Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Comparatif - Renault Mégane Estate VS Skoda Octavia Combi : à chacun ses arguments

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Avec une Octavia qui lorgne sur deux segments, Skoda semble avoir trouvé la bonne recette. La berline tchèque laisse loin derrière ses concurrentes des deux catégories, aux prestations pourtant solides. C’est le cas de la Renault Mégane, qui a profité d’un léger restylage pour revoir sa partition technologique. Cela peut-il inverser la tendance ?

Comparatif - Renault Mégane Estate VS Skoda Octavia Combi : à chacun ses arguments

Changer une recette gagnante, c’est toujours un risque. Et Skoda a décidé de ne pas le prendre. Pour cette quatrième génération d’Octavia, le cahier des charges n’a pas tant évolué : proposer des prestations de berlines familiales, en affichant des prix et une fiche technique de compacte. Mais cette nouvelle génération de la berline tchèque se devait de muscler son jeu et relever son niveau de qualité pour conserver son attractivité. Un objectif en partie atteint par son design, dans un premier temps. Moins « break à tout faire » dans l’allure, l’Octavia, dans cette variante Combi, ose l’élégance. Mais sans jamais renoncer à ce qui a fait sa réputation : une praticité imbattable. À bord également, la tchèque veut davantage flatter la rétine, au dépit parfois du bon sens. Mais l’atmosphère très germanique rassure.

Comparatif - Renault Mégane Estate VS Skoda Octavia Combi : à chacun ses arguments
Comparatif - Renault Mégane Estate VS Skoda Octavia Combi : à chacun ses arguments

 

 

 

 

 

 

En face, la Renault Mégane Estate reste une concurrente à surveiller. Bien que plus ancienne et entamant la dernière partie de sa carrière, la compacte française a reçu l’an dernier un restylage accompagné d’une importante mise à jour technologique et d’une version hybride rechargeable. De quoi rester dans la course sur un segment peuplé et dynamique. Si la version berline de la Skoda Octavia ne trouve de réelles concurrentes que sur le segment D, cette variante break Combi doit davantage s’inquiéter de ce qui se trame un étage en dessous. Chaque généraliste, ou presque, a dans son catalogue un break compact prêt à en découdre. Et si la remplaçante de la Mégane s’échauffe déjà en coulisse, la française a encore de jolis restes pour répondre à l’indétrônable Octavia. L’issue du match à la fin de ce comparatif opposant leur version diesel 115 ch boîte automatique. 

La Renault Mégane est seulement 2 cm plus courte que l'Octavia, qui affiche par certains aspects, des prestations du segment supérieur.
La Renault Mégane est seulement 2 cm plus courte que l'Octavia, qui affiche par certains aspects, des prestations du segment supérieur.
Pour cette nouvelle génération, l'Octavia a opté pour un look plus élégant, moins fonctionnel. Pour autant, la tchèque n'a rien renié de ses traditionnels aspects pratiques.
Pour cette nouvelle génération, l'Octavia a opté pour un look plus élégant, moins fonctionnel. Pour autant, la tchèque n'a rien renié de ses traditionnels aspects pratiques.

 

Aspects pratiques : l’Octavia reste intouchable

À bord, la nouvelle Octavia suit la tendance lancée par les autres compactes du groupe, et épure son intérieur. Planche de bord horizontale, nouveau volant à deux branches, console centrale dépouillée (en version DSG), et disparition d’un bon nombre de boutons… Une chasse aux sorcières opérée sur plusieurs de ses cousines et qui ne sert pas réellement l’ergonomie, pourtant traditionnel atout sur une Skoda. Commandes de climatisation et réglage du volume notamment perdent en intuitivité. Dommage. Heureusement, elle peut toujours compter sur les solutions Simply Clever chères à la marque : grattoir dans la trappe à essence, parapluie dans la portière, porte ticket sur le pare-brise, appuie-tête arrière avec maintien latéral, multitudes de rangements et accessoires pour le coffre… Pour le reste, la fabrication est d’un très bon niveau, la marque ayant mis un point d’honneur à renforcer la qualité perçue de son modèle.

Plus conventionnelle et un peu moins bien finie, la planche de bord de la Mégane n'a que très peu évolué lors du restylage.
Plus conventionnelle et un peu moins bien finie, la planche de bord de la Mégane n'a que très peu évolué lors du restylage.
L'évolution dans la Skoda est plus sensible. L'aspect plus horizontal et la disparition - hélas - des boutons ont modernisé l'ambiance.
L'évolution dans la Skoda est plus sensible. L'aspect plus horizontal et la disparition - hélas - des boutons ont modernisé l'ambiance.

 

De son côté, la Renault Mégane Estate n’a pas révolutionné son intérieur lors du restylage. Plus classique dans son agencement, moins qualitatif quand on s’attarde sur quelques détails également, il a tout juste reçu un tableau de bord personnalisable désormais numérique et de nouvelles commandes, physiques pour le coup, sous son écran tactile de 9 pouces. Une dalle de belle facture, et qui renferme un système connecté (Easy Link) relativement intuitif à exploiter grâce à un assistant vocal permettant d’effectuer des recherches via Google.

Un écran de 10 pouces, personnalisable et à la présentation réussie est désormais disponible sur la Mégane.
Un écran de 10 pouces, personnalisable et à la présentation réussie est désormais disponible sur la Mégane.
Le nouveau volant à deux branches de l'Octavia est agréable à prendre en main.
Le nouveau volant à deux branches de l'Octavia est agréable à prendre en main.

 

 

 

 

 

 

 

 

Côté proportion, Skoda n’a pas chamboulé les cotes de son modèle phare. Avec 4,69 m en longueur et 1,83 m en largueur, elle ne gagne que 2 cm dans les deux sens. Reposant sur la plateforme MQB Evo (partagée avec ses cousines Golf, Leon, A3), l’Octavia bénéficie en d’une meilleure exploitation de sa base technique. Toujours une référence en la matière, elle offre un espace arrière digne du segment supérieur. Certaines familiales font même moins bien. L’espace aux genoux permet à de grands adultes d’étendre leurs jambes et sans jouer des coudes. Un must.

La Mégane fait partie des bonnes élèves dès qu'il s'agit d'accueillir du monde...
La Mégane fait partie des bonnes élèves dès qu'il s'agit d'accueillir du monde...
... mais elle ne peut rivaliser avec une Octavia dont la banquette arrière rendrait jalouses certaines routières...
... mais elle ne peut rivaliser avec une Octavia dont la banquette arrière rendrait jalouses certaines routières...

Face à un tel bilan, la Mégane fait grise mine. Elle reste certes dans la moyenne de la catégorie, mais malgré son empattement et sa longueur très proches de l’Octavia Combi, elle est loin d’offrir la même habitabilité. Idem côté coffre, avec 640 l (contre seulement 520 l), la Skoda embarque une sacrée soute, qu’il est en plus possible de rendre encore plus pratiques avec des accessoires proposés en options (compartiments, cache-bagages souple, crochets, bacs séparateurs…). La Mégane Estate ne peut que s’incliner dans ce chapitre.

Avec ses 520 litres et ses quelques astuces de rangement, le coffre de la Mégane est très bien pensé.
Avec ses 520 litres et ses quelques astuces de rangement, le coffre de la Mégane est très bien pensé.
Mais là encore, l'Octavia reste la plus douée avec une soute encore plus grande (640 litres) et des détails pratiques mieux pensés.
Mais là encore, l'Octavia reste la plus douée avec une soute encore plus grande (640 litres) et des détails pratiques mieux pensés.

 

Pratique Renault Mégane Estate 1.5 BlueDCi 115 EDC Intens Skoda Octavia Combi 2.0 TDI 116 DSG7 Style
Qualité de la finition
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Rangements
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Modularité
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Coffre (volume, seuil, facilité de chargement)
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
Longueur maxi de chargement
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
Places AR : longueur aux jambes
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
Places AR : largeur aux coudes
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Places AR : garde au toit
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Plancher plat
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Note : 13,1 /20 17,8 /20

Équipement : une dotation moins onéreuse chez Renault

Lors de son restylage, la Mégane a vu sa gamme largement simplifiée. L’arrivée de la version PHEV s’est accompagnée de la disparition de la quasi-totalité des diesels. Seul le petit 1.5 BlueDCi de 115 ch perdure, avec seulement deux finitions : Intens et RS Line. C’est la première qui nous intéresse ici, vendue 33 600 € avec la transmission automatique EDC. Le catalogue Skoda est autrement plus fourni avec un nombre incalculable de versions si l’on prend en compte toutes les variantes, motorisations, transmissions… À cela s’ajoute les versions sportives (RS) et baroudeuses (Scout). Bref, un beau bottin qu’il conviendra de lire avec attention.

Comparatif - Renault Mégane Estate VS Skoda Octavia Combi : à chacun ses arguments
Comparatif - Renault Mégane Estate VS Skoda Octavia Combi : à chacun ses arguments

 

Mais pour ce comparatif, c’est la version 2.0 TDI 116 ch, associée à la transmission double embrayage DSG7, en finition Style qui nous intéresse. Une configuration qui démarre à 35 410 €, soit 1 800 € plus cher. Un léger écart que l’on peut compenser, du moins psychologiquement, par l’espace à bord nettement plus généreux. Côté équipements, ces deux finitions plutôt hautes sont fournies de série avec : les feux Full LED, la climatisation automatique bizone, l’alerte de franchissement de ligne, les radars de stationnement AV/AR avec caméra de recul, le freinage automatique d’urgence, la navigation, l’accès et le démarrage sans clé, et la connectivité smartphone.

Le nouveau système multimédia Easy Link permet l'accès à un tas de services connectés (circulation, météo, commerces aux alentours, etc.).
Le nouveau système multimédia Easy Link permet l'accès à un tas de services connectés (circulation, météo, commerces aux alentours, etc.).
Le tableau de bord numérique de l'Octavia conserve une grande lisibilité, à défaut d'être très attrayant.
Le tableau de bord numérique de l'Octavia conserve une grande lisibilité, à défaut d'être très attrayant.

 

 

 

 

 

 

 

 

La Skoda Octavia tente de compenser son surcoût en y ajoutant les sièges chauffants ou encore le régulateur de vitesse adaptatif (400 € chacun sur la Renault). Mais la Mégane conserve son avance avec les feux de route automatiques (450 € sur Octavia), et la reconnaissance des panneaux (250 € chez Skoda avec conduite autonome dans les bouchons). Pour le reste des options, elles sont systématiquement plus chères à bord de la Skoda : 1 100 € pour le toit ouvrant (contre 900 €), 670 € pour l’affichage tête haute (contre 400 €), 820 € pour le détecteur d’angle mort avec le Park Assist (contre 550 €). À noter que l’Octavia profite de certains agréments indisponibles sur la Mégane comme le chargeur par induction ou l’assistance d’évitement. En résumé, la tchèque pourrait largement justifier son léger surcoût par son espace habitable. Pour peu que l’on se contente de l’équipement de série déjà bien fourni. Mais aux jeux des options, la Mégane est finalement la plus intéressante, puisque 2 500 € moins chère à équipement équivalent.

Moins chère en dotation, la Mégane réconforte également avec des options réduites et peu coûteuses.
Moins chère en dotation, la Mégane réconforte également avec des options réduites et peu coûteuses.
Rien de délirant chez Skoda, qui conserve un bon rapport prix/équipement. La tchèque garde également l'avantage de quelques dotations indisponibles sur la Renault.
Rien de délirant chez Skoda, qui conserve un bon rapport prix/équipement. La tchèque garde également l'avantage de quelques dotations indisponibles sur la Renault.

 

Rapport prix/équipements Renault Mégane Estate 1.5 BlueDCi 115 EDC Intens Skoda Octavia Combi 2.0 TDI 116 DSG7 Style
Aides à la conduite
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Conduite (liaisons au sol)
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Confort
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Multimédia
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Style intérieur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Style extérieur
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Note : 15,3 /20 15 /20

Budget : à armes égales

Sur le papier, la Renault est donc la plus accessible. Et on peut raisonnablement imaginer des remises plus généreuses en concession, pour ce modèle qui entame la dernière partie de sa carrière. Pour le reste, qu’il s’agisse de la garantie (2 ans kilométrage illimité), du malus (neutre), ou des frais d’entretien, nos deux rivales évoluent dans les mêmes eaux. Et ce ne sont pas les consommations, remarquablement basses dans les deux cas (environ 5l/100 km de moyenne), qui peuvent départager ces deux voyageuses au long cours.

Comparatif - Renault Mégane Estate VS Skoda Octavia Combi : à chacun ses arguments

 

Budget Renault Mégane Estate 1.5 BlueDCi 115 EDC Intens Skoda Octavia Combi 2.0 TDI 116 DSG7 Style
Coût d'achat
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Bonus/malus
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Consommation : données constructeur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Consommation : relevés Caradisiac
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Courroie de distribution/chaîne
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Cote attendue
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 3
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Durée de la garantie
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Fiabilité attendue/coût de réparations
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Note : 12,8 /20 12 /20

 

Portfolio (89 photos)

En savoir plus sur : Renault Megane 4 Estate

SPONSORISE

Comparatifs Break

Toute l'actualité

Commentaires (129)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Un peu étrange, le choix du diesel pour un comparatif en 2021... mais bon, pourquoi pas.

Même si la Mégane a bien progressé depuis la précédente génération, elle reste largement en retrait sur quasiment tous les points face à la Skoda.

L'Octavia, c'est le genre de berline bien née, qui se bonifie au fil des années, d'où son succès. Malheureusement, les prix ont logiquement suivi la hausse des prestations.... elle a pris le créneau de la Passat d'il y a 20 ans.

A voir également ce que ça donne avec les tarifs réels remisés.

Par

Il faudra qu'on m'explique comment dans un gabarit identique on peut avoir autant de différence dans le coffre et a l'arrière.

Est-ce que les volumes de coffre ont été mesurés de la même manière ?

Comment mesure t-on l'espace aux jambes à l'arrière, sachant que celui ci dépend de la position du fauteuil avant ?

Par

Pas si ridicule cette Megane finalement.

Pourtant plus vieillissante, elle est effectivement moins habitable mais nettement plus silencieuse selon l'essai.

Elle a aussi une meilleure tenue de route et coûte moins cher.

Ce sont des arguments (tenue de route, silence, prix) qui ne sont quand même pas anodins.

Après, la Skoda fait quand même plus moderne et valorisante (selon moi) que cette Megane qui ne va pas tarder à disparaitre.

Je trouve que la conclusion n'en est pas une : pas de gagnante nettement déclarée (15 à 14 pour la Skoda effectivement mais pas grand chose dans les commentaires) ) et on conseille finalement d'aller voir les TSI chez la Skoda !! Bizarre !! Ceux qui choisiront le diesel le feront car ils roulent beaucoup et ne veulent pas se payer une hybride hors de prix.

Sinon, il fallait faire un comparatif avec les moteurs essence.

Par

Deux bonnes autos mais pas très folichonne...

Les familles seront bien servies .

Par

Chez Skoda, la concurrente de la Mégane est la Scala. Certes, la Scala n'a pas de version Combi.

L'Octavia est concurrente des Passat, Talisman et 508.

La Scala est face à la Golf, Mégane et 308.

La Fabia est face aux Polo, Clio et 208.

Par

La Megane était homogène et moyenne à sa sortie... elle l'est toujours. Avec 1/2 génération de retard sur ce qui sort aujourd'hui.

Quelques incohérences dans le tableau.

La Megane a une moins bonne note en prix d'achat alors qu'elle est moins chère.

La meilleure note du style extérieur va à la Megane ? Mouais.

En tous cas je ne pensais pas que la Renault allait aussi bien s'en sortir, face à ce monstre d'homogénéité et de pertinence qu'est la Skoda !

Par

Allez donc mater les deux photos des deux arrières de ces deux véhicules....vu la différence de surface vitrée ?

A votre avis, sur ce simple aspect, laquelle sera la plus agréable au quotidien ( et la plus sûre, on voit assez mal à travers la tôle ) ?

Par

"À bord également, la tchèque veut davantage flatter la rétine, au dépit parfois du bon sens. Mais l’atmosphère très germanique rassure."

Marrant, moi cette atmosphère m'oppresse plutôt.

Surtout si je peux pas rien régler sans farfouiller sur l'écran tactile.

Par

En réponse à -Nicolas-

Un peu étrange, le choix du diesel pour un comparatif en 2021... mais bon, pourquoi pas.

Même si la Mégane a bien progressé depuis la précédente génération, elle reste largement en retrait sur quasiment tous les points face à la Skoda.

L'Octavia, c'est le genre de berline bien née, qui se bonifie au fil des années, d'où son succès. Malheureusement, les prix ont logiquement suivi la hausse des prestations.... elle a pris le créneau de la Passat d'il y a 20 ans.

A voir également ce que ça donne avec les tarifs réels remisés.

Comme tu dis, a l'heure du pilonnage au tout electrique, Cara nous parle de ..diesel! Les parcs ne sont pas vidés je pense!

Quand on sera tous au vélo electrique,on nous parlera de la Fardier Cugnot et des bienfaits de la vapeur!

Sinon,pour moi,l'Octavia est infiniment supérieure a la Mégane,une "vielle" auto ,peu fiable concue sous l'ere Ghosn,donc fabriquée a l'économie...

Par

Il a réussi à encore placer LE mot qui tue le Walid....ils se fixent un challenge je vous dis !

Et toujours pas de nouvelles de Manu Cailliot....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire