour étudier le projet, un peu léger.

Plusieurs scientifiques se sont penchés sur ce procédés depuis des années.

   

Il n'y a pas que sur Caradisaic que l'on peut s'informer sur le sujet et avoir des détails techniques, et avec quelques recherches sur Google on peut facilement avoir toutes les informations nécessaires pour connaitre le rendement approximatif de ce procédé.

Par

En réponse à meca32

A mais je n'ai jamais dit que ce serait gratuit !!

mais aucune solution n'est gratuite non plus :bah:

Et les conséquences du réchauffement climatiques vont être beaucoup plus chères encore.

Et pour finir et être plus clair, je ne pense pas que la voiture électrique résoudra quoi que ce soit de toute façon, et je crains fort que la solution qui consiste tout simplement à éviter au maximum le transport individuel, ou tout du moins une partie de la solution, s'imposera malheureusement d'elle même, mais trop tard probablement.

   

Je suis à peu près d'accord, sauf sur les conséquences du réchauffement climatique. Les journaux ont tendance à dramatiser tout et a amplifier tout. Le réchauffement d'origine humaine est incontestable, mais les solutions qu'on nous propose en nous faisant peur ne sont peut être pas les meilleures.

Par

En réponse à MrAliots

Peu importe.

-Un mix 90% de VE et 10% de thermique e-fuel, c'est déjà DOUBLER la quantité d'électricité nécessaire.

-Un mix 80% de VE et 20% de thermique e-fuel, c’est TRIPLER la quantité d'électricité nécessaire.

-Un mix 50% de VE et 50% de thermique e-fuel, c’est multiplier presque par 6 la quantité d'électricité nécessaire.

Pas besoin d'être un fan-boy VE pour se rendre compte que si la production d'électricité est déjà problématique pour un futur 100% BEV, alors elle le sera beaucoup plus même avec une faible part de thermique e-fuel. À vrai dire, il y a qu'un VE-hater pour ne pas s'en rendre compte. :bah:

   

Et enfin 1,5 milliards d'humain développé => 11 milliards d'humain développé en 2100 c'est faire x7 sur les rejets de CO² mondiaux.

Espérons de tout cœur que le moins de personnes possibles accèdent au développement si on suit ce raisonnement CO² killer.

Par

En réponse à donald69

Inépuisable ? l'uranium est donc infini sur terre ? je croyais pourtant que la quantité disponible était d'environ 150 ans ??

avec ITER, que tu dises que l'électricité est inépuisable, OK, mais actuellement c'est une connerie. Même les barrages donnent de l'inquiétude au producteurs, car comme il y a moins d'eau, il y a forcément une production qui chutera.

   

Une centrale au thorium peut utiliser des déchets nucléaire pour démarrer et ensuite ses propres déchets seront beaucoup moins nocifs que ceux produits par une centrale actuelle à l'uranium

D'ailleurs les chinois (encore eux) vont nous griller sur ce point ....

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/green-business/thorium-la-face-gachee-du-nucleaire-602366.html

Toujours la même chose... les lobbyistes ont bien travaillé :pfff:

Par §Ant435pN

On attend avec impatience le dossier des détracteurs du VE quant à la consommation de ressources (terres rares, cobalt, etc) qui seront nécessaires à la construction de millions d'éoliennes nécessaires à produire les GW dont à peine 20% si on a beaucoup de chance seront restitués à la roue de leurs précieuses tondeuses à explosion grâce à cette merveilleuse technologie :buzz:

Par

A propos des lobbys ...

un groupe de scientifiques du CNRS, directeur de recherche, Sciences Po, chercheur en histoire à l’université américaine de Stanford, ont étudié les archives du groupe pétrolier, devenu TotalEnergies, ainsi que des revues internes et des interviews, selon cet article paru dans la revue Global Environmental Change.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0959378021001655

"Total avait connaissance des conséquences néfastes de ses activités pour le climat dès 1971 mais a entretenu le doute à la fin des années 1980 et cherché ensuite à contrecarrer les efforts pour limiter le recours à ces énergies fossiles,

Une publication dans la revue de Total, en 1971, expliquait que la combustion d’énergies fossiles conduit «à la libération de quantités énormes de gaz carbonique» et à une augmentation de la quantité de gaz carbonique dans l’atmosphère. Une «augmentation assez préoccupante», notait le texte de 1971. Pour autant, le groupe a passé ce sujet sous silence, relèvent les chercheurs.

Le directeur de l’environnement chez Elf puis Total a été informé de l’importance du réchauffement climatique en 1984

Au milieu des années 1980, le géant américain Exxon, via l’Association environnementale de l’industrie pétrolière (IPIECA), prend la tête d’une campagne internationale des groupes pétroliers pour «contester la science climatique et affaiblir les contrôles sur les énergies fossiles», poursuivent les chercheurs."

Total arnaque .... Comique, non ?

Par

En réponse à Axel015

Et enfin 1,5 milliards d'humain développé => 11 milliards d'humain développé en 2100 c'est faire x7 sur les rejets de CO² mondiaux.

Espérons de tout cœur que le moins de personnes possibles accèdent au développement si on suit ce raisonnement CO² killer.

   

11 milliards d'être humains, c’est peut etre x7 niveau CO2, mais 11 milliards de conducteur au e-fuel c’est x70 par rapport à 11 milliards de conducteurs en BEV si on produit de l'électricité carbonée. Ça ne change donc rien au fait que le e-fuel ne tient pas la comparaison face au BEV à partir du moment ou l'électricité propre n'est pas en surabondance.

Mais c'est bien, on détourne en une étape le sujet des problématiques de production d'électricité en France vers la surpopulation mondiale. Pas mal, pas mal, je m'attendais à une ou deux étapes intermédiaires avant ça.

Et sinon pour revenir chez nous et au sujet du e-fuel qui amplifie par 10 le problème de production d'électricité par rapport aux BEV vous répondez comment ?

Par

En réponse à ricolapin

Chili Europe ... le carburant est téléporté ?

"cela ne veut pas dire que le moteur à combustion arrête d'en émettre en l'utilisant comme carburant puisqu'il est brûlé exactement de la même façon."

Donc toujours la même pollution ...

L'électricité est inépuisable, les techniques d'aujourd'hui ne sont simplement pas encore adaptées et .... malheureusement des lobbys puissants mettent des bâtons dans les roues pour que cela n'arrivent pas trop vite

   

et vos Tesla transporté tous le monde par cargo ca vous ne dérange pas ? Certains ne doute de rien :lol:

Par

En réponse à ricolapin

A propos des lobbys ...

un groupe de scientifiques du CNRS, directeur de recherche, Sciences Po, chercheur en histoire à l’université américaine de Stanford, ont étudié les archives du groupe pétrolier, devenu TotalEnergies, ainsi que des revues internes et des interviews, selon cet article paru dans la revue Global Environmental Change.

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0959378021001655

"Total avait connaissance des conséquences néfastes de ses activités pour le climat dès 1971 mais a entretenu le doute à la fin des années 1980 et cherché ensuite à contrecarrer les efforts pour limiter le recours à ces énergies fossiles,

Une publication dans la revue de Total, en 1971, expliquait que la combustion d’énergies fossiles conduit «à la libération de quantités énormes de gaz carbonique» et à une augmentation de la quantité de gaz carbonique dans l’atmosphère. Une «augmentation assez préoccupante», notait le texte de 1971. Pour autant, le groupe a passé ce sujet sous silence, relèvent les chercheurs.

Le directeur de l’environnement chez Elf puis Total a été informé de l’importance du réchauffement climatique en 1984

Au milieu des années 1980, le géant américain Exxon, via l’Association environnementale de l’industrie pétrolière (IPIECA), prend la tête d’une campagne internationale des groupes pétroliers pour «contester la science climatique et affaiblir les contrôles sur les énergies fossiles», poursuivent les chercheurs."

Total arnaque .... Comique, non ?

   

L'arnaque, c'est surtout du côté de nos gouvernants successifs qui, forcément, ont toujours été au courant de cela, et qui, eux, pouvaient prendre tout un tas de décisions.

Après, si ce sont les lobbies qui prennent in fine les décisions dans ce pays, alors, supprimons la notion de gouvernement. :bah:

Par

En réponse à MrAliots

11 milliards d'être humains, c’est peut etre x7 niveau CO2, mais 11 milliards de conducteur au e-fuel c’est x70 par rapport à 11 milliards de conducteurs en BEV si on produit de l'électricité carbonée. Ça ne change donc rien au fait que le e-fuel ne tient pas la comparaison face au BEV à partir du moment ou l'électricité propre n'est pas en surabondance.

Mais c'est bien, on détourne en une étape le sujet des problématiques de production d'électricité en France vers la surpopulation mondiale. Pas mal, pas mal, je m'attendais à une ou deux étapes intermédiaires avant ça.

Et sinon pour revenir chez nous et au sujet du e-fuel qui amplifie par 10 le problème de production d'électricité par rapport aux BEV vous répondez comment ?

   

Ben à partir du moment où l'on parle de pollution, il me semble effectivement important de parler de la courbe d'évolution de la population mondiale qui est un VRAI sujet de préoccupation, puisque chaque individu supplémentaire sur la planète génère in fine une augmentation de la consommation de nourriture et d'énergie, les 2 étant d'ailleurs intimement liés. :bah:

Par

En réponse à fedoismyname

L'arnaque, c'est surtout du côté de nos gouvernants successifs qui, forcément, ont toujours été au courant de cela, et qui, eux, pouvaient prendre tout un tas de décisions.

Après, si ce sont les lobbies qui prennent in fine les décisions dans ce pays, alors, supprimons la notion de gouvernement. :bah:

   

Un article paru aujourd'hui sur le même sujet : https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/10/20/comment-total-et-elf-ont-contribue-a-nourrir-le-doute-sur-la-realite-du-changement-climatique_6099044_3244.html "Changement climatique : comment Total et Elf ont contribué à semer le doute depuis des décennies"

Nos dirigeants ne sont pas des experts dans tous les domaines, c'est plutôt l'inverse. Donc le doute semé par les pétroliers pendant des décennies a suffi à fortement limiter ou retarder les actions en faveur des réductions des émissions de CO2 qui passent en priorité par une réduction de la consommation d'énergie fossile parce que "On n’est pas sûr :bah: " ou encore "On ne va pas prendre le risque de plomber notre économie pour un risque qui n'est pas avéré :bah: ".

Bref, des décennies de retard prise dans la lutte contre notre dépendance aux énergies fossiles dans le monde entier tout ça pour entretenir le business d'une des industries la plus subventionnée dans le monde.

Par

En réponse à pxidr

https://www.transportenvironment.org/wp-content/uploads/2021/08/2021_05_05_Electric_vehicle_price_parity_and_adoption_in_Europe_Final.pdf

   

Oui enfin la prophétie bof, j'attend de voir si le prix baisse naturellement et surtout les bornes, d'ailleurs Tesla doit bien ouvrir ces superchargers aux autres ? C'est pour quand ?

Par

En réponse à MrAliots

Un article paru aujourd'hui sur le même sujet : https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/10/20/comment-total-et-elf-ont-contribue-a-nourrir-le-doute-sur-la-realite-du-changement-climatique_6099044_3244.html "Changement climatique : comment Total et Elf ont contribué à semer le doute depuis des décennies"

Nos dirigeants ne sont pas des experts dans tous les domaines, c'est plutôt l'inverse. Donc le doute semé par les pétroliers pendant des décennies a suffi à fortement limiter ou retarder les actions en faveur des réductions des émissions de CO2 qui passent en priorité par une réduction de la consommation d'énergie fossile parce que "On n’est pas sûr :bah: " ou encore "On ne va pas prendre le risque de plomber notre économie pour un risque qui n'est pas avéré :bah: ".

Bref, des décennies de retard prise dans la lutte contre notre dépendance aux énergies fossiles dans le monde entier tout ça pour entretenir le business d'une des industries la plus subventionnée dans le monde.

   

Renseignez vous un peu sur les actions de lobbying du Syndicat des Energies Renouvelables....:biggrin:

Par

En réponse à MrAliots

Un article paru aujourd'hui sur le même sujet : https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/10/20/comment-total-et-elf-ont-contribue-a-nourrir-le-doute-sur-la-realite-du-changement-climatique_6099044_3244.html "Changement climatique : comment Total et Elf ont contribué à semer le doute depuis des décennies"

Nos dirigeants ne sont pas des experts dans tous les domaines, c'est plutôt l'inverse. Donc le doute semé par les pétroliers pendant des décennies a suffi à fortement limiter ou retarder les actions en faveur des réductions des émissions de CO2 qui passent en priorité par une réduction de la consommation d'énergie fossile parce que "On n’est pas sûr :bah: " ou encore "On ne va pas prendre le risque de plomber notre économie pour un risque qui n'est pas avéré :bah: ".

Bref, des décennies de retard prise dans la lutte contre notre dépendance aux énergies fossiles dans le monde entier tout ça pour entretenir le business d'une des industries la plus subventionnée dans le monde.

   

Oui, enfin, un dirigeant digne de ce nom peut aussi s'informer auprès d'organismes indépendants.

C'est simplement qu'ils sont souvent intimement liés à des gens puissants qui les aident en retour à être élus.

Mais faut arrêter de trouver des excuses à tous nos dirigeants politiques, car , si, ils sont responsables! :bah:

Par

En réponse à Hcc1

Donc l'énergie vient des éoliennes....

   

Si je comprends bien, l'énergie électrique nécessaire à l'électrolyse provient d'éoliennes... OK

Mais si le vent vient à faiblir, il n'y a plus de production ou forte baisse ! Comment être rentable ou proposer un prix stable dans ces conditions ?

Et en matière d'ENR, ils n'auraient pas été en mesure d'en trouver des fiables en Europe et ainsi s'éviter une part du transport du eFuel ??

En Europe, il y a l'hydroélectrique, l'éolien et le photovoltaïque à minima. S'assurer une source d'approvisionnement en électricité fiable et durable se fait via un contrat "vert" garantissant la fourniture de certificat d'origine verte => Chaque kWh consommé est injecté dans le réseau via une production ENR.

Est-ce le vrai problème n'est pas plutôt lié au coût pour le produire ce eFuel ??

Par

En réponse à Axel015

"J'espère que vous appliquez le même raisonnement aux autres crédit d'impôts et niches fiscales dont vous bénéficiez."

Je ne bénéficie d'aucune niche fiscale.

"Si rien n'est fait pour soutenir le ve en attendant que le prix des batteries baissent (déjà -50% en 10 ans!), vous pensez que l'objectif de réduire les émissions sera atteint ?"

L'objectif ne sera pas atteint même avec la VE donc argument biaisé. On a de plus en plus de contrainte, et les rejets de CO² mondiaux continuent leur phase ascendante.

Tu sais pourquoi la Chine pollue bien plus que l'Inde : car d'un côté on a un pays qui se développe de l'autre on a un pays qui stagne dans la pauvreté. Les rejets de CO² sont avant tout lié au développement des pays, peut-on refuser le développement d'un pays au motif de l'écologie ? Je ne pense pas.

"Si les états ne font rien contre ce changement climatique, vous direz quoi qd les réfugiés climatiques, pour fuir la mort, traverseront vos murs de frontières et dormiront devant votre porte que vous croyez sécurisée? Demander à ceux qui dormaient au chaud ds leur belle villa au pied d'une belle montagne ds le sud tout près de vous."

Donc lutter contre le réchauffement climatique se résume à la voiture électrique imposée par la force ? Vous vivez dans une utopie.

1./ Le réchauffement climatique est totalement inarrêtable : VE ou pas VE

2./ Seul les états riches pourront s'adapter : la VE contribue à l'appauvrissement de notre pays avec la perte de notre industrie, donc on se désarme face au réchauffement climatique.

3./ Ton message sur Caradisiac à rejeté du CO², est-ce évitable ? Je pense que oui. :bien:

   

Changement inarrêtable: c'est avec ce genre de raisonnement qu'on voit pourquoi notre industrie est très en retard par rapport à la Chine dont vous parlez et par rapport à d'autres pays pourtant moins développés que nous.

Personne n'a empêcher la France d'innover dans les batteries plutôt que d'attendre de devoir l'acheter à la Chine.

Vous voyez, quand on veut être à l'avant, faut pas dormir sur ses lauriers.

Quand à mon message sur cara et sur les vôtres, comparer les aux rejets de votre thermique et on en reparle.

Si les habitants des pays riches pensent qu'ils vont faire leur développement tt seul ou que les conséquences du réchauffement s'arrêtera à la frontière, vous serez surpris.

Le développement des populations de la planète, ca s'accompagne entre riches et pauvres. Et contrairement à votre affirmation, il est possible de se développer sans toute fois émettre autant de CO2 qu'auj et pas qu'avec les VE mais pas sans, ce n'est qu'une question de logiciel de pensées.

Par

En réponse à Entreles3monts

Produire de l'électricité pour produire du carburant qu'il faudra ensuite transporter dans des camions, cargos qui eux mêmes utilisent du carburant fossile qu'il a fallu extraire et transformer avec de l'électricité elle même produite dans certain pays avec de l'Energie fossile .:beuh: :beuh: :beuh:

Je préfère avoir de l'électricité produite dans mon pays avec du nucléaire et ou hydraulique ... et abreuver directement une batterie d'un véhicule électrique.

   

On oublie un peu vite que les cargos sont/vont naviguer au gaz (GNL) qui est bien moins émetteur de CO2 que le fuel habituel.

Par

En réponse à JPA_

J'espère que vous appliquez le même raisonnement aux autres crédit d'impôts et niches fiscales dont vous bénéficiez.

Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de rage.

Si rien n'est fait pour soutenir le ve en attendant que le prix des batteries baissent (déjà -50% en 10 ans!), vous pensez que l'objectif de réduire les émissions sera atteint ?

Si les états ne font rien contre ce changement climatique, vous direz quoi qd les réfugiés climatiques, pour fuir la mort, traverseront vos murs de frontières et dormiront devant votre porte que vous croyez sécurisée? Demander à ceux qui dormaient au chaud ds leur belle villa au pied d'une belle montagne ds le sud tout près de vous.

Vous voulez des règles du jeu soit disant équitable mais uniquement quand ça vous arrange. Votre voisin, on s'en fout n'est-ce pas !

   

Les "réfugiés climatiques" n'existent que dans votre imagination et je vous défie de m'en présenter un seul.

Par

En réponse à fedoismyname

Ben à partir du moment où l'on parle de pollution, il me semble effectivement important de parler de la courbe d'évolution de la population mondiale qui est un VRAI sujet de préoccupation, puisque chaque individu supplémentaire sur la planète génère in fine une augmentation de la consommation de nourriture et d'énergie, les 2 étant d'ailleurs intimement liés. :bah:

   

Mais les hommes qui "mangent du pain" produisent aussi la nourriture. Si la population baisse, cela ne fera pas plus à manger pour ceux qui restent. Bref, on ressasse les mêmes clichés malthusiens depuis Terullien il y a 1300 ans.

Par

En réponse à Bionel.fr

Bizarrement l’électrique pur (78% de part de marché en septembre en a Norvège) semble très bien marcher. Et ce même dans un environnement aux hivers très froids.

Étonnant non?

Le VE n’est aucunement une impasse, simplement le meilleur rendement énergétique pour se déplacer.

Pour rappel un litre d’essence est équivalent à 10 kWh.

Un véhicule électrique moyennement performant va faire du 15 kWh/100km en conditions réelle soit l’équivalent de 1,5l/100km

Je crois que c’est clair.

Sans parler des bénéfices de l’électrique pour doper les énergies renouvelables. Comme un véhicule est souvent à l’arrêt, il peut être rechargé au moment où les renouvelables produisent le plus.

À terme les batteries pourront réinjecter l’électricité dans le réseau aux heures de pointe.

   

Faut pas abuser non plus... l'électrique c'est certes très bien, mais faut pas non plus se mentir sur ces défauts et sortir n'importe quoi...

- Trouve moi la familiale électrique qui fait 15kwh/100km sur autoroute... on est plutôt à plus de 25kwh

- La durée de vie des batteries progresse, et c'est certes pas un soucis pour celui qui roule 30000km/ans, mais faut pas oublier qu'il y a énormément de voiture qui roulent tout juste 5000km/ans et qui sont utilisée sur 20 à 25 ans (c'est pas pour ien que la durée de vie moyenne d'une voiture est aujourd'hui autour de 16 à 17 ans). Tu crois vraiment qu'une batterie produite aujourd'hui est capable à ce rythme de tenir 20ans pour faire 100000km ???

Pour une voiture qui roule peu, on fait un sacré gaspillage de batterie et au final t'as un bilan a peine mieux que de l'énergie fossile...

Donc faut arrêter d'être dogmatique : oui une voiture électrique est surement ce qu'il y a de mieux pour celui qui roule beaucoup, mais attention à ne pas généraliser. Si tu prends une voiture qui fera pas 100000km dans sa vie, une essence synthétique a de bonne chance de faire mieux malgré son faible rendement de fabrication.

Par contre faut être réaliste, un des gros soucis de l'essence synthétique c'est comment s'assurer que l'acheteur n'achète pas une voiture dite "essence synthétique" et ne fasse pas le plein avec de l'essence normal si elle est moins chère... c'est un peut comme les hybrides rechargeables qui peuvent être utilisées sans jamais être rechargée.

Par

Et Mr Dujardin, combien ca coute un litre de carburant fabriqué à partir d'eolienne ?

Eoliennes qu'il faut fabriquer aussi, vous l'avez pris en compte dans votre publi reportage ou c'est juste un copié collé d'un communiqué de presse haute qualité niveau instagram de Porsche ?

Parce que si vous réfléchissez deux minutes aux pertes dues aux multiples transformations de l'energie pour votre trouvaille :

1) les éoliennes fabriquent de l'énergie électrique

A ce stade , l'électricité peut dès aujourd'hui tout de suite , être utilisée directement dans une voiture ou dans une batterie !!!

Mais pas pour Porsche, qui veut faire moins efficace et générer des tonnes de perte , donc etape 2

2) Consommation de cette précieuses électricité verte dans une usine chimique avec un rendement inferieur à 50% (donc perte de 50% de l'energie) en hydrolisant de l'eau salée pour faire du H2 et de l'O2, lequel est stocké avec des pertes .

3) de nouveau transformation chimique de l'hydrogene avec pertes energetiques colossales pour le faire réagir avec du CO2 soit disant capté sur site dans l'air (ca m'etonnerait pas qu'ils importent le CO2 en camion citerne diesel en réalité ! imaginez le cout energetique et pollution !!) et fabriquer un CH3-OH .

4) stockage avec pertes du CH3

5) transport par camion citerne gazole, puis super tanker à pétrole puis de nouveau camions gazole , en milliers de véhicules, pour amener aux milliers de points de recharge (les stations essence)

Ceci est la description d'une pure bêtise.

Que Mr Dujardin ne l'ai pas intégré en tant que spécialiste de l'automobile est siderant et inquietant des énormités et couleuvres que les constructeurs peuvent faire avaler à leurs relais de médias.

Cette idée de Porsche est 100% une erreur

C'est affolant .

Par

En réponse à Juxee2

Faut pas abuser non plus... l'électrique c'est certes très bien, mais faut pas non plus se mentir sur ces défauts et sortir n'importe quoi...

- Trouve moi la familiale électrique qui fait 15kwh/100km sur autoroute... on est plutôt à plus de 25kwh

- La durée de vie des batteries progresse, et c'est certes pas un soucis pour celui qui roule 30000km/ans, mais faut pas oublier qu'il y a énormément de voiture qui roulent tout juste 5000km/ans et qui sont utilisée sur 20 à 25 ans (c'est pas pour ien que la durée de vie moyenne d'une voiture est aujourd'hui autour de 16 à 17 ans). Tu crois vraiment qu'une batterie produite aujourd'hui est capable à ce rythme de tenir 20ans pour faire 100000km ???

Pour une voiture qui roule peu, on fait un sacré gaspillage de batterie et au final t'as un bilan a peine mieux que de l'énergie fossile...

Donc faut arrêter d'être dogmatique : oui une voiture électrique est surement ce qu'il y a de mieux pour celui qui roule beaucoup, mais attention à ne pas généraliser. Si tu prends une voiture qui fera pas 100000km dans sa vie, une essence synthétique a de bonne chance de faire mieux malgré son faible rendement de fabrication.

Par contre faut être réaliste, un des gros soucis de l'essence synthétique c'est comment s'assurer que l'acheteur n'achète pas une voiture dite "essence synthétique" et ne fasse pas le plein avec de l'essence normal si elle est moins chère... c'est un peut comme les hybrides rechargeables qui peuvent être utilisées sans jamais être rechargée.

   

25kWh/100km , c'est vraiment n'importe quoi

J'ai une model 3 depuis presque 70 000 km et meme en hiver à 4 pour aller au ski je ne fais pas ces consos. Alors sur autoroute à 150km/h constant en allemagne oui

Mais dans la réalité de votre utilisation dans une circulation de vacances, ce n'est pas la moyenne avec la tesla model 3.

Avec un tank SUV deutsch qualitat, c'est surement le cas.

Mais ce ne sont pas de bons VE. Alors pourquoi comparer aux pires élevés de la classe ? La moyenne n'est pas celle des cancres.

Par

En réponse à Pretty Green

Mais les hommes qui "mangent du pain" produisent aussi la nourriture. Si la population baisse, cela ne fera pas plus à manger pour ceux qui restent. Bref, on ressasse les mêmes clichés malthusiens depuis Terullien il y a 1300 ans.

   

En Afrique comme en Asie (notamment en Inde), la seule pression démographique fait reculer l'espace sauvage, si bien que les éléphants (entre autres, mais ça bouffe, un éléphant) vont sur les cultures.

La question est: de quel droit une espèce, et une seule, prend-elle toute la place?

Idéalement, la population mondiale n'aurait JAMAIS dû dépasser le milliard de bipèdes. On a des preuves de la contribution de l'humain à la progression des déserts dès l'antiquité!

Par §Ant435pN

En réponse à KM69

et vos Tesla transporté tous le monde par cargo ca vous ne dérange pas ? Certains ne doute de rien :lol:

   

Petit calcul rapide :

1 Tesla = 1850kg.

1850kg = 2500L SP95

Soit 50'000km d'une petite hybride qui, bien entretenue, en fera 300'000 minimum.

Ta Yaris au e-fuel chilien va donc nécessiter au cours de sa vie le transport de 6 fois plus de masse que mon VE.

Tu es sûr que tu veux jouer dans ce sens ? :chut:

Par §Ant435pN

En réponse à KM69

Oui enfin la prophétie bof, j'attend de voir si le prix baisse naturellement et surtout les bornes, d'ailleurs Tesla doit bien ouvrir ces superchargers aux autres ? C'est pour quand ?

   

2022, probablement.

Par §Ant435pN

En réponse à Pretty Green

Les "réfugiés climatiques" n'existent que dans votre imagination et je vous défie de m'en présenter un seul.

   

On te présente la population Syrienne.

Par

En réponse à Juxee2

Faut pas abuser non plus... l'électrique c'est certes très bien, mais faut pas non plus se mentir sur ces défauts et sortir n'importe quoi...

- Trouve moi la familiale électrique qui fait 15kwh/100km sur autoroute... on est plutôt à plus de 25kwh

- La durée de vie des batteries progresse, et c'est certes pas un soucis pour celui qui roule 30000km/ans, mais faut pas oublier qu'il y a énormément de voiture qui roulent tout juste 5000km/ans et qui sont utilisée sur 20 à 25 ans (c'est pas pour ien que la durée de vie moyenne d'une voiture est aujourd'hui autour de 16 à 17 ans). Tu crois vraiment qu'une batterie produite aujourd'hui est capable à ce rythme de tenir 20ans pour faire 100000km ???

Pour une voiture qui roule peu, on fait un sacré gaspillage de batterie et au final t'as un bilan a peine mieux que de l'énergie fossile...

Donc faut arrêter d'être dogmatique : oui une voiture électrique est surement ce qu'il y a de mieux pour celui qui roule beaucoup, mais attention à ne pas généraliser. Si tu prends une voiture qui fera pas 100000km dans sa vie, une essence synthétique a de bonne chance de faire mieux malgré son faible rendement de fabrication.

Par contre faut être réaliste, un des gros soucis de l'essence synthétique c'est comment s'assurer que l'acheteur n'achète pas une voiture dite "essence synthétique" et ne fasse pas le plein avec de l'essence normal si elle est moins chère... c'est un peut comme les hybrides rechargeables qui peuvent être utilisées sans jamais être rechargée.

   

Moi je suis a 18-19 kWh/100 sur autoroute à 130 avec ma Model 3 Perf, 500ch, 4RM, 1850kg.

Donc déjà, premier chiffre faux, quand on prend les références du VE.

Par

En réponse à KM69

et vos Tesla transporté tous le monde par cargo ca vous ne dérange pas ? Certains ne doute de rien :lol:

   

Et les autres voitures thermiques dont les ventes sont 90% plus élevées ... en sous-marin

On parle d'une source d'énergie ...

Par

En réponse à Axel015

Le cauchemar des fans de boite a pile.

Imaginez, tout s'écroule dans leur modèle si on peut capter le C02 dans l'air.

L'évolution technologique face a la régression à toujours gagné dans l'histoire de l'humanité.

Ce que j'entends par régression ce n'est pas du tout la VE car la VE est une évolution technologique (mais du passé, bien avant le thermique).

Une régression c'est quand une technologie n'est pas suffisamment avancée pour prendre des parts de marché naturellement. Une régression c'est quand on a besoin de casser le reste et de soutenir artificiellement une techno pour qu'elle puisse exister.

La VE est une bonne chose si elle fait partie de l'offre et qu'elle est mise en concurrence légitime et non biaisée avec le reste des technologies.

Que l'on souhaite sanctionner les rejets de CO2, même si je suis contre, si on part dans cette optique soyons cohérent.

Une VE pollue 2 fois moins qu'une thermique (pour le C02, puisque la pollution ne se résume qu'à ça aujourd'hui) admettons : les taxes, les malus, etc devrait être deux fois inférieur mais devrait exister.

Hors 2500 euros de malus pour une thermique + 70% de taxes sur le carburant, une TVS a payer (pour les pro), une carte grise plein pot, etc...

Pour une voiture électrique équivalente ca devrait donner a minima : 1250 euros de malus, 35% de taxe sur l'électricité, une TVS divisé par 2 mais bien présente, etc...

A la place de ça, on a 6000 euros de bonus, quasi pas de taxe sur l'électricité pour la recharge, une TVS exonérée, une CG quasi gratuit, etc...

C'est a dire que au delà de biaiser le marché en mettant le C02 comme schéma directeur, on n'a même pas d'équité sur ce terrain d'un point de vue taxation et fiscalité. :bah:

   

"Le cauchemar des boîtes à pile" ==> non.

Ce sont des effets d'annonce.

Sors moi une seule molécule qui par le biais d'une combustion ne rejette pas de saloperies pour nos poumons et/oui la planète et on en reparle.

J'ai aucune inquiétude à ce sujet.

Mais les lobbies sont forts à te faire passer des vessies pour des lanternes.

Comme le pékin lambda est inculte (scientifiquement parlant), on peut lui faire gober n'importe quoi.

Comme le pékin lambda a des oeillères, on peut lui faire croire qu'un petit bout de la chaine de d'industrialisation et de consommation d'un produit est "presque" propre en occultant le reste.

C'est tellement facile! ... Les gens ne veulent pas donc sont prêts à croire tout ce qui leur permettra d'éviter "l'angoisse de la panne d'électricité" ...

1) Qui n'a jamais eu l'angoisse de la panne de carburant?

2) J'ai jamais eu d'angoisse de panne d'électricité avec mon VE

Fiction vs réalité

à vous de jouer! :chut: :fleur:

Par

En réponse à fedoismyname

L'arnaque, c'est surtout du côté de nos gouvernants successifs qui, forcément, ont toujours été au courant de cela, et qui, eux, pouvaient prendre tout un tas de décisions.

Après, si ce sont les lobbies qui prennent in fine les décisions dans ce pays, alors, supprimons la notion de gouvernement. :bah:

   

Oui, malheureusement tu crois tout de même pas que nos politiques savent tout sur tout, ils doivent s'informer et qui mieux que les grandes multinationales, associations de distributeurs agroalimentaires, pétroliers, ... ont le plus de moyens pour embaucher des scientifiques pour démontrer que leurs produits ne sont que des pets de licornes ....

Mon père ayant pratiqué le parlement Européen .... que des chacals aux dents bien aiguisées

La politique gauche droite milieu haut bas ? :ddr:

Par

En réponse à ricolapin

Oui, malheureusement tu crois tout de même pas que nos politiques savent tout sur tout, ils doivent s'informer et qui mieux que les grandes multinationales, associations de distributeurs agroalimentaires, pétroliers, ... ont le plus de moyens pour embaucher des scientifiques pour démontrer que leurs produits ne sont que des pets de licornes ....

Mon père ayant pratiqué le parlement Européen .... que des chacals aux dents bien aiguisées

La politique gauche droite milieu haut bas ? :ddr:

   

C'est comme la voiture, il faut trouver la moins pire :bah:

Par

En réponse à Hcc1

Sauf qu'ici on passe par l'électricité pour capter du CO2 et ajouter de l'hydrogène. Capter le CO2 dans l'air, les plantes le font depuis des millions d'année... avec de l'énergie. Face à toute solution miracle on doit se poser la question : d'où vient l'énergie ?

   

T’as pas tout compris. Le CO2 c’est du dyoxide de carbone. Dans l’article on parle de carbone tout court.

Par

En réponse à §Ant435pN

Petit calcul rapide :

1 Tesla = 1850kg.

1850kg = 2500L SP95

Soit 50'000km d'une petite hybride qui, bien entretenue, en fera 300'000 minimum.

Ta Yaris au e-fuel chilien va donc nécessiter au cours de sa vie le transport de 6 fois plus de masse que mon VE.

Tu es sûr que tu veux jouer dans ce sens ? :chut:

   

De toute manière à un moment donné, ta tesla est faite de pétrole en masse donc bon, la feuille verte dans les 2 cas c'est cramé :biggrin:

Il faut être rationnel, ce n'est pas le VE qui va sauver la planète :areuh:

Par

En réponse à Kaelis

T’as pas tout compris. Le CO2 c’est du dyoxide de carbone. Dans l’article on parle de carbone tout court.

   

Mais oui... on prend tout le carbone pur disponible dans l'air ! Il y toujours une certain plaisir à se faire apprendre des choses que l'on sait par des gens qui les ignorent !

Par

En réponse à ricolapin

Et les autres voitures thermiques dont les ventes sont 90% plus élevées ... en sous-marin

On parle d'une source d'énergie ...

   

Oui il vaut mieux une Tesla chinoise qu'une Yaris fabriqué à Valencienne c'est inconstatable :brosse:

Par

En réponse à KM69

Oui il vaut mieux une Tesla chinoise qu'une Yaris fabriqué à Valencienne c'est inconstatable :brosse:

   

*incontestable

Par §Ant435pN

En réponse à KM69

De toute manière à un moment donné, ta tesla est faite de pétrole en masse donc bon, la feuille verte dans les 2 cas c'est cramé :biggrin:

Il faut être rationnel, ce n'est pas le VE qui va sauver la planète :areuh:

   

Aaaaah l'éternelle technique de l'homme de paille. Quand un argument ne marche pas on passe à l'autre...

Bien sûr que la fabrication de n'importe quel véhicule n'est pas écologique. Mais entre "très dégueu" et "un peu moins dégueu, voire suffisamment peu dégueu pour ne pas aggraver la situation", j'ai fait mon choix.

Par

En réponse à Bionel.fr

Bizarrement l’électrique pur (78% de part de marché en septembre en a Norvège) semble très bien marcher. Et ce même dans un environnement aux hivers très froids.

Étonnant non?

Le VE n’est aucunement une impasse, simplement le meilleur rendement énergétique pour se déplacer.

Pour rappel un litre d’essence est équivalent à 10 kWh.

Un véhicule électrique moyennement performant va faire du 15 kWh/100km en conditions réelle soit l’équivalent de 1,5l/100km

Je crois que c’est clair.

Sans parler des bénéfices de l’électrique pour doper les énergies renouvelables. Comme un véhicule est souvent à l’arrêt, il peut être rechargé au moment où les renouvelables produisent le plus.

À terme les batteries pourront réinjecter l’électricité dans le réseau aux heures de pointe.

   

Ah les équivalences ! Qu'est ce qu'on ne leur fait pas dire !

Par

Cela peut être une solution pour certaines utilisation qui ne peut pas utiliser le moteur électrique. Mais le couple moteur électrique/batterie a une telle efficacité énergétique et une marge de progression tellement immense qu on a du mal à croire que c est une impasse ! Mais on peut pas passer au tout électrique en 5 ans ! Faut être patient

Par

En réponse à KM69

De toute manière à un moment donné, ta tesla est faite de pétrole en masse donc bon, la feuille verte dans les 2 cas c'est cramé :biggrin:

Il faut être rationnel, ce n'est pas le VE qui va sauver la planète :areuh:

   

La Tesla est faite de pétrole mais n'en consommera pas dans notre pays une fois sur la route.

Ton VT est fait de pétrole mais en consommera également pour se déplacer et en plus à un rendement médiocre.

Par

Encore une fois, vous donnez un bel exemple de la capacité qu'ont de nombreuses personnes à appliquer le principe du "2 poids 2 mesures". Quand il s'agit de l'électrique, vous ne voyez que les problèmes, vous êtes extrêmement sceptique, mais il suffit qu'on vous parle d'essence de synthèse pour que vous tombiez dans le wishful thinking complet.

Si vous vous informiez un peu (mais pourquoi le faire quand on est déjà très content du peu d'informations dont on dispose ?), vous sauriez que Porsche compte produire un demi-milliard de litres en 2026, soit un millième des besoins des seuls États-Unis ; que l'efuel Alliance ne compte arriver à des carburants constitués à 100 % d'essence synthétique qu'en 2050, ce qui est beaucoup trop tard ; que le tarif relativement flatteur de 1,73 euro est celui fourni par Porsche, mais que d'autres estimations oscillent entre 3 et 4 euros ; que selon Transport & Environment, le rendement de la pile à combustible à hydrogène est 2x moindre que celui des batteries, et que celui de l'essence synthétique est bien pire encore (4x moins d'ici 2050).

Mais le cerveau humain étant ce qu'il est, vous effacerez rapidement ces légers inconvénients de votre mémoire pour continuer à ânonner la brochure publicitaire de Porsche, avec la certitude absolue d'en savoir plus long que tous ces scientifiques ineptes et politicards magouilleurs.

Par

Pardon, mon message était adressé à Axel

Par

En réponse à pxidr

:bien::bien::bien:

Le moteur thermique profite d'un GROS avantage : la densité énergétique de son carburant. C'est ce qui le sauve encore.

Mais, il convertit seulement 30% de ce carburant en puissance utile.

70% est perdu en vibrations, bruit, chaleur.

Un moteur électrique est bien plus sobre : il convertit 95% de l'énergie électrique qu'on lui fournit, et surtout, ce que les gens ne semble pas bien comprendre, c'est que son rendement reste assez constant quelque soit la charge.

Un moteur thermique utilisé à faible charge (comme en ville par exemple), son rendement déjà mauvais s'effondre encore plus.

   

Toujours aussi malhonnête avec la manipulation des chiffres de rendement toi !

Par

En réponse à mgrs01

Cela peut être une solution pour certaines utilisation qui ne peut pas utiliser le moteur électrique. Mais le couple moteur électrique/batterie a une telle efficacité énergétique et une marge de progression tellement immense qu on a du mal à croire que c est une impasse ! Mais on peut pas passer au tout électrique en 5 ans ! Faut être patient

   

Et de deux malhonnêtes !

Par

En fait, la "bonne" conclusion selon pixdr c'est plutôt de dire que 98 ou 99% des Américains/Australiens sont des idiots ! Ils n'ont rien compris !

Par

En réponse à KM69

Oui il vaut mieux une Tesla chinoise qu'une Yaris fabriqué à Valencienne c'est inconstatable :brosse:

   

Encore une fois on parle d'énergie....

Tesla aura une usine en Europe

Par

En réponse à meca32

C'est totalement faux, un véhicule électrique émet infiniment moins de co2 qu'un thermique, même en prenant en compte la fabrication de la batterie et son recyclage voir la vidéo de "Le Réveilleur" sur le sujet.

https://youtu.be/zjaUqUozwdc

https://youtu.be/xVroWRO0duI

   

C'est toi qui a tout faux ! Une VE EMETTRA moins de CO2 quand l'électricité utilisée sera quasi complètement décarbonée et que les batteries seront aussi fabriquées avec une telle énergie ! Mais d'ici là, c'est beaucoup beaucoup beaucoup plus flou !

Par

En réponse à AlexHH

Encore une fois, vous donnez un bel exemple de la capacité qu'ont de nombreuses personnes à appliquer le principe du "2 poids 2 mesures". Quand il s'agit de l'électrique, vous ne voyez que les problèmes, vous êtes extrêmement sceptique, mais il suffit qu'on vous parle d'essence de synthèse pour que vous tombiez dans le wishful thinking complet.

Si vous vous informiez un peu (mais pourquoi le faire quand on est déjà très content du peu d'informations dont on dispose ?), vous sauriez que Porsche compte produire un demi-milliard de litres en 2026, soit un millième des besoins des seuls États-Unis ; que l'efuel Alliance ne compte arriver à des carburants constitués à 100 % d'essence synthétique qu'en 2050, ce qui est beaucoup trop tard ; que le tarif relativement flatteur de 1,73 euro est celui fourni par Porsche, mais que d'autres estimations oscillent entre 3 et 4 euros ; que selon Transport & Environment, le rendement de la pile à combustible à hydrogène est 2x moindre que celui des batteries, et que celui de l'essence synthétique est bien pire encore (4x moins d'ici 2050).

Mais le cerveau humain étant ce qu'il est, vous effacerez rapidement ces légers inconvénients de votre mémoire pour continuer à ânonner la brochure publicitaire de Porsche, avec la certitude absolue d'en savoir plus long que tous ces scientifiques ineptes et politicards magouilleurs.

   

Je n'efface rien.

Je ne défends pas cette technologie en particulier, je défends l'innovation au sens large.

Si demain on sait capter efficacement le CO², tout le délire de VE sera caduque et tu te seras branlée sur un techno bidon comme un fan du HD DVD...

La VE est une techno que l'on fait émergé par la force (fiscalité, taxation, interdition, norme)... c'est pas très prometteur quand même quand on est obligé de faire ça pour espérer un maigre 7,5% de part de marché...

Par définition je suis pour toute nouvelle techno, y compris la VE : même si c'est pas une nouvelle techno c'est même un menhir technologique avec la "jamais contente". Je souhaite juste une compétition saine : "Que le meilleur gagne !"

Par

En réponse à Lucky06200

C'est toi qui a tout faux ! Une VE EMETTRA moins de CO2 quand l'électricité utilisée sera quasi complètement décarbonée et que les batteries seront aussi fabriquées avec une telle énergie ! Mais d'ici là, c'est beaucoup beaucoup beaucoup plus flou !

   

Il n'y a rien de flou avec un VE, par contre avec une thermique meme hybride, triche, puits à la roue bidon, reserve mopndia

Par

réserves mondiales pipeau,, mazout gate, hybride gate, flex fuel gate, rendement gate, lobbying gate, etc...

Donc un qui est particulièrement malhonnête ici c bien toi...

Par §Ant435pN

En réponse à Kaelis

T’as pas tout compris. Le CO2 c’est du dyoxide de carbone. Dans l’article on parle de carbone tout court.

   

:areuh:Le processus de Porsche, peu ou prou est très probablement :

1. Production d'hydrogène par électrolyse de l'eau (coucou la conso de flotte dans le désert Chilien, mais le problème restera le pompage des saumures dans le désert Bolivien :areuh:)

2. Captation du carbone de l'air par électrolyse pour former un éthane et de l'oxygène (coucou la consommation d'électricité)

En fin de compte il n'y a pas de secret : La physique interdit la création d'énergie ex nihilo, elle a même plutôt tendance à porter les choses dans l'autre sens, il y a des pertes.

Le rendement d'une électrolyse va se situer entre 50 et 80%. Tirons au milieu et disons 70%. Aucune idée pour l'électrolyse de recombinaison de l'éthanol, mais disons (sans doute très optimiste) pareil que pour l'eau, 70%.

On a donc déjà 50% de l'énergie initiale perdue pour la production.

Puis on transporte et on distribue tout ça, disons encore 10% de pertes. Pouf 55% de pertes au total.

Enfin on colle ça dans un moteur thermique qui affiche au mieux 70% de pertes, et en règle générale plutôt 80%. Disons 75% pour être sympa.

Bilan : Près de 90% de l'énergie initiale sortie des éoliennes est perdue au cours du cycle.

Pour un VE les pertes totales sont plus de l'ordre de 20%...

Mais le e-fuel c'est l'avenir, bien sûr.

Il faudra combien d'éoliennes pour sortir la consommation annuelle d'un pays comme la France ?

8.5 millions de tonnes de carburant en 2019

Soit 11.3 milliards de litres.

113TWh d'énergie.

Donc il faut, juste pour la France, assez d'éoliennes pour produire plus de 1'000TWh compte tenu des pertes du processus.

En supposant 4000h utiles de production (plus élevé que tout autre pays, mais on va être super sympa), une éolienne de 3MW va produire 12GWh par an. Il en faudra donc près de 85'000 rien que pour "abreuver" la France.

85'000 éoliennes pour un pays petit comme la France, avec des hypothèses toutes favorables en termes de pertes.

Et certains y voient LA solution ? :areuh:

Par §Ant435pN

En réponse à Lucky06200

C'est toi qui a tout faux ! Une VE EMETTRA moins de CO2 quand l'électricité utilisée sera quasi complètement décarbonée et que les batteries seront aussi fabriquées avec une telle énergie ! Mais d'ici là, c'est beaucoup beaucoup beaucoup plus flou !

   

On est passés de "émettra plus" à "c'est flou", tiens :biggrin:

Par

Tout le monde montre les bienfaits de l'électrique et de son moteur sans âmes qui possède un rendement de 98 %, mais quand est t'il des batteries, vous mentionnez le voyage de l'étranger vers l'Europe, mais les batteries sont fabriqués en Chine et leurs extractions dans les pays pauvres avec en prime l'exploitation des enfants non?

Par

En réponse à §Ant435pN

:areuh:Le processus de Porsche, peu ou prou est très probablement :

1. Production d'hydrogène par électrolyse de l'eau (coucou la conso de flotte dans le désert Chilien, mais le problème restera le pompage des saumures dans le désert Bolivien :areuh:)

2. Captation du carbone de l'air par électrolyse pour former un éthane et de l'oxygène (coucou la consommation d'électricité)

En fin de compte il n'y a pas de secret : La physique interdit la création d'énergie ex nihilo, elle a même plutôt tendance à porter les choses dans l'autre sens, il y a des pertes.

Le rendement d'une électrolyse va se situer entre 50 et 80%. Tirons au milieu et disons 70%. Aucune idée pour l'électrolyse de recombinaison de l'éthanol, mais disons (sans doute très optimiste) pareil que pour l'eau, 70%.

On a donc déjà 50% de l'énergie initiale perdue pour la production.

Puis on transporte et on distribue tout ça, disons encore 10% de pertes. Pouf 55% de pertes au total.

Enfin on colle ça dans un moteur thermique qui affiche au mieux 70% de pertes, et en règle générale plutôt 80%. Disons 75% pour être sympa.

Bilan : Près de 90% de l'énergie initiale sortie des éoliennes est perdue au cours du cycle.

Pour un VE les pertes totales sont plus de l'ordre de 20%...

Mais le e-fuel c'est l'avenir, bien sûr.

Il faudra combien d'éoliennes pour sortir la consommation annuelle d'un pays comme la France ?

8.5 millions de tonnes de carburant en 2019

Soit 11.3 milliards de litres.

113TWh d'énergie.

Donc il faut, juste pour la France, assez d'éoliennes pour produire plus de 1'000TWh compte tenu des pertes du processus.

En supposant 4000h utiles de production (plus élevé que tout autre pays, mais on va être super sympa), une éolienne de 3MW va produire 12GWh par an. Il en faudra donc près de 85'000 rien que pour "abreuver" la France.

85'000 éoliennes pour un pays petit comme la France, avec des hypothèses toutes favorables en termes de pertes.

Et certains y voient LA solution ? :areuh:

   

Les moulins a vent, non c'est pas l'avenir c'est même le passé, mais une centrale nucléaire dernier cri, la c'est plus un soucis !

Par

En réponse à mdb92

réserves mondiales pipeau,, mazout gate, hybride gate, flex fuel gate, rendement gate, lobbying gate, etc...

Donc un qui est particulièrement malhonnête ici c bien toi...

   

Sauf que je parle CO2 émis et non de "thermique mme hybride, triche, puits à la roue bidon, réserves mondiales pipeau,, mazout gate, hybride gate, flex fuel gate, rendement gate, lobbying gate, etc..."

Qui est malhonnête ?!

Par

En réponse à All motors glory

Tout le monde montre les bienfaits de l'électrique et de son moteur sans âmes qui possède un rendement de 98 %, mais quand est t'il des batteries, vous mentionnez le voyage de l'étranger vers l'Europe, mais les batteries sont fabriqués en Chine et leurs extractions dans les pays pauvres avec en prime l'exploitation des enfants non?

   

Pace que dans les voitures thermique il n'y a pas de moteurs électrique : siège, vitre, ouverture du coffre...

De terre dite rare : catalytique, moteur électrique pour les sièges, vitre...

Par

Sur Terre on a grossièrement deux types d'énergie disponibles: le nucléaire et le solaire. Le solaire. ´n'Étant que du nucléaire très distant. Les carburants fossiles sont du solaire stocké. L'éolien est du solaire qui met en mouvement des masss d'air. Ensuite on passe vers des énergies utilisables avec plus ou moins de bonheur. Donc pour uneutlisation de masse toujours se demander d'où vient l'énergie et avec quel rendement. Sinon c'est pour une niche comme ici.

Par

En réponse à §Ant435pN

On est passés de "émettra plus" à "c'est flou", tiens :biggrin:

   

J'ai dit "émettra MOINS" et non pas "PLUS". Tu dois fatiguer là ?!

Par

En réponse à meca32

Non mais putain, le rendement de la filière :peur:

Comment on peut sortir des conneries pareilles ????

   

C'est pas pire que l'hydrogène vert que certains prévoit d'utiliser pour des génératrices à base de moteur à combustion. Question rendement ça se pose là aussi...

Par §Ant435pN

En réponse à Axel015

Les moulins a vent, non c'est pas l'avenir c'est même le passé, mais une centrale nucléaire dernier cri, la c'est plus un soucis !

   

1'000TWh c'est 2 fois la consommation TOTALE d'électricité en France chaque année.

Donc pour ce liquide miraculeux, il faudrait donc déployer l'équivalent de deux fois le parce de production existant en France. Il va en falloir des centrales.

Par §Ant435pN

En réponse à Lucky06200

J'ai dit "émettra MOINS" et non pas "PLUS". Tu dois fatiguer là ?!

   

Je parlais de ton discours il y a quelques semaines/mois. L'électricité de recharge des VE était alors sans équivoque de l'ordre de 500gCO2 émissions par kWh.

Maintenant, "c'est flou". Les lignes bougent, c'est bien.

Par

En réponse à MrAliots

Il n'y a pas que sur Caradisaic que l'on peut s'informer sur le sujet et avoir des détails techniques, et avec quelques recherches sur Google on peut facilement avoir toutes les informations nécessaires pour connaitre le rendement approximatif de ce procédé.

   

si ce n'est pas rentable, il y a un paquet d'ingénieurs sur terre qui bossent pour rien alors, idem ceux qui critiquent ITER, idem pour les EPR, au final comme sur google toutes les technologies sont démontées à un moment donné par untel ou untel ou une association, ou......on en serait encore à la charrue en fait si on avait écouté les pessimistes.

Par

En réponse à ricolapin

Une centrale au thorium peut utiliser des déchets nucléaire pour démarrer et ensuite ses propres déchets seront beaucoup moins nocifs que ceux produits par une centrale actuelle à l'uranium

D'ailleurs les chinois (encore eux) vont nous griller sur ce point ....

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/green-business/thorium-la-face-gachee-du-nucleaire-602366.html

Toujours la même chose... les lobbyistes ont bien travaillé :pfff:

   

je suis d'accord, il y avait de toute façon au début du nucléaire plusieurs solutions sur la table, dont les centrales au sodium. Mais voilà, les pot de vin, et lobbies industriels ont gagnés et on a choisi la solution la plus polluante (déchets).

Par

En réponse à §Ant435pN

On attend avec impatience le dossier des détracteurs du VE quant à la consommation de ressources (terres rares, cobalt, etc) qui seront nécessaires à la construction de millions d'éoliennes nécessaires à produire les GW dont à peine 20% si on a beaucoup de chance seront restitués à la roue de leurs précieuses tondeuses à explosion grâce à cette merveilleuse technologie :buzz:

   

sans compter que pour 1KW acheté chez toi, il faut en produire 2,58. Perte en transport et surtout lors des différents phases de réduction de puissance dans les transformateurs.

Par

En réponse à VARVILO

En Afrique comme en Asie (notamment en Inde), la seule pression démographique fait reculer l'espace sauvage, si bien que les éléphants (entre autres, mais ça bouffe, un éléphant) vont sur les cultures.

La question est: de quel droit une espèce, et une seule, prend-elle toute la place?

Idéalement, la population mondiale n'aurait JAMAIS dû dépasser le milliard de bipèdes. On a des preuves de la contribution de l'humain à la progression des déserts dès l'antiquité!

   

tout à fait d'accord et le milliard est la limite maximum. :jap::jap:

Par

En réponse à mdb92

Il n'y a rien de flou avec un VE, par contre avec une thermique meme hybride, triche, puits à la roue bidon, reserve mopndia

   

rien de flou ???? :biggrin::biggrin: va dire cela au gamin qui crèvent dans les mines pour récolter le minerais.

Par

En réponse à Axel015

Les moulins a vent, non c'est pas l'avenir c'est même le passé, mais une centrale nucléaire dernier cri, la c'est plus un soucis !

   

113 TWh c'est à peu près 1/3 de la production nucléaire annuelle du moment, avec 56 réacteurs pour une puissance installée totale de 50 GW. En construisant uniquement des EPR (1,6 GW) il faudrait construire à peu près 10 EPR fonctionnant à plein régime 365j/an uniquement pour couvrir nos besoins. C'est faisable en quelques décennies.

À 19 milliards d'€ l'EPR, l'augmentation du prix de l'électricité pour financer la construction des 10 EPR sera massive. Mince, ce n’était pas censé arriver à cause des VE ça ? :chut:

Quitte à utiliser de l'électricité nucléaire de manière peu efficace, autant passer par l'hydrogène jaune, toujours meilleur (ou moins pire :ddr: ) que le e-fuel, et l'investissement dans les stations hydrogène ne sera pas répercuté sur le prix d'utilisation de mon grille-pain ou mon four micro-onde.

Par

Au temps pour moi, ce n’est pas 10 EPR mais 100 EPR. Encore pire :eek:

Par

En réponse à donald69

rien de flou ???? :biggrin::biggrin: va dire cela au gamin qui crèvent dans les mines pour récolter le minerais.

   

Tu parles du minerai qui se retrouve dans ton téléphone, tablette, télévision, véhicule thermique, ordinateur...

Par §Ant435pN

En réponse à Bouboune41

C'est pas pire que l'hydrogène vert que certains prévoit d'utiliser pour des génératrices à base de moteur à combustion. Question rendement ça se pose là aussi...

   

Si c'est pire :biggrin:

En plus du rendement pourri de l'hydrogène vert,

Tu ajoutes le rendement pourri de l'électrolyse pour recombiner CO2 + H2O en CnH(2n+2) + O2

Puis l'énergie de transport et livraison

Puis les pertes d'un moteur thermique lambda

Au total plus de 90% de l'énergie sortie de l'éolienne est perdue...

C'est 2 à 3 fois pire que le FCEV à l'hydrogène vert...

Par §Ant435pN

En réponse à Entreles3monts

Tu parles du minerai qui se retrouve dans ton téléphone, tablette, télévision, véhicule thermique, ordinateur...

   

Non, c'est pas le même. Celui de la désulfuration des hydrocarbures c'est pareil, il est récolté de manière super responsable :fleur:

Par

Les surplus de production des EnR pourraient alimenter la filière, mais comme avec l'E85 il y a une limite intrinsèque qui n'en fera pas une solution universelle

Par

En réponse à §Ant435pN

Je parlais de ton discours il y a quelques semaines/mois. L'électricité de recharge des VE était alors sans équivoque de l'ordre de 500gCO2 émissions par kWh.

Maintenant, "c'est flou". Les lignes bougent, c'est bien.

   

C'est surtout ses raisonnements qui sont flous à l'ingénieur niçois !

Par

En réponse à Lucky06200

Toujours aussi malhonnête avec la manipulation des chiffres de rendement toi !

   

Scientifiquement, il y a rien de mal à comparer le rendement deux motorisations qui convertissent une énergie en entrée vers un mouvement mécanique en sortie.

Et t'as jamais pu me prouver que ce que je disais était scientifiquement biaisé. Prouve moi le contraire !

Par

En réponse à Lucky06200

Toujours aussi malhonnête avec la manipulation des chiffres de rendement toi !

   

Et tout ce que j'ai dit dans mon commentaire est parfaitement factuel et vérifiable par tout le monde.

Faut-il avoir les compétences techniques, chose qui te manque visiblement.

Par

"Total a sciemment minimisé son rôle dans la menace du changement climatique, selon des scientifiques (AFP aujoud'hui) Des chercheurs affirment que le pétrolier avait connaissance des conséquences néfastes de ses activités dès 1971, mais a cherché à contrecarrer les efforts pour limiter le recours aux énergies fossiles."

50 ans de retard, fatal ... :coucou:

Par

En réponse à donald69

rien de flou ???? :biggrin::biggrin: va dire cela au gamin qui crèvent dans les mines pour récolter le minerais.

   

Tu parles du cobalt? ce sont des mines illégales, mais tu sais que la thermique elle en est pleine de cobalt depuis de très nombreuses années, le cobalt sert à faire les alliages acier, donc moi je veux bien mais pourquoi jamais personne s'en est ému avant? comme par hasard avec le VE oui? dénoncés par les pétro-constructeurs avec leurs larmes de crocodiles? à d'autres...

Donc en gros avec la thermique on peut faire toutes les atrocités que l'on veut depuis au moins 100 ans, par exemple, assassinats, guerres, pollutions en tout genre, surexploitation, CO2 en masse, pétrole de schiste, sables bitumineux, plateformes qui fuient, marrées noires en pagailles, villes irrespirables, corruptions de haut niveau, etc... la liste est tellement longue... mais avec le VE qui n'en fait même pas le quart de la moité du cinquième et encore tu divises encore 100000... alors là non, c horrible, le méchant VE, bla bla bla...??? même combat pour les EnR...

Allez on a bien compris depuis longtemps que les VE et les EnR gênaient énormément certains gros intérêts, pas la peine de tourner autour du pot ou de faire semblant....

Par

En réponse à Pretty Green

Les "réfugiés climatiques" n'existent que dans votre imagination et je vous défie de m'en présenter un seul.

   

Je suis sûr que vous savez faire une recherche Google. Et je vous mets au défi de me prouver que les tempêtes et autres cyclones ne se multiplient et donc par conséquent ne détruisent pas des habitations. Allez faire un tour dans la vallée de la Roya pas si loin de nous dans le Sud de notre chère France et vous verrez c'est quoi un réfugié climatique.

Par

En réponse à Axel015

Je n'efface rien.

Je ne défends pas cette technologie en particulier, je défends l'innovation au sens large.

Si demain on sait capter efficacement le CO², tout le délire de VE sera caduque et tu te seras branlée sur un techno bidon comme un fan du HD DVD...

La VE est une techno que l'on fait émergé par la force (fiscalité, taxation, interdition, norme)... c'est pas très prometteur quand même quand on est obligé de faire ça pour espérer un maigre 7,5% de part de marché...

Par définition je suis pour toute nouvelle techno, y compris la VE : même si c'est pas une nouvelle techno c'est même un menhir technologique avec la "jamais contente". Je souhaite juste une compétition saine : "Que le meilleur gagne !"

   

Et vous croyez que l'essence synthétique va spontanément résoudre les problèmes auxquels on est confrontés, sans aides ni subventions ?

Vous n'avez pas l'air de comprendre que si on laisse faire ("que le meilleur gagne"), il y aura bien un gagnant, mais le reste de l'humanité en paiera les conséquences. Ce n'est pas de l'alarmisme écolo, c'est écrit noir sur blanc dans tous les rapports scientifiques des dernières décennies.

Quant à vos hypothétiques technologies de capture de carbone, vous ne vous y fiez que parce que ça vous arrange et que vous ne courez personnellement que peu de risque. Ayez au moins le courage de votre nihilisme et dites-le franchement : après moi le déluge.

Par §Ant435pN

Surtout le coût de ce efuel...

Le pétrole on creuse, ça sort, on distille, on met en bouteille, on va livrer.

Le efuel on construit des centaines d'éoliennes, des installations d'électrolyse gigantesques, on doit pomper de l'eau, puis stocker le H2 sous pression/basse température, puis électrolyser le merdier, pour enfin le distribuer.

Si aujourd'hui les gens s'étouffent de l'essence à 1.6€ le litre, attendez quand on leur proposera le efuel à 10€ le litre...

Sauf s'il y a des subventions de malade. Et là on verra notamment l'intégrité de Axel015, si un jour on nous annonce le efuel au prix de l'essence voire du e85...

Parce qu'une technologie qui nécessiterait des subventions doit mourir...

Par

En réponse à Axel015

Je n'efface rien.

Je ne défends pas cette technologie en particulier, je défends l'innovation au sens large.

Si demain on sait capter efficacement le CO², tout le délire de VE sera caduque et tu te seras branlée sur un techno bidon comme un fan du HD DVD...

La VE est une techno que l'on fait émergé par la force (fiscalité, taxation, interdition, norme)... c'est pas très prometteur quand même quand on est obligé de faire ça pour espérer un maigre 7,5% de part de marché...

Par définition je suis pour toute nouvelle techno, y compris la VE : même si c'est pas une nouvelle techno c'est même un menhir technologique avec la "jamais contente". Je souhaite juste une compétition saine : "Que le meilleur gagne !"

   

Vous trouvez que la compétition était saine qd on a imposé aux flottes le diesel par des incitations fiscales ?

Vous savez combien de subventions ont été versés à tous les pétroliers coe Total et consorts pour sauvegarder leurs emplois qd les cours du barils fluctue du simple au triple ?

Vous croyez que la compétition est saine lorsque nos champions nationaux fabricants de voiture, touchent des subventions énormes pour sauvegarder les emplois alors qu'ils fabriquent moins cher en Turquie, en Chine, ou je ne sais quel autre pays moins regardant sur les protections sociales ?

Quand on se met des oeillères, il est facile de critiquer une techno qui demande bcp moins de ressources, bcp moins cher à fabriquer et moins polluant qu'une autre.

Quand aux laüs sur les minerais pour les batteries, regardés dans vos thermiques et on en reparle. Si on investit pour justement avoir des batteries sans cobalt, nikel ou en tout cas le moins possible pour moins cher, vous devriez être heureux non? Ce n'est pas ça l'innovation pour vous ? Je ne vais même pas comparer aux dégâts de l'extraction et du raffinage du pétrole qui comme par hasard passe totalement inaperçu dans vos bilans de comparaison.

Par

En réponse à Andrei422716

78% des parts en voiture neuve haha parce que le tout des vehicules roulants c'est de 85% de véhicules thermique et 15% de VE:lol::lol::lol:

   

Euh, oui. Et alors ?

Entre marché neuf et parc roulant, il y a un delta. Delta qui peut être énorme quand le changement est rapide. C'est évident. :oui:

Idem en France, le parc continue à être majoritairement diesel. Ce n'est pas vrai des ventes par contre. :bah:

Par

En réponse à §Ant435pN

Je parlais de ton discours il y a quelques semaines/mois. L'électricité de recharge des VE était alors sans équivoque de l'ordre de 500gCO2 émissions par kWh.

Maintenant, "c'est flou". Les lignes bougent, c'est bien.

   

OK je n'avais pas compris de quoi tu parlais... normal d'ailleurs vu que je n'ai JAMAIS dit cela !

Donc je rappelle que mon discours est de dire que l'on surestime largement l'impact positif réel aujourd'hui, et à court/moyen terme, des VEs. Une analyse marginale montre clairement que lorsque l'on charge un VE, même la nuit, on mobilise souvent de l'énergie fossile supplémentaire. Tu prends le chiffre que tu veux pour cette émission marginale du gaz ou du charbon à ces moments-là. Je n'ai jamais dit que c'était une règle générale observée 365 j/an, 24h/24h ! Cela dépend largement des indisponibilités nuke du moment, de l'ENR dispo, des exportations, et de ce que l'on prélève sur le stock hydro. Des fois on va être obligé de soutirer un peu plus de fossile, des fois non !

Pour ceux qui n'ont pas suivi nos échanges, on peut calculer que cela dépend des années. Mais malheureusement les indisponibilités nuke sont de plus en plus nombreuses ces dernières années, et on a donc de plus en plus souvent (sauf 2020 année particulière !) une balance qui banche du mauvais côté !

Donc je n'ai jamais dit que l'électricité de recharge des VE était sans équivoque de l'ordre de 500gCO2 émission en permanence en France ! Tu caricatures mes écrits avec un clair objectif qui est ridicule encore une fois !

Maintenant, "c'est flou". Les lignes bougent, c'est bien.

Par

La dernière ligne est en trop bien sûr ! A supprimer ! Désolé !

Par

En réponse à pxidr

Et tout ce que j'ai dit dans mon commentaire est parfaitement factuel et vérifiable par tout le monde.

Faut-il avoir les compétences techniques, chose qui te manque visiblement.

   

Bah voyons !

Par

En réponse à Pretty Green

Mais les hommes qui "mangent du pain" produisent aussi la nourriture. Si la population baisse, cela ne fera pas plus à manger pour ceux qui restent. Bref, on ressasse les mêmes clichés malthusiens depuis Terullien il y a 1300 ans.

   

écoute, c'est simple: les surfaces cultivable et habitable sur Terre ne sont pas extensibles. dès lors, plus on est nombreux, plus leur part par habitant ne cesse de diminuer.

et donc, on sait que ça pose de plus en plus de problème. :bah:

Par

En réponse à Lucky06200

OK je n'avais pas compris de quoi tu parlais... normal d'ailleurs vu que je n'ai JAMAIS dit cela !

Donc je rappelle que mon discours est de dire que l'on surestime largement l'impact positif réel aujourd'hui, et à court/moyen terme, des VEs. Une analyse marginale montre clairement que lorsque l'on charge un VE, même la nuit, on mobilise souvent de l'énergie fossile supplémentaire. Tu prends le chiffre que tu veux pour cette émission marginale du gaz ou du charbon à ces moments-là. Je n'ai jamais dit que c'était une règle générale observée 365 j/an, 24h/24h ! Cela dépend largement des indisponibilités nuke du moment, de l'ENR dispo, des exportations, et de ce que l'on prélève sur le stock hydro. Des fois on va être obligé de soutirer un peu plus de fossile, des fois non !

Pour ceux qui n'ont pas suivi nos échanges, on peut calculer que cela dépend des années. Mais malheureusement les indisponibilités nuke sont de plus en plus nombreuses ces dernières années, et on a donc de plus en plus souvent (sauf 2020 année particulière !) une balance qui banche du mauvais côté !

Donc je n'ai jamais dit que l'électricité de recharge des VE était sans équivoque de l'ordre de 500gCO2 émission en permanence en France ! Tu caricatures mes écrits avec un clair objectif qui est ridicule encore une fois !

Maintenant, "c'est flou". Les lignes bougent, c'est bien.

   

Admettons qu'on surestime l'impact positif réel des VE.

Vous conviendrai quand même que la marge obligeant à charger le VE avec une énergie fossile est sans commune mesure en terme d'impact environnemental en le comparant avec l'utilisation à vie d'un thermique avec l'extraction, le raffinage et la combustion du pétrole qu'il consomme non?

L'un dans l'autre, on y gagne pas en passant au VE? Vraiment ?

Par

En réponse à JPA_

Je suis sûr que vous savez faire une recherche Google. Et je vous mets au défi de me prouver que les tempêtes et autres cyclones ne se multiplient et donc par conséquent ne détruisent pas des habitations. Allez faire un tour dans la vallée de la Roya pas si loin de nous dans le Sud de notre chère France et vous verrez c'est quoi un réfugié climatique.

   

mdr ! Je ne suis pas sûr qu'il voulait parler des gens de la Roya en pensant "réfugiés"... mais tu as osé !

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Aucun argument dans ta prose, pose toi la question de comment est produit l'hydrogène (aller je te donne un indice, c'est de l'électricité), de quel rendement la filière est capable (puissance consommée pour produire 1kwh d'équivalent carburant) et tu verras que la solution de Porsche est une pure bêtise sauf si on souhaite trouver un carburant pour continuer à faire rouler les véhicules de collection !

Par

En réponse à JPA_

Admettons qu'on surestime l'impact positif réel des VE.

Vous conviendrai quand même que la marge obligeant à charger le VE avec une énergie fossile est sans commune mesure en terme d'impact environnemental en le comparant avec l'utilisation à vie d'un thermique avec l'extraction, le raffinage et la combustion du pétrole qu'il consomme non?

L'un dans l'autre, on y gagne pas en passant au VE? Vraiment ?

   

Les gens qui font des ACV te démontreront que tout dépend des hypothèses chiffrées que l'on prend !

Et encore une fois, je ne dis pas que au final en France, on n'a pas le VE gagnant ! Je dis que l'écart sera d'autant plus mince que l'on mettra en face d'autres technos performantes sur le plan CO2 !

Donc arrêtons de vouloir tuer la recherche et l'innovation sur d'autres technos en mettant en avant des chiffres mirobolants erronés sur les VEs. C'est le sens de mes interventions.

Par

En réponse à donald69

sans compter que pour 1KW acheté chez toi, il faut en produire 2,58. Perte en transport et surtout lors des différents phases de réduction de puissance dans les transformateurs.

   

Totalement faux, le coefficient de 2.58 correspond pas aux pertes du réseau mais à l'énergie primaire utilisée pour produire de l'électricité (en fait un mix énergétique qui comprend l'uranium, les fossiles et les renouvelables), le rendement du nucléaire est d'environ 30%, les fossiles de 38% et les renouvelable de 100%, auxquelles on ajoute un peu de perte sur les réseau (d'ailleurs assez marginal 2 à 2.2% pour RTE et env. 6% pour enedis soit moins de 10% de l'énergie injectée !)

Donc arrêtons de dire des conneries quand on ne sait pas de quoi on parle !

Par

En réponse à Lucky06200

mdr ! Je ne suis pas sûr qu'il voulait parler des gens de la Roya en pensant "réfugiés"... mais tu as osé !

   

Lool. C'est totalement assumé, on pense toujours que les malheurs n'arrivent qu'aux autres.

Par définition, un réfugié, c'est qqn qui ne peut plus vivre chez lui pour x raisons et est obligé de s'exiler de son chez, que son chez soit un village, une ville ou un pays même si la convention le limite au pays.

Bref, croire aujourd'hui qu'il n'y a pas de réfugiés climatiques relèvent soit du complotisme soit du je m'en foutisme du sort des autres.

Par

En réponse à Lucky06200

Les gens qui font des ACV te démontreront que tout dépend des hypothèses chiffrées que l'on prend !

Et encore une fois, je ne dis pas que au final en France, on n'a pas le VE gagnant ! Je dis que l'écart sera d'autant plus mince que l'on mettra en face d'autres technos performantes sur le plan CO2 !

Donc arrêtons de vouloir tuer la recherche et l'innovation sur d'autres technos en mettant en avant des chiffres mirobolants erronés sur les VEs. C'est le sens de mes interventions.

   

Le jour où on trouve une techno qui emet moins de co2 qu'un ve et qui sera tout aussi efficace en rendement, je serai le 1er à l'encenser.

Mais les mathématiques sont têtus, une énergie qui peut être produite et utilisé directement via un tampon à plus de 90%, sera tjs plus efficiente qu'une autre qui doit être transformé ou utilisé de façon innovante comme source d'une autre énergie qui elle même... ainsi de suite jusqu'au réservoir tampon puis ensuite être utilisé qu'à 40% dans sa combustion.

Non, Vous n'êtes pas d'accord ?

Par

En réponse à mdb92

Tu parles du cobalt? ce sont des mines illégales, mais tu sais que la thermique elle en est pleine de cobalt depuis de très nombreuses années, le cobalt sert à faire les alliages acier, donc moi je veux bien mais pourquoi jamais personne s'en est ému avant? comme par hasard avec le VE oui? dénoncés par les pétro-constructeurs avec leurs larmes de crocodiles? à d'autres...

Donc en gros avec la thermique on peut faire toutes les atrocités que l'on veut depuis au moins 100 ans, par exemple, assassinats, guerres, pollutions en tout genre, surexploitation, CO2 en masse, pétrole de schiste, sables bitumineux, plateformes qui fuient, marrées noires en pagailles, villes irrespirables, corruptions de haut niveau, etc... la liste est tellement longue... mais avec le VE qui n'en fait même pas le quart de la moité du cinquième et encore tu divises encore 100000... alors là non, c horrible, le méchant VE, bla bla bla...??? même combat pour les EnR...

Allez on a bien compris depuis longtemps que les VE et les EnR gênaient énormément certains gros intérêts, pas la peine de tourner autour du pot ou de faire semblant....

   

Ah, ça, des guerres pour le pétrole, "y'en a eu, y'en a et y'en aura" probablement encore!

Mais quelle peut bien être la raison de l'opération barkane?

Aujourd'hui, il y a une ruée sur l'uranium, car le nombre de centrales augmente plus vite que les ressources.

Je sais que je passe pour un drôle, mais le paysan qui passait devant chez moi avec sa charrette à cheval quand j'étais enfant (et adolescent encore) n'avait pas besoin de faire la guerre à quiconque pour nourrir son herbivore.

Entretemps, la commission européenne a INTERDIT la traction animale.

Moyennant quoi, la mafia a trouvé un trafic super-juteux: vendre comme viande de bovin celle des animaux de trait qu'on a été obligé d'abattre en Roumanie pour toucher les subventions de l'UE.

Rappelez-vous la formule de Coluche: "rigolez pas, c'est avec votre fric!"

F...ez-vous de ma gueule: dans les années 70, j'ai eu l'occasion d'aller de Brest à Poitiers en Renault 6: à la hauteur de Vannes, nous avons doublé un char à boeufs sur la nationale:coolfuck:.

Et pourquoi traction animale et mécanique ne cohabiteraient-elles pas?

En 40, la Wehrmacht était motorisée, en 44 elle a réquisitionné les chevaux!:tongue:

Par §Ant435pN

En réponse à JPA_

Le jour où on trouve une techno qui emet moins de co2 qu'un ve et qui sera tout aussi efficace en rendement, je serai le 1er à l'encenser.

Mais les mathématiques sont têtus, une énergie qui peut être produite et utilisé directement via un tampon à plus de 90%, sera tjs plus efficiente qu'une autre qui doit être transformé ou utilisé de façon innovante comme source d'une autre énergie qui elle même... ainsi de suite jusqu'au réservoir tampon puis ensuite être utilisé qu'à 40% dans sa combustion.

Non, Vous n'êtes pas d'accord ?

   

"on ne sait pas". Ça visiblement c'est très compliqué à déterminer, que si un VE recharge même 100% gaz il reste 3 à 5 fois meilleur d'un point de vue émissions CO2 que la moyenne des VT.

Par contre, on est très très sûr que s'il y a une production électrique au gaz, ce sont ces électrons là qui vont dans nos batteries, les électrons propres servant, eux, à alimenter les ordinateurs en veille 24h/24 à la Défense. Parce que eux ne constituent pas une NOUVELLE consommation.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Donc, refait moi ton raisonnement pour un cas particulier : l'hydraulique, qui est en fait de l'énergie primaire (énergie potentielle, on se sert de la gravité), convertie en énergie mécanique par une turbine.

95% de rendement pour un turbine Francis, 99% pour un alternateur, 99% pour un transfo, admettons que des VE soient rechargés par de l'hydroélectricité, quel serait le rendement ?

Il EXPLOSE littéralement ton pauvre moteur à explosion.

Par

En réponse à JPA_

Le jour où on trouve une techno qui emet moins de co2 qu'un ve et qui sera tout aussi efficace en rendement, je serai le 1er à l'encenser.

Mais les mathématiques sont têtus, une énergie qui peut être produite et utilisé directement via un tampon à plus de 90%, sera tjs plus efficiente qu'une autre qui doit être transformé ou utilisé de façon innovante comme source d'une autre énergie qui elle même... ainsi de suite jusqu'au réservoir tampon puis ensuite être utilisé qu'à 40% dans sa combustion.

Non, Vous n'êtes pas d'accord ?

   

Le jour où on me proposera une alternative au VT repondant a mes attentes mes critères. Je commencerais a l'enscenser. D'ici la vive le thermique.

Par

Quand je vois que en Amérique du Sud la nouvelle 208 est disponible à l'éthanol de série avec le 1.6 4 cylindres, et que chez nous on nous proposes une e208 non mais franchement no comment :eek:

Par §Ant435pN

En réponse à KM69

Quand je vois que en Amérique du Sud la nouvelle 208 est disponible à l'éthanol de série avec le 1.6 4 cylindres, et que chez nous on nous proposes une e208 non mais franchement no comment :eek:

   

Grâce à la production éthanol à partir de canne à sucre, une grande partie de la forêt amazonienne (enfin ce qu'il en reste) est devenue émettrice nette de CO2.

Beau bilan, en effet. Sachant qu'aujourd'hui 4% du carburant utilisé dans les transports sont des biocarburants, tous types confondus.

Clairement une filière d'avenir. Plus qu'à trouver une dizaine d'autres forêts amazoniennes.

Par

Bon, si c'est un délire pour maintenir quelques modèles sportifs et ce bon vieux flat6, pourquoi pas. Il y a une clientèle.

Après c'est marginal, le gros de leur stratégie reste les Taycan et futures SUV électrique.

Par §Ant435pN

En réponse à pechtoc

Bon, si c'est un délire pour maintenir quelques modèles sportifs et ce bon vieux flat6, pourquoi pas. Il y a une clientèle.

Après c'est marginal, le gros de leur stratégie reste les Taycan et futures SUV électrique.

   

Je pense aussi. Et le litre de e-fuel ne sera certainement pas au même prix que le litre de SP95 ou de E98...

Par

En réponse à mdb92

Tu parles du cobalt? ce sont des mines illégales, mais tu sais que la thermique elle en est pleine de cobalt depuis de très nombreuses années, le cobalt sert à faire les alliages acier, donc moi je veux bien mais pourquoi jamais personne s'en est ému avant? comme par hasard avec le VE oui? dénoncés par les pétro-constructeurs avec leurs larmes de crocodiles? à d'autres...

Donc en gros avec la thermique on peut faire toutes les atrocités que l'on veut depuis au moins 100 ans, par exemple, assassinats, guerres, pollutions en tout genre, surexploitation, CO2 en masse, pétrole de schiste, sables bitumineux, plateformes qui fuient, marrées noires en pagailles, villes irrespirables, corruptions de haut niveau, etc... la liste est tellement longue... mais avec le VE qui n'en fait même pas le quart de la moité du cinquième et encore tu divises encore 100000... alors là non, c horrible, le méchant VE, bla bla bla...??? même combat pour les EnR...

Allez on a bien compris depuis longtemps que les VE et les EnR gênaient énormément certains gros intérêts, pas la peine de tourner autour du pot ou de faire semblant....

   

Comment claquer un bec de canard :bien:

Par

En réponse à ricolapin

Comment claquer un bec de canard :bien:

   

Ou comment faire son calimero. Les 2 filières ont les mains sales c'est tout. Apres k'utilisateur doit rester libre de prendre celle qui lui convient pas celles certains zealots ou fanboys veulent lui imposer de prendre.

Par

En réponse à §Ant435pN

Grâce à la production éthanol à partir de canne à sucre, une grande partie de la forêt amazonienne (enfin ce qu'il en reste) est devenue émettrice nette de CO2.

Beau bilan, en effet. Sachant qu'aujourd'hui 4% du carburant utilisé dans les transports sont des biocarburants, tous types confondus.

Clairement une filière d'avenir. Plus qu'à trouver une dizaine d'autres forêts amazoniennes.

   

Oui mais chez nous betterave principalement ... bien dommage si Peugeot sortait le 1.6 de série avec l'éthanol en France ca serait un succès et surtout une utilisation simple:bah:

Par

En réponse à §Ant435pN

Grâce à la production éthanol à partir de canne à sucre, une grande partie de la forêt amazonienne (enfin ce qu'il en reste) est devenue émettrice nette de CO2.

Beau bilan, en effet. Sachant qu'aujourd'hui 4% du carburant utilisé dans les transports sont des biocarburants, tous types confondus.

Clairement une filière d'avenir. Plus qu'à trouver une dizaine d'autres forêts amazoniennes.

   

Il faut arrêter avec le CO2 nia nia, ce que l'on veut c'est le pratique, et la e208 c'est une seconde voiture point barre, alors que l'éthanol, même si on est au milieu du Larzac, on fait le plein de SP95 e10, c'est si compliqué à comprendre ? :lol:

Par §Ant435pN

En réponse à KM69

Oui mais chez nous betterave principalement ... bien dommage si Peugeot sortait le 1.6 de série avec l'éthanol en France ca serait un succès et surtout une utilisation simple:bah:

   

1ha betteraves produit 8000 litres de bioéthanol.

Il faudrait donc 1.8 millions d'ha de betteraves pour produire la consommation française de carburant.

Surface agricole totale en France : 28 millions d'ha.

Donc on parle de plus de 6% de la surface agricole qui devrait être convertis à l'éthanol, pour la seule automobile.

Si on imagine ça pour toutes les filières hydrocarbures, il faut multiplier par 10.

On bouffe comment ?

Par §Ant435pN

En réponse à KM69

Il faut arrêter avec le CO2 nia nia, ce que l'on veut c'est le pratique, et la e208 c'est une seconde voiture point barre, alors que l'éthanol, même si on est au milieu du Larzac, on fait le plein de SP95 e10, c'est si compliqué à comprendre ? :lol:

   

T'as pas l'électricité dans le Larzac ?

Par

En réponse à §Ant435pN

T'as pas l'électricité dans le Larzac ?

   

Mdrrrrr excellent !!!

Par

En réponse à GArnaud

Capter du CO2 c'est bien. le renvoyer direct dans l'atmosphère c'est débile.

Il y a TROP de CO2 dans l'air, donc il ne faut plus en émettre que le moins possible, quelle que soit sa provenance. Le moteur thermique a un rendement débile en plus d'être une source majeure d'émission de polluants. Il faut donc le remplacer par des alternatives moins polluantes. Aujourd'hui l'alternative la plus crédible côté émissions et polluants est le moteur électrique. Il y aura probablement mieux un jour, mais aujourd'hui l'alternative la plus crédible est électrique.

   

Bah ouvre ton usine de captation de CO2, on te regarde :bien:

Par

En réponse à §Ant435pN

Je pense aussi. Et le litre de e-fuel ne sera certainement pas au même prix que le litre de SP95 ou de E98...

   

Avec les taxes qui augmentent ça finira par être moins cher.

Je vois bien ce genre de carburant sur les circuits, ce ne serait pas si bête.

Par

En réponse à pechtoc

Avec les taxes qui augmentent ça finira par être moins cher.

Je vois bien ce genre de carburant sur les circuits, ce ne serait pas si bête.

   

Tiens donc: ça fait des dizaines d'années que je m'impatiente de voir qu'aucune compétition automobile n'a jamais cherché à promouvoir les énergies renouvelables, considérant notamment le prix de revient délirant de certains dérivés du pétrole en F1.

Par §Ant435pN

En réponse à pechtoc

Avec les taxes qui augmentent ça finira par être moins cher.

Je vois bien ce genre de carburant sur les circuits, ce ne serait pas si bête.

   

Tout à fait. Ils peuvent se le permettre, ça laisse le champ pour garder un sport automobile vibrant (le départ d'une course avec les moteurs qui vrombissent ça prend quand même aux tripes), sans être une gabegie environnementale.

Mais pour le commun des conducteurs, non...

Par

Laissez un peut le débat en VT, BEV et autres de coté.

Je n'ai pas tout lu de ce fil mais je n'ai pas vu d'intervention pour montrer le coté père UBU de ce projet. Il est aujourd'hui coûteux de produire de l'hydrogène et la seule production en quantité est faite a partir de gaz naturel pour des usages industriels incontournables. C'est une illusion d'imaginer que l'électrolyse sera compétitive face a la nécessité toujours croissante d'utiliser l'électricité pour des application bien plus triviales.

A la base, il faut de l'hydrogène, donc émettre du CO₂ pour ensuite utiliser ce H₂ pour "capter" du CO₂.

Par

En réponse à fedoismyname

L'arnaque, c'est surtout du côté de nos gouvernants successifs qui, forcément, ont toujours été au courant de cela, et qui, eux, pouvaient prendre tout un tas de décisions.

Après, si ce sont les lobbies qui prennent in fine les décisions dans ce pays, alors, supprimons la notion de gouvernement. :bah:

   

Je viens de regarder un reportage sur Arte : Le lobby climatosceptique

https://www.arte.tv/fr/videos/102286-000-A/le-lobby-climatosceptique/

Pour comprendre comment l'attrape-couillons fonctionne

Par

En réponse à JPA_

Lool. C'est totalement assumé, on pense toujours que les malheurs n'arrivent qu'aux autres.

Par définition, un réfugié, c'est qqn qui ne peut plus vivre chez lui pour x raisons et est obligé de s'exiler de son chez, que son chez soit un village, une ville ou un pays même si la convention le limite au pays.

Bref, croire aujourd'hui qu'il n'y a pas de réfugiés climatiques relèvent soit du complotisme soit du je m'en foutisme du sort des autres.

   

Pour ton info à propos de l'usage de l'expression 'réfugié climatique' :

"Bien plus, l’expression de "réfugié climatique" apparaît comme un abus de langage. En effet, le terme de réfugié est jusqu'à présent réservé aux personnes menacées de persécutions selon la Convention de Genève de 1951, dont découle une protection juridique. Par ailleurs, le terme de réfugié implique de quitter son pays d’origine, alors que la majorité des migrations climatiques sont aujourd'hui des déplacements internes. Enfin, le lien entre changement climatique (tsunamis, montée des eaux, désertification...) et migrations fait débat. Plusieurs chercheurs postulent que la dimension économique de ces départs impose bien souvent de ne pas imputer la migration à la seule dégradation des conditions environnementales. Ils montrent ainsi que le changement climatique n’est pas en soi producteur de migrations, mais qu’il aggrave des conditions de vie difficiles."

Par

En réponse à JPA_

Le jour où on trouve une techno qui emet moins de co2 qu'un ve et qui sera tout aussi efficace en rendement, je serai le 1er à l'encenser.

Mais les mathématiques sont têtus, une énergie qui peut être produite et utilisé directement via un tampon à plus de 90%, sera tjs plus efficiente qu'une autre qui doit être transformé ou utilisé de façon innovante comme source d'une autre énergie qui elle même... ainsi de suite jusqu'au réservoir tampon puis ensuite être utilisé qu'à 40% dans sa combustion.

Non, Vous n'êtes pas d'accord ?

   

Pourquoi limites tu les innovations au cas de ce fil ?

Par

Et pourquoi limites tu le raisonnement aux rendements ( surtout calculés a tort et a travers !) ?

Par

En réponse à §Ant435pN

"on ne sait pas". Ça visiblement c'est très compliqué à déterminer, que si un VE recharge même 100% gaz il reste 3 à 5 fois meilleur d'un point de vue émissions CO2 que la moyenne des VT.

Par contre, on est très très sûr que s'il y a une production électrique au gaz, ce sont ces électrons là qui vont dans nos batteries, les électrons propres servant, eux, à alimenter les ordinateurs en veille 24h/24 à la Défense. Parce que eux ne constituent pas une NOUVELLE consommation.

   

Tu vois tu confirmes bien là ce que je disais un jour de toi quand tu traitais des gens (enfants compris) de fainéants !

Par

En réponse à pxidr

Donc, refait moi ton raisonnement pour un cas particulier : l'hydraulique, qui est en fait de l'énergie primaire (énergie potentielle, on se sert de la gravité), convertie en énergie mécanique par une turbine.

95% de rendement pour un turbine Francis, 99% pour un alternateur, 99% pour un transfo, admettons que des VE soient rechargés par de l'hydroélectricité, quel serait le rendement ?

Il EXPLOSE littéralement ton pauvre moteur à explosion.

   

Bah oui, mais un simple exemple ne t'autorise pas à tordre les règles de la physique !

Par

En réponse à §Ant435pN

1ha betteraves produit 8000 litres de bioéthanol.

Il faudrait donc 1.8 millions d'ha de betteraves pour produire la consommation française de carburant.

Surface agricole totale en France : 28 millions d'ha.

Donc on parle de plus de 6% de la surface agricole qui devrait être convertis à l'éthanol, pour la seule automobile.

Si on imagine ça pour toutes les filières hydrocarbures, il faut multiplier par 10.

On bouffe comment ?

   

C'est vraiment marrant ta mauvaise foi permanente !

Ainsi qd on te parle de 40 millions de VE, tu nous sors des 'cest pas pour demain, on a le temps de s'adapter, les cecicela vont se développer, ca sera la base, etc, etc' et là tu nous sors celà !

Bref...

Par

En réponse à KM69

Oui mais chez nous betterave principalement ... bien dommage si Peugeot sortait le 1.6 de série avec l'éthanol en France ca serait un succès et surtout une utilisation simple:bah:

   

L'éthanol, c'est très bien tant que ça reste marginal dans le parc auto.

On ne peut pas remplacer indéfiniment des terres cultivables, nourricières pour les hommes et le bétail par des cultures de betterave pour nourrir des moteurs inefficients. Un moment donné, l'équation sera impossible.

J'avais lu aussi que ces cultures sont de grandes consommatrices d'eau, donc le bilan n'est pas si écolo que ça.

Bref, il n'y a pas de solution parfaite !

Par

En réponse à Litch76

Bah ouvre ton usine de captation de CO2, on te regarde :bien:

   

Mdrrrrr excellent !!!

Par

En réponse à Lucky06200

Bah oui, mais un simple exemple ne t'autorise pas à tordre les règles de la physique !

   

Ou ai-je tordu les règles de la physique dans mon exemple ?

Peux-tu m'expliquer, "l'ingénieur meilleur que les autres" ?

Par

En réponse à pxidr

Ou ai-je tordu les règles de la physique dans mon exemple ?

Peux-tu m'expliquer, "l'ingénieur meilleur que les autres" ?

   

Un exemple n'a jamais fait une règle ! Si tu ne comprends pas cela ( ou si tu fais semblant de) ...

Par

En réponse à Lucky06200

Un exemple n'a jamais fait une règle ! Si tu ne comprends pas cela ( ou si tu fais semblant de) ...

   

Sauf que cet exemple existe et il ne t'arrange pas.

Pourtant, l'hydroélectricité est la PREMIERE source d'énergie renouvelable dans le monde.

Ce qui veut dire que l'électricité n'est pas FORCEMENT produite par la combustion d'une énergie primaire fossile, ou les rendements ne sont pas forcément bons (sauf cycle combiné gaz turbine = 64% pour les meilleurs).

PS : ta médisance et tes insultes, ça va bien 5 minutes.

Par

En réponse à pxidr

Sauf que cet exemple existe et il ne t'arrange pas.

Pourtant, l'hydroélectricité est la PREMIERE source d'énergie renouvelable dans le monde.

Ce qui veut dire que l'électricité n'est pas FORCEMENT produite par la combustion d'une énergie primaire fossile, ou les rendements ne sont pas forcément bons (sauf cycle combiné gaz turbine = 64% pour les meilleurs).

PS : ta médisance et tes insultes, ça va bien 5 minutes.

   

Non, c'est le bois…

Par

En réponse à GY201

Non, c'est le bois…

   

J'entends pour la production d'électricité :bien:

Par

En réponse à pxidr

J'entends pour la production d'électricité :bien:

   

Gardane, même si c'est une connerie.

Par §Ant435pN

En réponse à Lucky06200

C'est vraiment marrant ta mauvaise foi permanente !

Ainsi qd on te parle de 40 millions de VE, tu nous sors des 'cest pas pour demain, on a le temps de s'adapter, les cecicela vont se développer, ca sera la base, etc, etc' et là tu nous sors celà !

Bref...

   

Je me place à l'horizon d'un déploiement large, puisque le sujet est de considérer la pertinence du truc face au VE dans sa généralité.

Par

En réponse à pxidr

Sauf que cet exemple existe et il ne t'arrange pas.

Pourtant, l'hydroélectricité est la PREMIERE source d'énergie renouvelable dans le monde.

Ce qui veut dire que l'électricité n'est pas FORCEMENT produite par la combustion d'une énergie primaire fossile, ou les rendements ne sont pas forcément bons (sauf cycle combiné gaz turbine = 64% pour les meilleurs).

PS : ta médisance et tes insultes, ça va bien 5 minutes.

   

Bah non cet exemple ne me dérange pas et je l'approuve 100 % ! MAIS existe et il ne t'arrange pas.

Le fossile est la PREMIERE source d'énergie dans le monde !

Ce qui veut dire que l'électricité n'est pas FORCEMENT produite par de l'hydraulique !

Donc ton exemple n'est qu'un cas particulier, comme tu l'as très bien dit d'ailleurs !

PS : ta mauvaise foi et tes raisonnements foireux, ça va bien... 2 minutes.

Par

Pardon remplacer "MAIS existe et il ne t'arrange pas." par "MAIS"

Par

En réponse à §Ant435pN

Je me place à l'horizon d'un déploiement large, puisque le sujet est de considérer la pertinence du truc face au VE dans sa généralité.

   

Ah bon ! Pourquoi dis-tu que "le sujet est de considérer la pertinence du truc face au VE dans sa généralité". C'est toi qui invente ce sujet ! On peut très bien considérer diverses technos qui se complèteraient ! Il n'y a pas forcément de techno universelle urbi et orbi ! La preuve ici : ce qui est proposé par Porsche est une techno réservée à un usage bien particulier !

Et faire de l'éthanol pour un certain pourcentage de véhicules n'est pas idiot non plus !

Par

En réponse à Lucky06200

Bah non cet exemple ne me dérange pas et je l'approuve 100 % ! MAIS existe et il ne t'arrange pas.

Le fossile est la PREMIERE source d'énergie dans le monde !

Ce qui veut dire que l'électricité n'est pas FORCEMENT produite par de l'hydraulique !

Donc ton exemple n'est qu'un cas particulier, comme tu l'as très bien dit d'ailleurs !

PS : ta mauvaise foi et tes raisonnements foireux, ça va bien... 2 minutes.

   

Tu m'as traité d'abruti le dernier coup : tu remarqueras que ton commentaire insultant a mon égard a été supprimé.

Au delà du rendement, le VE est surtout la pour limiter les gaz à effet de serre.

Je vais prendre l'exemple de la Pologne, qui est surement le PIRE de ce qui se fait dans le monde, et de loin : 650g CO2/kWh.

Prenons une Tesla SR+ de 300ch qui consomme 16kWh/100, ajoutons une surconsommation de 30% pour inclure les pertes dans le transport/batterie/chargeur etc, ce qui fait 20,8kWh/100, je suis à 135g CO2/km, dans le pire des scénarios possible.

Une IS350, comparable à la TM3 (gabarit/puissance), c'est 225g/km, et ça c'est les émissions homologuées, dans la réalité ça doit être plus que cela. C'est presque 2 fois pire.

Et bien entendu, on ne prend pas en compte le coût CO2 de l'extraction, transport, raffinage du pétrole, la c'est juste les émissions à la sortie de l'échappement.

Car ouais, le pétrole est de l'énergie primaire, certes... sauf qu'il doit subir des transformations pour se transformer en essence. On met pas du pétrole directement dans de le réservoir.

Mais la, on t'entends moins, c'est dire que tu est très pointilleux sur le VE, mais beaucoup moins sur le VT. Si tu avais un minimum d'honnêteté intellectuelle, tu appliquerais la même déontologie pour les deux, or ce n'est pas le cas.

Par §Ant435pN

En réponse à Lucky06200

Ah bon ! Pourquoi dis-tu que "le sujet est de considérer la pertinence du truc face au VE dans sa généralité". C'est toi qui invente ce sujet ! On peut très bien considérer diverses technos qui se complèteraient ! Il n'y a pas forcément de techno universelle urbi et orbi ! La preuve ici : ce qui est proposé par Porsche est une techno réservée à un usage bien particulier !

Et faire de l'éthanol pour un certain pourcentage de véhicules n'est pas idiot non plus !

   

Relis le titre de l'article.

Par

En réponse à §Ant435pN

Relis le titre de l'article.

   

Parce que tu t'intéresses à ce genre de titre toi ? Ah ouais c'est vrai, qqu'un s'attaque à ton joujou ! Pourtant l'ironie, tu es un expert; disais-tu !

Moi j'ai surtout lu "...mais plutôt que cela permettra de maintenir en vie certains de ses modèles tout en diminuant l'empreinte CO2 de la marque..."

Ma contribution positive : "Et faire de l'éthanol pour un certain pourcentage de véhicules n'est pas idiot non plus !"

Par

En réponse à pxidr

Tu m'as traité d'abruti le dernier coup : tu remarqueras que ton commentaire insultant a mon égard a été supprimé.

Au delà du rendement, le VE est surtout la pour limiter les gaz à effet de serre.

Je vais prendre l'exemple de la Pologne, qui est surement le PIRE de ce qui se fait dans le monde, et de loin : 650g CO2/kWh.

Prenons une Tesla SR+ de 300ch qui consomme 16kWh/100, ajoutons une surconsommation de 30% pour inclure les pertes dans le transport/batterie/chargeur etc, ce qui fait 20,8kWh/100, je suis à 135g CO2/km, dans le pire des scénarios possible.

Une IS350, comparable à la TM3 (gabarit/puissance), c'est 225g/km, et ça c'est les émissions homologuées, dans la réalité ça doit être plus que cela. C'est presque 2 fois pire.

Et bien entendu, on ne prend pas en compte le coût CO2 de l'extraction, transport, raffinage du pétrole, la c'est juste les émissions à la sortie de l'échappement.

Car ouais, le pétrole est de l'énergie primaire, certes... sauf qu'il doit subir des transformations pour se transformer en essence. On met pas du pétrole directement dans de le réservoir.

Mais la, on t'entends moins, c'est dire que tu est très pointilleux sur le VE, mais beaucoup moins sur le VT. Si tu avais un minimum d'honnêteté intellectuelle, tu appliquerais la même déontologie pour les deux, or ce n'est pas le cas.

   

Franchement je ne m'en souviens plus ! Mais si c'est vrai, ce devait bien être justifié !

Et là vu ton laïus hors sujet, j'ai bien envie de me répéter tiens !

1. Tes comparaisons SR+/IS n'intéressent que toi ! Je n'ai rien à en faire !

2. En plus tu oublies la fabrication de la batterie (et peut-être d'autres choses... mais la batterie me suffit !)

Qui ose parle d'honnêteté intellectuelle et de déontologie ?

PS: je ne suis pas pointilleux sur le VE, je suis pointilleux sur les raconteurs de bobards !

Par

En réponse à Lucky06200

Franchement je ne m'en souviens plus ! Mais si c'est vrai, ce devait bien être justifié !

Et là vu ton laïus hors sujet, j'ai bien envie de me répéter tiens !

1. Tes comparaisons SR+/IS n'intéressent que toi ! Je n'ai rien à en faire !

2. En plus tu oublies la fabrication de la batterie (et peut-être d'autres choses... mais la batterie me suffit !)

Qui ose parle d'honnêteté intellectuelle et de déontologie ?

PS: je ne suis pas pointilleux sur le VE, je suis pointilleux sur les raconteurs de bobards !

   

LOL, tu ne l'est pas tellement avec ton pote Plexus, qui n'est franchement pas une lumière techniquement et qui raconte bobard sur bobard. Mais comme dit le proverbe : on préfère taper avec un marteau sur les clous droits que sur les clous tordus...

1. C'est pourtant deux bagnoles aux prestations similaires, berlines, donc comparables. Donc va pas me dire que tu "en as rien à faire"

2. Effectivement le cout CO2 de la batterie est plus lourd que la fabrication d'une thermique. Mais il est compensé sur la durée par l'utilisation de la voiture.

Et tu n'as toujours pas inclus dans tes calculs le cout CO2 de l'extraction/raffinage/transport du pétrole.

Donc non, je ne racontes pas de bobards, tu n'est pas aussi pointilleux sur les VT et leur utilisation + entretien. Tu as un parti pris clair.

Tu est uniquement agressif avec les gens qui sont au-delà de ton niveau médiocre et qui démontent tes argumentaires à la noix.

Par §Ant435pN

En réponse à Lucky06200

Tu vois tu confirmes bien là ce que je disais un jour de toi quand tu traitais des gens (enfants compris) de fainéants !

   

A malin, malin et demi :fleur:

Par

En réponse à pxidr

LOL, tu ne l'est pas tellement avec ton pote Plexus, qui n'est franchement pas une lumière techniquement et qui raconte bobard sur bobard. Mais comme dit le proverbe : on préfère taper avec un marteau sur les clous droits que sur les clous tordus...

1. C'est pourtant deux bagnoles aux prestations similaires, berlines, donc comparables. Donc va pas me dire que tu "en as rien à faire"

2. Effectivement le cout CO2 de la batterie est plus lourd que la fabrication d'une thermique. Mais il est compensé sur la durée par l'utilisation de la voiture.

Et tu n'as toujours pas inclus dans tes calculs le cout CO2 de l'extraction/raffinage/transport du pétrole.

Donc non, je ne racontes pas de bobards, tu n'est pas aussi pointilleux sur les VT et leur utilisation + entretien. Tu as un parti pris clair.

Tu est uniquement agressif avec les gens qui sont au-delà de ton niveau médiocre et qui démontent tes argumentaires à la noix.

   

- Plexus n'est pas du tout mon pote !

- Merci pour le proverbe sur le marteau et les clous, je ne le connaissais pas !

- Bagnoles similaires peut-être... mais je n'en ai rien à faire quand même ! Je ne dirais pas qu'elles sont représentatives !

- Merci de reconnaitre que tu oublies la moitié des choses (qui t'embêtent peut-être !) dans TES calculs ! Ah les compensations !

- MES calculs ? C'était les tiens ! Ceci étant, oui il faut en tenir compte aussi !

- OK si j'ai un parti pris très clair, je t'en prie explique le nous ! Ca m'intéresse !

- Agressif ! Désolé, mais devant des gens comme toi qui n'arrête pas de la ramener avec leur histoire de rendement de 90% à la noix, alors qu'il y a eu déjà des pages et des pages de commentaires qui ont expliqué par a + b que c'était complètement réducteur de dire cele et que cela ne prouvait rien du tout, OUI ca énerve ! Idem de nous seriner à tout bout de post les centaines de chevaux de leur bousin qui fait le 0 à 100 en une poignée de secondes ! Evidemment vanter le 90%... c'est de la même veine !

Par

Tiens ton premier post sur ce fil ! Un bel exemple d'agressivité sous couvert d'ironie :

"On attend avec impatience le dossier des détracteurs du VE quant à la consommation de ressources (terres rares, cobalt, etc) qui seront nécessaires à la construction de millions d'éoliennes nécessaires à produire les GW dont à peine 20% si on a beaucoup de chance seront restitués à la roue de leurs précieuses tondeuses à explosion grâce à cette merveilleuse technologie"

Par §Ant435pN

T'es pas un peu vieux pour faire le coup du miroir magique Lucky ?

Par

Bah non, on n'est pas ici dans le monde merveilleux de la fée électricité à en croire certains ?

Par

On se demande par qui vous êtes payé pour sortir de tels articles… Combien d’énergie dépensée pour la fabrication, la distribution de ce fameux carburant? Plus qu’il n’en faudra à une voiture électrique pour rouler. On veut réellement garder les pauvres consommateurs adaptent des pompes pour les avoir sous la mains pour des taxes… Tout ceci pour une niche de frustres à qui il manque le bruit du moteur et les vibrations. LOL

Par

En réponse à Lucky06200

- Plexus n'est pas du tout mon pote !

- Merci pour le proverbe sur le marteau et les clous, je ne le connaissais pas !

- Bagnoles similaires peut-être... mais je n'en ai rien à faire quand même ! Je ne dirais pas qu'elles sont représentatives !

- Merci de reconnaitre que tu oublies la moitié des choses (qui t'embêtent peut-être !) dans TES calculs ! Ah les compensations !

- MES calculs ? C'était les tiens ! Ceci étant, oui il faut en tenir compte aussi !

- OK si j'ai un parti pris très clair, je t'en prie explique le nous ! Ca m'intéresse !

- Agressif ! Désolé, mais devant des gens comme toi qui n'arrête pas de la ramener avec leur histoire de rendement de 90% à la noix, alors qu'il y a eu déjà des pages et des pages de commentaires qui ont expliqué par a + b que c'était complètement réducteur de dire cele et que cela ne prouvait rien du tout, OUI ca énerve ! Idem de nous seriner à tout bout de post les centaines de chevaux de leur bousin qui fait le 0 à 100 en une poignée de secondes ! Evidemment vanter le 90%... c'est de la même veine !

   

"- Agressif ! Désolé, mais devant des gens comme toi qui n'arrête pas de la ramener avec leur histoire de rendement de 90% à la noix, alors qu'il y a eu déjà des pages et des pages de commentaires qui ont expliqué par a + b que c'était complètement réducteur de dire cele et que cela ne prouvait rien du tout, OUI ca énerve ! Idem de nous seriner à tout bout de post les centaines de chevaux de leur bousin qui fait le 0 à 100 en une poignée de secondes ! Evidemment vanter le 90%... c'est de la même veine !"

Bah si, le rendement et l'efficacité énergétique du VE sont pour moi un de ces principaux atouts. Je ne vois pas en quoi ça t'énerve, c'est la stricte réalité : un VE consomme 3-4 fois moins d'énergie qu'un VT. Point à la ligne. Si tu ne veux pas admettre ça, je ne peux plus rien faire pour toi.

De la prise de charge aux roues, 80-90% de l'énergie est restituée pour un VE.

Du pistolet de la pompe à essence aux roues, 10-30% de l'énergie est restituée pour un VT.

https://www.fueleconomy.gov/feg/evtech.shtml

Donc selon notre "ingénieur" brillant qu'est notre niçois que tout le monde nous envie, l'EPA américaine se trompe et à tout faux.

Par

Il n'y a pas que le CO2 qui pose problème du aux émissions de la combustion du pétrole.

Il y a aussi toutes les particules ultrafines qui pénètrent dans nos organismes et responsables de cancers, démences, infarctus, embolies et malformations foetales :

https://www.respire-asso.org/effets-sur-la-sante/

Par

En réponse à GY201

Non, c'est le bois…

   

Le bois n'est pas une energie renouvelable

Par

En réponse à Taro.H

Le bois n'est pas une energie renouvelable

   

Pourquoi alors il y a, en France au moins, une promotion du bois sous toutes ses formes pour le chauffage. Les baliveaux en cépée dédiés au chauffage se coupent tous les 10 ans ou presque. Ça se renouvelle pas mal.

Malgré tout ça, se chauffer au bois n'est pas ce qu'il y a de plus sain pour le voisinage. Les Canadiens ont réglementé les poêles a bois.

https://www.environnement.gouv.qc.ca/air/chauf-bois/

Par

En réponse à Taro.H

Le bois n'est pas une energie renouvelable

   

Tout dépend de l'échéance. Le solaire direct est " renouvelable" à l'échéance de quelques heures, l'hydraulique est renouvelable à un an, le bois est renouvelable à 10-100 ans (c'est du solaire stocké), même le pétrole est renouvelable si on se donne quelques millions d'années.

Par §Ant435pN

En réponse à Taro.H

Le bois n'est pas une energie renouvelable

   

Je cite l'ADEME : "Le bois est la première source d'énergie renouvelable utilisée en France".

Mais les mecs de l'ADEME ils n'y pigent rien, ils ont besoin des lumières de Taro.

Vas donc réparer les réservoirs percés de la dernière classe S, c'est plus dans ton rayon...

Par §Ant435pN

En réponse à GY201

Pourquoi alors il y a, en France au moins, une promotion du bois sous toutes ses formes pour le chauffage. Les baliveaux en cépée dédiés au chauffage se coupent tous les 10 ans ou presque. Ça se renouvelle pas mal.

Malgré tout ça, se chauffer au bois n'est pas ce qu'il y a de plus sain pour le voisinage. Les Canadiens ont réglementé les poêles a bois.

https://www.environnement.gouv.qc.ca/air/chauf-bois/

   

Parce qu'il dit n'importe quoi, tout simplement :bah:

Evidemment que le bois est une énergie renouvelable. Qui nécessite une gestion du stock (sylviculture) contrairement à l'éolien ou le solaire, mais renouvelable quand même. Evidemment.

Par

En fait renouvelable ou pas n'est pas le problème.

Il y a un stock connu de charbon considérable et a peu prés bien réparti sur la planète mais c'est tellement sale que l'on aimerai ne plus l'utiliser. Mais le mur de la réalité se montre aujourd'hui avec la pénurie d'énergie, il n'est pas envisagé de se priver d'une énergie bon marché et d'écouter les citoyens se plaindre du froid de la Pologne a la Chine.

Par

En réponse à GY201

En fait renouvelable ou pas n'est pas le problème.

Il y a un stock connu de charbon considérable et a peu prés bien réparti sur la planète mais c'est tellement sale que l'on aimerai ne plus l'utiliser. Mais le mur de la réalité se montre aujourd'hui avec la pénurie d'énergie, il n'est pas envisagé de se priver d'une énergie bon marché et d'écouter les citoyens se plaindre du froid de la Pologne a la Chine.

   

Effectivement, il y a largement assez d'énergie fossile pour asphyxier (et saloper) trois fois la planète, mais le problème de fond est que notre mode de consommation rejette en peu de temps dans l'atmosphère des réserves constituées sur des millions d'années au total. C'est ce qu'on appelle un truisme, mais apparemment il faut le rappeler!

La combustion du bois rejette effectivement beaucoup de particules, mais dès lors qu'on replante, la croissance absorbe le CO2 en excès, donc il n'y a pas d'accumulation de gaz à effet de serre. Ajoutons qu'il existe des incendies naturels d'une ampleur a priori catastrophique, mais qu'on considère comme faisant partie du cycle naturel de la végétation.

Par

En réponse à §Ant435pN

Je cite l'ADEME : "Le bois est la première source d'énergie renouvelable utilisée en France".

Mais les mecs de l'ADEME ils n'y pigent rien, ils ont besoin des lumières de Taro.

Vas donc réparer les réservoirs percés de la dernière classe S, c'est plus dans ton rayon...

   

On a calcule que pour alimenter les USA en biomasse a partir de bois il faudrat rase l'entiereté de l'amérique du nord depuis le canal de panama jusquau pole nord et il n'y aurait de l'energie que pour 6 mois le suce boule attitré de musk a moins que tu ne m ecplique comment tu vas faire repousser toute la foret nord americaine en 6 mois et expliqué auc mexicains canadiens et autres que tu vas raser leur foret pour toi... le bois nest renouvelabre qu'à long terme et utilisable pour une infime partie

Par

En réponse à GY201

En fait renouvelable ou pas n'est pas le problème.

Il y a un stock connu de charbon considérable et a peu prés bien réparti sur la planète mais c'est tellement sale que l'on aimerai ne plus l'utiliser. Mais le mur de la réalité se montre aujourd'hui avec la pénurie d'énergie, il n'est pas envisagé de se priver d'une énergie bon marché et d'écouter les citoyens se plaindre du froid de la Pologne a la Chine.

   

Renouvelable ou pas c'est quand même un peu le problème. Au fait, qu'appelezvous "sale" ? Quelle définition de la saleté ?

Par

En réponse à Hcc1

Renouvelable ou pas c'est quand même un peu le problème. Au fait, qu'appelezvous "sale" ? Quelle définition de la saleté ?

   

Un panache de fumées où il y a de l'arsenic, de l'uranium et d'autres choses du même acabit.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

   

Le problème n'est pas de dire que c'est imbécile de vouloir faire du bois une ressource de premier plan. La centrale de Gardanne montre bien jusqu'où aller trop loin. Déjà pour les granulés de bois (une autre ânerie) les vendeurs courent partout pour avoir de la ressource.

Par

En réponse à GY201

Un panache de fumées où il y a de l'arsenic, de l'uranium et d'autres choses du même acabit.

   

Ce n'est pas l'arsenic qui est "sale" c'est simplement que quand on le respire il n'est pas à sa place... La terre est sale sur le tapis et pas dans les champs. Peu intrinsèque et très contextuel tout cela.

Par

En réponse à pxidr

"- Agressif ! Désolé, mais devant des gens comme toi qui n'arrête pas de la ramener avec leur histoire de rendement de 90% à la noix, alors qu'il y a eu déjà des pages et des pages de commentaires qui ont expliqué par a + b que c'était complètement réducteur de dire cele et que cela ne prouvait rien du tout, OUI ca énerve ! Idem de nous seriner à tout bout de post les centaines de chevaux de leur bousin qui fait le 0 à 100 en une poignée de secondes ! Evidemment vanter le 90%... c'est de la même veine !"

Bah si, le rendement et l'efficacité énergétique du VE sont pour moi un de ces principaux atouts. Je ne vois pas en quoi ça t'énerve, c'est la stricte réalité : un VE consomme 3-4 fois moins d'énergie qu'un VT. Point à la ligne. Si tu ne veux pas admettre ça, je ne peux plus rien faire pour toi.

De la prise de charge aux roues, 80-90% de l'énergie est restituée pour un VE.

Du pistolet de la pompe à essence aux roues, 10-30% de l'énergie est restituée pour un VT.

https://www.fueleconomy.gov/feg/evtech.shtml

Donc selon notre "ingénieur" brillant qu'est notre niçois que tout le monde nous envie, l'EPA américaine se trompe et à tout faux.

   

C'est ca continue avec tes comparaisons de rendement, tu sais très bien que tu as tort !

Par

Non EPA ne se trompe pas : ils n'utilisent as le mot "rendement"... contrairement à toi !

Par

En réponse à Lucky06200

Non EPA ne se trompe pas : ils n'utilisent as le mot "rendement"... contrairement à toi !

   

"Energy efficient. EVs convert over 77% of the electrical energy from the grid to power at the wheels. Conventional gasoline vehicles only convert about 12%–30% of the energy stored in gasoline to power at the wheels."

Je vais t'apprendre à lire l'anglais, tu sembles avoir des lacunes de ce côté là aussi...

Par

En réponse à Lucky06200

C'est ca continue avec tes comparaisons de rendement, tu sais très bien que tu as tort !

   

Non, désolé.

A part me dire que j'ai tort, je n'ai eu à ce jour aucune démonstration scientifique de ta part. Relis bien mon commentaire.

Par

En réponse à pxidr

"Energy efficient. EVs convert over 77% of the electrical energy from the grid to power at the wheels. Conventional gasoline vehicles only convert about 12%–30% of the energy stored in gasoline to power at the wheels."

Je vais t'apprendre à lire l'anglais, tu sembles avoir des lacunes de ce côté là aussi...

   

EPA nous dit :

"Econome en énergie. Les EVs convertissent plus de 77% de l'énergie électrique du réseau en énergie aux roues. Les thermiques conventionnels convertissent seulement environ 12-30% de l'énergie stockée dans l'essence en énergie aux roues".

Où vois-tu qu'ils utilisent le mot rendement ?

A fortiori, où vois-tu qu'ils disent que le rendement de l'EV est de 77% alors que celui du thermique n'est que de 12-30 % ?

Es-tu sûr de comprendre l'anglais ?

Par

En réponse à pxidr

Non, désolé.

A part me dire que j'ai tort, je n'ai eu à ce jour aucune démonstration scientifique de ta part. Relis bien mon commentaire.

   

Avant de parler démo scientifique (mdr !), il te faudrait comprendre l'anglais... et le sens des mots en français aussi d'ailleurs !

Par §Ant435pN

En réponse à Lucky06200

EPA nous dit :

"Econome en énergie. Les EVs convertissent plus de 77% de l'énergie électrique du réseau en énergie aux roues. Les thermiques conventionnels convertissent seulement environ 12-30% de l'énergie stockée dans l'essence en énergie aux roues".

Où vois-tu qu'ils utilisent le mot rendement ?

A fortiori, où vois-tu qu'ils disent que le rendement de l'EV est de 77% alors que celui du thermique n'est que de 12-30 % ?

Es-tu sûr de comprendre l'anglais ?

   

Comparer le taux de conversion de l'énergie en travail utile, c'est pas comparer les rendements ?

Aller une petite définition pour la route ?

"Rendement en physique : Rapport de l'énergie utilisable fournie par une machine à l'énergie qui lui a été fournie."

Et t'es centralien ? Eh bhé j'ai bien fait de choisir une autre école :blague:

Par §Ant435pN

Ça permet de relativiser la pertinence de tes propos sur le marginal... Moi qui te prenais pour un mec sérieux.

Par

En réponse à §Ant435pN

Comparer le taux de conversion de l'énergie en travail utile, c'est pas comparer les rendements ?

Aller une petite définition pour la route ?

"Rendement en physique : Rapport de l'énergie utilisable fournie par une machine à l'énergie qui lui a été fournie."

Et t'es centralien ? Eh bhé j'ai bien fait de choisir une autre école :blague:

   

Bah oui rendement = Rapport de l'énergie utilisable fournie par une machine à l'énergie qui lui a été fournie !

Sauf que :

- dans un cas, l'énergie qui a été fournie est l'énergie électrique du réseau,

- et dans l'autre cas, l'énergie qui été fournie est l'énergie stockée dans l'essence.

Ce sont donc 2 types d'énergie différents .... qui conduisent à 2 types de rendement différents !

EPA fait très honnêtement la distinction entre les 2, alors que d'autres s'obstinent malhonnêtement à assimiler ces 2 rendements de nature différente en un seul qu'ils appellent simplement LE rendement.

Dire que "le rendement du VE est de 77% alors que le rendement du thermique est de 30%" est malhonnête ;

par contre, dire ce que EPA a dit ici est honnête !

Je sais que ce sont souvent les nuances qui t'échappent, nuances qui font pourtant toute la rigueur d'un raisonnement... voila pk ECP n'a peut-être pas voulu de toi !

Par §Ant435pN

Peu importe que l'énergie soit en essence, en électricité ou en jus de cacahouète.

Si tu exprimes le PCI de l'essence en kWh, et l'électricité en kWh, tu compares deux énergies. Si tu dis "un système converti environ 77% de son énergie fournie en énergie utilisable, l'autre convertit entre 15 et 30% de son énergie fournie en énergie utilisable", tu compares bien deux rendements.

Il y avait une spécialité pirouette malhonnête à ton époque à ECP ?

Tu parles de saisir les nuances ? Prends donc une seconde à réfléchir au mot "choisir" que j'ai utilisé.

Bref, tu démontres à nouveau à quel point tu es TOTALEMENT incapable d'admettre une erreur que tu fais.

Par

C'est scandaleux un article comme ça.

Pas une seule notion de rendement, alors que le rendement final est inférieur à 13%

Une terminologie complètement fausse, on ne capte pas du carbone pur C, on capte du gaz CO2

Pas une approche critique sur les capacités de production, qui représente 12h de consommation Française pour 2023 et 5 jours pour 2024, et la France représente 4% du parc auto mondial

Ni sur le prix qu'on annonce à 1,70 le litre dans 10ans, et sans co