Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Essai - Kia XCeed CRDi 136 (2020) : so sexceed

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Kia fonde de gros espoirs sur la XCeed, son nouveau crossover dérivé de la Ceed. La compacte coréenne aux allures de SUV devrait être la plus vendue de cette famille qui compte désormais 4 membres aux côtés de la berline, du break et du shooting brake. Essai de la version diesel CRDI 136.

Essai - Kia XCeed CRDi 136 (2020) : so sexceed

 A partir de 28 590 €
Crossover compact
Malus : jusqu’à 125 €

La firme coréenne multiplie les déclinaisons. Aussi bien pour les motorisations avec une grande variété de carburations (thermique, hybride, électrique) que pour les carrosseries (break, coupé, SUV, etc.). La nouvelle Kia XCeed en témoigne puisqu’elle descend tout droit de la Ceed, la berline compacte. Il s’agit de la quatrième déclinaison de la Ceed, qui se place à mi-chemin entre un SUV classique et une compacte. L’empattement n’a pas évolué par rapport à la berline, en revanche le modèle est plus large, plus haut et plus long.

Elle reprend tous les artifices d’un SUV classique, à savoir des barres de toit, des arches de roues de couleur différente (aluminium satiné) et des protections mais contient la prise de hauteur (+ 5cm) afin de ne pas empiéter sur le business de son grand frère, le Sportage. Si bien qu’on ne peut totalement la considérer comme une concurrente directe des Nissan Qashqaï et Peugeot 3008. À l’heure actuelle, sur le marché, un seul modèle emploie la même stratégie, il s’agit de Ford avec la Focus Active. À la différence, le modèle de Ford se contente d’être surélevé et protégé, quand Kia va plus loin techniquement, puisque seules les portes avant sont communes à la XCeed et à la Ceed.

Techniquement la XCeed présente de nombreuses différences avec la Ceed, à commencer par son pavillon fuyant.
Techniquement la XCeed présente de nombreuses différences avec la Ceed, à commencer par son pavillon fuyant.
Essai - Kia XCeed CRDi 136 (2020) : so sexceed
Essai - Kia XCeed CRDi 136 (2020) : so sexceed

 Elle reçoit en parallèle, la tenue habituelle du baroudeur, à savoir les barres de toit, une garde au sol surélevée et des protections spécifiques.

Elle a des airs de famille pourtant sa plastique extérieure n'a rien de commun. Tout d’abord, la chute de pavillons à l’arrière est plus importante que sur la berline, ensuite la face avant évolue légèrement avec une partie inférieure élargie, des lames qui viennent coiffer les antibrouillards et des optiques LED effilées dont la signature lumineuse est en forme de carré. Désormais, le nom est inscrit en lettres capitales sur le hayon et les coloris proposés sont plutôt flashys, à l’image de ce jaune Equinoxe (650 €) de notre version d’essai. Cette originalité a un prix, soit 3 400 € de plus qu’une Ceed à motorisation et finition équivalente mais il faut le reconnaître, la coréenne ne passe pas inaperçue dans la rue.

L'intérieur est calqué sur la Ceed. Seule différence : un rappel de coloris sur le sièges et le tableau de bord est proposé en option gratuite.
L'intérieur est calqué sur la Ceed. Seule différence : un rappel de coloris sur le sièges et le tableau de bord est proposé en option gratuite.
La XCeed est la première Kia à recevoir une instrumentation 100% numérique.
La XCeed est la première Kia à recevoir une instrumentation 100% numérique.
L'écran du système multimédia mesure 10,25'' sur cette version haut de gamme Launch Edition.
L'écran du système multimédia mesure 10,25'' sur cette version haut de gamme Launch Edition.

A bord, la XCeed reconduit strictement le même habitacle que la Ceed, connu pour être correctement fini, ergonomique mais malheureusement pas le plus « funky » du marché. Kia tente maladroitement de lui donner un petit coup de fouet par l’ajout d’une ambiance intérieure spécifique (sous forme d’option gratuite) via des rappels de la couleur extérieure sur la sellerie, les portes et les entourages d’aération. Les habitués de la marque retrouveront au centre de la planche de bord le performant système multimédia avec écran tactile mesurant ici 10,25’’ (compatible Androïd et Carplay) et profiteront  d’une instrumentation 100% numérique, la XCeed étant la première Kia à la recevoir.

Les passagers gagnent un peu d'espace aux coudes.
Les passagers gagnent un peu d'espace aux coudes.
Avec 426 litres le volume de coffre se place dans la moyenne du marché des compactes.
Avec 426 litres le volume de coffre se place dans la moyenne du marché des compactes.

La Xceed gagne 7 cm par rapport à une Ceed 5 portes. Un accroissement porté principalement sur les porte-à-faux. L’empattement, lui, est le même, ce qui signifie que la place pour les jambes des passagers arrière n’évolue pas. Elle reste suffisante à l’avant et correcte à l’arrière pour deux adultes. Les quelques millimètres grappillés en hauteur et en largeur font progresser la garde au toit et la largeur aux coudes. Le volume de coffre est annoncé à 426 litres, ce qui reste dans la moyenne du marché, avec la présence d’un plancher à deux niveaux et d’un logement pour une roue de secours galette. La modularité s’avère classique avec une banquette fractionnable en 60/40.

Sous le capot de ce crossover, l’on retrouve un moteur bien connu au sein du groupe Hyundai/Kia : le 1.6 CRDi de 136 ch. Le quatre cylindres diesel est doté d’un système de dépollution SCR qui nécessite une recharge périodique d’additif, l’Adblue. Notez que selon les options choisies (jantes, toit ouvrant, etc.) la XCeed essuie un léger malus pouvant grimper au maximum à 125 € (141 g de CO2/km, selon le cycle WLTP).

La boîte à doube embrayage DCT7 est facturée 1 500 €.
La boîte à doube embrayage DCT7 est facturée 1 500 €.
Le moteur diesel est équipé d'un SCR qui nécessite un ajout périodique d'Adblue.
Le moteur diesel est équipé d'un SCR qui nécessite un ajout périodique d'Adblue.

Sonore depuis l’extérieur, ce moteur est en revanche inaudible depuis l’habitacle où l’insonorisation a été particulièrement soignée. Il est ici associé à une boîte automatique à 7 rapports plutôt douce et fluide dans les passages. A l’usage, ce diesel ne prête le flanc à aucune critique. Disponible tôt, il délivre des accélérations amplement suffisantes pour nos routes et des reprises sécurisantes pour les dépassements. Un mode « Sport » est présent pour ajouter un soupçon de dynamisme. Ce moteur est rationnel jusqu’à la pompe puisque nous avons relevé une moyenne de 6,2 l/100 km durant notre essai réalisé sur un parcours mixte. Au regard du poids (1 340 kg) et de l’aérodynamique desservie par un toit ouvrant, des barres de toit et des jantes de 18’’, c’est un score honorable.

Malgré la présence de butée hydrauliques nous avons été surpris par le confort très ferme de cette XCeed.
Malgré la présence de butée hydrauliques nous avons été surpris par le confort très ferme de cette XCeed.

A la conduite en revanche, nous avons été désagréablement surpris par la fermeté des suspensions. Ce réglage dessert le niveau de confort et engendre des percussions qui remontent dans les sièges. La présence de jantes de 18’’ chaussées de pneumatiques taille basse explique peut-être ce phénomène, d’autant plus que la XCeed est l’une des premières de la marque à recevoir des butées hydrauliques, ce qui en théorie améliore le confort. Si en contrepartie le comportement s’avérait sportif nous aurions été plus magnanimes, malheureusement ce n’est pas le cas. Kia est certes parvenu à bien contenir le roulis engendré par la prise de hauteur, mais sa conduite n’est pas dynamique pour un sou. On lui préfère celle de la Ceed classique. Notez que la visibilité de trois quart arrière est moins bonne qu’au volant de la Ceed, puisque le montant arrière est ici plus important. En contrepartie, vous disposez (de série sur cette finition Launch Edition) d’une caméra de recul. Enfin, malgré son look de baroudeuse, sachez que la XCeed est uniquement commercialisée en deux roues motrices.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 (NEDC) :

117 g/km - malus : 210 €

Début de commercialisation du modèle :

Juillet 2019

A titre d'exemple pour la version 1.6 CRDI 136 LAUNCH EDITION DCT7.

1,48 m1,82 m
4,39 m
  •  5 places
  •  426 l / 1378 l

  •  Auto. à 7 rapports
  •  NC

Portfolio (34 photos)

En savoir plus sur : Kia Xceed

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (69)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Henri tu vas pouvoir te lâcher.. cette voiture est une pure réussite :lover:

Garantie 7 ans en plus :lover:

Par

Je préfère tout de même le shooting break :lover:

Par

eh oui et du bon diesel...

c'est top..

Par

Je ne critique pas le modèle mais là @Alexandre Bataille vous faites l'essai d'une finition launch qui n'est pas la plus haute mais tout de même 35000€ le modèle essayé.

Pour le même prix chez Kia vous avez le Sportage avec finition équivalente et à hybridation légère.

Pourquoi le prospect choisirait le XCeed plutôt que le grand frère?

Par

En réponse à parlons-en

Je ne critique pas le modèle mais là @Alexandre Bataille vous faites l'essai d'une finition launch qui n'est pas la plus haute mais tout de même 35000€ le modèle essayé.

Pour le même prix chez Kia vous avez le Sportage avec finition équivalente et à hybridation légère.

Pourquoi le prospect choisirait le XCeed plutôt que le grand frère?

parce que il est plus stylé et plus technologique vu qu'il est sorti après mev:bien:

Par

En réponse à Enzodesign

Henri tu vas pouvoir te lâcher.. cette voiture est une pure réussite :lover:

Garantie 7 ans en plus :lover:

:love::lover: vraiment classe :lover::love::rs::orni:

Par

Franchement je la trouve très jolie , c'est quand même plus beau qu'un suv :)

Par

Une très prochaine nouvelle rivale pourrait lui faire beaucoup d'ombre : la Fiat Tipo Cross, qui sera nettement moins chère, un peu moins techno (quoi que le restylage de l'italienne pourrait la remettre à niveau) et tout aussi habitable et pratique. Et garantie 10 ans pour l'italienne (l'offre semble bien ancrée désormais).

Il faudra faire un match entre le XCeed, la Focus Active et la Tipo Cross quand cette dernière arrivera sur le marché.

:jap:

Par

En réponse à Enzodesign

Je préfère tout de même le shooting break :lover:

Pareil, je préfère la ProCeed. Mais l'encombrement n'est pas le même...

:jap:

Par

En réponse à gignac31

eh oui et du bon diesel...

c'est top..

Fou qu'on parle encore du diesel, qui ne représente plus qu'un tiers des ventes, en baisse constante, et encore il s'agit surtout de pros qui profitent des derniers mois avant la suppression de tous les avantages fiscaux dont ils bénéficient encore, en attendant que l'équilibrage de la TICPE soit enfin acté et qu'on puisse définitivement enterrer le mazout. :bah:

Bref, c'est le chant du cygne et les journalistes perdent encore du temps à faire des essais... :oops:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire