Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - MG ZS EV (2022) : bonification précoce

Dans Nouveautés / Restyling

On ne chôme pas chez MG. Moins de deux ans après son introduction sur le marché français, le ZS EV, le SUV urbain du constructeur chinois passe par la case restyling. Au programme, des retouches esthétiques extérieures et intérieures, un enrichissement de l’équipement et une autonomie renforcée. Essai de la version 70 kWh.

Essai - MG ZS EV (2022) : bonification précoce

 EN BREF

Version restylée

SUV urbain électrique

320 ou 440 km autonomie

À partir de 30 990 €

Racheté par SIAC Motors qui est l’un des plus grands constructeurs chinois – et le 7e mondial - en 2007, il aura fallu attendre 2020 pour voir MG revenir en France. Mais, le constructeur connu notamment pour ses petits roadsters a radicalement changé puisque sa gamme se compose désormais uniquement de SUV électrifiés (électriques et hybride rechargeable). Logiquement, les débuts ont été relativement lents. Avec 3 points de vente, il ne fallait pas s’attendre à des miracles et c’est un peu plus de 700 modèles qui ont trouvé preneurs. En 2021, MG a accéléré avec l’implantation de 120 revendeurs, la venue d’un troisième modèle, le Marvel R et les résultats ont décollé avec près de 5 000 exemplaires écoulés. C’est le EHS (hybride rechargeable) qui est le plus vendu, suivi ensuite du ZS EV.

Le MG ZS EV avant restylage.
Le MG ZS EV avant restylage.

Quand ce dernier est apparu en 2020, il ne s’est pas distingué par son design particulièrement inspiré. On pourrait même dire qu’il était relativement fade et surtout il était quasiment impossible de faire la différence avec le MG EHS (la version hybride rechargeable) ou la déclinaison essence non distribuée chez nous mais bel et bien commercialisée en Angleterre. Moins d’un an après son lancement en France, il bénéficie d’un restyling profond portant sur de nombreux éléments.

 

La calandre désormais fermée intègre la trappe pour la recharge.
La calandre désormais fermée intègre la trappe pour la recharge.
Les nouveaux projecteurs adoptent une signature lumineuse inédite.
Les nouveaux projecteurs adoptent une signature lumineuse inédite.

Les transformations les plus visibles concernent bien évidemment les lignes qui sont désormais spécifiques à cette version électrique. Impossible de le confondre désormais. Ainsi, toute la face a été refondue. Le ZS arbore désormais une calandre pleine qui intègre la trappe de recharge comme un Hyundai Kona électrique par exemple.

il en est de même des feux arrière avec un effet 3D.
il en est de même des feux arrière avec un effet 3D.
Des jantes redessinées font aussi leur début avec ce restyling.
Des jantes redessinées font aussi leur début avec ce restyling.

Les projecteurs affichent une nouvelle signature lumineuse tandis que le bouclier avant repensé profite d’une allure plus épurée. Les modifications apportent à l’ensemble un net gain en matière de séduction et sont réussies. Les changements arrière sont moins significatifs avec des feux à LED et un bouclier redessiné.

Beaucoup de transformations dans l'habitacle avec une instrumentation numérique et un écran multimédia plus grands ainsi qu'une console centrale redessinée.
Beaucoup de transformations dans l'habitacle avec une instrumentation numérique et un écran multimédia plus grands ainsi qu'une console centrale redessinée.

À l’intérieur, les aménagements sont nombreux. On constate tout d’abord une instrumentation numérique 7 pouces (contre 3,5 avant le restyling), et un écran multimédia 10 pouces (8 pouces) tandis que la console centrale a été totalement redessinée pour l’occasion. Parmi les autres nouveautés, citons l’introduction de poignées de maintien, de surpiqûres rouges et d’inserts effet carbone. Les aérateurs arrière avec prises USB-C, un 3e appuie-tête et des nouvelles commandes de toit ouvrant font aussi partie des nouveaux équipements. Toutes ces améliorations apportent un gain de modernité au ZS EV. La présentation reste classique et la qualité des matériaux est satisfaisante.

Avec 448 litres, le ZS offre une contenance intéressante pour la catégorie.
Avec 448 litres, le ZS offre une contenance intéressante pour la catégorie.
Aucun problème d'habitabilité à l'arrière.
Aucun problème d'habitabilité à l'arrière.

Statu quo pour les aspects pratiques. À l’arrière, l’habitabilité est très bonne, notamment l’espace aux jambes. Dommage que la modularité soit limitée puisque la banquette n’offre qu’une fonctionnalité banale, en se rabattant 60/40, alors que l’assise fixe empêche d’avoir un plancher plat. Le volume du coffre oscille 448 litres et 1 166 litres. Il faut noter enfin que ce ZS est désormais capable de tracter, ce qui n'était pas le cas auparavant. Certes de façon modeste puisque limité à 500 kg, soit l'équivalent d'une remorque de taille modeste.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,32 m
  • Largeur : 1,80 m
  • Hauteur : 1,64 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 448 l / 1 166 l
  • Boite de vitesse : NC
  • Carburant : Electrique
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Bonus : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Mai 2020

* A titre d'exemple pour la version (2) EV AUTONOMIE ETENDUE 70KWH - 115 KW 2WD LUXURY.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (24)

En savoir plus sur : Mg Mg Zs

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire