Publi info
 

Essai vidéo - BMW X5 : made in USA

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Le SUV premium de BMW est de retour pour répondre aux besoins des familles fortunées. Encore plus gros, toujours plus luxueux, le nouveau X5 joue la continuité pour conserver sa place de leader et résister au renouvellement simultané de ses concurrents. Essai de la version 30d.

Essai vidéo - BMW X5 : made in USA

En bref 

A partir de 72 400 €

5 ou 7 places

Intérieur inédit

Il fait figure de pionnier sur le marché des SUV. Le BMW X5 en quelques chiffres, c’est 18 ans de carrière, 2,2 millions d’exemplaires produits et un marché de prédilection : les Etats-Unis. Quand il se vend 30 000 exemplaires de ce SUV à 80 k€ sur le Vieux Continent, les Américains en achètent pratiquement le double (50 000 exemplaires). Le X5 est d’ailleurs fabriqué là-bas, en Caroline du Sud dans l’usine de Spartanburg, au plus près de sa clientèle. C’est aussi l’une des raisons qui explique la prise de volumes de cette quatrième et nouvelle génération. La longueur flirte avec les 5 mètres (4, 92 m) et sa largeur atteint désormais les 2 m de large hors rétroviseurs. Un gabarit XXL qu’affectionnent nos voisins américains mais qui réclamera un certain temps d’adaptation sur nos routes.

 

Essai vidéo - BMW X5 : made in USA

Il est plus gros certes, mais pas plus lourd qu’auparavant puisque sa plateforme est entièrement nouvelle. Elle s’appelle CLAR, est déjà utilisée par le X3, les Série 5 et Série 7, et permet au X5 de gagner une trentaine de kilos sur la balance par rapport à l’actuelle génération. Visuellement, le bavarois est reconnaissable au premier coup d'œil tant le style est dans la continuité. Les lignes sont massives, les flancs larges et le regard plus menaçant que jamais avec cette calandre démesurée. S’il a forgé sa réputation sur l’asphalte plutôt que la boue, le X5 semble vouloir explorer de nouveaux horizons puisque cette nouvelle génération propose pour la première fois un pack offroad (3 000 €) composé de protections spécifiques, de suspensions pneumatiques, d’un blocage de différentiel et de plusieurs modes de conduite. Pas de quoi inquiéter Land Rover, mais suffisant pour grappiller quelques clients au Range Sport et nous rassurer pour ce test sur les reliefs marocains.

Le X5 inaugure le tout nouveau cockpit de BMW composé d'une instrumentation numérique et d'un écran de 12 pouces.
Le X5 inaugure le tout nouveau cockpit de BMW composé d'une instrumentation numérique et d'un écran de 12 pouces.

Ces dimensions en hausse profitent surtout aux passagers. L’empattement, plus important de 5 cm, offre beaucoup de place à l’arrière mais bien moins qu’à bord du nouveau Mercedes GLE qui suivra d’ici quelque mois. À condition de cocher quelques options, les occupants du X5 seront choyés avec des sièges larges, moelleux, massants et climatisés, des accoudoirs et porte-gobelets chauffants ou encore un diffuseur de parfum ainsi que des prises USB indépendantes. Tout pour ne pas voir défiler les kilomètres.

Essai vidéo - BMW X5 : made in USA
Essai vidéo - BMW X5 : made in USA

 

Le coffre du X5 accuse un léger repli avec un volume qui oscille entre 645 litres et 1860 litres. Ici aussi, c’est bien moins que son concurrent frappé de l’étoile qui débute à 825 litres. Toutefois, il conserve son hayon automatisé en deux parties, très pratique pour le chargement, et inaugure un cache-bagages dissimulable électriquement sous le plancher. Enfin, les deux places supplémentaires sous formes de strapontins seront reconduites, en option, pour cette nouvelle génération.

Essai vidéo - BMW X5 : made in USA
Essai vidéo - BMW X5 : made in USA

 

C’est en matière de technologie embarquée que le X5 progresse le plus. Un constat qui commence par la clé intelligente, tactile, qui vous informe sur l’autonomie restante, le verrouillage du véhicule et permet de programmer à distance la ventilation, etc. Une fois à bord, les habitués constateront une modernisation du poste de conduite qui passe par l’arrivée d’une instrumentation 100% numérique totalement personnalisable, doublée d’un écran central désormais tactile. L’ensemble prend place sur une planche de bord tirée à 4 épingles et agrémentée de matériaux de qualité. Enfin et surtout, il comble son retard technologique en offrant sous forme d’options ou de packs des équipements très poussés comme une conduite semi-autonome, des feux laser, la commande par gestuelle ou encore l’assistant marche arrière qui gère totalement seul les 80 derniers mètres parcourus.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Bmw X5

158 g/km - malus : 3660 €

Début de commercialisation du modèle :
Bmw X5 G05

Juin 2018

A titre d'exemple pour la version (G05) XDRIVE30DA 265 M SPORT.

1,74 m2,00 m
4,92 m
  •  5 places
  •  650 l / 1870 l

  •  Auto. à 8 rapports
  •  Diesel

Portfolio (38 photos)

Mots clés :

En savoir plus sur : Bmw X5 G05

Commentaires (42)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

l'extérieur est vraiment pas ouf

surtout les haricots énorme qui devient ridicule dommage c'est l'ADN de BMW

Par

@AlexandreBataille: quelques coquilles en page 1:

"début à "

"inaugureun"

"gestuelleou"

Par

Que d'éloges pour ce SUV, toujours plus gros.

A n'en pas douter un bon véhicule très confortable, mais bon ça reste une armoire normande surélevée, pas hyper sexy tout ça !

Si j'avais plein de blé, j'irai plutôt vers une belle V90 :love:

Pour ce qui est des nouvelles capacités Offroad de ce beau bébé, comme vous le dites si bien, elles seront plus utilisées pour accéder aux stations de ski huppées que pour crapahuter dans les déserts ou dans les forêts.

Bref, un énième SUV...:kaola:

Par

bof... c'est triste ce truc

Par

A l essai dimanche dernier dans auto moto, le C5 aircross paraissait ridicule à côté (étant donné que c'est de fer de lance de Citron) ceux qui arrivent encore à dire que les généralistes rattrapent le premium regarde bien ce X5...il est exceptionnel

Par

En réponse à SimpleAutomobiliste

@AlexandreBataille: quelques coquilles en page 1:

"début à "

"inaugureun"

"gestuelleou"

te prends pas pour un prof stp.. retourne à l'usine

Par

La seule chose qu'apporte ce "nouvel opus", c'est un habitacle enfin digne de concurrencer Mercedes et Audi. Pour le reste... bienvenue chez BMW :dodo:

Par

En réponse à Wurchtsalat

te prends pas pour un prof stp.. retourne à l'usine

Encore du dédain de la part d'un votant LREM...

Par

En réponse à CarDreamer

La seule chose qu'apporte ce "nouvel opus", c'est un habitacle enfin digne de concurrencer Mercedes et Audi. Pour le reste... bienvenue chez BMW :dodo:

Enfin, concurrencer Mercedes c'est pas bien difficile, c'est juste du Renault avec du similicuir et 200kg de gadgets en plus...

Par

"Un gabarit XXL qu’affectionnent nos voisins américains mais qui réclamera un certain temps d’adaptation sur nos routes."

C'est juste les dimensions des Tesla x, s et pour 20cm de moins, la 3 .Il n'est jamais question de temps d'adaptation pour ces autos , dans les tests...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire