Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Salon Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play

Salon Caradisiac. Nouveau modèle déjà testé - Renault Mégane Estate restylée (2020) : voilà l’hybride rechargeable

Dans Nouveautés / Restyling

Quatre ans et demi après son lancement, la Mégane de 4e génération a droit à son restyling de mi-carrière. Style extérieur plus élégant, présentation intérieure revue et surtout arrivée de nouveaux moteurs dont un inédit hybride rechargeable : voici les changements de cette Mégane cuvée 2020. Premier test au volant de cette version.

Salon Caradisiac. Nouveau modèle déjà testé - Renault Mégane Estate restylée (2020) : voilà l’hybride rechargeable

EN BREF

Restyling de la 4e génération

Break compact

Version hybride rechargeable inédite

À partir de 23 200 € pour le thermique

À partir de 38 500 € pour l’hybride

Commercialisée depuis la fin 2015, la famille Mégane passe par la traditionnelle case restyling. Et la première chose que l’on peut constater est que Renault a pris son temps avant d’effectuer ses évolutions. Rien d'étonnant sachant que les ventes de la Mégane sont toujours aussi importantes puisqu’elle s’est écoulée à plus de 44 000 exemplaires sur 2019, faisant d’elle la 12e vente en France. Pas mal pour un modèle présent depuis presque cinq ans. Partant du constat que le marché et les attentes des conducteurs évoluent énormément actuellement avec une demande accrue pour les véhicules électrifiés qui représentent 17 % des ventes sur les cinq premiers mois de 2020, Renault profite de ce restylage pour élargir sa palette de moteurs et introduire une version hybride rechargeable.

 

Salon Caradisiac. Nouveau modèle déjà testé - Renault Mégane Estate restylée (2020) : voilà l’hybride rechargeable
Salon Caradisiac. Nouveau modèle déjà testé - Renault Mégane Estate restylée (2020) : voilà l’hybride rechargeable

Projecteurs, feux, calandre, boucliers, voici les principales pièces qui ont été modifiées à l'occasion de ce restyling.

Les transformations esthétiques apportées à l’occasion de ce restyling sont relativement légères. Elles portent sur l'introduction des projecteurs et de feux Full LED, les boucliers avant et arrière ont été redessinés, la calandre gagne du chrome tandis que des nouvelles jantes font leur apparition. La version hybride rechargeable ne diffère que très légèrement avec des logos E-Tech placés sur le hayon ou les montants ainsi qu’une seconde trappe de recharge.

Place au numérique

Salon Caradisiac. Nouveau modèle déjà testé - Renault Mégane Estate restylée (2020) : voilà l’hybride rechargeable

Une instrumentation 100% numérique, un écran multimédia plus grand, des commandes de climatisation repensées, la Mégane revient dans la course face à la concurrence.

À l’intérieur, la Mégane passe massivement au numérique. La console centrale s’enrichit d’un écran vertical plus grand, passant de 8,7 à 9,3 pouces, déjà vu sur les derniers Captur et Clio. Les commandes de la climatisation sont redessinées, avec affichage de la température dans les molettes comme sur la dernière Clio ou le Dacia Duster. Le conducteur aura face à lui une instrumentation 100 % numérique entièrement paramétrable.

Salon Caradisiac. Nouveau modèle déjà testé - Renault Mégane Estate restylée (2020) : voilà l’hybride rechargeable
Salon Caradisiac. Nouveau modèle déjà testé - Renault Mégane Estate restylée (2020) : voilà l’hybride rechargeable
Salon Caradisiac. Nouveau modèle déjà testé - Renault Mégane Estate restylée (2020) : voilà l’hybride rechargeable

La disparition de la roue de secours est la seule modification au niveau des aspects pratiques.

Aucun changement au niveau des aspects pratiques que ce soit pour l’habitabilité arrière ou le volume de chargement qui demeure stable à 389 litres selon la norme VDA, ce qui est moyen pour la catégorie. La présence de la batterie implantée sous la banquette arrière pour les versions hybrides rechargeables ne change rien à ses caractéristiques. Seule modification : la disparition de la roue de secours qui est remplacée par des rangements pour les câbles.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus (norme NEDC)
de la version la plus écologique de : Renault Megane

102 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Renault Megane 4 Estate

Juillet 2016

A titre d'exemple pour la version IV (2) ESTATE E-TECH PLUG-IN HYBRIDE 160 RS LINE.

1,45 m1,81 m
4,62 m
  •  5 places
  •  389 l / 1504 l

  •  Auto. à 6 rapports
  •  NC

Portfolio (36 photos)

En savoir plus sur : Renault Megane 4 Estate

SPONSORISE

Essais Break

Fiches fiabilité Break

Toute l'actualité

Commentaires (95)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je crois que c'est plutôt un mode "brake" sur la boîte et pas "break" :biggrin:

Par

Mr Bataille fait 3,9 litres aux 100 kms et 53 kms en mode tout électrique sans pratiquer l'éco-conduite selon ses dires avec le Captur Hybride qui ne fait que 40 kg de moins que la Mégane mais qui est bien plus haut donc moins aérodynamique.

Mr Pagès lui fait 4,4 l/100 et n'a fait qu'une trentaine de kilomètre en mode tout électrique avec la Mégane plus basse et a trouvé que le moteur faisait du bruit à l'accélération alors que ce problème ne semble pas exister sur le Captur avec la même mécanique !

Il faudrait peut être que ces deux journalistes se parlent ou fassent les essais ensemble pour accorder leur discours !

Par

Dommage de laisser M. Pied-de-plomb faire cet essai, avec ses commentaires inexploitables habituels sur la conso :

"Côté consommation, Renault annonce une autonomie en 100 % électrique de 50 km selon la norme WLTP. Nous avons parcouru une trentaine de kilomètres lors de notre essai. Correct mais sans plus. Pour la consommation, nous avons relevé une moyenne de 4,4 l/100 km, ce qui se révèle très concluant, puisqu’inférieur à des valeurs de moteurs diesel"

Dans quelles conditions cette "trentaine" de km ?

Et surtout : à quoi correspond ce 4,4L ? Boucle de quelle longueur ? Intégrant la trentaine de km en électrique ?

Ca ne veut rien dire, cette voiture mérite un meilleur essai.

Par

En réponse à blaked

Mr Bataille fait 3,9 litres aux 100 kms et 53 kms en mode tout électrique sans pratiquer l'éco-conduite selon ses dires avec le Captur Hybride qui ne fait que 40 kg de moins que la Mégane mais qui est bien plus haut donc moins aérodynamique.

Mr Pagès lui fait 4,4 l/100 et n'a fait qu'une trentaine de kilomètre en mode tout électrique avec la Mégane plus basse et a trouvé que le moteur faisait du bruit à l'accélération alors que ce problème ne semble pas exister sur le Captur avec la même mécanique !

Il faudrait peut être que ces deux journalistes se parlent ou fassent les essais ensemble pour accorder leur discours !

Pas faux! :oui:

Et en même temps corriger le tableau avec l'indice bonus-malus. 0€ pour l'hybride rechargeable alors que c'est 2000€ et 6000€ pour les thermiques alors que c'est 0€ (ou un malus), va falloir revoir sa copie...

Belle voiture sinon mais 40k€, ça commence à piquer!!!

Par

En réponse à BigL

Dommage de laisser M. Pied-de-plomb faire cet essai, avec ses commentaires inexploitables habituels sur la conso :

"Côté consommation, Renault annonce une autonomie en 100 % électrique de 50 km selon la norme WLTP. Nous avons parcouru une trentaine de kilomètres lors de notre essai. Correct mais sans plus. Pour la consommation, nous avons relevé une moyenne de 4,4 l/100 km, ce qui se révèle très concluant, puisqu’inférieur à des valeurs de moteurs diesel"

Dans quelles conditions cette "trentaine" de km ?

Et surtout : à quoi correspond ce 4,4L ? Boucle de quelle longueur ? Intégrant la trentaine de km en électrique ?

Ca ne veut rien dire, cette voiture mérite un meilleur essai.

De toute façon, la conclusion sera la suivante :

d'un point de vue économique, quasi impossible de rattraper la différence tarifaire entre un diesel ou un essence simple si le kilométrage annuel est autour des 15 000 km....

Produit en fin de carrière vendu bien trop cher.

Et l'on est bien évidement pas ici sur un segment véhicule passion... mais dans le déplaceoir où l'on va chercher à claquer le moins de fric possible pour vaquer à ses occupations.

Le bonus de 2 000 € n'y changera rien ( et pas 6 000 comme dans le tableau final )... personne de censé n'ira claquer tant de fric dans une Meg' !

Par

Et ben on va encore attendre quelques années que le poid soit raisonnable. J'imagine la même chaîne de traction avec un véhicule de 1200 Kg, ça sera intéressant

Par contre très surpris par la compacité du groupe moteur-"boite de vitesse"-moteur électrique

Par

En réponse à roc et gravillon

De toute façon, la conclusion sera la suivante :

d'un point de vue économique, quasi impossible de rattraper la différence tarifaire entre un diesel ou un essence simple si le kilométrage annuel est autour des 15 000 km....

Produit en fin de carrière vendu bien trop cher.

Et l'on est bien évidement pas ici sur un segment véhicule passion... mais dans le déplaceoir où l'on va chercher à claquer le moins de fric possible pour vaquer à ses occupations.

Le bonus de 2 000 € n'y changera rien ( et pas 6 000 comme dans le tableau final )... personne de censé n'ira claquer tant de fric dans une Meg' !

Le bazar se trouve (déjà!) vers 28000€, bonus et remise déduits, chez les mandataires. Pour le plaisir de rouler en silence la semaine et goûter au frisson de l'électrique, je pense que ça en convaincra certains quand même d'autant que la techno Renault "parallèle-série", contrairement aux technos "parallèle" de la plupart des tanks PHEV, a le mérite de proposer une consommation d'hybride (donc basse) quand la batterie est vide.

Ceci dit les cibles sont clairement les entreprises, et de ce point de vue là j'imagine que Renault va mitonner des loyers identiques voire inférieurs aux diesels, avec en plus l'argument de ne pas payer de TVS ; donc très attractif pour les gestionnaires de flottes.

A suivre.

Par

En réponse à Bobin71

Commentaire supprimé.

Merci pour le lien :)

Par

"La Renault Mégane Estate break n’est pas le seul break compact sur le marché puisqu’il y a notamment la Ford Focus SW, la Hyundai i30 SW, la Kia Ceed SW, l’Opel Astra Sports Tourer, la Peugeot 308 SW, la Toyota Corolla Touring Sports, mais aucune d’entre elles ne possède de version hybride rechargeable pour l’instant."

Bah, si justement : la Ceed SW est maintenant dispo en PHEV. Même prix.

Par

A voir pour la fiabilité. Bon choix d’un moteur atmo, mais complexité de la partie électrique et de la boîte.

Sinon, Mr le journaliste, cette Mégane n’est pas seule! Kia vient de sortir la Ceed SW plug in.

Rocotroll, chacun est libre de choisir entre diesel, essence, éthanol, GPL, hybride ou électrique.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire