Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai Dacia Sandero Stepway restylée : découvrez notre premier direct et nos premières impressions de conduite

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Cailliot Manuel , mis à jour

Dacia a présenté au Mondial de l'automobile cette année les versions restylées de ses Logan, et Sandero. Cette dernière étant un best-seller de la marque. Au menu, quelques évolutions esthétiques, et du nouveau sous le capot. Nous vous proposons de découvrir les premières images en direct de cet essai tourné à Split en Croatie.

Essai Dacia Sandero Stepway restylée : découvrez notre premier direct et nos premières impressions de conduite

La Sandero est ni plus ni moins que la meilleure vente de Dacia en France. Et c'est même la sixième meilleure vente cette année, juste derrière le Peugeot 2008 ! Cette citadine polyvalente, concurrente low-cost de la Renault Clio ou de la Peugeot 208, se présente en version classique, ou plus baroudeuse "Stepway". D'ailleurs, cette dernière représente 70 % de ventes jusqu'ici.

 

Au Mondial de Paris, Dacia a présenté les versions restylées de ces Sandero, ainsi que celle de la Logan, qui en est la version "à coffre". L'occasion de découvrir des évolutions esthétiques qui modernisent quelque peu la plastique, sans toutefois la révolutionner (feux de jour à LED, nouvelle calandre, volant différent...). Et de constater qu'il y a aussi du changement au niveau des motorisations, avec l'introduction d'un nouveau moteur essence, en lieu et place du 1.2 16v qui accuse aujourd'hui son âge (il est apparu sous le capot des Twingo 1 et Clio 2). Il est remplacé par la 1.0 SCe déjà connu sous le capot de la Twingo 3, et développera la même puissance que son prédécesseur, soit 75 ch.

 

Essai Dacia Sandero Stepway restylée : découvrez notre premier direct et nos premières impressions de conduite

Essai Dacia Sandero Stepway restylée : découvrez notre premier direct et nos premières impressions de conduite

 

Les premières images de l'essai de la nouvelle Dacia Sandero Stepway ont été tournées le lundi 21 novembre 2016 en direct de Split en Croatie.

Essai Dacia Sandero Stepway restylée : découvrez notre premier direct et nos premières impressions de conduite
Essai Dacia Sandero Stepway restylée : découvrez notre premier direct et nos premières impressions de conduite
Essai Dacia Sandero Stepway restylée : découvrez notre premier direct et nos premières impressions de conduite
Essai Dacia Sandero Stepway restylée : découvrez notre premier direct et nos premières impressions de conduite

 

Premières impressions de conduite

La Sandero restylée repose sur la même base que la précédente. Le châssis n'a connu aucune modification, ni dans la base, ni dans les réglages. Il n'est donc pas surprenant de retrouver les même sensations que précédemment. C'est donc une citadine qui se révèle confortable sans verser dans la molesse. Au contraire, les suspensions gardent une certaine fermeté, ce qui, couplé à une direction précise et informative (elle reste hydraulique avec assistance par moteur électrique) permet de bénéficier d'un certain dynamisme en conduite soutenue. Les 4 cm gagnés en garde au sol par la Stepway ne se ressentent pas, et ne se formalisent pas par un comportement trop souple ou pataud.

Le moteur 0.9 TCe de 90 ch et 140 Nm est bien connu sous le capot d'autres modèles Renault ou Dacia. Il execute correctement sa tâche. Bien sûr, il va s'essoufler quelque peu sur les rampes d'autoroute très inclinées lorsqu'armes et bagages sont à bord, mais la plupart du temps, il conviendra très bien. Il faut en tout cas preuve de souplesse et de polyvalence. Côté consommation, nous sommes restés à moins de 7 litres en moyenne (6,8 litres), sans éco-conduite particulière et en relief valonné, ce qui reste raisonnable. Le freinage est bon mais son endurance moyenne. Enfin, l'ESP (contrôle électronique de stabilité) est assez interventionniste. C'est bon pour la sécurité mais cela ne permet pas d'exploiter à fond les capacités du châssis. Un peu frustrant, d'autant qu'il n'est pas déconnectable. Mais au final, la synthèse est tout sauf low-cost, contrairement au prix.

En savoir plus sur : Dacia Sandero 2 Stepway

SPONSORISE

Actualité Dacia

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire